La rencontre de deux femmes en deuil du même homme. Elles ne se connaissent pas et pourtant partagent plus que leur amour et leur colère.

Large_kisskiss_title_v14-1426001017

Présentation détaillée du projet

CLÉO

 

Scénario et réalisation : Elisa GLICHITCH

Direction de la photographie : Thomas ROSPABÉ

Genre : Fiction

Durée : 15 minutes

Calendrier : • Préparation - Janvier/Avril (Paris)

                    • Tournage - 24/29 Avril (Paris et Île de France)

                    • Postprodution - Mai/Juin (Paris)

 

 

 

Si vous souhaitez être tenu au courant de la préparation du film, de son tournage, de sa postproduction et de bien d'autres choses encore vous pouvez vous rendre sur la page facebook du film.

Et n'oubliez pas de liker et de partager tout ça. Merci.

 

 

 

 

Kisskissgraphv02-01-1425995851

 

CLÉO est un court-métrage étudiant réalisé par Elisa Glichitch et son équipe pour leur fin d'études à l'ESRA. Ce projet est ambitieux sur un plan artistique et technique. Votre aide est nécessaire pour qu'il puisse se développer et être à la hauteur de notre travail et notre motivation. Votre participation permettra de compléter les moyens techniques et humains déjà mobilisés pour ce projet. Il pourra alors voir le jour dans les meilleures conditions.

 

 

SYNOPSIS :

 

Cléo travaille dans un café en face du cimetière où Bruno, l’homme qu’elle aime, est enterré. Elle se lie d’amitié avec Maude, sans se douter qu’elle est la femme de Bruno. Maude, au courant de cette liaison, se décide à confronter Cléo.

 

 

 

 

Kisskissgraphv02-02-1425999032

 

L’histoire repose sur ces deux femmes qui aiment le même homme et qui gèrent le deuil et le souvenir chacune à leur manière. Maude a été trompée par son mari mais elle l’a découvert une fois que celui-ci était mort. Elle se retrouve alors dans une situation complètement instable, où d’un côté l’homme qu’elle aime lui manque terriblement, mais d’un autre côté cet homme la trompait et elle n’a jamais pu le confronter à cela. Il lui manque et elle lui en veut. Elle devient presque obsédée par Cléo, elle la suit, l’observe souvent. Elle aimerait passer à l’acte, se venger, mais n’ose pas. A mesure qu’elle épie Cléo, elle se rend compte qu’elle n’est pas la maîtresse à laquelle elle s’attendait, c’est une jeune femme qui lui ressemble. Cléo et Bruno avaient une vraie relation amoureuse, elle aussi est tombée de haut quand elle a découvert que Bruno était marié. Les deux femmes sont dans la même situation.

 

 

L’idée de ce court-métrage m’est venue tout d’abord du lieu. J’ai commencé à imaginer une serveuse qui travaillerait dans un café en face d’un cimetière, et donc fréquenté exclusivement par des gens en deuil, de passage ou habitués. Puis, j’ai développé l’idée en imaginant pourquoi une jeune femme travaillerait-elle dans un endroit comme celui-ci, de là est venue l’idée d’attachement au lieu. Cléo travaille dans ce café parce que l’homme qu’elle aime, Bruno, est enterré en face. Elle ne peut pas aller sur sa tombe à la vue de tous car leur relation était cachée, elle pensait que c’était parce que Bruno était son professeur, mais elle a découvert au moment de sa mort que c’est aussi parce qu’il était marié. Maude est une habituée du café qui vient toutes les semaines et s’entend très bien avec Cléo, cette dernière ignore qu’il s’agit de la femme de Bruno.

 

J’aimerais faire passer à l’image l’émotion des personnages, c’est pourquoi je suis très attachée aux plans longs, qui selon moi permettent une plus grande proximité aux sentiments. Ces plans longs viendront également je l’espère renforcer la tension qui se construit entre les deux femmes, et ce jusqu’à la confrontation finale où elle est à son apogée.

 

 

Mes inspirations :

 

Je place les acteurs au centre du film. C’est pourquoi je privilégie les plans longs et plans-séquences, qui permettent aux acteurs de jouer une scène en presque totalité, sans être coupés. Cette manière de travailler se retrouve chez des cinéastes comme Robert Altman, John Cassavetes ou encore Gus Van Sant, que j’affectionne particulièrement.

Pour ce qui est de l’esthétique, j’aimerais que l’image soit stylisée de manière à apporter une certaine étrangeté au film, les décors du café et du cimetière se prêtant bien à cette atmosphère.

 

ELISA GLICHITCH

 

 

 

 

Kisskissgraphv02-03-1425999217

 

 

_dsc0815v02-1426531610

ELISA GLICHITCH

 

L’envie d’étudier le cinéma et d’en faire mon métier n’a pas tout de suite été une évidence pour moi. Le cinéma est longtemps resté une passion qui me semblait aussi fascinante qu’inaccessible.

Après avoir obtenu mon bac et passé deux ans l’étranger j’ai enfin eu la certitude de ne vouloir travailler dans aucun autre milieu que celui du 7ème art, et que je devais tenter ma chance.

J’ai donc commencé mes études à l’ESRA Paris en 2012. Aujourd’hui en fin de troisième année, j’ai acquis l’enseignement aussi bien théorique que technique qui n’a fait que conforter mon choix d’orientation et renforcer mon amour du cinéma.

 

Ce film est notre projet de fin d’études, ce qui signifie qu’il représente la synthèse de trois années de travail et de perfectionnement acquis lors de nos précédents projets de fin d’année, qui ont à chaque fois été salués par le jury pour leur caractère ambitieux et maîtrisé.

 

(Crédit photo : Florian Solin)

 

Kisskissgraphv02-04-1425999825

 

THOMAS ROSPABÉ

 

 

Ma première expérience de photographe remonte à l'âge de 7 ans. Profitant d'une visite de mes cousins,  j'utilise les trente-six poses d'une pellicule argentique, pour immortaliser une partie de street fighter sur la télé du salon. Cette tentative au succès mitigé, ne donnera pas de suite immédiate.

Au lycée je découvre la photographie à travers le photojournalisme et le photoreportage. 

C'est en master d'arts plastiques que je décide de m'orienter vers le cinéma.

Arrivé à l'ESRA j'éclaire les courts métrages de fin d'année d'Hugo Levachez et de Charles Dalodier. Parallèlement aux études je travaille sur deux courts-métrages en tant que cadreur et électro. 

 

Ce qui m'a immédiatement plu dans l'histoire de Cléo, c'est avant tout son caractère intime. Le scénario reflète cette volonté de faire des films très personnels que nous partageons au sein de l'équipe. 

L'univers qui se dégage est hanté et grave. On parle de deuil et de solitude, du passé et des souvenirs. Mais il y a également du dynamisme dans l'attraction qu'éprouvent les personnages l'un envers l'autre. 

L'inertie dans laquelle ils sont plongés trouve son dénouement dans la confrontation.

L'image du film doit rendre compte de cette tension et paradoxalement, faire qu'elle émerge dans un univers profondément mélancolique. 

 

 

Kisskissgraphv02-05-1426000075

 

LUDIVINE CAMBUS

 

Après une licence d’Arts Plastiques, je m’oriente vers le cinéma dans le but de devenir monteuse. Attirée avant tout par la postproduction, ce sont mes expériences à l’ESRA, au sein de cette équipe, qui m’ont amené à reconsidérer vivement la partie préparation et tournage et m’en ont fait apprécier le côté humain et enivrant.

Ce court-métrage clôture nos études, il est important pour nous de mettre à profit toutes nos expériences passées, nos acquis artistiques et techniques afin de faire la différence pour ce dernier projet scolaire. 

Volontaire et très attachée à ce projet ainsi qu’à la réalisatrice, je suis ravie d’être sa première assistante et de pouvoir participer à la bonne mise en oeuvre de ce film.

 

 

 

 

 

 

Decors-01-1426531023

 

Decors-04-1426531059Decors-03-1426531090Decors-02-1426531117

 

 

 

Kisskissgraphv02-06-1426000182

 

 

Réalisatrice et scénariste : Elisa GLICHITCH

Première assistante réalisation : Ludivine CAMBUS

Second assistant réalisation : Lucas PARRAUD

Scripte : Anja HANSEN-LOVE

Décors et accessoires : Camila TORRES

Assistant décors et accessoires : Camill DEBLADIS

Directeur de la photographie : Thomas ROSPABÉ

Cadreur : Tristan BOURQUIN

Premier assistant opérateur : Florian SOLIN

Deuxième assistante opérateur : Paola TERMINE

Chef électricien : Aymeric TCHOUNGUI

Électricien : William SORRIBES

Chef machiniste : Célia PYAMOOTOO

Photographe de plateau : Guillaume MARBECK

Making-Of : Charles DALODIER

Maquilleuse : Hannah MICHAUX

Directrice de production : Lucie LLOPIS

Assistantes de production : Louise AZNAR, Surya DANIEL-DURAND

Régisseur général : Lucas LEMAITRE

Régisseuse adjointe : Carole CIEUTAT 

Directrice de postproduction : Paola TERMINE

Montage image : Ludivine CAMBUS, Ann-Sophie WIEDER 

Directeur des effets spéciaux : Florian SOLIN

Étalonnage : Thomas ROSPABÉ, Tristan BOURQUIN

Chef opérateur son : Paul KUSNIEREK

Perchman : Valérian DENIS

Design sonore et musiques : Megane MARIGNIALE      

Montage son : Guillaume JAY, François SAINTIN

Mixage : Yohann HENRY

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Kisskissgraphv02-07-1426029660

 

Votre aide est précieuse et nous en ferons bon usage.

 

Nous utiliserons les fonds collectés grâce à votre générosité pour :

• la location de certains décors,

• la régie sur le tournage,

• la location de matériels supplémentaires lumière et machinerie,

• la location d'un steadycam et la venue d'un steadycamer professionnel,

• l'impression d'affiches et la fabrication de DVDs pour sa promotion,

• la fabrication d'un DCP* et son envoi dans des festivals.

 

Soyez assurés que cette collecte est preuve de l'ambition de notre projet et de notre envie de le mener à bien avec rigueur et détermination. Nous serons extrêmement reconnaissants de toute l'aide que vous pourrez nous apporter, qu'elle prenne la forme d'un don ou d'un simple encouragement.

 

N'oubliez pas de partager ces liens :

www.kisskissbankbank.com/cleo_le_film

www.facebook.com/cleo.lecourtmetrage

 

 

*DCP : Digital Cinema Package, copie de projection.

Thumb_kisskissavatar-11-1426036577
Elisa Glichitch

CLÉO Court-métrage d'Elisa Glichitch. Scénariste et réalisatrice de ce court-métrage qui clôturera la fin des mes études à l'ESRA, je souhaite mettre à profit toutes mes expériences passées pour faire naître ce projet et le faire vivre.

Derniers commentaires

Thumb_default
Un petit café pour tenir le rythme ! Bon courage à toute l équipe
Thumb_default
Une participation pour aider mon filleul !!!... Bon courage à toute l'équipe. Erwan.
Thumb_default
Bonne chance à tous! Travaillez bien!! Françoise et Patrick!!