Les clowns déboulent dans la neige pour soulever des montagnes d’émotions et de dérapages. Soutenez notre goût du risque et de l’aventure !

Large_visuel_principal2

Présentation détaillée du projet

C'est une bande de clowns. Des tombés dans le ruisseau, des revenus de tout pour partir loin. Des « à côté de la plaque », des sensibles, des généreux aux grandes gueules, lâchés parmi vous, dans votre ville, dans votre village. 10 clowns, 10 nez pour sentir et pour vous offrir une pulsion de vie phénoménale, de l'émotion transpirée, des paroles susurrées, époumonées. Et le double de guiboles et de paluches pour danser. Cette tribu de clowns est une puissance picturale, sonore et trébuchante !

 

 

 

Emmafontaine

 

 

LE PROJET

 

L’aventure prend corps en juillet 2013. Carole Tallec, soutenue par Françoise Ducourtioux, programmatrice du festival Les Zaccros d’ma rue, propose un acte de création hors des considérations d’efficacité et de rentabilité, exacerbées par la crise. De plus, le clown, souvent soliste, parfois duelliste, se montre et s’exprime rarement au-delà du trio.

 

Les Zaccros d'ma rue accueillent Carole Tallec et une équipe de 14 joueurs, professionnels et amateurs passionnés, pour initier leur recherche autour du chœur de clowns. A l'issue de cette première session de création, la tribu de 14 clowns ouvre le festival et inaugure la plage d’un Air de Loire.

 

 

 

Après cette première déambulation de quatre heures dans les rues de Nevers, les chantiers d'exploration se précisent. Travailler à s'affranchir des codes de relation au public tout en nourrissant le lien entre le clown et ce dernier. Offrir la folie collective et la liesse du débordement en générant curiosité et ouverture. Partager de l'intime et du sensible dans la rue.

 

 

LA RÉSIDENCE

 

Nous serons accueillis à La Plagnette, petit hameau du village d'Abondance pour une résidence de sept jours, cinq journées de laboratoire et deux déambulations in situ. Le village est partenaire : il nous accueille sur ses pistes de ski et nous invite à ouvrir les festivités du 31 décembre avec les villageois et les vacanciers.

 

Pendant cette résidence, nous aborderons la recherche par le travail de solo. Chaque joueur développera dans un premier temps son univers, ses obsessions, son rapport intime au monde. Ainsi les présences de clown peuvent s'affirmer dans leur unicité.

 

Dscf0648

 

Dans un second temps, nous travaillerons le rapport collectif au travers des improvisations de chants polyphoniques. Nous explorerons la musicalité et la rythmique de ce groupe. Nous verrons comment développer des outils de déplacement physique et d'improvisations chorégraphiques.

 

Enfin, nous verrons comment l'expression individuelle du clown s'extrait de l'acte du collectif. Comment le groupe se positionne en mode mineur pour soutenir la prise de parole individuelle. Et comment l'impolitesse dans le partenariat permet de ne jamais subir une proposition, qu'elle soit individuelle ou collective.

 

Dscf0282

 

La technique de jeu ne repose pas sur la maîtrise et le prévisible mais sur la capacité à se laisser emporter par le dérapage et l'incontrôlé, dans de l'abandon. Les sorties publiques font partie intégrante du processus de création. Les joueurs ont besoin du concret de la relation aux spectateurs pour découvrir et préciser le tissage du lien, pour offrir de l'intime et de l'énergie émotionnelle, avec la distance du clown.

 

 

PERSPECTIVES

 

Sébastien Roux, de L'Hostellerie de Pontempeyrat, lieu de formation et de résidence artistiques, soutient cette création en nous accueillant trois semaines sur la saison 2014-2015.

 

La compagnie Partis Pour Tout Faire, productrice de cette création, est en recherche de partenaires soucieux de nourrir la force collective et la folie de l'éphémère.

 

Un skipper breton accueillera les clowns sur son catamaran pendant quatre jours pour une expérience de mer et de débarquements dans les îles du Golfe du Morbihan en septembre 2014.

 

 

Mecfenetre

À quoi servira la collecte ?

- Frais de transport pour 10 personnes :

Un véhicule AR Paris Abondance : 240 Euros carburant et péage

Un véhicule AR Bourgogne Abondance : 192 euros

Un véhicule AR  Montpellier Abondance : 192 euros

4 AR en train 480 Euros

                                                      Total : 1104 euros

 

- Frais de nourriture pour 10 personnes : 1260 euros

 

- Frais d'hébergement pour une semaine : 410 euros

 

- Frais de costumes et maquillage : 300 euros

 

TOTAL : 3074 euros

Derniers commentaires

Thumb_default
Grosses bises et belle vie à ce projet Eric
Thumb_default
2014 L'Odyssée des Clowns ! Vous passez quand au Portugal ?
Thumb_default
J'adore votre projet vous etes très bon deja pour ce que j'ai vu bonne continuation. Je suis contente que tu fasses partie de ce projet Cecile. Je t'embrasse très fort.