Participons à la diffusion de la poésie, de la littérature et de l'art alternatif. Après Internet, visons le support papier !

Large_bandeau2

Présentation détaillée du projet

"Actualité du 22 Aout :

Cher vous tous,

un grand merci, un soutien divin, ou une bière bien fraîche à tous ceux qui ont déjà contribué !

C'est désormais certain, Cohues 12 verra le jour en version papier !

 

Mais ne nous arrêtons pas là. Voyons loin, voyons grand. Rêvons éveillés ! Et continuons à faire grandir Cohues.

Si le projet dépasse nos espérances, il y a de grandes chances pour que nous puissions poursuivre l'aventure à chaque numéro !

N'est-ce pas une douce folie que d'imaginer une version papier de Cohues à chaque numéro !

 

Comme le disait si bien un vieux briscard russe (avant d'être repris par un soiffard Germano/américano/décadent/poète) :

Nous avons un projet ! Devenir fou...

 

Osons cette folie !"

 

 

Cohues est une revue gratuite et numérique de littérature, poésie et arts graphiques. La revue a pour but de mettre en avant des auteurs légérement en marge des standards. Voici où la trouver : Cohues - Littérature alternative

Poètes sombres, écrivains nébuleux, peintres cramés ou photographes déjantés sont le lot permanent de Cohues.

La revue a vu le jour en Juin 2012, avec une diffusion uniquement numérique. On retrouve habituellement une série de nouvelles (presque une dizaine), des poèmes (une bonne vingtaine), une interview de l'artiste du mois (ainsi qu'une couverture à base d'une de ses oeuvres) et des galeries artistiques (peintures, photographies, ...)

Cohues est une revue ouverte, tout le monde peut participer, et gratuite. Comme une plateforme de découvertes, de franches rigolades, d'expérimentations et de souffrances.

 

 

Voici la présentation officielle :

 

"Cohues gigote au fond de vos tripes, plein de colère et de poésie. Dans son tripot, tout un tas d'artistes, écrivains, fous, paumés crachent leur viande sur des pages et des toiles vivantes et subversives. Ça secoue, ça sent, ça brûle, ça se répand dans les caniveaux et sur les splendides étoiles de vos rêves, mais n'ayez aucune crainte, tout ça c'est pour votre bien."

 

 

775749_312613838860264_1773826654_o

 

Suite à de nombreuses demandes de faire sortir Cohues également en version papier, l'équipe a décidé de lancer une proposition. Là voici :

 

"Lire Cohues tranquillement installé sur votre trône. Ou bien lire Cohues planté sur le sable chaud d'une plage méditerranéenne au milieu de juillettistes gras et gueulards. Ou encore lire Cohues en pleine nuit à la lumière d'une réverbère ou d'un clair de lune – dans le cas cas où l'énergie nucléaire aurait fait griller tout le système.

Vous en rêviez 

Non l'avons fait !

Ou plutôt nous allons le faire !

Je vous raconte tout ça

Pour le prochain numéro, nous allons proposer aux cohusards et cohusardes intéressé(e)s la possibilité de participer à l'impression de la revue (en plus du traditionnel PDF).

 

Concrètement ? Nous réunissons une certaine somme tous ensemble, et le Dieu de Cohues se charge de faire imprimer ce prochain numéro au nombre d'exemplaires commandés et également d'envoyer tout ça à ses très chèr(e)s fidèles

 

Combien ? 50 ! Il faut que nous soyons au moins 50. Et plus on sera de timbrés, plus le prix chutera.

 

Oui, mais Combien ??? Ah ! Oui... 6 euro par exemplaire. Plus 2 euro de frais de port. Soit 8 euros pour recevoir Cohues dans sa boite aux lettres. Parfaitement relié et prêt à lu, dévoré, sublimé, conté, critiqué ou bien encore aimé. Il faut bien comprendre la démarche. Cohues reste gratuit ! Les seuls frais engendrés sont ceux liés à l'impression et à l'envoi de la revue. C'est pour ça que j'insiste, plus on sera à le commander, et moins la revue sera chère. Donc je propose aux intéressés de se faire connaître, histoire d'affiner le prix si jamais c'est possible. Sachant que le prix de 8 euro (6+2) est le prix maximal. On n'ira pas au dessus.

 

Comment ça se passera ? Et bien, nous allons mettre en place une demande de fonds sur un site de financement participatif. Peut-être même que d'autres personnes, extérieurs à notre cercle de lecteurs illuminés et de poètes violents, seront intéressés pour participer au financement. Le paiement se fera donc sur cette plate-forme ultra sécurisée. Et une fois la date limite atteinte, nous récupérerons le montant pour faire tout ce travail. (si certaines personnes sont frileuses au paiement sur internet, vous pouvez nous contacter. On s'arrangera comme on peut.)"

 

 

Nous proposons donc de nous réunir entre gens désireux de lire Cohues 12 sur une version imprimée de bonne qualité et de ce fait de permettre une impression à un cout raisonnable. Si l'offre trouve preneur, nous continuerons de le faire pour les prochains numéros !

 

à savoir : l'artiste du mois de cohues 12 est Yentel Sanstitre, une jeune photographe très douée qui a été distinguée dans Les 30 jeunes photographes de l'année 2013 dans le monde : "30 UNDER 30, Women Photographers"

C'est donc avec une de ses photos que nous travaillerons pour la couverture. Il y aura en plus une interview d'elle réalisée par Andy Vérol ainsi qu'une galerie de ses oeuvres.

 

Deux aperçus de ce que pourrait être la couverture de ce Cohues 12 (1er à être imprimé massivement)

 

Cohues-12-1

 

Cohues-12-4-kk

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte va donc servir à faire imprimer la revue aux nombres d'exemplaires souhaités et à envoyer par la poste la revue à chaque personne.

Selon les différents devis obtenus, 50 tirages de Cohues n°12, en couleur, environ 70 pages format A4, reviendraient à 300 euro, soit environ 6 euro par exemplaire.

Il faut ensuite ajouter environ 2 euro de frais de port pour envoyer un exemplaire de la revue.

On arrive donc à nos 8 euros par personne.

 

à savoir que les tarifs postaux sont dégressifs !

Ainsi l'envoi d'un exemplaire revient à 2 euro, l'envoi de 2 exemplaires revient à 3 euro et l'envoie de 3 exemplaires revient à 4 euro.

Grosso modo :

Participer à la hauteur d'un exemplaire = 8 euro

Participer à la hauteur de 2 exemplaires = 15 euro

Participer à la hauteur de 3 exemplaires = 20 euro

 

Participation exceptionnelle pour les personnes très désireuses de nous aide :

Un exemplaire de Cohues 12 ainsi qu'un livre spécial comportant tous les poèmes publiés sur Cohues !

 

Et bien entendu, si le montant n'est pas atteint, votre argent ne vous sera pas débité !

 

PS : Les personnes résidents à l'étranger peuvent également participer. Des frais postaux spécifiques aux livres seront alors utilisés pour envoyer en dehors de la France.

 

Au niveau des dates et délais. La demande de financement est lancée jusqu'au 16 Septembre, la version numérique sortant fin Aout, cela laissera le temps aux indécis de se faire une idée du contenu de ce numéro 12 de Cohues. A partir du 16 Septembre, les fonds seront récoltés et la commande des tirages effectuée le plus tôt possible. Une fois les exemplaires reçus, il ne restera plus qu'à les envoyer par la poste. Il faut donc compter une réception de Cohues 12 papier dans votre boite aux lettres aux alentours de fin Septembre.

Thumb_cohues
La Cohusion

La Cohusion, fondateur de la revue Cohues

Derniers commentaires

Thumb_default
Un très beau projet participatif ! Tous mes voeux
Thumb_default
Bravo ! je retrouve espoir dans la littérature contemporaine subversive , une bouffée de folie , un électrochoc ... Merci et bonne continuation . Lilith
Thumb_default
créer, c'est résister !