C'est un projet qui valorise les savoirs-faire et à travers lequel l'artisanat et l'éco-design y forment un binôme prometteur. De cette alliance qui s'inscrit dans une démarche éthique et responsable va donner naissance à la réalisation d'objets co-crées pendant deux mois à Madagascar. Eco-designer de profession, je désire exposer le travail accomplit entre les artisans et moi-même sur place, par la mise en place d'une exposition itinérante, exportée ensuite en France. Et, l'édition de livrets en tirage limité, retraçant tout le parcours créatif. Je vous invite à vous familiariser avec ce projet et à le soutenir ! A présent, vibrez au rythme de cette aventure, merci !

Large_ok

Présentation détaillée du projet

 

"Collaborations créatives en Île Rouge : de l'artisanal à l'éco-design" est un projet qui se déroulera à Madagascar durant les deux prochains mois (de Décembre 2012 à Février 2013). A l'origine, l'envie de confronter mon travail d'éco-designer qui trouve ses premisses dans cette île de l'océan indien dont je suis originaire, à la mine de savoir-faire artisanal qui rythme ce pays depuis des millénaires. La ligne directive de ce projet est de collaborer avec des artisans sur place pour lequel, à la clé de chaque projet que nous mettrons en place, verra naître un objet. Chaque objet devra obéir aux 3 règles clés régient par l'éco-design, celles des 3R : "Réduire, Réutiliser, Recycler". Dans ce pays en développement où l'économie de moyens et le recyclage sont une nécessité quotidienne, le but est de s'approprier les matériaux locaux et de récupération qui sont liés aux collectes de rebuts en tout genre dont la finalité est d'aboutir à des formes  d'objets usuels. Ces objets en pièce-unique ou en petites séries mettront en exergue les techniques artisanales traditionnelles, à leur tour valorisé dans une approche contemporaine dans leur rendu, leur usage et leur réinterprétation. Pour cela, différents corps de métiers d'artisanat seront mis à contribution.

 

Carte-legende

 

Notre projet débutera dans la Capitale d'Antananarivo, en passant par la ville d'Ambatolampy, pour se poursuivre vers les routes du sud dans les villes d'Ambositra, d'Antsirabe puis, s'en ira vers la Côte Est, en direction de la ville de Tamatave, pour finir  dans la baie de Foulpointe. Les artisans qui contribueront à ce projet appartiennent donc aux corps de métier artisanal qui sont les suivants : joaillerie artisanale, broderie artisanale, artisan du cuir, artisan du papier, artisan du tampon, artisan spécialisé dans le fer blanc et artisan spécialisé dans le tressage. Les objets qui découleront de ces collaborations créatives seront essentiellement du design d'objet fonctionnel, usuel, utile, loin des clichés décoratifs associés trop souvent à l'artisanat malgache. Des objets du quotidien orientés vers l'univers domestique en général, comme des éléments que l'on peut retrouver en cuisine ou, des contenants pour le rangement, en passant par d'autres panoplie d'objets tel que la réinterpétation du bijou, de la maroquinerie ou encore du luminaire. 

Il naîtra de ces échanges, de ces moments de partage, l'élaboration de ces futures propositions à la fois respectueuses de l'environnement , mais aussi dans le respect de chaque participant, en toute équité. Le projet a pour but de créer du design fonctionnel à partir du savoir-faire que peut apporter d'un côté une éco-designer et de l'autre le savoir-faire unique malgache. C'est donc ce côté hybride qui apportera une valeur ajoutée à chaque objet.  

 

Tressage-artisanal

 

Chaque collaboration avec un artisan sera abordée de la manière suivante : 

1/ Phase de dialogue, de présentation globale du projet et d'observation générale de l'activité

2/ Brainstorming, échanges et proposition d'idées, approfondissement des expériences de chacun, en rapport avec son vécu, son expérience,  son savoir-faire,sans oublier le développement d'aspect historique, technique et évolutive de l'artisanat dont il sera question.

3/ Approfondissement des idées et des propositions afin d'obtenir le concept général du projet qui sera le fil conducteur de l'objet à créer. Le tout à l'écrit, en image, en photo-reportage et au contact de la matière première.

4/ Phase de conception : processus de création de la collecte, tri, nettoyage de la matière première, puis  transformation, montage, prototype et valorisation dans un nouveau cycle de vie afin de réhabiliter la matière, à travers l'objet finalisé : en pièce-unique ou en petites séries selon la taille, la technique et le choix définitif de l'objet à créer. 

 

 

Fer-blanc-artisanal

Une fois la concrétisation des objets, une première inauguration sera organisée et celle-ci aura lieu dans la Capitale malgache à Antananarivo. Pour compléter cet évènement, l'élaboration de livrets relatant les projets dans leur processus de création, accompagné de photo-reportage et de texte explicatif ainsi que de l'identité de chaque participant en sa qualité d'artisan sera mis en place. Ils seront édités en tirage limité, avec une diffusion sur les lieux de l'exposition, relayé à la presse et seront mis à la vente. L'objectif de ce projet est de faire l'objet d'une exposition itinérante une fois arrivée en France et, de trouver des opportunités pour être diffuser et vu par le plus grand nombreux.

 

 

Atelier

À quoi servira la collecte ?

Je vous invite à présent à prendre connaissance du détail de l'utilisation de cette collecte.  Mais avant cela, je tenais à vous apportez les précisions suivantes : la liste ne prend pas en compte l'instabilité du taux de change dans ce pays touché par la crise depuis 2009, le billet d'avion en aller et retour France / Madagascar, les hébergements dans les différentes villes et, les différents moyens mis en place dans la prospection, les requêtes et les recherches effectuées en amont du projet.

 

La collecte est nécessaire afin de mener à bien se projet, de manière à le rendre viable. Pour cela, il faut penser aux dépenses suivantes :

 

-Au frais de transport en commun (bus, « taxi-brousse », taxi local et carburant) pour aller à la rencontre des artisans, afin de collaborer ensemble à l'élaboration des objets. Pas de trajet en avion, les transports en commun sont privilégiés pour les déplacements afin de diminuer au maximum l'impact carbone sur l'environnement. (80€)

 

-A l'achat de fournitures indispensables, la logistique et les rémunérations en terme de temps accordé à chaque projet et à une mise entre parenthèse de certains projets effectués par les artisans au moment de notre collaboration. Il est important de souligner que même si 50% à 80% de la matière première sera issue de matériaux collectés puis recyclés, le travail effectué sera toujours en accord avec les valeurs de l'artisan dont il sera question. (60€)

 

-A l'édition de livrets qui relateront tous les projets, de la conception à la réalisation de celui-ci. Le tout accompagné de photo-reportage et de texte explicatif et de l'identité de chaque artisan collaborateur. Le but est de diffuser ces livrets sur place et sur les lieux qui accueilleront cette exposition itinérante par la suite. Au vue du budget serré, les livrets seront édité en éditions limitée et seront mis en vente. Il faut donc prévoir l'achat de papiers recyclés produits localement et les travaux d'imprimerie (maquetation, impression, reliure, encartage) : 60€

 

-A l'inauguration de la 1ère exposition sur place  : €70

Relais presse, invitation, trouver un lieu d'exposition, préparation au vernissage, à la scénographie, la mise en espace et le cocktail.

Ce projet fera l'objet d'une exposition itinérante qui débutera à Madagascar puis, se poursuivra en France et vers d'autres contrées lointaines, si le projet trouve une répercussion positive hors de ces frontières.

 

-A financer les frais de douanes, formalités douanières et/ou excédent de poids éventuel à l'aéroport, liés à l'exportation des objets, lors du vol de retour en avion en France.

(€40)

 

 

 

Thumb_logo
Carine H.C.R. éco-design

Carine H.C.R. éco-design : ce sont des objets crées à partir de matériaux recyclés qui s'inscrivent dans une démarche éco-responsable. Cet « Or durable » que sont nos ordures est valorisé dans un nouveau cycle de vie régit par 3 règles : Réduire, Réutiliser, Recycler. C'est à travers ce processus créatif que jaillissent des créations éco-conçues,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo
Bonjour à tous, Pour être au courant de toutes les nouvelles concernant ce projet, veuillez s'il vous plaît, vous dirigez directement dans la rubrique "ACTUALITES" qui met à jour toutes les informations. Merci de votre attention, Eco-citoyennement vôtre, Carine H.C.R. "Collaborations créatives en Île Rouge : de l'artisanal à l'éco-design" Projet initié par Carine H.C.R. éco-design
Thumb_logo
Bonjour à tous, Tout d'abord, excellente journée internationale à toutes les femmes et toutes éco-citoyennes de ce monde ! De retour sur la côte est à Tamatave, après 8h de taxi brousse, le projet "Collaborations créatives en Île Rouge : de l'artisanal à l'éco-design y prend ses quartiers auprès d'artisans pour quelques jours. A suivre !
Thumb_logo
Bonjour à tous de Madagascar ! Cela fait 1 semaine que je suis sur place. J'ai été conviée à l'inauguration d'un eco lodge qui m'a permis d'établir des premiers contacts dans La Capitale malgache. Ainsi, j'ai pu rencontrer des personnes influentes qui font bouger le pays au niveau artistique et culturel. Ces contacts touchent différents corps de métiers allant de la presse, en passant par des entrepreneurs mais aussi, des métiers touchant le design culinaire, au design d'intérieur, à la photographie pro et aux animations culturelles en tout genre. Actuellement, un travail de réseau a commencé à se mettre en place. Des volontaires ont souhaité se greffer au projet. Ainsi, une éo-citoyenne se charge de lister les métiers d'artisanat les plus importants, la qualité, l'emplacement et la reconnaissance par le public sont parmi les critères de recherche. Une autre, est actuellement en charge de répertorier des lieux d'exposition susceptible de réceptionner l'inauguration, avec l'établissement de différents devis. Voilà donc où nous en sommes actuellement. Surtout, continuez à suivre la progression du projet ! Merci à tous de votre attention et très bonne journée à vous ! Carine H.C.R.