Espoir, joie, solidarité ! Participez à l'aventure de 21 jeunes MALGACHES éloignés de la rue grâce au GOSPEL.

Large_visuel_kkbb

The project

Pour ses 40 ANS au service des enfants du monde, l'association de solidarité internationale PARTAGE, organise une tournée gospel du 29 novembre au 21 décembre 2013. Les artistes sont des jeunes malgaches bénéficiaires de ses actions pour l'éducation et la protection des enfants !

 

 

DES RUES DE MADAGASCAR À UN SPECTACLE UNIQUE

 

Les jeunes choristes de la Malagasy Gospel sont tous issus des quartiers défavorisés de Tuléar (sud-ouest de Madagascar). Dans un pays considéré comme étant actuellement un des plus pauvres du monde, les enfants de la Grande-île sont fortement exposés à la déscolarisation, au travail forcé ou à la prostitution.

 

En 2007, Bel Avenir, l'un des 31 partenaires de PARTAGE, décide de lancer en annexe de ses programmes de rescolarisation, une petite activité de chant. L'objectif était d'éloigner les jeunes filles de la rue et de ses dangers, en leur proposant de partager un moment créatif et exutoire.

 

Saline_partage_gosepl_tour

Travail des enfants dans les salines de Tuléar (c)ONG Bel Avenir

 

Ce qui ne devait être qu'une simple activité extra-scolaire a donné naissance à un spectacle engagé et porteur d'espoir.

 

Au fil des répétitions, les animateurs de cet atelier ont rapidement repéré des talents exceptionnels. Sans avoir aucune autre expérience que celle des chants traditionnels ou des tubes pop du moment, une vingtaine de filles et deux garçons non-voyants ont révélé leurs dons naturels pour le gospel et la scène ! Motivée par l'enthousiasme des enfants et de leurs familles, l'association a décidé de constituer une chorale et de monter un spectacle basé sur leur expérience commune. La Malagasy Gospel était née.

 

Après un an de répétitions et la mise en place d'un dispositif scénique de qualité, la troupe a fait sa première tournée en Espagne en 2008. Les jeunes filles et leurs camarades non-voyants sont rapidement devenus des stars nationales, avant de conquérir le cœur des autres scènes européennes.

 

Mgc-01

Le chœur en répétition (c)ONG Bel Avenir

 

Avec un répertoire composé d'une quinzaine de chansons a capella en malgache et en français, la représentation est accompagnée d'une chorégraphie qui transporte le public entre la force du negro spiritual américain et l'âme des chants traditionnels africains. La mise en scène est travaillée pour donner autant de plaisir aux enfants qui se dépensent en rythme dans leurs costumes colorés, qu'aux spectateurs qui ressortent dépaysés de ces 90 minutes de bonheur pur.

 

Au-delà de l'émotion que provoquent les chants et la présence scénique des jeunes artistes, la Malagasy Gospel porte des messages forts concernant le respect du droit des enfants et la lutte contre les abus. Pour ne pas oublier d'où ils viennent et sensibiliser le public à leurs conditions de vie extrêmement difficiles, le Directeur de l'association présente le thème de chaque chanson (éducation, maltraitance, travail forcé...), et raconte les histoires singulières de certains membres de la troupe.

 

Depuis ses débuts, la chorale s'est produite lors de sept tournées en Espagne, en France, en Suisse et en Andorre, chacune ayant rassemblé entre 10 000 et 15 000 spectateurs. Un succès qui a été largement repris par les médias.

 

Captation de O RY DEVOLY E / Espagne, juillet 2011

 

LA TOURNÉE : UNE AVENTURE HUMAINE FAITE DE RENCONTRES ET D'ÉCHANGES

 

Le chœur, composé de 19 filles âgées de 12 à 16 ans et de 2 garçons non-voyants au talent exceptionnel, va débuter sa tournée en France le 29 novembre dans la somptueuse cathédrale de Strasbourg pour la clôturer le 21 décembre 2013 à Lyon.

 

Durant près d'un mois, les enfants vont faire le tour de l'hexagone grâce à l'engagement des bénévoles de PARTAGE qui organisent les concerts dans leurs villes respectives. En plus de trouver une salle pour la représentation et d'assurer la communication locale de l'événement, les bénévoles se sont appliqués à rendre le séjour des enfants de la Malagasy Gospel le plus agréable et constructif possible !

 

Si certains membres incontournables ont déjà eu la chance de visiter l'Europe, Bel Avenir s'applique à renouveler chaque année l'effectif de la chorale. Ce roulement permet à de nouveaux talents de s'exprimer, mais surtout de découvrir une culture et un pays qu'ils n'auraient sûrement jamais eu l'occasion de visiter.

 

Piscine, musée, parc d'attractions... ces enfants des quartiers pauvres de Tuléar vont pouvoir profiter des loisirs que la plupart des petits occidentaux de leurs âge consomment naturellement. Une réalité bien éloignée de leur quotidien fait de privations.

 

_mg_1279

Les filles de la Malagasy Gospel rencontrent des collégiens lors d'une tournée précédente

 

Les enfants ont cette capacité d'écoute simple et d'échange sans artifices qui leur est propre. Ils n'ont pas encore été confrontés au désenchantement du monde qui fausse souvent les nouvelles rencontres.

 

Ce sont justement les rencontres avec les élèves de leur âge qui apportent à cette tournée une dimension bien supérieure à la simple performance artistique. Par l'échange, le jeu et la musique avec leurs camarades malgaches, les petits français vont en apprendre beaucoup plus sur les droits des enfants que dans leurs manuels scolaires. Et le processus est bien sûr réciproque, il n'y a pas de leçon à recevoir, mais simplement des expériences à partager.

 

Cette tournée est aussi l'occasion de sensibiliser les spectateurs à l'impact du parrainage sur l'avenir d'un enfant, son éducation et sa bonne santé. Les jeunes de la Malagasy Gospel, bénéficiaires des actions de PARTAGE, sont les meilleurs ambassadeurs des enfants soutenus par la chaine de solidarité mise en place par l'association.

 

Reportage de France 3 sur la venue en France de la Malagasy Gospel en 2012

 

PARTAGE, 40 ANS AU SERVICE DES ENFANTS DU MONDE

 

PARTAGE est une association de solidarité internationale centrée sur l’éducation et la protection des enfants. Indépendante de toute appartenance politique ou religieuse, elle a été créée en 1973 à la suite d’une tournée de concerts solidaires organisés en faveur des enfants victimes de la guerre du Vietnam.

 

Depuis cette première action militante, l'association se donne pour mission d’aider les enfants du monde à se construire un avenir meilleur, dans le respect de leurs droits fondamentaux. Convaincue que les freins au développement global de l’enfant doivent être levés par les populations elles-mêmes, PARTAGE a choisi de travailler avec des associations locales reconnues et légitimes, qui connaissent bien le contexte et respectent la culture et les besoins des enfants.

 

Aujourd’hui l’association agit depuis 40 ans et elle a contribué à changer la vie de plusieurs centaines de milliers d’enfants. Avec 31 partenaires dans 20 pays, ce sont plus de 800 000 enfants et leurs familles qui bénéficient actuellement de programmes en matière d’éducation, de santé / alimentation, de protection contre les abus et de développement communautaire. Ces actions concrètes peuvent être réalisées grâce au soutien de 27 000 parrains et donateurs, premier maillon d’une chaîne d’entraide et de partage.

 

L’équipe de PARTAGE est composée de 24 salariés au siège à Compiègne, d’un réseau de 500 bénévoles en France répartis sur toute la France et d’un Conseil d’Administration de 10 membres.

 

                                                  Logo-partage-3-haute-def

 

 

D'un concert solidaire à une ONG internationale

 

#1973 / CRÉATION DE PARTAGE

Rencontre de Pierre Marchand, créateur de PARTAGE, avec Cao Ngoc Phuong, responsable de l'église bouddhique unifiée du Vietnam, où la guerre fait rage. Pour aider les enfants orphelins du pays, Pierre Marchand organise avec Graeme Allwright et Steve Waring, un concert à la Maison de la Mutualité, à Paris. Le pasteur Henri Roser, Alfred Kastler et René Dumont soutiennent cette initiative et deviennent membres fondateurs du « Comité de soutien aux enfants du Vietnam ».

Affiche_nantes

 

Pierre Marchand et Graeme Allwright partent en tournée humanitaire, en France, en Belgique et en Suisse : il est proposé aux spectateurs de donner 25 frs par mois pour soutenir un enfant.

 

#1976

Tremblement de terre au Guatemala. Plusieurs personnes souhaitent y parrainer des enfants. Le Comité se débaptise pour s'appeler « Partage avec les enfants du tiers monde ».

 

#1984 / PARTAGE ET LE DÉVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE      

L'association commence à travailler avec les communautés pour leur autonomie et la pérennité de l’action avec un partenariat en Inde.

 

#1985

Partage s’engage en Afrique auprès d’enfants orphelins.

 

#1991 / UNE VISION GLOBALE DE L'ENFANT

Le Professeur Minkowski, pédiatre français, lance la réflexion à Partage sur la prise en charge psychologique des enfants : comment faire face à leur détresse après le cyclone au Bangladesh ou dans les camps de réfugiés en ex-Yougoslavie.

 

#1998 / PARTAGE ET L'ONU POUR LES ENFANTS

Après 25 ans d'action pour soulager les souffrances des enfants, l'association décide d'initier, en coordination avec l'UNESCO, une campagne pour s'attaquer à la guerre et à la violence sous toutes ses formes. Tous les prix Nobel de la Paix signent un appel adressé aux Nations Unies qui proclamera la période 2001-2010 « décennie internationale de promotion d'une culture de la non-violence et de la paix pour les enfants du monde ».

 

Onu  

 

#2002 / DE PLUS EN PLUS DE PARTENAIRES

Pour étendre son action, l’association aide à la création de Partage en Espagne, sous le nom de Comparte.

 

#2007

Partage organise en France un grand forum avec ses 33 partenaires en France. Lancement d’un réseau international de spécialistes de l'enfance, le réseau PARTAGE-LAMAKO.

 

#2010

Grâce à son réseau de solidarité, PARTAGE collecte 264 864€ pour son partenaire en Haïti après le séisme qui a ravagé l’île. En France, Stéphane Hessel participe à la Journée de la Paix à Charleville-Mézières sur l’invitation des bénévoles de PARTAGE Marne-Ardennes.

 

#2013 / 40 ANS D'ACTION !

La chaîne de solidarité internationale qu’a formée Partage en 1973, n’a cessé de se développer en 40 ans. L'association vient aujourd'hui en aide à 800 000 enfants et leurs familles dans 20 pays en collaboration avec 31 partenaires locaux.

 

066_maeecha

Bénéficiaires de MAEECHA, partenaire de PARTAGE aux Comores (c)PARTAGE

 

DES ACTIONS CONCRÈTES POUR LE DÉVELOPPEMENT

 

LE PARRAINAGE

 

Le cœur des ressources de l’association repose sur le parrainage, permettant à toute personne de contribuer à l’amélioration des conditions de vie d’enfants vivant dans les pays défavorisés. Le parrainage va permettre à un enfant d’aller régulièrement à l’école, mais aussi d’être soigné, habillé, nourri... L’argent n’est jamais directement remis à l’enfant ni à sa famille mais à l’association locale partenaire, qui met en place des actions pour l’enfant et sa communauté, à travers des parrainages nominatifs (relation à un enfant) ou des parrainages d’action (relation à un groupe d’enfants ou soutien d’un programme dans sa globalité).

 

Le parrainage nominatif

 

Suite à son engagement, le parrain reçoit un dossier de parrainage lui permettant de découvrir son filleul(e), sa famille et ses conditions de vie. Par la suite, 3 à 4 fois par an, le parrain reçoit des nouvelles de l’enfant, lui permettant de créer un lien particulier. Ce courrier peut être un petit mot, un dessin ou bien une photo. Le parrainage d’un enfant est généralement d’une durée de 6 à 8 ans pour lui permettre de bénéficier de bonnes conditions pendant sa scolarisation primaire. Dans tous les cas, le parrainage prend fin lorsque l’enfant atteint 18 ans. Au sein d’un même programme, tous les enfants sont susceptibles d’être parrainés, mais ce n’est pas le cas pour tous. En revanche, l’association locale ne privilégie aucun enfant, les dépenses sont collectives. Ainsi en parrainant, vous venez en aide à l’ensemble des enfants de la communauté.

 

Le parrainage d'action

 

Cet engagement permet de devenir un partenaire à part entière d’un projet. L’association locale informe les parrains de l’évolution des programmes, des activités mises en place et des actions concrètes. Les parrains sont de véritables acteurs du réseau.

 

Coteivoire

Bénéficiaires du MESAD, partenaire de PARTAGE en Côte d'Ivoire (c)PARTAGE

 

LE CHOIX HUMAIN ET STRATÉGIQUE DE TRAVAILLER AVEC DES ACTEURS LOCAUX

 

Dès sa création, PARTAGE a choisi de travailler uniquement avec des associations locales, spécialisées dans l’aide à l’enfance. Leurs connaissances des besoins des enfants qu’elles côtoient chaque jour, garantissent que les actions menées répondent au mieux aux réalités du terrain. Elles sont plus à même d’aider efficacement les enfants et leur communauté.

 

Les partenaires de Partage sont sélectionnés sur des critères d’efficacité, de transparence et d’une vision commune du développement de l’enfant, reprenant les principes suivants :

 

° Une approche globale et à long terme de l’épanouissement de l’enfant et, plus globalement, de toute sa famille et communauté

 

° Le développement et la valorisation des compétences locales

 

° Le respect des valeurs de chaque pays

 

° La rigueur et la transparence dans l’emploi des fonds

 

Ces associations sont suivies en permanence par les équipes du département "Programmes" de Partage, qui se rendent régulièrement sur place pour s’assurer du bon fonctionnement des projets et du respect des valeurs partagées.

 

L’engagement : Partage et ses partenaires mettent tout en œuvre pour combattre l’injustice et la violence qui frappent les enfants en permettant la mise en place d’actions de terrain pertinentes et inscrites dans la durée.

 

Le partage : C’est la notion fondatrice de l’association et du réseau de solidarité où chacun donne et reçoit. C’est un réseau d’échanges, de fédération d’énergies, de compétences et d’engagements permanents.

 

L’écoute et le respect : Chaque action de terrain est fondée sur l’écoute des besoins des enfants et de leurs communautés. Le respect de la culture et de l’environnement des enfants est une valeur fondamentale pour Partage.

 

La proximité : Le réseau de solidarité est avant tout à visage humain, entre personnes qui se connaissent, qui sont en lien. De plus, le parrainage repose sur cette connaissance mutuelle et réciproque entre les parrains et les enfants bénéficiaires.

 

UN RÉSEAU DE 31 PARTENAIRES DANS 20 PAYS

 

Ce réseau regroupe PARTAGE et ses 31 partenaires, qui se donnent comme objectif d’unir les compétences, les expertises et forces de chacun pour améliorer les programmes de tous, au bénéfice des enfants et défendre leurs droits.

 

Carte

Carte des 31 partenaires de PARTAGE (c)PARTAGE

 

Quelques exemples de partenaires et leurs actions

 

#BÉNIN / RACINES Mise en place d’une dynamique communautaire, centrée autour de l’enfant, qui aide les personnes les plus défavorisées à se prendre en charge pour l’éducation et la santé, notamment dans la lutte contre les MST, le sida et l’accompagnement des malades.

 

#BRÉSIL / GACC Au travers de programmes d’éducation, de soutien scolaire et de stimulations précoces des enfants en difficulté, le partenaire brésilien cherche à développer des attitudes et des valeurs qui favorisent la réussite scolaire, une socialisation harmonieuse et la prévention de la délinquance.

 

#CAMBODGE/ BANDOS KOMAR Soutien à l’éducation des enfants en primaire et préscolaire dans les zones rurales défavorisées, mise en place d’un programme d’éducation à la santé et développement communautaire par l’accès au micro-crédit.

 

#HAITI/ ADEMA Développement du Nord-Ouest d’Haïti, par l’amélioration des conditions d’accès des populations aux services de base. ADEMA intervient essentiellement dans le domaine de l’éducation, mais également dans le développement local, la sécurité alimentaire, l’eau et l’assainissement.

 

#INDE/ ASSEFA Garantit l’apport d’une éducation solide aux enfants des régions rurales, en favorisant un environnement familial, économique et social sain et heureux.

 

#NÉPAL/ CWCN Soutient et accueille les enfants des rues de Katmandou et facilite leur réinsertion sociale.

 

#THAILANDE/ HSF Prévention de l’abandon d’enfant par un travail de réhabilitation familiale, comprenant un suivi psychosocial, un appui économique et un soutien médical. Amélioration des conditions de vie des enfants malades du sida dans deux orphelinats (soins par trithérapie).

034_page

Bénéficiaire de l'ASSEFA, partenaire de PARTAGE en Inde (c)PARTAGE

 

LES DATES DE LA TOURNÉE

 

#29 NOVEMBRE / STRASBOURG 20h30 - Cathédrale de Strasbourg

 

#03 DÉCEMBRE / ST-ANDRÉ-LES-VERGERS 20h - Espace Gérard Philipe

 

#04 DÉCEMBRE / COMPIÈGNE 20h - Ziquodrome

 

#06 DÉCEMBRE / NANTES 20h30 - Salle festive Nantes Nord

 

#08 DÉCEMBRE / LA-ROCHE-SUR-YON 16h - Amphithéâtre Réaumur

 

#10 DÉCEMBRE / PESSAC 20h - Salle du quartier de France

 

#11 DÉCEMBRE / BORDEAUX 20h30 - Le temple du Hâ

 

#17 DÉCEMBRE / CLERMONT-FERRAND 20h - Église Protestante Unie de France

 

#19 DÉCEMBRE / ST-ETIENNE 20h - Cathédrale St-Charles

 

#21 DÉCEMBRE / LYON 20h30 - Église de l’Annonciation, Lyon 9

Why fund it?

APPORTEZ VOTRE PIERRE À L'AVENTURE PARTAGE GOSPEL TOUR ET BÉNÉFICIEZ D'UNE RÉDUCTION FISCALE !

 

OÙ VA ALLER VOTRE CONTRIBUTION ?

 

En nous aidant à financer une partie de la tournée, vous participez à un mouvement solidaire et artistique et devenez ambassadeur de la cause des enfants du monde.

 

L'argent rassemblé via KKBB va être attribué aux FRAIS DE TRANSPORT de la troupe entre les différentes étapes de la tournée, comprenant :

 

° La location d'un bus = Il n'y a pas que les rock stars qui ont droit à un bus d'artistes.

 

° La prise en charge du chauffeur = promis on postera en vidéo la version malgache de "chauffeur, si t'es champion" interprétée par les enfants !

 

° Le carburant = pas très fun, mais malheureusement c'est encore le meilleur moyen de faire rouler le bus...

 

66% DE RÉDUCTION D'IMPÔT

 

PARTAGE est une association à but non lucratif d'intérêt général et donc habilitée à éditer des reçus fiscaux. Pour chaque contribution de votre part, et en plus des magnifiques contreparties proposées, vous bénéficiez donc d'une déduction fiscale de 66%.

 

À titre d'indication :

 

° Un don de 20 € ne coûte en réalité que 6,80 €

 

° Un don de 35 € ne coûte en réalité que 11,90 €

 

° Un don de 50 € ne coûte en réalité que 17 €

 

° Un don de 100 € ne coûte en réalité que 34 €

 

° Un don de 500 € ne coûte en réalité que 170 €

 

 Le circuit de la réduction fiscale en image

 

Reduc_impot_schema_petit

(c)www.infodon.fr

 

Thumb_profil_40_ans
PARTAGE

PARTAGE est une association de solidarité internationale créée en 1973, centrée sur l’éducation et la protection des enfants, indépendante de toute appartenance politique ou religieuse. Convaincue que les freins au développement global et à l'éducation doivent être levés par les populations nationales, PARTAGE a choisi de travailler avec des associations... See more

Newest comments

Thumb_default
Ayant des origines Malgaches et mon grand père y étant la moitié de l'année, c'est tout naturellement que je soutiens votre projet, qui est très noble. Je vous souhaite d'avoir beaucoup de succès. Vous le méritez amplement... Bravo ! Bonne continuation. Marie F.
Thumb_default
Bonne chance pour ce joli projet!!
Thumb_default
Bon courage pour la réussite de ce projet et à très bientôt. Alain Médard