Un manifeste pour une Science plus humaine et responsable, pour des Technologies choisies et une Industrie à l'écoute de la société

Large_revoluscience

Présentation détaillée du projet

Principe

 

La communication publique de la science n’est pas neutre. En participant à construire une image de la science auprès du public, ainsi qu’une image du public auprès des scientifiques, elle a un impact majeur sur les relations entre science et société, et sur la manière même dont la science se pratique.

 

C’est pourquoi il est indispensable de remettre en permanence en discussion les principes, parfois implicites, qui fondent la communication scientifique : comprendre les implications de ces principes et des discours portés, pour pouvoir ensuite choisir… voilà l’objectif du manifeste porté par le Collectif Révoluscience.

 

 13070_290ff335_140px

 

 

Révoluscience : du manifeste à l'ouvrage collectif

 

Le manifeste Révoluscience fut publié pour la première fois en juillet 2010 sur un site collaboratif permettant aux internautes non seulement d'en commenter les propositions, mais également de les modifier en ligne. Après avoir reçu le soutien de plusieurs centaines de personnes, et les contributions de dizaines de nouveaux collaborateurs, il est parvenu à un stade de maturité suffisant pour qu'il soit envisageable de le publier sous la forme d'un ouvrage à large diffusion.

 

Comme le manifeste dont il découle, cet ouvrage se veut critique de la communication des sciences telle qu’elle est souvent pratiquée ; mais il se voudra avant tout initiateur de réflexions, stimulateur d’idées nouvelles et fédérateur d’une communauté qui pratiquerait une communication scientifique auto-critique, réflexive et responsable.

 

Progress

 

 

Une communication scientifique responsable

 

Qu’est‐ce qu’une communication scientifique responsable ? Exemples...

 

- La science participe à la construction de la paix, mais aussi à l’alimentation des guerres. Une communication scientifique responsable a le pouvoir de peser dans la balance. Et elle a le devoir de se donner ce pouvoir.

 

- La science peut contribuer à réfuter des superstitions néfastes, mais aussi à écraser des mythes enrichissants. Une communication scientifique responsable doit toujours savoir quand elle renforce chacun de ces impacts.

 

- La science recherche la vérité, l’argent, le pouvoir, le savoir, le partage, les brevets, la peur, la poésie. Elle nous aide à mieux soigner, mais aussi à mieux tuer ; à mieux voir, mais aussi à mieux fermer les yeux. Nous souhaitons une communication scientifique qui sache reconnaître les risques de la science, et promouvoir ce qu’elle a de meilleur.

 

Aujourd’hui plus que jamais, c’est à la société toute entière de choisir l’avenir qu’elle souhaite, et aux scientifiques de nourrir ces choix pour qu’ils soient les plus conscients possible.

 

 

Les structures fondatrices

 

Le Collectif Révoluscience est constitué de trois associations de culture scientifique, partenaires dans la rédaction de la première version de ce manifeste :

 

- Le groupe Traces: www.groupe-traces.eu

- Paris Montagne : www.paris-montagne.org

- Les Atomes Crochus : www.atomes-crochus.org

 

Traces               Parismontagne_logo              Atomes_avec_texte

 

Rejoints dans ce projet de publication par le Réseau Romand Science et Cité (Suisse) porteur de son propre manifeste, ces structures fondatrices militent pour une plus grande considération des relations science société dans la marche du savoir : "Dans une société démocratique, les citoyens ont le droit de faire entendre leur voix dans les choix technologiques qui découleront des découvertes des chercheurs, faites pour changer le monde de demain".

 

Memb-sc

 

 

Une posture humaniste

 

Ces structures revendiquent haut et fort leur attachement à la science, à ses modes de production de connaissances et à son organisation comme mode d'accès à la liberté, au progrès humain et aux processus démocratiques. C’est en effet par le dialogue dans la diversité, dans le respect des arguments d’autrui, dans les constructions collectives et la persévérance, que se construisent à la fois des sociétés libres et le savoir scientifique.

 

Mais ces structures fondatrices promeuvent également des formes de communication scientifique qui respectent les individus, leurs valeurs et leurs croyances. Elles leurs proposent à cet égard une vision de la science réaliste, non prosélyte, et luttent avec acharnement contre les discours scientistes qui prônent l'universalité de la science et la foi en sa toute‐puissance, qui rejettent le principe de précaution au nom du droit à la connaissance, et entendent tout opposition à la technologie comme de l'inculture scientifique, l'assimilant immédiatement à un nouvel obscurantisme…  

 

C'est cette posture complexe qui constitue l'objet de cet ouvrage, pour la publication duquel nous sollicitons votre aide.

 

À quoi servira la collecte ?

Un tel ouvrage, parce qu'il s'adresse à une communauté restreinte (chercheurs, enseignants, journalistes, communiquants) ne peut être considéré comme "rentable" par un éditeur que si ce dernier est assuré de voir couvrir ses frais fixes et d'effectuer un nombre minimal de ventes.

 

Par ailleurs, en tant que texte militant, il propose des idées qui vont parfois à l'encontre de celles des lecteurs auxquels il est destiné ; il est donc important que son prix de vente soit le plus bas possible pour qu'il soit acheté et... lu.

 

Vos dons, chers Kissbankers, auront donc plusieurs fonctions :

 

1/ Couvrir les frais d'éditions incompressibles (maquettage)

 

2/ Permettre la publication d'un maximum d'ouvrage pour lui assurer une diffusion large

 

3/ Abaisser au maximum le coût de chaque exemplaire

 

4/ Et peut-être même vous permettre de le découvrir en avant première !

 

Est-il besoin de le préciser, le Collectif Révoluscience abandonne l'intégralité de ses droits d'auteur au profit du projet d'édition.

 

Cet ouvrage viendra compléter un premier livre déjà publié par le groupe Traces et intitulé : Les scientifiques jouent-ils aux dés ?

 

Couv_traces

Thumb_identite__ree_bis
reeastes

Professeur agrégé de chimie à l’Ecole normale supérieure (ENS, Paris) Directeur de l'Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPCI ParisTech) Chercheur associé à l’Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et Techniques (Université Paris I) Chercheur associé au Laboratoire de Didactique et d'Epistémologie des Sciences (Université de... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Pourquoi le site collaboratif du manifeste n'est-il pas disponible ?

Les propos que nous tenons à l'égard de certains discours sur la science ne sont pas du goût de tout le monde. Notre site a donc fait l'objet de nombreuses attaques, qui ont conduit à sa désactivation. Heureusement, nous avons pu conserver toutes les contributions des internautes qui l'avaient amendé. Une version toute nouvelle sera en ligne prochainement.

Derniers commentaires

Thumb_default
...on peut rêver à un monde meilleur; et tant mieux si le rêve devient ouvrage!
Thumb_default
Pour aborder la science avec un regard à la fois ouvert et rigoureux, bienveillant et critique, léger et averti... voire humoristique et passionné !!! En espérant que la mobilisation via internet soit massive !
Thumb_default
Bravo pour cette initiative francosuisse bienvenue. La médiation scientifique a besoin de réflexion sur elle-même, contre une pensée unique dogmatique prônant le "progrès scientifique et technologique" ou la "pensée critique" et encourageant de fait seulement une fuite en avant !