A travers les aventures de dix personnages, chaque album de la collection illustre aux enfants le sens d’un proverbe de la langue française. Des récits simples et basés sur des expériences de la vie quotidienne (école, famille...) pour mettre cette sagesse populaire à la portée des 6-10 ans grâce à un concept alliant aspects ludique et pédagogique.

Large_logo_le_ons_de_vie_fond_blanc

Présentation détaillée du projet

Les proverbes nous concernent tous. Quels que soient notre âge, nos origines, notre culture, notre classe sociale. Ils font partie intégrante du patrimoine linguistique de chaque pays. Il ne se passe pas un jour sans entendre «Les grands esprits se rencontrent», «Bon et bête...», «Ah, les goûts et les couleurs...», «Mieux vaut tard que jamais...», «Un de perdu, dix de retrouvés», «Qui ne tente rien, n’a rien» pour ne citer qu'eux... C'est donc tout naturellement que nous avons voulu les mettre à la portée des jeunes lecteurs.

 

Nous tenions à proposer un support ludique et éducatif. Il ressort en effet d’une étude de la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Education Nationale qu’en 2008, 11,8% des jeunes de 17 ans et plus étaient en difficulté de lecture. Pour pallier à cela, le livre doit donc être envisagé comme une réelle source de plaisir

 

Nous avons créé des héros drôles et attachants, aux caractères volontairement hétéroclites de façon à ce que le jeune public puisse facilement s’y identifier, mais aussi des jeux autour de la lecture. Par exemple, en dernière page, l’enfant retrouve une activité qui consiste à remplir une fiche descriptive d’un membre de sa famille (maman, papa, mamie, papy, tonton, tata, cousin(e)...). Une démarche qui l’encourage à aller vers l’autre et à développer sa curiosité.


Nous avons conçu des récits qui invitent à réfléchir, les albums s’achèvent sur un passage qui s’adresse au petit lecteur, l’invite à se questionner, à donner son avis et, s’il ne lit pas encore seul, à échanger son point de vue avec l’adulte qui lui lit l’histoire.

Aperçu de notre premier album




Voici quelques témoignages à propos de notre premier album :


Karine S., institutrice en Grandes Sections de maternelle :
«J’aime beaucoup les illustrations, elles sont bien dans l’air du temps tout comme les prénoms des personnages. L’histoire est simple et accessible, adaptée selon moi à une tranche d’âge de 7/10 ans. On en comprend bien le sens, elle me fait penser aux Fables de La Fontaine en plus moderne. Je pense que ça peut marcher, on n’a pas ce genre de choses en littérature enfantine.»


Nathalie G., institutrice en classes de CE1 :
«J’aime bien le graphisme des illustrations ainsi que les couleurs pop. Le choix d’un personnage de couleur est un choix à la fois pertinent et moderne dans la mesure où il reflète bien la société actuelle et peut amener les élèves à se reconnaître dans les différents personnages proposés. Le texte est bien écrit, dans un langage adapté pour des élèves de cet âge.»


Martine B., assistante maternelle :
«Les personnages sont très attachants, bien dessinés, très ludiques... Très belle histoire, bien illustrée avec de jolies couleurs.»


Vincent K., ex-employé de bibliothèque d'une école primaire :
«Cet album est incontestablement à vocation pédagogique, pertinent dans les propos. Le texte et les dialogues accompagnés d’illustrations mettent judicieusement en scène toutes les situations. Riche de sens et agréable à lire, il a toute sa place dans une bibliothèque jeunesse. A référencer!»


Valérie P., maman :
«Je trouve que le principe d’expliquer des proverbes aux enfants est une très bonne idée, même plus que ça une excellente idée, d’autant plus que je n’en ai pas vu dans les librairies ou autres magasins... Les dessins sont colorés, les prochains albums comme «Lily dans c’est l’hopital qui se moque de la charité» m’attirent. Les enfants sont mignons et attachants, mettre les caractéristiques de chacun fait que l’on a l’impression de bien les connaître, d’être proche d’eux. Bonne idée également, de mettre à la fin une fiche à remplir, les filles raffolent de ce genre de trucs!»


Monique B., bibliothécaire :
«Le texte peut être lu par des élèves de CM2 ou des mamans pour donner des exemples concrets. Les enfants vont bien s’identifier aux personnages et les illustrations sont attirantes car dynamiques, colorées et d’actualité. Je trouve le concept intéressant dans un créneau où il n’y a rien d’équivalent.»


Fabien C., papa :
«Un projet original, bien réfléchi, agréable. Des textes et illustrations pertinents qui mettent en éveil l’enfant et accrochent l’adulte.»


Laëtitia D., maman :
«J’ai tout adoré : le style, l’identité (toujours la petite phrase qui revient à la fin), le thème de chaque histoire, la petite morale, c’est juste excellent, bien tourné... Je ne sais pas quoi dire de négatif!»


Hanane F., maman :
«C’est mimi et tellement vrai. C’est super bien fait, bien tourné et bien écrit, le vocabulaire est élaboré et permet d’apprendre de nouveaux termes (ex: narquois). Inès a aimé les illustrations et l’histoire qui est complètement d’actualité, elle se chamaille avec ses copines, se font la tête puis sont à nouveau les meilleures amies du monde!»


Il paraît que "la vérité sort de la bouche des enfants" alors, voici les impressions d' élèves de CE1 et de CE2 d'une école de Castries (34) :


Avis des enfants concernant notre premier album


Qui suis-je ?

A l'origine de cette nouvelle collection jeunesse, deux héraultaises, anciennes collègues de travail devenues amies : Julie SABA (31 ans) et Marie-Laure MALLEVAL (32 ans).

 

Notre projet est né fin 2010 alors que nous étions toutes deux Déléguées du Personnel dans un contexte un peu difficile. Celui-ci nous a insufflé la forte volonté d’indépendance, de liberté d’action et d’expression, ainsi que le dynamisme et la détermination dont nous faisons preuve aujourd’hui pour concrétiser notre projet. Nous ne correspondions pas aux lignes éditoriales des maisons d’édition jeunesse à qui nous avons soumis nos premiers manuscrits, plutôt que de baisser les bras, nous avons choisi d’en faire une force et de nous lancer dans le challenge qu'est l’auto-édition. Nous avons intégré la couveuse d’entreprises Context Art (Montpellier) le 1er février 2012 afin de pouvoir commercialiser notre premier album "Tess dans bon et bête, ça commence par la même lettre", car nous sommes convaincues de l'intérêt pédagogique de notre collection.



Parties de rien, mais armées de courage et de volonté, notre premier album est maintenant disponible dans plusieurs librairies de l'Hérault et du Gard, mais aussi sur Internet : fnac.com, amazon, price minister, dawanda... Aujourd'hui, nous souhaitons publier le second album "Léo dans on n'est jamais mieux servi que par soi-même" courant juin 2012 mais nous avons besoin de votre aide pour le financer !

À quoi servira la collecte ?

Les fonds collectés serviront à financer l'impression et le façonnage de 1000 exemplaires du second album de la collection, intitulé "Léo dans on n'est jamais mieux servi que par soi-même".

 

Comme le premier album "Tess dans bon et bête, ça commence par la même lettre", financé avec nos fonds propres, il s'agira d'un livre relié, de 26 pages intérieures, de format 20x20 cm, fabriqué en France.

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci, merci à tous ! Passez le message, on a très envie de vous faire découvrir notre second album...
Thumb_scan10067
j'adore les proverbes! c'est à la fois joli et plein de bon sens! dommage qu'on les entende (et écoute) de moins en moins...
Thumb_default
dictionnaireS