Soutenez la recherche sur les coraux pour préserver les récifs coralliens qui sont d'une importance majeure pour l'écologie et la médecine !

Large_logo_kkbb-01-01-01-01

Présentation détaillée du projet

 

Image_1

 

Image_2

Image_3Image_4

Image_5Image_6Image_7Image_8Image_9Image_10Image_11Image_12Image_13Image_14Image_15Image_16Image_17  Image_18

À quoi servira la collecte ?

 

Quel apport concret ?

 

                 Concrètement, le projet permettra d’augmenter nos connaissances sur les causes du blanchiment des coraux. Ce qui à terme permettra de trouver des mesures adéquates pour faire face à ce problème écologique de grande ampleur. Par ailleurs, l’étude du TGFbeta chez les coraux permettra de recueillir des données indispensables pour mieux comprendre certaines maladies humaines telles que le cancer, la malaria ou Alzheimer.

 

Comme pour chaque maladie, nous devons d’abord apprendre à connaitre ses acteurs afin de trouver ‘la’ solution.

 

Pourquoi devoir partir à Hawaï ?

 

                 Pour vérifier notre hypothèse, nous devons travailler sur des modèles d’études adaptées : des larves de coraux et leurs zooxanthelles. Le laboratoire de l'Institut d’Hawaï de biologie marine (HIMB) a mis en place un système unique au monde de récolte des larves de l’espèce Fungia Scutaria. Les Fungia scutaria adultes peuvent ainsi être récoltés par les chercheurs et être placés dans des bassins d’aquaculture sans les blesser.

 

Aa

 

                Il est ensuite possible de prévoir l'émission des spermatozoïdes et des ovules de cette espèce en fonction de la pleine lune.  Après fécondation, les larves obtenues sont extrêmement fragiles et doivent être fréquemment nettoyées pendant plus d’une semaine. C’est donc un travail à temps plein et difficile !

La symbiose peut s’obtenir expérimentalement grâce à l’ajout de zooxanthelles dans les récipients d’eau de mer.

Les larves étant très fragiles il n’existe pour le moment aucun moyen de transport d’un pays à un autre, le seul moyen c’est d’être sur place.  

 

 

Aaa

 

            Une fois les larves obtenues, le travail de recherche commencera. Nous mesurerons chaque jour le taux de colonisation des larves par les zooxanthelles. L'expression du gène TGFbeta sera mesurée à partir de larves cultivées dans les mêmes conditions, que nous soumettrons soit à des températures élevées soit à un stimulus bactérien (LPS). Puis nous les comparerons à des larves non traitées.  

 

De retour en France ? 

 

               Le taux de colonisation des larves par les zooxanthelles sera calculé en comptant le nombre moyen de larves infectées sur 100 grâce à une analyse microscopique. Sur ces mêmes larves, nous mesurerons également le niveau d’expression du TGFbeta. Ce qui nous permettra d’établir une relation entre le taux d’infection et le niveau d’expression de cette molécule.  

 

Ce travail est primordial pour caractériser la relation hôte-symbiote des coraux et nécessaire pour comprendre précisément les mécanismes d'induction du TGFbeta qui chez l'homme participe au cancer.

 

Pourquoi nous faut-il 5500 euros ?

           

L’appel aux dons permettra de couvrir les frais de transport, logement, de location des laboratoires et la majorité du matériel de biologie moléculaire.

 

Qui participera au projet ?

 

                    Olivier Detournay (http://www.symbiotechs.com/), un chercheur en immunologie, spécialiste du cancer et des maladies des coraux apporte son soutien technique et scientifique à l'ONG CORAL GUARDIAN (http://www.coralguardian.org/).

Olivier, avec l’aide de Jérémy Berthelier, étudiant en master de biologie marine de l’université Aix-Marseille dirigera cette étude réalisée en collaboration avec le laboratoire de zoologie de Virginia Weis (OSU/Oregon University) et l’Institut de Biologie Marine d’Hawaï (HIMB).

 

Image_22

 

Thumb_i_cg_ocean
Coral Guardian

Coral Guardian est une organisation française à but non-lucratif qui a pour vocation la conservation des écosystèmes coralliens, la sensibilisation du grand public, et la recherche pour le développement de la valorisation des écosystèmes marins pour le tourisme ou les biotechnologies.

Derniers commentaires

Thumb_default
Voilà mon petit Cricket ! En espérant que ça puisse t'aider ;) Mushu