Aidez nous à construire le nouveau centre socioculturel de l'association Raadga à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

Large_page_de_couv_raadga-1424788558

Présentation détaillée du projet

RAPIDE HISTORIQUE DE l'ASSOCIATION RAADGA

 

Le centre Raadga voit le jour en 1992 à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

 

En 1995, après 3 années d‛expérience sur le terrain dans plusieurs domaines (animation artistique, sociale et culturelle…) le centre souhaite s‛intégrer à l‛environnement socioculturel de son quartier en créant un espace dédié aux enfants. Chaque année, des animateurs permanents et bénévoles travaillent avec les jeunes sur : l‛initiation aux arts du spectacle (musique, chant, danse, jonglerie, théâtre...), aux arts plastiques (dessins, pyrogravure…) ou à la photographie.

Ils animent également des groupes de parole axés sur l‛histoire et la culture africaine qui donnent naissance à des spectacles mettant en scène les oeuvres des enfants. L‛association a aussi pour vocation d‛aider, de motiver et de soutenir les enfants et les jeunes dans leur démarche scolaire.

 

De 1992 à 1998., l‛association était basée à Bobo-Dioulasso dans des cours mises à disposition par des particuliers dans le quartier Sikassosra et Koko

 

De 1998 à 2006 l‛association développe le centre culturel Raadga dans le quartier Sarfalao dans des locaux mis à disposition par la mairie.

 

En 2006, à la mort du président historique de l'association la mairie réquisitionne le centre Raadga.

Depuis l‛association se situe toujours dans ce quartier mais loue une cour afin de poursuivre ses actions.

 

En 2014, après plus de 20 ans d'activités, l‛engouement du public, la régularité de sa fréquentation ainsi que les multiples projets réalisés avec les partenaires poussent Raadga à pérenniser son travail et développer son activité tout en aidant les membres actifs volontaires à ce professionnaliser.

Un projet de construction d’un nouveau centre est lancé. Cela nécessite l‛acquisition de trois parcelles de terrain sur lesquelles seront bâtis deux bâtiments pour assurer le fonctionnement, les répétitions et les représentations publiques.

 

Ce nouveau centre permettra :

L’augmentation de la capacité d'accueil des différents pôles (musique, danse, enfance, artisanat, soutien scolaire)

La création d’un espace d'animation spécifique et sécurisé pour les enfants de 3 à 12 ans

La mise en place d'un lieu de représentation et de création pour développer l'activité artistique

La mise à disposition d'une structure adaptée à la formation professionnelle

La création d’un lieu d’hébergement pour accueillir les stagiaires, les artistes et les voyageurs

La création d’un espace agricole pour constituer une part d’autosuffisance alimentaire

 

 

L_association-1424610353

Mosaïque des membres de l'association Raadga

 

 

LE LIEN  FREESTYLE SYSTEMS / RAADGA

 

En 1995, les responsables du centre Raadga rencontrent des adhérents de l‛association d‛animation populaire Freestyle systems basée à Fontenay-aux-roses (92), en France. Ces deux structures aux valeurs communes deviennent alors partenaires et ont pour projet la rencontre des jeunes fréquentant leur association respective.

 

Depuis 1998, ces deux associations participent à des projets artistiques communs comme la Semaine Nationale de la Culture (SNC) au Burkina en 2000, 2002, 2004 et 2006.

 

En 2008, elles conçoivent ensemble le projet du Carnaval des rencontres. Une quinzaine de jeunes Bobolais, leurs animateurs et leur directeur artistique sont venus à Fontenay-aux-Roses, en même temps que des représentants de l‛association brésilienne Maria da Conceição à Recife. Pendant trois semaines, les structures ont échangé sur de nombreux domaines tels que la musique, les arts du spectacle, la culture et ont participé et/ou organisé plusieurs événements publics en France.

 

 

Cdr-1424636520

Le groupe lors du Carnaval des rencontres en 2008

 

 

LES RESSOURCES DE L'ASSOCIATION RAADGA

 

Le budget de l‛association vient essentiellement de ses prestations (spectacles, concerts, animations), de la vente d‛artisanat et du mécénat. L‛accès aux activités est libre et fonctionne sur la base de l‛engagement et de l‛implication des adhérents dans la vie associative.

 

Les_activit_s-1424610926

 

 

 

 

LE PROJET DU CENTRE :

 

Plan-1424638370

Le plan projet du centre

 

 

Le projet de construction s‛organise autour de 3 entités:

 

L‛espace scénique s‛étend sur 2 parcelles comprenant: un bâtiment de 200m² servant aux répétitions, aux stages ou aux représentations avec une grande salle divisible, un local de rangement, une petite salle de concertation, 3 WC, une terrasse pouvant servir de scène et un vaste espace extérieur pouvant accueillir un spectacle et du public.

 

L‛espace d‛accueil se développe sur 1 parcelle. On y retrouve un bâtiment de 80m² divisé en 2 appartements comprenant chacun 1 salon modulable, 1 chambre et une salle d‛eau avec toilettes. Ce lieu permettra d‛accueillir des stagiaires ou des compagnies en résidence. L‛espace d‛accueil comprendra également un espace cuisine extérieur de 10 m² permettant d‛assurer les repas pour l‛ensemble du centre et un kiosque qui accompagnera un espace d‛agrément extérieur.

 

L‛espace agricole est un ensemble se situant à 12km du centre ville comprenant un jardin vivrier, un verger et des écuries. L‛objectif étant d‛apporter une part d‛autosuffisance alimentaire et financière au centre.

 

Fa_ade-1424638695

 

Les grands postes de charge du projet - chantier prévu en 2016

 

Acquisition des terrains                         17000€

Construction des bâtiments                 15000€

Aménagement extérieur et intérieur   10000€

Mise en place de l'activité agricole        8000€

                                                                    

Total projet                                                50000€

 

 

Les principes fondamentaux de construction

 

Il s‛agit pour Raadga de proposer une esthétique et des typologies bâties modernes tout en se référant au patrimoine culturel burkinabé. Cet axe de projet est un moyen pour l‛association, ses membres et les familles qui les accompagnent de valoriser la richesse et la diversité de leur société et de son savoir faire.

 

La mise en place d‛une démarche d‛autoconstruction encadrée par les professionnels est motivée par une volonté d‛implication active de l‛ensemble des acteurs - encadrants, jeunes, artistes, familles, associations partenaires... La réussite de ce projet repose sur l‛implication et la mise en commun des forces de chacun à la manière d‛une coopérative.

 

Au final le projet de construction permettra à Raadga:

 

D‛obtenir son autonomie, le centre n‛aura plus à dépendre des loueurs de terrains ou de locaux

D‛être en partie autosuffisant

De créer et de pérenniser des emplois

D‛avoir différents espaces de travail (scène, salle de répétitions,chambres, bureau, bibliothèque...) D‛organiser et d‛accueillir des stages de musique, de danse ou de cirque.

De se produire et de présenter des spectacles

D‛agrandir le centre culturel pour la population sur place et permettre d‛y accueillir plus de public

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le centre culturel est depuis quelques années hébergé dans une maison louée, qui aujourd'hui menace de s'écrouler suite au manque d'entretien et aux dégâts causés par la dernière saison des pluies.

Toute l'équipe de Raadga, encadrement et jeunes, multiplie les initiatives (prestations, artisanat, cours de musique) pour trouver les fonds nécessaires à la construction de son nouveau centre.

L'association Freestyle Systems, partenaire du centre culturel Raadga depuis 20 ans, se mobilise pour les aider à acheter un terrain, pour qu'ils puissent loger les membres qui en ont besoin, et  à terme mener leurs projets avec plus de sérénité.

 

La collecte servira à l'acquisition de terrains, l'objectif est d'obtenir pour juillet 2015 les 17 000€ nécessaires.

 

Nos différentes recherches de financements (subventions, mécénats, financement propre)  nous ont permis pour l'instant de collecter - 9 000€

 

Il nous reste à trouver 8000€, pour les réunir nous avons lancé diverses actions (concerts de soutien, prestations de rue, ventes d'artisanat,...)  

 

- Vente de 100 CD du Batuc du Manaca (Freestyle systems): 1000€

- Organisation de 2 concerts solidaires en région parisienne: 2000€

- Prestation du Batuc du Manaca -  fête des enfants de Choisy le Roi: 1000€

- Ventes artisanat local (tissus, bijoux, instruments): 1000€

- KissKissBankBank: 3000€

 

Avec 3000 euros, nous pouvons les sortir de l'urgence, avec un peu plus y ajouter un peu de confort et encore davantage poursuivre les travaux de construction du nouveau centre. C'est pourquoi nous faisons appel à nos amis pour participer à cette levée de fonds.

   

 

 

 

                    

Thumb_fs-logo-1424641523
qugu

Créée en 1989, l’association loi 1901 d’animation populaire : Freestyle systems s’est donnée pour objectif de développer des projets socioculturels en utilisant comme moyens les activités artistiques que sont la musique, la danse, les arts du cirque et de la rue. A la base du projet et du concept “Batuc du Manaca”, Freestyle revendique la portée... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Salutations solidaires à toute l'équipe du centre culturel Raagda! et amitiés à Guigui, Manuel & Isabel
Thumb_default
prima project
Thumb_default
je remercie les participants du BAGEL STATION à SCEAUX pour leurs soutiens.