Installation éphémère d'une remise improvisée sur une place urbaine immaculée

Large_lorientlighttitre22juillet-1500750318-1500750332

Présentation détaillée du projet

Installer une remise de fond de jardin, et avec elle l'atmosphère d'une arrière-cour sur la place de l'Hôtel de ville à Lorient.

 

Lorientlight-1500244250

 

Où sont passées les villes qui nous font rêver?

 

... celles qui nous surprennent et nous inspirent, celles qui le temps d’une promenade nous émeuvent et nous racontent des histoires ?

Aujourd’hui l’atmosphère de nos villes s’appauvrit. Des façades et les lieux publics maitrisés et impeccables dominent, les formes se standardisent, les surfaces s’aseptisent, face aux risques, nos espaces de tous les jours se sécurisent à outrance.

 

Ne trouvez-vous pas que nos villes se ressemblent toutes ?

 

Alors, en tant qu’architecte, urbaniste et artiste j’ai décidé de déménager une remise construite de bric et de broc et avec elle, l’atmosphère de son arrière-cour qui évoque la tendresse et stimule l’imaginaire, pour les installer sur une place urbaine nette et propre, qui cherche à rester immaculée.

Des objets issus de son environnement seront adossés à la remise.

 

Qu'attendre de cette juxtaposition insolite ?

 

Installer la remise de Monsieur Tulasne en plein centre-ville, c'est valoriser les arrières- cours, c'est légitimer cet espace de liberté et d'appropriation tendant à disparaître dans lequel les habitants renoncent facilement aux prétentions du devant et se dévoilent plus volontiers. 

En mettant en correspondance ces deux espaces, celui du devant forcément ordonné et celui du derrière plus personnel, ce qui m’intéresse c'est l’interprétation qu'en feront le public, de susciter le débat sur nos villes de demain.

L'emplacement de la remise est donc minutieusement étudié pour faire d'elle un objet insolite qui puisse s'affirmer sur la place de l'Hôtel de ville.

 

Où et quand se fera cette installation ?

 

La Ville de Lorient a donné son accord pour accueillir l’installation, la remise de Monsieur Tulasne, du 5 octobre au 8 novembre sur sa place de l’Hôtel de ville. Un guide/médiateur accueillera le public cinq jours par semaine.

 

 

 

Contribuez à semer le doute sur nos villes d’aujourd’hui en m’aidant à financer le bois de construction !

 

 

D’où m’est venue cette idée d’installer une remise de fond de jardin au centre d’une ville?

 

D’un croisement entre :

- mon métier d’hier, celui d’architecte exercé à Berlin où j’ai habité 20 ans,

- mon métier d'aujourd'hui celui d'urbaniste qui consiste à anticiper la ville de demain,

- ma réflexion en tant qu’artiste autour de l'interprétation de l'usure et des traces d'usage sur les objets, les bâtiments et les paysages menée à la suite de la chute du Mur.

 

Berlin m'a beaucoup influencée et continue de le faire. C'est une ville particulière, elle laisse beaucoup de marge de liberté à ses habitants qui s’approprient les espaces publics, allant même jusqu’à les transformer parfois. Cette ville est imparfaite mais terriblement vivante.

 

Rimg1641corweb-1501436148  

Connaissant mon travail de peinture, un ami me propose en rigolant de me donner une remise de fond de jardin qu’il souhaitait démolir. Dans les minutes qui suivent, l’idée me vient à l’esprit de l’installer sur une place urbaine lisse. Ayant des affinités très fortes avec Lorient, j'ai choisi de candidater auprès de ses élus.

 

Kratzernr1_amelio-1501430831  

"La remise de Monsieur Tulasne" est le titre original du projet. Aujourd'hui décédé, Monsieur Tulasne était forain et possédait un stand de tir, c'est lui qui a construit la remise. Le travail de consolidation a fait apparaitre à quel point cette remise est marquée par son imaginaire et ses modes de fonctionnement, elle est donc unique.

 

_dsc2855corweb-1501433983  

 

Comment sera organisé l'accueil du public?

 

Une médiation est prévue pour accueillir le public cinq jours par semaine durant l'installation. Un temps d’accueil spécifique aux enfants est organisé par la Ville de Lorient pendant les vacances de la Toussaint. Des temps forts de débats seront mis en place certains midi et durant la semaine de l’architecture du 16 au 22 octobre. Une soirée de clôture, le 8 novembre, réunissant des habitants, des professionnels, des élus … sera l’occasion de restituer les débats que l'installation aura suscité. Et peut-être de décider la suite ?

 

L’intérieur de la remise est-il restitué ?

 

L’intérieur de la remise appartient à l’intimité de Monsieur Tulasne et je n’ai pas souhaité le reconstituer.

Par contre il sera possible d’entrer dans la remise pour s’y abriter de la pluie, le temps d’une discussion, de regarder un film qui retrace l’inventaire et le démontage de la remise. Des photos qui évoquent l'environnement originel de la remise y seront exposées.

 

Qui contribue à la préparation de cette installation ?

 

Depuis l’été 2015 des amis, des collègues, ma famille, des personnes rencontrées au cours du projet … m’aident à inventorier les pièces, à les transporter, à les stocker, à les consolider, à faire les plans, à construire la structure bois sur laquelle seront fixées les quatre façades  …

Le projet suscite l'enthousiasme, de sorte qu’une dynamique collective s'est mise en place à chacune des étapes du projet. C'est un enrichissement personnel mais surtout l'unique manière d'aller bout de cette aventure.

 

20170711_165957_-corweb-1501450404

 

Qui sont les partenaires ?

 

La Ville de Lorient prend en charge la communication, met des personnes à disposition pour le montage et le démontage et contribuera à la médiation auprès du public.

La Maison de l’Architecture et des Espaces en Bretagne s’empare de l’installation pour organiser des débats lors de la semaine de l’architecture du 16 au 22 octobre à Lorient. Des soirées et visites sont programmées, notamment une conférence avec l’urbaniste et philosophe Thierry Paquot.

L’association « Idées Détournées à Lorient » et toute son équipe qui m’accueillent pour réaliser les consolidations, les ajustements et surtout l’essai grandeur nature avant le montage en octobre. La magie du lieu me fait rencontrer des personnes de toutes natures qui adhèrent au projet et y contribuent. L'ambiance est pleine d'énergie.

 

 

20161028_132405light-1501431628

 

Où en sommes-nous ?

 

Cet été, le chantier est installé dans la cour de l'association "Idées détournées", il s'agit de réaliser une première reconstitution grandeur nature afin d'anticiper celle qui aura lieu sur la place en octobre.

La structure en bois a été montée début juillet et depuis, un patient travail de reconstitution des façades à l’identique est en cours, y compris les erreurs, les bosses, les aspects tordus relevés sur les façades d’origine, est en cours. Hors de question que le résultat final soit une boite droite et bien « ficelée ».

Ce travail s’appuie sur une documentation réalisée à partir de dessins et de photos. Le moment le plus difficile a été le montage de la façade principale qui a demandé l’aide une dizaine de personnes.

 

 

 

Dsc03614corlight-1501434092

 

La remise sera considérée comme un petit établissement recevant du public, ce qui nécessite une vérification de la solidité du bâtiment la veille de l’ouverture. Celui-ci a été anticipé par une visite des services et d’un bureau de contrôle en amont pour éviter des remarques rédhibitoires qui empêcheraient l’ouverture.

 

Quel a été le cheminement du projet ?

 

Dessinée durant l'été 2015, la remise a été ensuite inventoriée puis démontée et stockée au printemps 2016.

 

 

Dessininventare-1500386826

 

Un travail de consolidation de la façade principale est en cours depuis octobre 2016, il consiste à renforcer les pièces par derrière afin d'assurer leur tenue une fois remontées. Ce travail souvent méticuleux, évoque celui de l'archéologue qui cherche à comprendre le cheminement de l'auteur d'une réalisation.

 

Dsc01898_web-1501450947

 

L’ajustement des quatre éléments qui composent la façade de devant ( 4 x 3, 5 m) est crucial et ne pouvait pas se faire lors du montage. Dans quelle ordre faut-il fixer les éléments? Où mettre les cales? La solution a consisté à installer les quatre éléments sur une grande "table". Ainsi il devenait possible de voir au dessus et en dessous pour ajuster les éléments les uns avec les autres.

 

Juillet_web-1501541110

 

Dscf9112corlight-1501433123

 

20170527_164406_web-1501450586

 

Dscf9118corweb-1501433457

 

Dscf913corweb5-1501433566

 

À quoi servira la collecte ?

1500 € de coûts supplémentaires pour la structure bois

L'ancienne structure en bois de la remise étant trop abîmée pour être remontée, j'utiliserai les dons pour financer l'achat du bois de la nouvelle structure sur laquelle seront fixées les quatre façades d’origine fidèlement reconstituées.  

 

Photodemontage-1500381837

 

Au démarrage du projet, le choix était de construire une structure bois légère. Au regard du bureau de contrôle qui doit donner un avis sur la solidité de la remise, la veille de l'ouverture au public, nous avons finalement opté pour des sections bois plus importantes.

En conséquence de quoi, le budget pour l’achat de bois est passé de 500 € à 2000 €. Cet imprévu bouleverse mon équilibre financier initial du projet.

300 € de frais de bureau d'étude

500 € de main d’œuvre supplémentaire pour le montage

200 € de frais KissKissBankBank

Tout l'argent supplémentaire que je réussirai à collecter me permettra d’alléger mon investissement  financier dans ce projet qui s'élève à environ 6000 € mais aussi à pouvoir remercier en conséquence toutes les personnes qui m'ont aidé. 

 

Dsc03401light-1501431731

 

Tous les fonds récoltés seront collectés sur mon compte bancaire personnel (Hélène Bernard).

Thumb__mg_0716light-1500373888
helenebernard

Née en 1962 à Paris, Hélène Bernard a acquis la double nationalité, française/allemande suite à un long séjour à Berlin. Architecte DPLG – Diplômée en 1993 à l'école nationale d'architecture de Paris-La-Villette Hélène Bernard travaille aujourd'hui à l'Agence d'urbanisme de l'agglomération rennaise (Audiar). Expositions de peintures à Paris et à... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Chère Helene, Je soutiens avec joie ton projet si étonnant, si fort....Nadine
Thumb_photo-eric-mayer3
Un beau projet, bravo!
Thumb_photo-eric-mayer3
Un beau projet, bravo!