Aidez moi à financer mon projet "Correspondances" afin de valoriser la création et l'échange épistolaire international!!

Large_p1140650-1443160005-1443160022

Présentation détaillée du projet

  PROJET "CORRESPONDANCES"

 

  Les frontières n'ont jamais été aussi lâches qu'aujourd'hui. Le multiculturalisme, les migrations, l'apprentissage de nombreuses langues, les avancées technologiques (téléphonie mobile, internet) sont autant de paramètres favorisant l'échange transfrontalier – à l'échelle d'une zone, d'un continent ou même de manière transcontinentale – .

 

    Qu'ils soient l'expression parfaite de notre pensée du moment, dans notre langue maternelle, ou la traduction maladroite, dans un autre langage, de l'idée que l'on souhaiterait transmettre, le partage des mots tend à être peu à peu oublié. Peut être le partage tout court s'oublie-t-il progressivement. Saint Exupéry s'attristait que l'apprivoisement soit quelque chose de plus en plus oublié ; s'il se traduit par l'habitude de passer des moments ensemble, il peut aussi se comprendre de manière beaucoup plus large. Le dialogue est en effet le point de départ de toute relation sociale.

   Lorsqu'il est écrit, sous la forme d'une correspondance, quelle qu'elle soit, il est point de départ autant qu'il est sublimateur de l'échange instauré entre l'émetteur et le destinataire. Quels couloirs les mots empruntent-ils pour traverser les multiples frontières qui séparent les deux protagonistes ? Quels que soient les supports des mots, leur transmission relève toujours du partage. Partage d'une information, d'un extrait de sa vie privée, d'une anecdote... Demandes, aveux, réponses, échanges sont les mots clés définissant la correspondance.

 

P1150079-1443160151

 

    Lorsqu'ils sont envoyés, et ce quel que soit le moyen, les mots passent de manière plus ou moins instantanée ou différée de la bouche de l'un à l'oreille d'un autre. L'intimité qui naît de ce lien peut revêtir bien des formes en fonction du contenu et du caractère formel ou non de la lettre. D'autant plus que la familiarité des termes utilisés dépendra aussi du rapport qu'entretiennent les deux parties. Tous ces paramètres font de chaque correspondance un support de partage unique et personnel. Le style, le vocabulaire, la langue, la forme, l'écriture ou la police sont autant d'éléments qui façonnent la correspondance. Et il n'a jamais été aussi aisé qu'aujourd'hui de faire voyager nos écritures.     Mon projet artistique résulte de la volonté de traduire ce cheminement littéraire conduisant à l'entretien de correspondances transfrontalières, où que soit situé l'émetteur par rapport au récepteur pourvu que le message traverse quelconque frontière. Ce projet s'articulera autour de deux grandes phases : Une phase de collecte Il s'agira de récolter auprès de publics variés des correspondances électroniques ou manuscrites comme support de création. À cet effet, je m'appuierai sur mes propres expériences pour récupérer des bribes d'échanges France-Iran, F-Zambie, F-Espagne, F-Slovénie, F-Turquie, F-Angleterre... J'envisagerai également de participer à l'échange franco-allemand (Auxerre-Zweibrucken) afin que des élèves me confient certains passages des différentes correspondances entretenues avec leurs amis allemands (de France) ou des extraits de leurs lettres à leurs familles (d'Allemagne). Ce voyage sera aussi l'occasion de rencontrer d'autres personnes susceptibles d'accepter d'apporter leur contribution au projet. Enfin des voyageurs et-ou des étrangers seront invités à participer à ce projet de manière libre. Une phase créatrice Les copies de messages électroniques ou de missives serviront de support à un travail de création abstrait sur toile de moyen format. Les correspondances seront travaillées en couleur et s'ajouteront à la peinture par le biais de collages et de superposition. Une trentaine de toiles seront produites avec pour objectif de symboliser ce « couloir magique qu'empruntent les mots pour traverser les multiples frontières qui séparent leur émetteur de leur destinataire ». (Une deuxième étape créatrice autour d'une figuration sera aussi envisagée) Matériel et Techniques: Copies de mails ou de lettres Peinture acrylique Gouache Pastel gras Collages et technique mixte sur Toiles d'environs 1mx1m

 

P1150081-1442228480

 

Jeune artiste peintre, c'est dans le cadre d'échanges internationaux qui m'ont personnellement enrichie que j'ai décidé de lancer ce projet pictural. Si je m'appuie en partie sur mes propres correspondances, la collecte d'autres mots échangés par de nombreuses personnes situées sur des territoires variés est une expérience intéressante en elle même. L'échange reste au coeur de ce projet que j'ai souhaité participatif, même si la création finale reste de mon fait.

 

P1110995-1442228903

 

Mon travail est et reste avant tout un moyen d'échanger avec les autres; au plaisir donc, d'en avoir l'occasion avec vous!

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira a financer une partie du projet: le support.

En effet, ce projet comporte 30 toiles!

 

Le matériel usuel (peintures, pastels, outils) habite mon quotidien et ma difficulté réside uniquement dans le financement des supports sur lesquels je souhaite travailler la thématique.

 

 

J'ai donc besoin de votre soutien afin de me procurer 30 toiles au prix unitaire de 17 euros, soit 510 euros au total.

 

 

 

Si votre générosité dépassait le nécessaire, je pourrais investir les sommes perçues au delà dans la location d'espace d'exposition et dans l'organisation d'évènements ouverts autour de la thématique des "Correspondances"; Bien sûr, dans ce cas, vous seriez tous conviés =)

 

 

 

Quelques aperçus des petites contreparties:

 

P1150368-1444233140                 P1150358-1444233248  

 

P1150364-1444233359

Thumb_p1150081-1442143889
Lredoute

Artiste peintre résidant en Bourgogne, j'expose régulièrement mes travaux au gré des rencontres et des voyages. Après avoir organisé des expositions thématiques (don't be scared of scars (Ljubljana), Home Sweet Home, Emoi et moi..., je me lance aujourd'hui dans une dynamique plus participative notamment par le biais de "Correspondances", un projet qui... Voir la suite