"Couleurs de l'Aube" est mon premier court-métrage d'animation, que je réalise dans le cadre de mon Diplôme des Métiers d'Arts.

Large_affiche_small

Présentation détaillée du projet

Bani_re_cdl_a

 

 

Synopsis

 

 

Deux enfants marchent sur une route, sans se soucier d’où ils vont.

Ils s’amusent et jouent avec des objets colorés renvoyant au monde enfantin

qui apparaissent sur leur route. Ils les observent, les inspectent. Ils essayent, testent.

Au fur et à mesure, les objets deviennent formes.

Ils s’amusent avec, les cassent, les écrasent, les attrapent :

leur personnalité s’exprime à travers leurs actes.

 

Brusquement, ils sont plongés dans le noir, séparément.

Ils vivent alors des transformations où les couleurs s’expriment.

 

Le paysage revient peu à peu, c’est la fin de l’ancienne route qui débouche

sur un décor nouveau : la Nature, mise en couleur par l’aube.

Les deux enfants sont devenus adultes.

 

 

 

1

 

 

 

Chara design : de l’enfance à l’adulte

Chara_4

 

 

Chara_5

 

 

 

Note d’intention

 

 

Mon court-métrage parle du passage à l’âge adulte ...

Et ça tombe bien, parce que l’on est tous concernés !

 

C’est une étape de vie qu’on est forcement appelé à passer.

Appelé, et de moins en moins amené, dans nos sociétés occidentales

qui ont délaissés les rites de passages.

En substitue, on a définie cette transition comme étant l’adolescence,

que l’on crible de mots tel que

CRISES,

RENFERMEMENT,

TRANSFORMATIONS,

MÉTAMORPHOSES,

SAUTES D’HUMEURS, ...

 

Pourtant comme le dit Françoise Dolto, ces crises sont un signe du bon déroulement du passage vers l’age adulte, ce sont des remises en questions nécessaires à une construction du “nouveau-soit”.

 

Mon film est alors la métaphore de ce passage, avec cette idée d’avant/après visuellement perceptible grâce à la couleur.

En effet, dans l’univers enfantin, tout est en noir et blanc, avec seulement des jouets teintés des trois couleurs primaires (Rouge - Jaune - Bleu).

 

Dans la partie adulte, le décors et les personnages se sont colorés, avec des teintes nuancées.

Au début les enfants marchent sur une route déjà toute tracée, contrairement à la fin où ils doivent se faire leur propre chemin, dans une jungle colorée.

Plus difficile donc, mais avec plus d’entrain et de gaieté.

 

Mon projet est donc un message positif, qui montre d’une manière sensible et onirique les transformations parfois dur de l’adolescence, mais en mettant en avant un résultat mélioratif,

pour une aventure qui vaut le coût d’être vécu !

4

À quoi servira la collecte ?

                       Illus_7

 

 

Pourquoi vous solliciter pour un projet d'étude ?

 

Parce que ce projet est un travail personnel, c'est ma véritable première approche dans le monde de l'animation. Pour mener à bien mon court-métrage, je travaille sur l'ensemble des étapes de la chaîne de production, encadré par une équipe pédagogique qui permet de fédérer mes idées, de les mener à bien pour les concrétiser.

C'est alors pour vous une garantie que ce film verra le jour, et que vos dons porteront ses fruits. (Sortie du court-métrage sur internet : été 2014)

 

L'intérêt de chercher un financement est pour acheter une Cintiq , qui est un outil utilisé en animation 2D, pour ses qualités de précisions, et son approche immersive dans le dessin.

Pour mon film, je développe tout un univers plastique cohérent avec l'enfance.

Là où dans les décors, la réalisation traditionnelle permet d'y arriver facilement, dans l'animation 2D numérique, il est plus dur d'avoir un rendu plastiquement traditionnel.

Pourtant j'ai décidé pour mon court-métrage d'utiliser l'outil informatique (TVPaint) dans un soucis d’efficacité et de rapidité. C'est pourquoi l'investissement dans une Cintiq est cohérent pour mon projet car elle me permettra d'avoir un trait fidèle à un crayonné papier, tout en étant beaucoup plus efficace.

De plus, c'est un véritable investissement puisque la Cintiq me suivra en aval de ce court-métrage, dans d'autres projets d'animations (fingers crossed !)

 

Chat

Thumb_coucou
Sylvain Herrou

Le dessin est un langage, comme le français, que j'ai eu la chance d'apprendre quand j'étais petit. Les deux sont pleins de vie, et ils se partagent. C'est d'ailleurs en pratiquant dans le partage que l'on s'améliore, que ça prend de l'importance et que ça devient amusant. Parce qu'après tout c'est ludique et ça engendre des rencontres ! Je m'appelle... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon anniversaire sylvain de la part de nous deux...et mets les glaçons au frais pour juin
Thumb_default
Une pensée pour naine de mamie et grand père. Gros bisous pour ton anniversaire
Thumb_default
Sylou enculé !