Cours d'alphabétisation et de soutien scolaire à destination des enfants pris en charge par l'association Futur Au Présent

Large_fap301

Présentation détaillée du projet

Qui sommes-nous ?

 

Futur Au Présent est le fruit d'une rencontre forte entre travailleurs sociaux du Nord et du Sud, soucieux d'apporter des réponses durables à la problématique des enfants travailleurs et des enfants en situation de rue en Casamance. De cette rencontre est née l'association Futur Au Présent et le projet de développer des actions sur le terrain en direction des enfants de Ziguinchor.

 

En parallèle à ses actions sociales, FAP développe un pôle "recherche" et un pôle "activités génératrices de revenus" afin de répondre du mieux possible, en terme de moyens et de méthodes, à la question de l'enfance vulnérable dans la région de Ziguinchor. 

 

FAP est  une organisation soucieuse d’inscrire son action dans la durée et a pour projet de s’inscrire dans des dynamiques économiques locales, pour en dégager des ressources adéquates permettant de faire fonctionner ses infrastructures au-delà de la durée des subventions allouées aux projets. Démarrées en Septembre 2012, les Activités Génératrices de Revenus ont déjà permis de dégager des bénéfices représentant un peu plus de 12% du budget total du Centre d'Accueil soit 4 920 000 Francs CFA.  

 

Enfin, FAP développe un axe « recherche » fort sur la thématique de l’enfance au Sénégal, en partenariat avec plusieurs universités. L'objectif  est de permettre à notre action sociale de se nourrir des travaux ciblant des thématiques liées à nos actions. C'est dans ce cadre qu'a été noué un partenariat entre des étudiants et enseignants chercheurs des Universités de Ziguinchor et Lyon 2, coopération dont nous souhaitons qu'elle soit un tremplin vers des connaissances mises au service de tous et vers des échanges plus étendus. Une première recherche est en cours, elle porte sur les Inégalités dans le monde de l'enfance en Casamance.

 

Le Centre d'accueil et d'hébergement pour enfants des rues

 

Le Centre d’accueil, ouvert par l’association en septembre 2012, travaille en direction des enfants en « situation de rue » : la structure les héberge, les nourrit, les soigne, les habille, leur donne des cours d’alphabétisation et les scolarise, elle les aide à se stabiliser.

 

En effet, dans les cas les plus extrêmes de pauvreté, lorsque les familles ne peuvent faire face au quotidien ou lorsque des conflits ou violences éclatent en leur sein, les enfants quittent le domicile familial et se retrouvent dans la rue. Le travail d’écoute et d’accompagnement réalisé par l’équipe éducative au sein du Centre d'accueil, les aide à se stabiliser et à se reconstruire peu a peu. Ils retournent dans leur famille lorsqu’ils le souhaitent et lorsque ce retour est possible en toute sécurité pour eux. Les travailleurs sociaux organisent a à cette fin une médiation familiale et un suivi post-retour.

 

Au fil des mois, le Centre est devenu pour eux un refuge, qu’ils connaissent, où ils savent pouvoir venir pour y trouver protection et sécurité. Depuis son ouverture, le Centre a accueilli plus de 2000 enfants en accueil de jour, a servi environ 32000 repas, et a hébergé 76 enfants.

 

Les résultats en chiffres de la première année d’activité :

1233 enfants ont bénéficié régulièrement des services de l’accueil de jour

1426 enfants ont reçu les soins médicaux (hors soins mineurs) auxquels ils n’avaient pas accès en raison de leurs coûts

32 085 repas ont été donnés au Centre

320 heures d’alphabétisation ont été dispensées, 168 heures de soutien et renforcement scolaires

234 séances d’activités socio-éducatives ont été organisées

107 enfants ont été sortis de la rue, 76 hébergés et pris en charge durablement au Centre, 31 identifiés et pris en charge à l’accueil de jour

83 ont pu retrouver leur famille à Ziguinchor, dans les localités proches et la région de Kolda

Au 31 décembre 2013,

24 enfants sont hébergés au Centre actuellement, 17 étant scolarisés, 7 placés en formation professionnelle.

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Dsc08733

 

 

La collecte servira à financer des cours d'alphabétisation et de soutien scolaire pour les enfants hébergés au sein de notre centre d'accueil.  

 

Alphabétisation

 

Les cours d’alphabétisation sont destinés aux enfants qui sont en apprentissage. Ces derniers n’ont jamais été scolarisés et ne savent donc ni lire, ni écrire, ni compter. Actuellement hébergés au sein du Centre et âgés de 12 à 15 ans, ils ont intégré un atelier  dans lequel ils suivent une formation professionnelle en apprenant le métier qu’ils ont choisi (menuisier, soudeur, tailleur).  En parallèle ces enfants bénéficient de 4h de cours d’alphabétisation par semaine au Centre. L’objectif est de permettre à ces jeunes d’acquérir les bases de la lecture, de l’écriture et du calcul. Il s’agit d’une véritable nécessité qui a été intégrée par les pensionnaires suivant une formation professionnelle : le français est la langue officielle du Sénégal et la seule qui soit commune aux différentes communautés ; savoir lire écrire et parler français reste une obligation pour construire leur avenir. 

 

Soutien scolaire

 

La grande majorité des enfants que nous accueillons et qui ne peuvent retourner au sein de leur famille sont scolarisés. Si certains s’en sortent plutôt bien, la plupart ont accumulé beaucoup de retard durant leur passage dans la rue. Nombre de nos enfants ont 2 ou 3 ans de retard dans leur cursus scolaire par rapport aux enfants de leur âge. Pour essayer de réduire au maximum ce retard tant qu’il est encore temps, nous avons mis en place des cours de rattrapage scolaire au sein du Centre. Un enseignant vient 6h par semaine travailler avec les enfants et les aide à assimiler ce qu’ils ont étudié en classe tout en mettant l’accent sur les bases de l’apprentissage à savoir la lecture et le calcul.

L’objectif de cette activité est que les enfants rattrapent leur retard (certains d’entre eux ont pu passer dans la classe supérieur en cours d’année) mais surtout qu’ils prennent confiance en eux tout en s’appropriant le gout d’apprendre.

 

Apprendre à lire, à écrire, et à compter : un objectif simple, qui répond à un réel besoin pour ces enfants qui se reconstruisent et tentent de prendre un nouveau départ. 

 

 

 

Fap02

 

 

Une année de cours d'alphabétisation et de soutien scolaire  coûte 1024 euros

 

Le professeur intervient auprès des enfants 8h par semaine, soit 32h par mois.  Il perçoit une indemnité de 77 euros par mois, soit 924 euros pour une année.

S'ajoute à cela 100 euros de frais pour le matériel scolaire (cahiers, stylos, craies...)

 

 

Budget:

 

Indemnité professeur: 924 euros

 

Matériel scolaire: 100 euros

 

Frais Kisskissbankbank: 82 euros

 

TOTAL: 1106 euros

 

Fap37

Thumb_fap05
Futur Au Présent

Futur Au Présent vise à développer des programmes sociaux fondés sur des travaux de recherche et autofinancés par des activités économiques. Ce projet associatif se matérialise depuis 2012 à Ziguinchor, dans le sud du Sénégal. Face au manque cruel de prise en charge des enfants des rues, Futur Au Présent crée en 2012 le premier Centre d’Accueil de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour, j'arrive après la bataille mais peu (t-)importe ;) Félicitations à tous pour votre engagement, et un coucou à celui qui se reconnaitra !
Thumb_default
Bravo à toute l'équipe, et merci à Jeff de ne pas m'avoir laissé passer à côté de votre projet !
Thumb_default
A tous les internautes, il faut y aller et ne pas hésiter une seconde! FAP est une merveilleuse équipe qui se donne pour les enfants de Ziguinchor qui ont le droit à l'éducation. N'est ce pas ? merci à tous . catherine