L'accès à l'eau au village Nkol-Mbong Kama,réduire les maladies dues au manque hygiène,entretenir une activité agricole.

Large_adducteur_d_eau-1422082304

Présentation détaillée du projet

Mesdames,Messieurs,  

 

En Afrique, l’accès à l’eau potable est depuis toujours et encore aujourd’hui un problème majeur.

En effet, c’est plus de 50% de la population qui consomme une eau non potable.

Beaucoup de villageois sont privés d’une eau saine et sont donc contraints de partager les mêmes points d’eau que le bétails ce qui est à l’origine de nombreux problèmes d’hygiène et par conséquent de maladies.

Les femmes et les enfants parcourent des kilomètres pour s’en procurer, et ce, malgré les nombreux risques encourus.

N

Où ?

 

Kama-1421480423

 

 

Notre village d’action, Nkol-Mbong Kama.

 

Nkol-Mbong Kama est un petit village situé dans la région du centre département du Nyong et So’o dans l’arrondissement de Ngomedzap au Cameroun. C’est un village de 500 habitants qui se situe à 150 km de la capitale politique du Cameroun, Yaoundé. Il s’agit donc d’une zone sensible particulièrement touchée par les maladies liées à l’eau et comme partout dans les zones rurales du pays, où la pauvreté a une place importante.

Problème : le village de Nkol-Mbong Kama n'est alimenté que par un seul puits sauvage, situé à 2km du village. Cet unique puits, à la disposition des 500 habitants du village, est actuellement sur-fréquenté. Il y a des heures d'attente devant ce seul point d'eau.

 Ce puits sera le point de départ de ce projet si important pour les villageois.

 

Source-1422084520

 

 

Chemin-1422083655

Lors de notre visite à l’école publique de Nkol-Mbong Kama au Cameroun, pendant les vacances scolaires de 2014, Les parents d'élèves s'indignaient des conditions difficiles et du manque d'équipement concernant l'accès à l'eau potable et au manque d'assainissement. Un parent nous confiait que les enfants sont souvent la cible des animaux sauvages pendant le trajet qui mène à la source d'eau potable. L'école se décharge de toute responsabilité quand il y a ce genre d’accident, le parent est donc contraint de venir récupérer son enfant pour l'emmener dans un dispensaire situé à plus de 10 kms de l'école. Généralement ils se soignent comme ils le peuvent car l'accès aux soins médicaux ne leur ai pas accessible financièrement.

 

 

OBJECTIFS DU PROJET 

 

Le forage d’un puits d’eau digne de ce nom, non loin de l’école, permettra de lutter contre la désertification et la faim en créant des activités agricoles. On y prônera une agriculture multifonctionnelle et durable qui respecte les sols, permet de récolter les graines pour l’année suivante et améliore les rendements sans dégrader les sols. En effet, il n’y a pas d’intrants chimiques, et l'indépendance financière des paysans est ainsi favorisée. Elle combine donc développement agricole et protection/régénération de l’environnement.

 

Sam_1316-1421481629

 

Bien évidemment, ce puits facilitera également l’accès à l’eau pour les populations. Le seul puits déjà existant est à peine suffisant, il couvre tout juste les besoins du quotidien, et plus ce puits est partagé avec le bétail. La création de ce puits d’eau faciliterait la vie des femmes et des enfants qui sont chargés de l’approvisionnement en eau, libérant ainsi du temps pour l’éducation et le travail scolaire. Les enfants seront alors plus disponibles pour apprendre. 

 

Sam_2195-1421361350

   

ORGANISATION DU PROJET

 

Durée : 1 mois.

 

Plan d'action 

- Mai 2015 : forage durant les vacances scolaires.

 

PARTICIPATION DES VILLAGEOIS

 

- 15 personnes réaliseront la partie main d’œuvre du projet forage et seront rémunérées par EDUCAPEACE CAMEROUN.

 

- 1 Membre de l’association EDUCAPEACE CAMEROUN assurera le bon suivi du projet, et tiendra informé l’association EDUCAPEACE France de l’avancement du chantier.

 

- un comité de gestion, constitué de villageois, sera mis en place et assurera l’entretien du puits.

 

Cherie_-1422084240

 

 

Qui suis-je? 

President-1422720935

À quoi servira la collecte ?

BUDGET

 

Coût du forage : 6000€ (fournitures + main d'œuvre) pour un puits de qualité.

 

Recettes : 

 

Subvention du Conseil Général du Seine-et-Marne : 1000€ (en cours d'attribution)

 

Participation de l’institut de culture physique MONTANTEME : 250€ (Ces frais correspondent aux indemnités des mains d’œuvres, aux frais de restauration des ouvriers.

 

Participation EDUCAPEACE : 1690€ (financé grâce aux cotisations de nos adhérents, la vente d'artisanat Camerounais.)

 

- Participation des KissKissBankers : 3060€.

 

 

Vos contributions vont nous permettre de boucler ce budget. Si jamais celles-ci venaient à dépasser le plafond, nous pourrons alors commencer à financer une bibliothèque scolaire dans le même village. 

 

Informations complémentaires concernant l'association EDUCAPEACE 

 

Article Mairie de Pontault-Combault 

Article le parisien 

journal officiel 

 

Thumb_logoo_educapeace-1421480691
educapeace

L’association EDUCAPEACE œuvre pour la scolarisation des enfants dans les villages du Cameroun. Notre ambition est de faire baisser le taux d’analphabétisme dans ces régions en améliorant les infrastructures, en dotant les écoles de manuels et fournitures scolaires et en aidant les parents à s’acquitter des frais d’inscription. L’association EDUCAPEACE... Voir la suite