Des étudiants Français et malgaches se mobilisent pour l'accès à l'eau dans un village malgache. Soutenez ce projet solidaire et collectif !

Large_photokisskiss2-1428169514

Présentation détaillée du projet

Ce projet consiste en la création d’une fontaine sur la place du village de Miantsoarivo avec pompage photovoltaïque d’une source située dans les rizières. Cette nouvelle fontaine sera éclairée et trois prises de courant seront installées sur ce nouveau site.

 

Il fait suite à une demande des villageois qui souhaitaient avoir un accès facile à une source d’eau, et a fait l’objet d’une pré-étude lors de la réalisation du premier chantier. Il s’inscrit dans une vraie collaboration durable entre le Foyer Socio Educatif du Lycée Colbert et le Village de Miantsoarivo.

Sept étudiants français en BTS électrotechnique du lycée Colbert de Tourcoing et cinq étudiants malgaches de l’école polytechnique d’Antananarivo sont auteurs de ce projet. Cette réalisation répond à une demande des villageois qui souhaitaient avoir un accès facile à une source d’eau.

 

Ce projet,  né à la suite d’une première expérience à Madagascar,   dans le village de Miantsoarivo, permettra aux habitants un accès à l’eau courante.

 

Eau_1-1428077502

       

 A l’heure d’aujourd’hui, accéder à l’eau signifie :

Marcher jusqu’à la source situé à 500 m en contre bas  du village, sur un chemin pentu et escarpé. Cette charge incombe le plus souvent aux femmes et aux enfants, le dénivelé de 40 mètres entre la source et le cœur du village représente alors une difficulté supplémentaire quand il faut remonter les bidons pleins.

 

Eau4-1428077103

 

 

En installant une pompe alimentée en énergie photovoltaïque, prés de la source, l’eau sera acheminé  jusqu’à la place centrale, permettant  un accès à l’eau pour tous.

L’eau pour tous signifiera alors :

La fin d’une tache pénible mais indispensable pour les femmes et les enfants.

Une sensibilisation auprès des écoliers, sur  l’importance de l’hygiène, en leur offrant la possibilité, notamment de se laver les mains.

Une garantie d’hygiène supplémentaire aussi sur tous les produits vendus par les commerces d’alimentation.

Une amélioration  considérable de la vie au  quotidien pour tous les habitants.

Plusieurs éclairages  et prises de courant seront installées autour de cette fontaine ce qui permettra aux villageois d’y accéder facilement à tout moment et favorisera des moments de convivialité autour de cette place centrale du village.

 

Historique du projet :

 

Ce projet est la continuité d’un premier projet réalisé en juin 2012 qui consistait à doter d’équipements électriques un centre de santé dans un village isolé de la région des hautes terres de Madagascar en équipant le centre de santé d’éclairage dans les huit pièces et de prises de courant permettant d’alimenter un réfrigérateur, un stérilisateur et un ordinateur.

 

Img_1062-1428077822Img_1056-1428077866

 

 

Présentation du lieu:

 

 

 

 

Madagascar est une île qui se trouve dans l’Océan Indien séparée de l’Afrique par le Canal du Mozambique. Sa population compte vingt millions d’habitants pour une superficie de 587 000 km². 

 

 

 

 

Capture-1428078356

 

 

Miantsoarivo est un village situé sur les Hautes Terres à 50 km de la capitale Antananarivo, totalement enclavé, dépourvu de tout moyen de transport. Il arrive qu’aucune voiture ne passe dans ce village pendant 3 à 4 mois.

 

 

 

 

 

 

 

Capture2-1428078668

 

La commune de Miantsoarivo n’a pas de réseau d’eau potable, le manque d’hygiène cause de nombreux problèmes de santé publique, maladies chroniques comme la dysenterie ou le paludisme. Même l’hôpital utilise l’eau de la source qu’il faut faire bouillir au charbon de bois ou au bois de chauffe. Actuellement, les habitants du village transportent à pied l'eau qui leur est nécessaire; pour cela ils remontent des récipients d'eau sur environ 500m avec un dénivelé de 40m. 

 

COLLABORATION AVEC NOS PARTENAIRES MALGACHES

 

L’évaluation des besoins s’est fait en collaboration avec la maire de Miantsoarivo et les villageois. Nous avons conjointement décidé de  la situation idéale de la fontaine et de sa contenance.

 D’autre part, la municipalité de Miantsoarivo s’engage à mettre à disposition une équipe chargée de réaliser tous les travaux de génie civil liés à l’installation de la fontaine, mais également à assurer l’entretien et la sécurité du matériel installé.

Mais surtout, ce projet se fait en collaboration avec cinq étudiants de l’école polytechnique d’Antananarivo. Ce seront nos partenaires privilégiés tout au long de ce projet : Lors de la préparation, pour le choix des matériaux et des stratégies à suivre mais également lors du transfert du matériel du port de Tamatave jusqu’au village de Miantsoarivo.

 En ce qui concerne l’installation proprement dite, elle se fera conjointement avec les douze étudiants (5 Malgaches et 7 Français). Leur connaissance du terrain, de la culture et de la langue permettra un travail plus efficace, plus proche et plus respectueux des réalités locales.

Cette collaboration avec les étudiants malgaches représente une réelle rencontre qui permettra des confrontations  de savoir- faire mais aussi des échanges interculturels entre jeunes.

Lors du premier projet réalisé dans le même village en 2012, nous avons organisé une visite du chantier et une initiation aux principes et aux dangers de l’électricité pour tous les enfants par petits groupes accompagnés de leurs professeurs. Nous pensons, pour ce nouveau projet aller encore plus loin en intégrant deux ou trois élèves de troisième du village à la réalisation technique de l’installation.

 

Maireetlyse-1428347690

 

COMMENT ASSURER LA PERENNISATION DES INSTALLATIONS ?

 

 

La pérennisation des installations est une de nos priorités. Conscient que c’est souvent un point difficile  dans ce type de projet, nous nous appliquons à tout mettre en œuvre pour que les installations perdurent dans le temps et que la population locale ait les moyens techniques et financiers d’assurer une rentabilité optimale du projet.

Un montant de 2000 euros est prévu dans notre budget pour permettre les réparations éventuelles du matériel dans les dix années à venir. Cette somme sera conservée sur le compte du FSE (foyer socio-éducatif) du lycée Colbert et sera gérée par les étudiants successifs du BTS électrotechnique.

 La municipalité de Miantsoarivo prévoit également des actions d’autofinancement pour alimenter une ligne budgétaire réservée à l’entretien de l’installation et au remplacement du petit matériel. Actuellement les villageois font trois heures de marche pour recharger leurs téléphones portables, la municipalité propose donc de revendre un peu d’électricité, produite par les prises de courants installées près de la fontaine, à cet effet.

Lors de l’installation, des villageois seront formés à l’entretien courant du matériel et les étudiants malgaches prendront en charge les interventions plus complexes.

Il existe déjà un comité de suivi constitué d’acteurs locaux (médecin, sage-femme, maire, conseiller municipal, villageois, étudiants malgaches…) qui fait le relais et suit régulièrement le devenir de l’installation photovoltaïque du dispensaire. Ce comité suivra également cette nouvelle installation de la fontaine.

 

Présentation technique

 

Synoptique général :

 

Capture3-1428079036

 

 

Principe d’une installation photovoltaïque :

 

Capture4-1428079071

 

 

                                                  Vue aérienne du parcours de l’eau

Capture5-1428079231  Capture7-1428079423 Capture6-1428079343

Capture8-1428079510

 

 

CONCLUSION

 

Le projet va plus loin que l’accès à l’eau potable, il vise à améliorer plus globalement les conditions de vie des populations directement concernées

L’intérêt de cette action porte sur plusieurs objectifs :

 

·        améliorer les conditions de vie des villageois en leur offrant un accès à l’eau potable.

·        Mettre en place un partenariat pédagogique en partageant des connaissances scientifiques et techniques  entre les étudiants français et malgaches.

·        Sensibiliser les enfants scolarisés au principe de l’électricité et approfondir avec quelques uns par leur participation à la réalisation de l’installation.

·        favoriser l’ouverture et l’échange interculturel des jeunes. Construction des savoir-faire et actions solidaires sont donc les idées fortes de ce projet.

 

 

Ce projet met donc un accent tout particulier sur le transfert de connaissances en partenariat avec l’école polytechnique d’Antananarivo.

Faisant suite à un premier projet réussi, il s’inscrit dans une vraie collaboration durable entre le Foyer Socio Educatif du Lycée Colbert et le Village de Miantsoarivo. 

 

 

 

Pourquoi nous voulons en faire un film documentaire ?

 

En 2012, les lycéens ont tenu un journal de bord vidéo et, à l’aide d’un monteur certifié, un film a pu voir le jour et donné lieu à quelques diffusions. Cette fois, nous sollicitons l’accompagnement d’un réalisateur afin de concevoir un documentaire retraçant l’installation et la concrétisation du projet.

En plus d’initier les lycéens aux outils audiovisuels et de collaborer avec un caméraman malgache, le film aura pour mission de témoigner du bénéfice de l’échange culturel entre nos deux pays.

 

Il semble essentiel aujourd’hui de montrer que dans le cadre d’une construction des savoir-faire et d’une action solidaire il est possible d’améliorer les conditions de vie d'un village. Si tant est que des partenaires puissent le permettre.

 

Ce film veut en témoigner et fédérer le plus de personnes à s’impliquer dans cette entre-aide internationale.

 

Ce que nous voulons filmer ?

 

Nous souhaitons accompagner la mise en chantier de l’installation jusqu’à son état de fonctionnement. Les acteurs du film seront à la fois les lycéens et les ouvriers impliqués dans ce projet. Au delà de cette collaboration, c’est le corps d’une solidarité interculturelle qui prendra vie à l’image.

 

Nous souhaitons suivre le quotidien des villageois de Miantsoarivo avant et après la mise en service de l’accès à l’eau potable et l’éclairage public. Nous nous intéresserons à l’échange des savoirs entre la municipalité, le comité de suivi (médecin, sage-femme, ouvriers, étudiants malgaches,…) et les villageois.

 

Nous voulons également rendre compte du résultat obtenu deux ans après l’électrification du centre de santé du village (premier projet). Montrer les conséquences positives de cette action sur la pratique des soins et témoigner de sa pérennité.

 

Nous espérons que de nombreuses associations et structures scolaires s’approprieront ce film lors des diffusions à venir.

 

 

Le réalisateur

 

Diplômé au Fresnoy – Studio national des arts contemporains, Léonard Barbier-Hourdin a réalisé plusieurs court-métrage de fiction ou documentaire et continue également à initier des groupes scolaires ou des foyers à la réalisation de films au sein du Fresnoy, Tourcoing. 

 

 

En 2012, un film a été réalisé par les étudiants du BTS avec le précieux concours de Zoom Cité

Lien vidéo du projet effectué en 2012 , "L'étoile de Miantsaorivo":

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=WU0f0xqc0bQ

 

 

Le 23 mars 2015, le conteneur, chargé de matériel électrique et médical est parti pour 5 semaines de mer jusqu'au port de Tamatave. Nous pensons à tous nos partenaires financiers qui ont permit ce départ et les remercions pour leur soutien.

 

Depart_conteneur2-1428350843

 

Logos_source-1428323820

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons actuellement récolté plus de 88 % de notre budget total de 49710 €.

le budget prévisionnel est entièrement détaillé dans le tableau ci-dessous.

 

Capture-1428247021

 

Actuellement, les fonds acquis permettent de financer  :

                             -Tout le matériel technique (27 600 €)

                             - Les billets d'avion et les assurances  (10 000 €)

                             - Le transport du matériel par conteneur jusqu'au port de Tamatave (2900 €)

                             - les transferts aéroport (500 €)

                             - les frais d'hébergement, restauration et transport interne (2700 €)

 

 

La collecte KissKissBankBank permettra de financer : 

 

                             -Le transport du matériel du Port de Tamatave jusqu'au village de Miantsoarivo (3000 €)

                             - Les frais de maintenance évalués sur 10 ans (2000 €)

                             - les Frais liés à la vidéo (1000 €)

 

Nous avons donc besoin de 6000 € pour finaliser complètement notre projet, ce qui assurerait non seulement une réussite certaine et durable de toute l'installation technique mais un documentaire témoignant de toutes les étapes du projet et de l'amélioration des conditions de vie des populations concernées.

 

Nous demandons 4000 € à kisskissbankbank. Si nous obtenons cette somme, en déduisant les contreparties et les frais de kisskissbankbank, nous pourrons financer le transport du matériel jusqu'au village et si nous collectons davantage, nous pourrons assurer les frais de maintenance et de vidéo.

 

Parce que la solidarité là bas commence souvent ici, nous sommes heureux de partager cette action  avec vous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_img_3110-1428262595
miantsoarivo

C'est un projet collectif qui associe une équipe française et une équipe malgache dans une optique d'échange de techniques, de savoir-faire et de rencontres interculturelles. Les auteurs de ce projet sont : En France -7 étudiants en BTS électrotechnique du Lycée Colbert de Tourcoing, -un professeur de génie électrique, -un professeur de... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo et merci pour ce projet bonne continuation!
Thumb_default
Très beau projet, bravo !
Thumb_default
Merci pour cette belle initiative et pour tous vos beaux projets!!!