Soutenez un spectacle organique, poniérique et flivoreux.

Large_100-1414318374

Présentation détaillée du projet

 

     Large_aidez-nous___lib_rer_les_monstres-1411746816-1412621114

Collectif Jabberwock

 

Animé par ses pulsions créatrices, le collectif Jabberwock laisse échapper ses créatures, ses corps dont la grâce n'a d'égale que la monstruosité. La beauté dans le sale, la poésie dans le grotesque. Construire un théâtre qui ne soit pas seulement lyrique et esthétique mais aussi organique et viscéral, effrayant de confusion. Un théâtre où le spectateur, en communion sensitive avec l'action, puisse vivre une expérience véritable. Monter sur scène comme pour soulager un besoin physique de la parole, du cri et du hurlement, avec la pleine certitude de ne rien savoir, et le plaisir inhérent qu'il y a dans la faiblesse du doute. Un instinct de survie nous poussant à réinventer une vérité afin d'en percevoir toutes ses contradictions. 

 

      Collectif_jabberwock_dossier-1411658430

 

 

Lewis Carroll et The Jabberwocky

 

Lewis Carroll (1832-1898) est un romancier, essayiste, photographe et mathématicien britannique. Il est connu pour avoir notamment écrit Alice au pays des merveilles, La chasse au Snark ou encore De l'autre côté du miroir.

 

The Jabberwocky est un poème écrit par Lewis Carroll et figurant dans De l'autre côté du miroir (1871). A travers ce poème, Carroll réinvente la langue par l'utilisation de "mots-valises", ce procédé inspirera plus tard des grands noms de la littérature tel que Artaud ou Queneau. Cette langue "malmenée" deviendra un véritable casse tête pour les traducteurs et un objet de fascination pour le public.
 Vous l'aurez compris, c'est évidemment ce poème qui inspirera le nom de notre jeune collectif bordelais. 

 

Note de mise en scène

 

Au départ, il y a deux univers. Celui d'Alice et de ses personnages merveilleux et dénués de sens commun (tirés de l'oeuvre de Lewis Carroll) ; et puis celui d'une comédienne qui participe à la création d'un spectacle. Chacun des deux univers est un récit initiatique pour une recherche de vérité autre et de pureté réelle. Deux personnages emmènent Alice/la comédienne affronter ses peurs et révéler ses monstres.

A l'endroit de notre travail et par l'axe énoncé plus haut nous explorons des thèmes et manières d'être. Les trois principales notions qui vont porter notre travail seront la monstruosité, le reflet et la langue comme « son » aux origines du langage et de son évolution. 

 

Teaser du Spectacle

 

      

 

Notre démarche aujourd'hui

 

Le langage, aujourd'hui, comme de tout temps, pose problème et questionnement : car les symboles qu'il emploie (sonores ou visuels) peuvent être sujet à interprétation.

 

Le "langage SMS", par exemple, existe probablement pour épurer la langue de toutes ses nuances et ainsi atteindre efficacement son interlocuteur. Le langage du speaker de radio, est également vidé de toute âme : débit rapide, musicalité pauvre, il contraint l'auditeur à des codes de langue qui biffent toute subtilité relative au son. Petit à petit, force est de constater que les langues que nous entendons à travers les médias ferment progressivement le champ des possibles sonores. Préférant l'efficacité à la poésie.

 

Pour nous, le rôle du comédien réside en partie dans la transmission, et dans l'émission: En choisissant de travailler autour d'un poème composé de mots non-valides, nous choisissons d'ouvrir les vannes de la matière purement auditive, lavée de tout sens et vidée de toute définition préétablie.

 

Ainsi, le spectateur se verra confronté à un langage poétique et vivant, qui plutôt que d'imposer un sens donné, laisse la liberté de l'infinie sensation. Voilà une part de notre démarche, ici et maintenant : Proposer autre chose, une autre façon d'écouter, et de ressentir les mots. 

 

      Photo_image_dossier2-1411658590

 

 

À quoi servira la collecte ?

La création du projet

 

Le projet Ainsi je balbutiais mes premiers monstres à déjà fait l'objet de deux résidences de recherche :

La première s'est déroulée à la Manufacture Atlantique (Bordeaux) et la seconde au Conservatoire de Bordeaux. Aujourd'hui, il est temps pour nous de finaliser la création de ce spectacle afin de donner à voir au public l'objet fini et abouti.

 

Cette dernière étape se déroulera entre le 12 et le 30 novembre 2014 au Théâtre des Chimères à Biarritz et s'achèvera sur 3 représentations de spectacle fini les 28, 29 et 30 novembre 2014.

 

A quoi servira la collecte ?

 

Cette collecte va nous servir à rendre ce projet viable et à accompagner les 4 professionnels (3 artistes + 1 technicien) dans leurs création. Grace à vos dons, le collectif Jabberwock pourra financer, entre autres :

 

- 3 Comédiens

Parce qu'être comédien c'est un métier

 

- 1 Technicien

Parce que sans technicien, pas de lumières, pas de son (et que technicien aussi c'est un métier)

 

- Un décor et des accessoires

Pour créer un espace qui permette au public de nous rejoindre dans l'univers de Lewis Carroll

 

- De la communication (impression d'Affiches, de Flyers)

Pour que le public soit informé et qu'il puisse être présent

 

- De l'essence

Pour que l'équipe puisse se déplacer 

 

- De la nourriture

Pour que l'équipe puisse manger 

 

- 4 lits, 4 oreillers, un toît

Pour que l'équipe puisse dormir à l'abri 

 

Et si la collecte dépasse la somme demandée ?

 

En visant la somme de 1600 € nous visons un objectif minimal qui nous permet d'amorcer notre projet. Mais, si nous savons être convaincants, nous chercherons à dépasser notre objectif en obtenant 3000 € ou dans l'idéal 5000 € ce qui nous permettrait d'être dans une économie bien plus réaliste face aux coûts engendrés.

 

Affiche

 

       Affiche_biarritz_ajbmpm-1412865569

 

 

Thumb_newlogorouge-1411652865
Collectif JBK

Lors de leur dernière année d'étude théâtrale au conservatoire de Bordeaux en 2013, Enrique Blain et Nicolas Beaufort décident de créer le collectif Jabberwock afin de monter des projets originaux sans contrainte de genre, tout en cultivant leur identité. Depuis 2013, le collectif a proposé des lectures et des performances dans des lieux alternatifs.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Kiss kiss from Rennes Enriquou, Bank Bank from Geo Cro-magnon.
Thumb_default
C'est tout ce que je peux mettre point de vue monnaie actuellement malheureusement... Mais j'espère vraiment que le projet va atteindre son but, car il le mérite vraiment. C'est ça qu'on veux voir mis en avant en art de scène aujourd'hui nom de Dieu !
Thumb_default
Kiss from paris les monstres