Poésie, souvenir, tragédie, voilà le thème de ce spectacle. Trois histoires autour de la voiture: un enfant et ses jouets, un père et son bébé, des jeunes qui reviennent de boite.

Large_lc

Présentation détaillée du projet

Tes yeux se voilent

 

 

D’après « 4 saisons » de Laurent Cazanave

Texte Lauréat du CNT

 

Mise en scène Laurent Cazanave (nominé aux Molières 2011 Jeune Talent masculin)

 

Avec:

Emmanuelle COUTELLIER

Charles MEUNIER

Michael POTHLICHET

Alexandre VIRAPIN

 

 

Histoire

Souvenirs d’un homme malade

Plutôt Paroles d’un enfant

Je suis un enfant

Un souvenir d’enfant

Un espace d’espèce

Un espace de temps

Un paysage de train

Où chaque détail à son importance et sa place

Traverse ma tête

Mes pensées

Un monde où les hommes n’ont pas de visage

Ils disent des mots

Silence trou de mot

Silence trou de sensation indolore

A l’œil nu

Caractère gras

Italique

Hyper cut

Autoroute de sentiment

Immaturité sage

Structure dorsale

Poésie réelle

Réalité poétique

Réel imaginaire

Imaginaire pénétrant

Tableaux de sang

De chair de pensée

Intellect du souvenir

Juste se rappeler

106 Zen

Premier regard sur le monde

Perce le silence par le mot

Perce le papier par le mot

Compositeur de mot

Déposés comme des notes

Ecriture musicale

Silence en note

Note en silence

Silence en mot

Mot en pensée

Pensée en chair

Chair en sang

Sang en mort

Mort sans peur affrontée

Regardée en face assumée transcendée

 

Extrait de « 3 ans après » de Laurent CAZANAVE

 

Résumé :


Une  voiture. Deux accidents. Le souvenir.

Un espace clos, intime où se mêlent souvenirs pensées images.

Deux histoires. Deux destins. Deux vies.

Une petite fille et son père. Un jeune couple. Un enfant et ses jouets

Tout tourne autour de la voiture. Cet habitacle de métal où se mélangent les rêves et les désirs de chacun. Chaque pensée est unique mais partagée par tous. La voiture, un lieu de sécurité, de bien être, un lieu pourtant si dangereux et si inquiétant quand on le regarde avec d’autres yeux.

 

L’écriture :


C’est au cours d’un stage d’écriture animé par Roland Fichet dans le cadre de l’Ecole du TNB qu’est né ce projet. A partir d’un commande, et grâce à au vif soutien de Roland Fichet j’ai voulu pousser mon travail d’écriture, me servir de la page comme je me sers du plateau. Ecrire pour le plateau et pour les acteurs.

 

Ce travail d’écriture est vraiment tourné vers la tragédie, vers la question du tragique dans tout ce qu’elle peut avoir de quotidien. Les histoires se déroulent après le drame, après les larmes, après la souffrance et après les cris. Une fois que toutes ces sensations sont passées que reste-t-il ? Le souvenir, le choc. C’est ce côté là que je souhaite défendre et montrer. Dire et montrer ce qui d’habitude est caché.

 

Le travail autour de la voiture était pour moi un choix évident car il représente à mes yeux un des objets les plus intimes de nos vies quotidiennes mais aussi un des plus dangereux. Il me permettait de travailler autant sur la solitude de chaque personnage que sur leurs liens affectifs et familiaux.

 

On est dans une fable. Dans un conte avec sa poésie, sa morale et son côté stéréotypé.


Qui suis-je ?

Laurent CAZANAVE                                     

Nomination aux Molières 2011-Jeune Talent Masculin

 


 

Il  fait toutes ses études à SEVRES (92) où il obtient son bac S en 2006. En 1993 il commence le théâtre avec Karin CATALA et avec  Les Enfants de la Comédie il participera à de nombreux spectacles (« L’Esprit de Noël,  « le petit Poucet », « Chantecler », « Un voyage Extraordinaire »….) dans plusieurs théâtres des Hauts de Seine. En 2004, il met lui même en scène une pièce coécrite avec Sébastien Robert « 7 jours avec un menteur » qui sera joué en 2005 au Festival des Enfants de la Comédie  à Sèvres. Pendant ce temps il découvre le théâtre professionnel et joue avec  J.  WEBER et F. Fabian « Une journée particulière » en 1998 au Théâtre de la Porte Saint Martin puis avec M. Leeb et F.Lemaire, « Madame Doubtfire » entre 2001 et 2003 au Théâtre de Paris puis en tournée en France et Europe. Il participe aussi à plusieurs téléfilms à la télévision : « Louis la Brocante », « Commissaire Moulin », « Les Monos »….et « L’Ile Atlantique » en 2005 réalisé par G. Mordillat, et  à quelques films  « Le Fabuleux destin d’Amélie Poulin », « Paris je t’aime », ainsi qu’à divers clips et courts-métrages…  En 2006 admis à la Classe libre du Cours Florent et à l’Ecole du TNB à Rennes il choisit le TNB. Au cours de ces trois ans il fait de nombreuses rencontres : S. Nordey, c Régy, B. Meyssat, E. Didry, L. Touzé,   B. Savetier, R. Herbin, M. J. Thomas, C. I. Cottenceau, M. Vayssière, S. Tranvouez, C. Esnay,   A. Kouznetsov, C. Fiat,   F. Bloch, L. Sauvage R. Fichet, N. Xerris L., I Buljan…. et réalise la Mise en espace de « Dehors peste le chiffre noir » de K. Röggla. Il joue également  à Rennes dans  « La Nuit de Madame Lucienne » de Copi mis en scène par V. Fiaux, « Les Mains d’Edwidge au moment de la naissance » de W. Mouawad mis en scène par   N. Xerris L.. En été 2009 il participe à « Sallinger » de Koltes mis en scène d’I. Buljan joué à Rennes et en Croatie, Bosnie et Slovénie.  Il continue à participer aux activités des Enfants de la Comédie en encadrant les stages et en coachant les jeunes comédiens. Il participe avec eux au Festival de Rue d’Aurillac en 2008. Il se lance dans l’écriture et dans la composition en écrivant des chansons, des nouvelles et des formes théâtrales : « Quatre saisons », « ferme les yeux et regarde »… Depuis sa sortie de l’école fin Aout 2009, il a joué dans « 399 secondes »   de F Melquiot mis en scène par S. Nordey à Rennes et au Théâtre Ouvert à Paris, dans « Tout doit disparaître » d’E. Pessan mis en espace par J. C. Saïs au théâtre Ouvert à Paris et dans « Anatomie 2010 : Comment Toucher » de R. Fichet mis en scène par  R. Fichet à Rennes et au  TEP à Paris. En Avril juin 2010 il met en scène et joue au SEL à SEVRES et à Boulogne « Quatre Saisons : Chaleur enfantine » forme courte qu’il a écrite. En juillet 2010 il participe au Festival d’Avignon avec la Compagnie des Enfants de la Comédie, dans « Le Mariage Forcé » de Molière. Entre septembre 2010 et avril 2011 il joue sous  la direction de Claude Régy , «Brume de Dieu» extrait de «Les Oiseaux» de Tarjei Vesaas au TNB à Rennes, à la Ménagerie de Verre à Paris puis en tournée. En Avril2011 il travaille à la mise en scène de « Tes Yeux se voilent… » extrait de « 4 saisons » texte qu’il a écrit  (Lauréat 2011 du CNT) et qui sera présenté en juin 2011 à Boulogne Billancourt, en septembre octobre 2011 à Paris et à Sèvres. En Mai 2011 il est Assistant metteur en scène sur « Dans la solitude des champs de coton » de Koltès mis en scène par Marie Laure Crochant à Nantes et en juillet 2011 sur « Le Mariage Forcé » de Molière mis en scène par Karin Catala à Avignon. De septembre 2011 à mai 2012 il reprendra  « Brume de Dieu » à Paris et en tournée.

À quoi servira la collecte ?

Nous sommes en train de monter cette pièce et devons financer les costumes, nous avons donc besoin de 500 euros.

 

Pour le moment nous avons le soutien :

- du Centre national du théâtre: 3000 euros pour la location de la salle (le texte a été lauréat du dernier jury du CNT)

- du défi jeune 92: 1000 euros pour les décors

- de la bourse envie d'agir de la Ville de Sèvres: 400 euros pour le communication

- de la prévention routière 800 euros pour  les frais divers

Derniers commentaires

Thumb_169_orig
Plus qu'un petit effort ! courage !