Soutenir ma participation à la résidence CROSSINGS - 24 artistes international en Afrique du Sud - une des 3 chorégraphes sélectionnés

Large_image_crossings

Présentation détaillée du projet

 

 

Soutenez l'échange culturel et la collaboration artistique :

CROSSINGS #3 en Afrique du Sud

 

J'ai été sélectionnée parmi des centaines de candidatures internationales pour participer en tant que chorégraphe dans le projet CROSSINGS - International Artistique Workshop 2013 en Afrique du Sud. (nous sommes seulement trois chorégraphes à être sélectionnés- dont seulement deux de l'extérieur de l'Afrique!!!). 

 

QU'EST-CE QUE C'EST CROSSINGS? 

 

Du 8 au 17 novembre, CROSSINGS rassemble vingt-quatre chorégraphes, compositeurs, danseurs, et créateurs lumières venus de différents pays du monde. Pendant ces dix jours, les participants vont  chercher des matières chorégraphiques et  créer ensemble sous la tutelle de mentors de renommée internationale- comme Vincent Mantsoe, Germaine Acogny, James Webb, et Floriaan Ganzevoort. 

 

POURQUOI JE VEUX Y PARTICIPER ? 

 

Je suis ravie d'avoir été choisie pour participer à cette résidence artistique unique! 

 

> Cet opportunité me permettra de développer des relations humaines et artistiques  nourriront mes créations chorégraphiques futures et mon regard sur le monde. 

 

> Cette résidence  me donnera la possibilité de collaborer et créer avec des artistes venant de différents milieux culturels. 

 

> J'aurai également l'opportunité de  partager mon savoir faire personnel et mon  héritage culturel franco-américain avec des artistes d'autres cultures.

 

> Ce stage prolonge les attaches artistiques que j'ai développées l'année dernière quand Germaine Acogny, directrice artistique de l'Ecole des Sables au Sénégal m'a invitée à enseigner dans son école pendant trois semaines.  Cette expérience a été très riche tant au niveau humain qu'artistique, j'ai rencontré des élèves de toute l'Afrique, avec des formations en danse très diverses ( jazz, hip-hop, danse africain traditionnel, danse contemporain et danse afro-contemporaine) et j'ai partagé mon processus chorégraphique avec eux dans un cadre pédagogique.  

 

> Quelques élèves de ce stage participant également à la résidence CROSSINGS #3, , nous aurons donc l'occasion de travailler à nouveau ensemble, mais cette fois-ci dans une relation de danseurs professionnels !

 

Photo: Pendant le stage à l'ÉCOLE DES SABLES - Sénegale

 

P1130824

 

Fin du workshop de trois semaines à L'Ecole des Sables avec les élèves 

 

 

P1140011

 

Mes élèves venant de République Démocratique du Congo, Ethiopie, Brésil, Cap Vert, Gabon, Cote d'Ivore, et Cameroun ! 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

CROSSINGS est un  véritable échange artistique et créatif qui circule dans les deux sens. 

 

Et voici quelques exemples qui vous donneront une meilleure idée ma contribution à CROSSINGS: 

 

En tant que chorégraphe, je travaille avec la respiration et son potentiel comme moteur de mouvements. 

Voici un image de mon création chorégraphique la plus récente, 

crée en collaboration avec Laurence Pagés :

 

 

Trois Souffles (2013) Photo by: Anne Girard

 

 

Photo6_troissouffles

 

 

Puis également de mon création  Airtight  (2011)  - duo pour souffle et ballon. Photo by : Anne Girard

 

Airtight4tc

 

Travailler avec la respiration me permet d'explorer ce qui est essentiel pour moi en danse:  la musicalité du mouvement  et les dynamiques. 

 

Le geste respiratoire : celui que nous faisons pour respirer... Sous cette évidence se cache un geste furtif, si intimement lié à notre vie que nous ne le reconnaissons souvent pas... Blandine Calais-Germain

 

 

Le mouvement respiratoire est l'action que nous réalisons pour respirer. Souvent perçue comme une action involontaire, la respiration est intimement réliée à notre comportement, notre rapport à la gravité, nos émotions et notre survie dans le monde.   Bien que nous soyons tous concernés par le fait de respirer, notre manière de respirer nous distingue les uns des autres tout comme la couleur de nos cheveux ou la taille de notre main. Notre respiration révèle notre état intérieur, et notre manière d'entrer e contact avec le monde.  Mon ambition est que la chorégraphie créée à partir de cette action universelle touche directement les spectateurs, leur permette d'entrer dans une synergie avec la danse et dans une forme d'empathie respiratoire avec les danseurs, les rende attentif à leur propre expérience respiratoire.  

 

Dans mes chorégraphies, ces respirations sont interprétés par des danseurs qui se meuvent en fonction d'impulsions issues de la Iigne respiratoire. Ceci place les danseurs dans une situation unique et active puisqu'ils créent les mouvements à partir de leurs sensations personnelles et de leur manière singulière d'interpréter le cadre respiratoire. Ceci ouvre sur dialoge créatif structuré qui favorise un esprit d'échange plus que de pouvoir dans la relation entre le chorégraphe et son danseur. 

 

Ce que j'attends de  CROSSINGS pour mon travail chorégraphique :

 

Je pense que la résidence CROSSINGS me donnera l'opportunité d'expérimenter ma manière de créer avec des danseurs de formations différentes, enrichissant et renouvellant ainsi mes possibilités et ma matière chorégraphique.  Ma danse se développe au moment même du démarrage subtile de la respiration dans le torse et de sa résonnance dans la totalité du corps. La précision et la dynamique du mouvement dans le bassin, la colonne vertébrale et la cage thoracique sont essentiel pour produire une circulation fluide de l'air dans le corps, rendant cette danse respirante claire et lisible pour le spectateur.   

 

Un moment de présence réspiratoire au Senegal:S_negale

 

 

 

Au Senegal, j'ai été éblouie par l'extraordinaire mobilité et la qualité rythmique des mouvements thoraciques réalisés par  Ies danseurs.  Venant d'un univers de formation chorégraphique qui privilégie la verticalité et la canalisation des  mouvements de la colonne vertébrale, cette hypermobilité des torses m'a profondément intéressée. Cela m'a donné notamment envie de découvrir comment ces danseurs interprèteraient une chorégraphie émanant de la respiration et du torse ! Je ne doute pas que le résultat sera surprenant et enrichissant pour mon travail. 

 

 

L'Institut français d'Afrique du Sud  prend en charge notre hébergement et la restauration. J'ai besoin de votre soutien pour financer mes frais de voyage !  Ma situation est quelque peu atypique  puisque qu'en tant qu'américaine vivant depuis 12 ans en france je ne peux m'adresser ni au gouvrnement français ni au gouvernment américain ! La danse et l'amitié ne connaissant pas les frontières, je me tourne donc vers vous pour m'aider à réaliser ce projet ! 

 

Thumb_featuredimage
Anitsirhc

Mohammed Ali - le trait d’union d’un rencontre entre un Congolais et une Américaine   : Christina Towle rencontre Djino Alolo Sabin alors qu'elle enseigne à l’Ecole des Sables au Sénégal 2013. Depuis, elle a eu l’occasion d’enseigner aux danseurs à Kisangani, RDC  (Aout 2013). Avec Djino, ils cherchent à explorer une danse qui exploite un potentiel... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
tu y es presque.... bonne chance
Thumb_featuredimage
Merci Pauline, YES ! GO GO AND GOING!!!!!
Thumb_default
Allez Christina, tu vas y arriver ! bises, Pauline