Nous voulons pouvoir repartir à Cuba pour réaliser notre troisième documentaire : « Je ne suis pas Macho ! », sur la vie des homosexuels à La Havane. Ce film décrit les évolutions de la société cubaine depuis les années 70 jusqu'à nos jours sous le prisme de la sexualité. AIDEZ NOUS A REALISER NOTRE PROJET !

Large_mains2

Présentation détaillée du projet

A Cuba, ce qui a réellement évolué depuis quelques années, ce n’est pas l’économie, ce n'est pas la politique mais les mentalités. Les homosexuels étaient mis dans des camps de rééducation voilà quelques années, aujourd'hui ils peuvent se marier !

 

En effet, depuis quinze ans, l’homosexualité n’est plus vraiment un tabou dans cette société réputée machiste, c’est au contraire une manière de s’affirmer et d’exister.

 

Au travers de différents portraits d’homosexuels, nous découvrirons comment vit cette communauté. De l'ouvier en recherche d'identité à Mariela Castro, fille de Raul et son tout nouveau Centre d'Education Sexuelle, nous verrons comment Cuba envisage son avenir.

 

Revendications, mariages, opérations de changement de sexe... il est loin le temps des camps de rééducation !

 

Vous pouvez suivre l'avancement du documentaire sur notre page facebook

 

 

NOTRE FIL ROUGE

 

Nous allons suivre des personnalités fortes dont la première est José, 39 ans. Elle se fait appeler «Olympia» depuis qu'elle est devenue une femme, une opération de changement de sexe gratuite qui a réellement changé sa vie voilà cinq ans.

 

Olympia

 

Chaque jour, elle revêt ses plus beaux apparats et devient une ravissante chanteuse. En dehors des représentations, elle est actrice dans des telenovelas, les séries à rebondissement, chères à la culture latino.

 

«Mon quotidien est complètement normal, cette opération avait été accepté par mon entourage et c’est elle qui m’a permis cette normalité. A l’époque, les détails de l’opération étaient mal connus, je m’étais rendus au Cenesex pour pourvoir connaître tous les détails auprès d’éducateurs, de médecins et d’autres demandeurs. Le processus étaient compliqué et l’opération reste rare.», explique Olympia.

 

L’actrice vit dans un petit deux pièces avec son compagnon dans le quartier du Vedado. Elle complète son salaire irrégulier d’actrice (environ 200 euros par mois) en vendant des vêtements comme le font de très nombreux cubains, tel que son ami Yanuci.

 

Nous avons renconté Yanuci Garcia Tabio lors du tournage de notre premier documentaire :

 

 

 

Il a 32 ans et se rend régulièrement au Las Vegas, un cabaret, pour assister aux shows en compagnie d'amis. Il se transforme en femme lors de fêtes et anniversaires pour compléter ses fins de mois et surtout pour se sentir lui-même.

 

 

 

Yanuci

 

 

Dans le «monde homosexuel» tout le monde se connait, c'est une grande famille qui a évolué et qui a connu des hauts et des bas. Des aléas qui font partie à la fois de l'histoire de l’île et qui sont parfois plus personnels.

 

«A l'époque, il fallait se cacher à tout prix et quand nous étions découvert, il fallait quitter son lieu de vie, se mettre au vert dans un village de province où nous avions des connaissances ou de la famille pour échapper aux camps», nous raconte un ami de Yanuci. A la différence des transsexuels, Yanuci est un transformiste, c’est-à-dire qu’il se transforme en femme publiquement, et ce quasi-exclusivement pour des spectacles.

 

Les lieux de rencontres et de shows, fête communautaire, front de mer ou encore le siège du Cenesex, une vaste demeure coloniale avec un immense patio, sont autant de lieux où il évolue. Lui, mais aussi tout un véritable microcosme, fréquentent ces endroits régulièrement, ou sont pour la plupart passés par là.

 

 

QUI SOMMES NOUS ?

 

Magda Wodecka et Grégory Szeps sont tombés amoureux de Cuba voilà quelques années. Tout juste sortis d'une école de journalisme, ils prennent l'avion et tournent leur premier documentaire :  "El sofa de La Habana".

 

Un an plus tard, l'aventure continue avec "Generacion Reggaeton" où ils dressent le portrait de la jeunesse cubaine et son goût pour le reggaeton. Un mouvement musical, véritable symbole de la volonté d'émancipation de la nouvelle génération. A voir bientôt dans le magazine "Archipèles" sur France Ô !

 

 

 

 

NOS PARTENAIRES

 

Logo_tetu_rvb    Hcultura_logo_ok

 

 

DANS LA PRESSE

 

Interview video dans yagg.com

 

 

 

Interview dans tetu.fr  

 

http://www.tetu.com/actualites/international/realisateurs-cherchent-soutien-pour-film-documentaire-sur-les-lgbt-cubains-22404  

 

 

À quoi servira la collecte ?

Vos dons serviront à payer

- les techniciens cubains car il est bien de raconter la vie d'un pays, mais il est mieux de contribuer à son économie ! (environ 25.000€ pour 21 jours de tournage)

- la location du matériel de tournage ( près de 6.000 €)

- la projection du documentaire lors d'une soirée de présentation officielle

- le démarchage des différents festivals internationaux

et bien sûr les auteurs !

 

Vous l'aurez compris, cette collecte n'est que le début de notre levée de fonds... Le budget global avoisine en réalité les 50.000 € et vos dons serviront principalement à mener à bien les reperages de novembre-décembre 2012, ainsi que les prémisses du tournage qui débutera au printemps 2013.

 

Nous espérons pouvoir avoir fini à l'été 2013 et vous voir à la première !

 

 

Thumb_logo_adn_300x300_fond_blanc
LesproductionsADN

Les Productions ADN ont été créées en 2009 par Jean-Pierre Voillot, Caroline Dieudonné et Quentin Boëton. Cette jeune société de production audiovisuelle réalise principalement des publicités, des vidéos institutionnelles et des documentaires. Nous avons déjà réalisé "Nowhere Festival, un Burning-Man à l'européenne" (18 minutes), produit "Sorgoï... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Au plaisir de voir ce doc bientôt
Thumb_default
with love ! Lila
Thumb_tortue_grand
J'ai hâte de découvrir le doc et le repas... ;-)