CUMANO Team présente

CUMANO

CUMANO est un projet de film documentaire à Cuba. CUMANO, c'est le mélange des mots "cubano" et "humano" : cubain et humain. A travers des portraits de «petites gens», nous souhaitons aborder des thèmes tels que la double monnaie, les transports, la communication, la fête, le travail ou encore le temps, le tout mis en bouche par les réactions ou performances d’artistes de la scène underground cubaine.

Large_cumano_kkbb

Présentation détaillée du projet

Au moment où nous avons lancé la collecte, nous avions encore besoin de 3000€ pour boucler le budget de tournage. Notre objectif KissKissBankBank fut fixé à 1000€ par précaution, pour assurer au moins cette somme.

 

Depuis, le Centre de Danse du Marais nous a fait un don exceptionnel de 1000€ et grâce à vous nous avons dépassé notre premier objectif et atteint 1500€ ! Alors si on fait le calcul, il nous manque encore 500€ pour atteindre l'objectif final : 2000€.

 

CUMANO et la Collecte KissKissBankBank sont même passés à la radio dans l'émission d'Eric Lange sur Le Mouv : ECOUTEZ !

 

 

CE PROJET EST UNE HISTOIRE DE HASARD ET DE PASSION... D’ENVIES ET DE RENCONTRES.

 

CE PROJET EST UNE LONGUE HISTOIRE. QUELQUE CHOSE QUI S’EST TRICOTTÉ AU FIL DES ANNÉES, COMME UNE ÉVIDENCE...

 

 

                                                        Ser CUMANO : être CUMAIN

 

   

Il y a huit ans j’ai pris mon premier cours de flamenco, six mois plus tard je m’essayais à la salsa. Fascinée par ces univers et bafouillant à peine quelques mots d’espagnol, je ne comprenais rien à ce qui se passait dans mon coeur et dans mon corps... Alors j’ai pris un avion pour Bogota en Colombie, puis un bus pour l’Equateur, un autre pour le Pérou, la Bolivie et le Chili. J’ai ensuite vécu six mois à Séville, au coeur de l’Andalousie, où j’ai rencontré mes premiers amis cubains... Au cours de toutes ces années j’ai découvert les racines de mon âme ! Ce n’est pas un pays dont je parle, c’est un monde : l'Hispanité.

 

Il y a deux ans j’ai connu Damien, alors que je rêvais d’un nouveau voyage et culpabilisais de ne pas poser mes bagages. C’était ma «crise des vingt-cinq ans» : le besoin de stabilité et la nécessité de découvrir le pays manquant à ma quête latine me renvoyaient sans cesse à des contradictions irrationnelles. Pour calmer cette frénésie d’épopée cubaine je commencais à rédiger un «Carnet de voyage imaginaire à Cuba» racontant ma découverte de l’île révolutionnaire à travers les artistes qui marquèrent son histoire. En proie au doute j’abandonnais l’ouvrage...

 

C’est Damien qui m’a dit de terminer ce carnet, c’est lui qui a partagé ses envies de tournage en Amérique Latine et c’est ensemble que nous en avons rêvé, alors que je m’envolais deux mois pour Cuba. A mon retour c’était évident, nous partirions tous les deux réaliser un documentaire à Cuba.

 

Anne.

 

 

Cuba est l'île aux mille paradoxes : synonyme de soleil, rhum et cigares d'une part... de révolution, frères Castro et Che Guevara de l'autre. Qu'en est-il de la réalité ?

 

Parmi les derniers ilôts communistes de la planète, le crocodile des Caraïbes est isolé du monde de part sa situation géographique et son régime. Les Cubains ont un accès restreint et contrôlé à l’information, et très peu de mobilité autant nationale qu’internationale. Nous-mêmes - occidentaux - jouissons de cette liberté de mouvements et d’information, cependant de nombreux clichés et mystères planent encore au-dessus de l’île révolutionnaire.

 

Par ailleurs, Cuba est un pays de culture. Les artistes foisonnent toutes disciplines confondues et bénéficient d’une place importante dans la société. Mais surtout, le peuple cubain dans son intégralité est sensible à l’art et se montre très investi.

 

 

A travers ce projet nous souhaitons tirer un portrait simple, moderne et spontanné de Cuba sans entrer dans le misérabilisme, la compassion ou - au contraire - l’adulation à outrance... mais comme on dit là-bas : «lo bueno, lo malo y lo regular» : «le bon, le mauvais et le moyen»

 

AU MENU : des douches froides, des voyages interminables en camion, un oasis de paradis dans une ferme à tabac de la région de Pinar del Rio, de la transpiration dans les soirées salsa et reggaeton, des galères pour appeler "Fulano" qui n'a pas de téléphone et qu'on veut joindre sur le fixe de sa voisine qui n'est pas là, des baignades dans les rivières, une manucure chez le médecin, comment reconnaître un champ de manioc d'un champ de patates douces ou comment croquer la canne à sucre à mains nues, des heures d'attente pour acheter une carte de téléphone ou quelques oeufs, des parties de domino, des matchs de football sur un terrain de baseball, un toboggan improvisé dans le tube de déviation d'un canal, la rencontre d'un rappeur, d'un DJ d'Electro, d'un graffeur...

 

Tous les détails avec le dossier complet du film sur notre site internet www.cumano.fr

 

Ainsi que le meilleur du best-of de nos découvertes au fur et à mesure de nos recherches et toutes les actus/anecdotes de cette folle aventure sur la page facebook du documentaire : www.facebook.com/CUMANO.film

 

Et... les chroniques radio de CUMANO :  ECOUTEZ-LES ICI !

 

 

Départ le 30 septembre pour 2 mois de tournage.

 

 

 

                                                        Ser CUMANO : être CUMAIN

À quoi servira la collecte ?

CUMANO est lauréat Paris Jeunes Aventure (dispositif mis en place par la Mairie de Paris).  Le projet est également soutenu financièrement par le CROUS de Paris, le FSDIE (Fond de Solidarité Des Inititatives Etudiantes) de la Sorbonne - Paris I et le Centre de Danse du Marais. 

 

Nous faisons partie de l'association Latinamundo qui promeut la culture latine à travers le monde. www.latinamundo.com

 

   

LA COLLECT KISS KISS BANK BANK servira soit :

 

- à finaliser l'achat du matériel (Caméra Canon AX 10, pied, disque dur externe, batteries...) : 2000€

 

- soit à financer la communication autour du projet (refonte du site internet, impression de flyers, stickers, plaquettes de présentation, appels téléphoniqueset connexions à internet depuis Cuba) : 1000€

 

En ce qui concerne les billets d'avion et la vie sur place, ce sont nos apports personnels qui financeront ce volet du projet car nous sommes évidemment investis moralement et artistiquement mais aussi financièrement !

 

Mais aussi :

 

- Cela servira a financer vos contreparties,

 

- Et éventuellement à payer nos séances d'UV pour partir avec un teint hâlé et ainsi faciliter notre immersion... Eventuellement.

 

  

 

 

Thumb_cumano_affichecoeur-1421076491
CUMANO Team

Quelle folie de se lancer dans ce projet - nous, jeunes mortels - mais c'est pleins de passion et d'une certaine candeur "apprivoisée" que nous avons décidé de louer corps et âme à ce projet... partant du principe que nous n'avions rien à perdre. C'est aussi grâce à Cuba et aux Cubains - et je n'aurai de cesse de le répéter - que ce projet est devenu... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
<3
Thumb_default
Bon voyage!
Thumb_default
T'ira loin petite sœur, je crois en toi !!!