"D'un monde à l'autre" un spectacle burlesque mêlant cirque et magie, pour le jeune public. Cher(e)s ami(e)s kisskissbankers, soutenez-nous!

Large_capture_d__cran_2014-05-13___13.58.48

Présentation détaillée du projet

 SPECTACLE    

 

"D'un monde à l'autre"               

 

Un spectacle burlesque, dynamique et interactif qui mêle les arts de la magie et les arts du cirque. La magie s’y développe sous forme de lévitations, d’apparitions et de disparitions d’objets, de multiplications de bouteilles, de manipulations des liquides/lumières, et de grande illusion. Et le cirque se déploie dans des acrobaties au sol et du main à main. Destiné au jeune public à partir de 4 ans, il peut se voir en famille.

 

Vincent_et_clotilde_site

 

"Charly est un magicien, il est drôle et sympathique. Inquiet, d'un monde qui ne croit plus en la magie, il vient à notre rencontre pour nous démonter qu'elle existe ! Charly est toujours accompagné de ses fidèles complices Myrtille et Framboise.

Mais, parfois, il y a quelques imprévus..."

 

 

DISTRIBUTION

 

De et avec :

Artiste magicien-acrobate …................................................. Vincent REVERSAT

Artiste acrobate-régie... …...............................................................Clotilde MIRA

Aide à la mise en scène :

Lise Pauton

 

 

 

 NOTE D’INTENTION

 

Dsc_2818

 

Si, comme l’écrit une célèbre encyclopédie disponible en ligne, « la magie est une pratique destinée à intervenir de façon surnaturelle sur le cours des évènements ou le comportement d’autrui », on peut dire que le propos de La Parenthèse d’Oubli s’en approche de très près.

 

Si l’art de la magie, quant à lui, désigne « un ensemble de manipulations visant à donner l’illusion que des phénomènes insolites se produisent », alors là, La Parenthèse d’Oubli est au coeur du sujet.

 

Si l’on considère enfin que le sens commun du mot « magie » se rapporte à toute situation proche du spectaculaire et du merveilleux, s’opposant autant à l’ennui qu’à l’ordinaire, nous aurons presque résumé l’argument « D’un monde à l’autre ».

 

Ce spectacle ne prétend ni changer le monde qui nous entoure ni nous en donner les clés. Il ne cherche pas non plus à confronter le jeune spectateur aux grandes questions qui ne manqueront pas de le rattraper. Bien au contraire, l’idée est de jouer à ne pas résoudre les énigmes, de s’exercer à mettre la logique au repos, de lâcher prise en quelque sorte. 

Que les choses soient claires, on est bien loin de ces shows de prestidigitation qui cultivent le culte de l’occulte et du suprasensible. Ici, l’important est de ne pas trop se prendre au sérieux et de garder le sourire…

 

Partant du constat que le banal et le rationnel finissent par avoir raison de notre légèreté, les deux protagonistes ont une intention bien affirmée : redonner aux baguettes magiques et aux pratiques enfantines (qui, elles aussi, se jouent du réel et du tangible) leur vertu stimulante pour l’imagination, la détente, l’évasion. 

 

Notre bonne vieille planète ne sait plus rêver ? La magie nous a quittés ? Qu’à cela ne tienne : accueillons simplement à bras ouverts ces deux charmants extra-terrestres (qui, soyons rassurés, ne ressemblent pas plus à Alien qu’à ET) et le tour sera joué. On appendra alors notamment comment l’art de la manipulation vint aux princes et l’élasticité aux princesses. Enfin, du moins sur scène…

 

Et c’est peut-être là la dimension universelle de cette romance qui, pour un peu, ressemblerait à toutes les autres. Attendre l’être aimé, s’occuper de son mieux pour tromper le manque, mais constater l’instant d’après que la vie à deux n’est pas qu’une fête. Alors, il ne reste plus qu’à faire comme dans la vie : neutraliser l’autre, le (la) bousculer, puis l’endormir, la (le) charmer à nouveau, le (la) faire voltiger, l’envoyer valser, lui marcher sur la tête, repartir pour un tour, faire son cirque quoi.

 

D’un monde à l’autre, au fond, la distance n’est pas si grande.

 

Dsc_2827

 

 

 

BIOGRAPHIE

 

 

Clotilde MIRA

 

Img_0577

 

A grandi dans une famille Toulousaine impliquée dans le monde du cirque. Formée au Centre des Arts du cirque le Lido de Toulouse dès l’âge de 6 ans, elle se spécialise à 15 ans dans l’aérien, en trapèze et corde volante, au sein de la compagnie le Simili Circus. A l’issue de sa formation, elle obtient le BIAC (Brevet d’initiation aux arts du cirque). Elle se consacre à la conception et à l’animation d’activités pédagogiques autour des arts du cirque, pour enfants et adultes durant plus de 10 ans, tout en continuant sa pratique pluridisciplinaire circassienne... 

 

Aujourd’hui, elle forme un duo de portés acrobatiques avec Vincent, tout en devenant sa complice magicienne. Elle co-fonde avec lui la compagnie La Parenthèse d’Oubli.

 

 

Vincent REVERSAT

 

Dsc02580

 

 

 

 A débuté la magie à l’âge de 15 ans. Curieux et ouvert à toute forme de mouvement (acrobatie, danse, équilibre, jonglerie..). Il commence sa formation d’artiste professionnel, en 2001, au Centre Municipal des Arts du Cirque le Lido de Toulouse. Comédien de cirque, acrobate-voltigeur et magicien, il participe à la fondation de la compagnie SACÉKRIPA en 2003, avec quatre autres complices circassiens. Les SACÉKRIPA créent ensemble plusieurs spectacles notamment «Tourne autour» et «Coulisses». Ils se produisent un peu partout en France et à l’étranger.. 

 

Aujourd’hui, Vincent pratique les portés acrobatiques, en duo, avec Clotilde, tout en se concentrant sur sa pratique, de la « Magie Nouvelle ». Il consacre également une partie de son temps à la pédagogie des arts du cirque auprès d’enfants et d’adultes. Il co-fonde la compagnie La Parenthèse d’Oubli en 2013.

 

 

Vous pouvez visiter le site internet ici

 

Contact_site

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte nous permettra de financer :

 

- L'aide à la mise en scène : 800 €

 

- Une sono et un micro HF + Lumiere : 1500 €

qui nous permettre de jouer dans divers lieux en totale autonomie.

 

- Décor : 200 €

 

Pour un total de 2500€

 

Avignon_nous

 

 

Thumb_image
La Parenthèse d'Oubli

Co- fondée par Vincent REVERSAT et Clotilde MIRA, La Parenthèse d’Oubli voit le jour en 2013. Ces deux artistes se rencontrent à l’école de cirque Le Lido, l’une est spécialisée en aérien, l’autre en acrobatie. Pendant plusieurs années, Vincent se produit avec la Cie SACEKRIPA à travers le monde puis décide de suivre la formation « Magie Nouvelle »... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
bon courage pour la suite et merci pour la belle année de Suzanne!!
Thumb_default
En espérant que la concrétisation sera au bout. Merci et bon vent - Sophie et kanto
Thumb_default
avec pleins de bisous et d'encouragements ! Catherine