C'est grâce à votre soutien que le livre "Dahut, l'épousée de la mer" inspiré de la légende de la ville d'Ys pourra voir le jour. Il s'agit d'un BEAU livre (récit-photos). Il nous manque quelques centaines d'euros pour finaliser ce projet.

Large_1

Présentation détaillée du projet

 

Le livre raconte « Dahut, l’épousée de la Mer » librement inspiré et conté d’après la légende bretonne de la ville d’Ys. Les photos et le récit se répondent, se mêlent, discutent, se contredisent dans une dramaturgie qui emmènera les lecteurs dans le monde passé où les cultes des anciens dieux celtes se confrontent au nouveau dieu, où une femme veut son indépendance… Mais jusqu’où va-t-elle aller pour l’avoir et la vivre ?

 

 

À l'origine, Gradlon vivait dans le pays des Cornouailles. De son union avec la reine des régions boréales, naîtra Dahut. Elle veut une ville à elle. Elle la nommera Ys. Ys était une ville immense. Les citoyens étaient très riches.  Ys, quant à elle, est toujours en vie sous les flots, les citoyens étant restés immortels. On raconte qu'un jour, celui qui verra la ville sous les eaux et s'y rendra, permettra que la ville resurgisse plus radieuse que jamais, et que ce jour-là, les héros des Bretagnes reviendront tous de l'Autre Monde.  Dahut était passionnée par la mer et demanda à son père de lui bâtir une cité marine. Il fut fait selon son désir : la ville souhaitée fut construite sur le fond de la baie de Douarnenez et on l'appela "Ys". Dahut voulait qu’on y vive selon les coutumes de l'ancien temps. Elle voulait une ville sans église. Une très haute digue fut élevée par les prêtresses afin d'empêcher l'eau d'engloutir la ville. Seule, une porte de bronze permettait d'entrer ou de sortir de la ville. Dahut en confia la clef à son père, le roi…

 

 

 

 

1

 

 

 

31

 

 

32

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Création et édition d’un BEAU LIVRE comportant 64 pages dont 48 sont des photos originales couleurs d’éléments naturels de Bretagne

Langue : français 

A5 - 148 X 210 - à l'italienne

Couverture  quadri sur  300 g couché brillant pelliculage brillant

Texte sur 135 g demi mat

Reliure dos carré collé 

 

Thumb_1
Pausilippe

Krystin Vesterälen est conteuse et lectrice. Pour elle, l’art du Conte est porteur d’imaginaires, venant de toutes les cultures, de toutes les époques. Le conte continue à véhiculer l’imaginaire, les connaissances, les cultures… Dans ce monde de plus en plus rationnel, écouter une histoire c’est s’autoriser à ouvrir son imagination à d’autres mondes,... Voir la suite