Un autre regard sur le conflit : A la rencontre d'une société à bout de nerf qui tente désespérément de préserver ce qui lui reste d'espoir.

Large_photo-1430810908-1430810921

Présentation détaillée du projet

Raconter la guerre c'est aussi se détourner un instant des salves des mitraillettes, du tourbillon de folie meurtrière et des statistiques macabres de victimes anonymes pour donner la parole et montrer les visages de toutes les autres victimes dont on ne parle pas assez. Ceux qui continuent de vivre et de faire vivre ce pays, cette société à bout de nerfs épuisée par cette guerre qui n'en finit pas, qui tente désespérément de préserver ce qui lui reste d'espoir.

 

Dans ce pays, où l'Histoire est partout et où l'on écrit l'histoire tous les jours, c'est leurs histoires de vie quotidienne que je veux vous livrer. A travers différents axes - à savoir l’éducation, la religion, la jeunesse, le secteur associatif local, le secteur culturel et la condition de la femme - c'est le regard critique des damascènes sur les réalités de la guerre et leur volonté de s'accrocher à la vie qui nous aidera à essayer de réduire la distance crée par les médias, pour mieux comprendre la tragédie que traverse le peuple syrien. 

 

A travers mes armes, que sont la plume et l'image, je souhaite que le courage de ces gens qui affrontent la réalité d'un quotidien qui semble si sombre, soit mis en lumière afin qu'ils ne sombrent pas dans l'anonymat d'une Histoire à la mémoire courte. 

 

Suivez moi dans un voyage au cœur d'une capitale millénaire en guerre, suivez moi à la rencontre d'un peuple désormais condamné à espérer, suivez moi... je vous emmène sur le chemin de Damas.

 

                                                   ----------------------------------------------

 

Grace à votre générosité, le cap des 100% de la collecte et donc la première étape du projet a été atteint en moins de 5j !!!! 

 

Continuons sur cette lancée pour atteindre un nouvel objectif qui permettra de financer : 

 

1/  la location d'un meilleur matériel, tant au niveau du son que de l'image, pour un rendu de meilleure qualité

 

2/  les frais de post- production

 

3/ Tous le surplus de vos dons ira a une association locale d'aide aux déplacés internes (IDPs)  

 

NB: Si vous ne possédez pas de carte visa, vous pouvez tout de même soutenir le projet en versant votre don via un virement bancaire classique au BE54377051881697( BIC code: BBRUBEBB), en mentionnant "Don KKBB Projet Damas" dans la case communication.

 

 

 

ENCORE UN GRAND MERCI A TOUS POUR VOTRE SOUTIEN !!! 

 

 

 

 

Le tournage du reportage se déroulera sur une période de 2 semaines environ, en fonction des conditions sur place, et ce  à partir de début juin. Concrétiser ce projet qui me tient personnellement à cœur contribuera à continuer mon combat pour retranscrire la souffrance d'un pays où les tirs de canons ont remplacé les mots.

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte couvrira les frais les plus importants du matériel audiovisuel pour réaliser le tournage du reportage d'une durée de 30 minutes:

 

1000€ pour la location de la camera pour la période prévue et les services d'un cameraman et d'une équipe technique professionnelle

 

 

Dépasser ce budget c'est permettre de financer :

 

1/  la location d'un meilleur matériel, tant au niveau du son que de l'image, pour un rendu de meilleure qualité

 

2/  les frais de post- production

 

3/ Mais également reverser le surplus a une association locale d'aide aux déplacés internes (IDPs)  

 

!! شكرا جزيل

 

 

 

 

 

Thumb_x-1430810566
Myrna Nabhan

Myrna Nabhan est politologue spécialiste du monde arabe, diplômée de la faculté de Sciences Politiques et Relations Internationales de l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Elle a vécu entre Damas et Bruxelles. Auteur de plusieurs tribunes dont : "Le jasmin damascène ne cessera jamais de fleurir" (La Libre Belgique) et "En attendant le printemps" (Le... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonsoir, Pour que l'espoir ne faiblit pas...l'histoire qu'on peut encore raconter, est surement au tournant dans les mois qui vont suivre.. S.
Thumb_default
Un petit don pour ton bon projet. Bon courage Myrna !
Thumb_default
Wonderful project Myrna, i wish you the best :)