Spectacle itinérant, littéraire et musical, proposé en été 2012 au coeur de Paris. Embarquer dans l'autobus, c'est découvrir un quartier sous un angle neuf, le peupler d'histoires et de personnages, voyager en leur compagnie, se laisser rêver…

Large_visuel

The project

Au fil d’une onde calme et lisse

« L’autobus » indolemment glisse

Imbu d’ineffables délices...   Lewis Carroll

       

Au coeur de rues calmes, au fil d'un temps qui semble s’être arrêté, étourdis par la chaleur d'août, vous avez soif! Vos nombreuses escales en terrasses ne vous désaltèrent plus. C'est une autre soif qui vous tenaille : vous êtes en quête de mots, de paroles, de mélodies... Vous rêvez d'un petit voyage qui vous emmènerait loin sans pour autant quitter la capitale... Un spectacle ou une séance de cinéma pourraient vous y aider. Mais voilà, la plupart des théâtres sont fermés en cette saison et puis vous vous montrez réticents à l'idée d'intégrer les salles obscures pendant les belles journées et soirées d'été...

 

Tendez l'oreille! Ne l'entendez-vous pas ronfler? Notre autobus est là, prêt à démarrer. Montez et rejoignez-nous pour une nouvelle expérience culturelle!     

 

Deux comédiennes, une metteure en scène et un guitariste sont les hôtes de notre autobus à histoires et vous emmènent dans une douce rêverie, par-delà les arrêts et tout au long du chemin. Un voyage physique et métaphysique en quelque sorte. Une occasion de se laisser bercer par des mots et des notes pour mieux penser sa propre route…    

 

Les textes dits par les comédiennes sont extraits de l’œuvre de poètes et d’auteurs variés tels que: Pierre Astrié, W.H. Auden, Christian Bobin, Raymond Devos, Carole Fréchette, Eugène Ionesco, Béatrice Monnard, Pietro Pizzuti, Jacques Prévert, Raymond Queneau, Jean-Paul Sartre, Shakespeare, Lewis Carroll... Ils sont accompagnés à la guitare sur des airs de Bach, Paganini, Tarrega, Villa Lobos, Albeniz, Barrios et d'autres encore...  

 

Outre les passagers du bus, les passants peuvent eux aussi profiter du spectacle lors de nos différentes escales et s’y greffer de manière spontanée. 

 

L’espace urbain devient décor et source d’évasion. 
Dans notre autobus à histoires, Sartre, Queneau et Prévert reprennent vie au cœur d'une ville et d'un quartier qui leur étaient chers.

C’est une balade culturelle dans l’âme de Paris que nous vous offrons.  

 

Cet été 2012, pour la première édition parisienne de ce spectacle itinérant qui a vu le jour en Suisse en septembre 2011, notre autobus circulera tous les mercredis, jeudis, vendredis et samedis du mois d'août.

 

Le spectacle est programmé par le théâtre du Lucernaire, avec le soutien de la Mairie de Paris et du Service de la Culture du Canton du Valais (Suisse). 

 

                               

 

Nous sommes heureux de pouvoir compter sur le partenariat engagé et dynamique du magazine VIVRE PARIS

                                                                                                 

 

ainsi que sur la marque agnès b. qui habille l'équipe du spectacle.

 

LE MOT DE LA METTEURE EN SCENE DU SPECTACLE, CAROLE ANDERSON :    

 

« J’avais sept ans cette année-là. Pour la première fois, et la dernière aussi, je prenais le fameux bus jaune qui emmenait les enfants à l’école. Je me souviens du sourire édenté de la conductrice, de la toute-puissance qui était la sienne dans ce bus à l’instant où elle claquait les portes. Pour quelques instants, j’oubliais que nous allions à l’école. L’espace de quelques minutes, c’était l’école buissonnière! 
Elle démarrait et entonnait aussitôt sa chanson fétiche avec une voix et un entrain effrayants pour mes petites oreilles.   Plusieurs années plus tard, je regardais s’éloigner la terre ferme des Everglades à bord du Renaissance pour son dernier voyage...
 Cette évasion m’a fait à peu près le même effet : tous ensemble, enfermés dans un engin mouvant, nous partions à l’aventure pour une croisière musicale en nous racontant des histoires... 

 

C’est à cela que je pensais lorsque j’imaginais avec Sandrine un spectacle itinérant à travers un quartier. Les portes se ferment, nous oublions le quotidien et laissons place à la musique et aux histoires que nous aimons nous raconter.
 Au programme donc, des textes que j’aime, que j’ai aimés, que j’ai entendus dire par les deux comédiennes qui, l’espace d’un week-end, accompagnées d’un guitariste, seront les hôtesses de ce "bus à histoires"... »

 

 

LES ARTISTES DE "DANS L'AUTOBUS"    

 

Carole Anderson        

                                                                                         

Quittant son Amérique natale à l'âge de 8 ans, Carole Anderson visite la Suisse, la Tunisie et l'Angleterre avant de s'installer en France dix ans plus tard. Suite à un baccalauréat scientifique et des études littéraires, philosophiques, politiques et artistiques, elle assiste André Borocz, alors directeur et fondateur du Festival de Musique de Menton, puis collabore avec Thomas Erdos, conseiller artistique auprès du Théâtre de la Ville et du Festival d'Avignon. Découvrant le monde du spectacle grâce à la mère de ce dernier, la jeune femme finit par assister aux répétitions de Giorgio Strehler puis, passés quelques cours de théâtre aux Studio 34 et CNSAD, quitte les coulisses pour la scène en 1981. Changée en actrice au théâtre - Puck dans 'Le Songe d'une nuit d'été' - au cinéma - 'Mère agitée' - ou à la télévision - 'Deux amies d'enfance' - elle excelle tout autant en tant que co-auteur - 'Miroir Joli Miroir' - ou metteur en scène - 'The Diary of Adam et Eve' (vo/vf) – qu’elle a adapté de l’œuvre de Mark Twain. Cette vision tendre et humoristique des premiers jours au Jardin d'Eden collectionne tous les éloges. Extrait de Evene - Célébrités      

 

 

Sandrine Brunner 

                                                                                                

Institutrice de formation, Sandrine quitte sa Suisse natale et son métier en 2002 pour venir se former à l’art dramatique à Paris. Deux ans plus tard, elle y crée sa propre compagnie. Elle y a présenté trois mises en scène à ce jour. Elle joue dans l’une d’entre elles, « La Résistante » de Pietro Pizzuti, ainsi que dans un spectacle itinérant mis en scène par Carole Anderson. Il lui arrive également de collaborer sur les spectacles d’autres compagnies. Elle joue notamment dans le spectacle jeune public « Le Petit Bonhomme vert (et le rouge !) » mis en scène par Laurent Prat. Elle intervient régulièrement en tant que formatrice en Suisse et à Perpignan. Parallèlement, elle continue à se former en tant que comédienne, metteure en scène et formatrice lors de stages variés avec Laurent Schneegans, Hassane Kouyaté, Bernard Grosjean, Benoît Théberge, Cécile Backès et Virgile Vaugelade,…      

 

 

Kristina Chaumont          

                                                                                         

Kristina débute le théâtre en 2001 avec Carole Anderson au Studio 34 puis suit la formation de Bruno Wacrenier et Solène Fiumani au conservatoire du 5ème arrondissement de Paris, avant de perfectionner son jeu avec Delphine Eliet à l'Ecole du Jeu. Elle travaille avec plusieurs compagnies. En Suisse, dans "Une Bouteille dans la mer de Gaza" et "Dans l'autobus" avec la compagnie Les Planches et Les Nuages, au théâtre de l'Opprimé et au Festival d'Avignon 2012 dans "Chrysalide" de Tamara Al Saadi. Elle participe à tous les spectacles de la compagnie des Vingtièmes Rugissants depuis sa création en 2008 et joue ainsi sous la direction de Pauline Susini dans "Visites" de Jon Fosse, "Débrayage" de Rémi De Vos, "Getting Attention" de Martin Crimp et "Ailleurs", création collective. En 2009 naît la compagnie Bloc dirigée par Jeanne Lepers, avec laquelle elle joue au théâtre du Rond-Point et au théâtre des Déchargeurs. Cette compagnie est lauréate du Grand Prix Paris Jeunes Talents, joue au festival de Villeréal, au 104 et au théâtre de Vanves en 2012. Kristina fait ses débuts au cinéma en 2011 sous la direction de Benoît Cohen dans "Tu seras un homme".      

 

Simon Le Pape          

                                                                                         

Âgé de 18 ans, Simon Le Pape étudie la guitare et son répertoire classique avec le concertiste italien Cristian Marcia. Le Bac en poche, il prépare actuellement les concours d'entrée dans les classes de guitare du Conservatoire de Paris et de l'École Normale de Musique de Paris. Depuis 2008, il participe aux masterclasses et au festival de l'Académie Internationale de Musique de Cagliari. En mai 2010, il a joué en solo lors de l'évènement "Mai Musical" organisé par le flûtiste Enzo Lai. Il accompagne depuis deux ans la classe d'acteurs de Carole Anderson au théâtre du Lucernaire. Simon Le Pape joue une guitare du luthier Kazuo Sato. 

Why fund it?

Les fonds collectés nous permettront de financer

- la location de notre bus (2500 euros)

- une partie de notre budget de communication (flyers, affiches)

 

VOS DONS SERONT DEDUCTIBLES DES IMPOTS A HAUTEUR DE 66%. NOUS VOUS FERONS PARVENIR UN RECU FISCAL SUR DEMANDE. 

Thumb_20120525-export-logo-216x216
Planchesetnuages

Utiliser le théâtre pour parler de la réalité ou pour permettre de s’en échapper. Ou simplement prendre pied sur la réalité, la nuancer et en faire matière à rêver. Les planches, en référence à la vie quotidienne, à l’œuvre choisie, au travail mené par l’équipe, au plateau sur lequel évoluent les comédiens. Les nuages, comme symbole de l’évasion,... See more

FAQ Questions about the project

+ Puis-je déduire mes contributions aux impôts?

Oui, la compagnie vous fournira un reçu fiscal sur demande.

Newest comments

Thumb_default
bonus :-)
Thumb_default
and that's that, break a leg!
Thumb_default
Pour les nouilles.!