Aidez moi à réaliser mon second court métrage, une histoire trouble et profonde entre un homme et une femme

Large_photo_kkkbbb620_copie-1453115294-1453115308

Présentation détaillée du projet

 

L’HISTOIRE :

 

Virginie est rentrée, enfin!

Un an d’absence à parcourir le monde, c’en était trop pour Mathias, alors il ne peut se retenir, il va la retrouver, il va lui parler, tout lui avouer.

Pour Virginie, cet aveu d’amour est une claque, la violence sera sa première réponse.

Pourtant, l’amour persiste, il est là mais il est impossible

 

LE PROJET, OU POURQUOI ENCORE PARLER D’AMOUR :

 

A travers cette histoire entre cet homme et cette femme, je voulais parler du moment de l’aveu d’amour, l’Amour comme quelque chose à sortir, l’Amour qu’on ne peut plus cacher.Cette idée est d’autant plus forte que c’est un frère qui se déclare à sa soeur.

Cette notion d’inceste est certes centrale mais c’est surtout aussi pour moi le moyen de raconter l’amour brûlant, violent parce qu’impossible. L’Amour devient alors une violence qu’on se fait à soi et à l’autre. Et pourtant malgré ça, il ne peut être étouffé sinon on pourrait mourir de ne pas avoir parlé, de ne pas avoir tenté.

Alors quand l’émotion est trop forte comme lors d’un premier rendez vous, c’est le corps qui va avouer, un premier geste d’amour qui dans cette situation d’inceste se transforme presque en outrage physique.

 

La femme n’a qu’une réponse, elle veut lui rentrer dedans, le cogner de toutes ses forces; sans doute par honte (puisque cet aveu fait ressortir des émotions bien cachées en elle) et aussi pour lui dire que c’est impossible.

Cette réponse physique est aussi celle d’une soeur à son frère, la même qu’elle aurait pu lui faire lorsqu’ils étaient petits.; il faut revenir à une bagarre d’enfant pour retrouver cette fraternité.

Néanmoins les choses ne sont pas si simples car dans ce corps à corps, l’émotion de serrer contre soi l’être qu ‘on ne peut aimer est irrésistiblement enivrante

 

Une photo d'Antoine d 'Agata, illustrant pour moi l'ivresse et la folie dans laquelle se plongent ces deux personnages

 

Dagata_kkb-1453457223

 

LE CINEMA ET MOI :

 

Oeil_petit_kkb-1453472982

 

Assistante mise en scène pour le cinéma, j'ai toujours voulu réaliser, alors dès que je ne travaille pas, j'écris et développe des projets comme je peux.

 

J'ai déjà réalisé et produit un premier court métrage, MENIL'ZOO,

 

Invitprojo_menilzoo_kkb-1453461364

 

la projection est évidemment passée, vous pouvez le découvrir en cliquant sur le lien:

 

https://vimeo.com/82189240

 

 

DANS LA CHAMBRE est mon second court métrage.

 

MENIL'ZOO, (mon premier court auto produit) a pu se faire d’une manière professionnelle à moindre coûts, grâce aux différents collègues ou amis que j’ai pu côtoyer en tant qu’assistante mise en scène sur les longs métrages.

Et malgré toutes les embûches et la patience que j’ai dû avoir, l’envie, l’obsession de tourner à nouveau, de raconter une histoire m’a poussé après deux autres récits plus compliqués à mettre en place, à écrire ce huis-clos en apparence simple à produire.

 

Mais il est vrai que j’ai le goût des choses dures et violentes. Ce qui ne plaît pas forcément aux différents organismes d’aides financières, alors au lieu d’attendre encore et encore l’aide d’une production, avant de me retrouver une nouvelle fois seule, je sollicite votre aide pour faire naître cette histoire d’amour que je veux aussi belle qu’impossible.

 

En effet toutes ces histoires que je veux raconter parlent toujours de la faiblesse de l’Homme, cette fragilité qu’il admet en cédant à ses désirs, cette fragilité qui le rend incroyablement beau aussi pourtant.

Ici quoi de plus magnifique que de voir deux personnes céder à leur sentiments puis se retenir dans la violence et dans la douleur, morale et physique.

 

L’image doit ainsi magnifier cette histoire; d’abord par la mise en scène, il ne s’agira pas là, de simplement filmer une rencontre mais de créer un trouble, un regard qui amène le spectateur vers une autre voie que celle donnée par le dialogue. J’utiliserai alors beaucoup les travellings, des mouvements lent  permettant de créer une distance par rapport à l’action mais aussi de faire comprendre le rapport réel entre ces 2 personnages.

 

Ensuite, ce fameux geste d’aveu, il faut le filmer dans toute sa fébrilité mais aussi dans sa conviction, dans tout ce qu’il a d’amour et de désir, par là je désire filmer un sentiment dans tout ce qu’il a de plus physique.

Physique évidemment sera cette bagarre qui s’installe ensuite, le film change de ton et emmène le spectateur ailleurs.

 

Au plus près des corps qui s’entremêleront, la caméra, plus mouvante qu’au début essayera de capter toute la fougue et la sensualité de cet échange, entre violence dû au choc de cet aveu et le désir qui est là quand même.

 

NOTES SUR LE SON ET LA LUMIÈRE :

 

Malgré le remue ménage qu’induit cet échange physique, nos deux personnages savent qu’ils ne doivent faire aucun bruit, que tout ce qui se passe dans cette chambre doit rester entre eux deux, alors au delà du son qui travaillera les chuchotements, les cris étouffés, la lumière feutrée sera faite de contraste, découpant la chambre en zones d’ombre et de lumière on pourra alors faire jouer les personnages entre ces différentes zones.

 

QUELQUES IMAGES DE RÉFÉRENCE :

 

Lh1_copie-1453114507

 

Lh2_copie_copie-1453114646

 

Lh3-1453114543

 

 

LES COMEDIENS :

 

VIRGINIE :

 

Pauline_acquart_kkk530-1453113227

 

Interprétée par PAULINE ACQUART, jeune comédienne révélée par le premier film de Céline Sciamma,

La Naissance des Pieuvres, elle tourne aussi pour la télévision, dans la série consacrée à Maupassant ou pour le cinéma, notamment dans le dernier film d’Emilie Deleuze, tournage sur lequel, je l’ai rencontrée.

 

MATHIAS :

 

Achillekkkb-1453389270

 

Interprété par ACHILLE REGGIANI, ancien champion de lutte, reconverti dans l'art dramatique, entre plusieurs tournages, il poursuit son apprentissage au conservatoire. Jeune comédien donc mais très impressionnant par sa présence, son intelligence dans la compréhension du texte et sa facilité à proposer des nuances dans le jeu.

 

L’EQUIPE :

 

LE CHEF OPERATEUR :

 

VINCENT LE BORGNE

 

Dirfot_kkb-1453471811

 

Chef op' de mon premier court métrage, MENIL’ ZOO, il a mis en lumière d’autres courts mais aussi des clips.

En plus d’être un ami, nous avons ce même intérêt pour les réalisateurs américains comme H.Corine, Clarck, les frères Coen, Lynch, Friedkin, Scorcese mais aussi pour Gaspard Noé en France. Et comme toute collaboration réside dans l’échange, nous apprenons ensemble; lui me parle de directeurs photos comme Arkapaw ou Benoit Debie moi je lui parle de Kurosawa, de Ken Russel ou encore du dernier documentaire de Roberto Minervini, The Other Side.

 

Par là donc, vous comprendrez que le langage esthétique est tout aussi important dans ce film que le dialogue et le jeu des comédiens. Je sais alors qu’il faudra trouver le fin équilibre entre composition et liberté de mouvement des acteurs

 

LE CASTING :

 

SAMIR BENJELOUN

 

Dircast_kkb-1453471708

 

Samir a de nouveau accepté de m’aider à trouver les deux comédiens de mon film. Sa sensibilité et sa générosité lui ont permis de travailler sur de nombreux longs métrages, de Sylvie Verheyde à Noémie Lvovsky, en passant par Carax.

 

LA DIRECTION DE PRODUCTION :

 

VALERIE ROUCHER

 

Dirprod_kkb-1453471610

 

Assurée par Valérie, la première assistante qui m ‘a permis de travailler sur pas mal de long métrages. Forte de sa longue expérience, et de ses acquis en direction de prod, elle a accepté de m’aider à monter mon projet.

 

LA POST PRODUCTION :

 

ETIENNE SALANÇON

 

Dirpostprod_kkb-1453472819

 

Le suivi de post-production et la mise en place de la chaîne se fera par Etienne Salançon, ce qu'il a déjà fait pour mon premier court en plus du montage image.

Dans la vie, Etienne est graphiste 2D dans différentes boites d'effets spéciaux mais surtout à la CGEV, il travaille donc surtout pour le cinéma.

 

Le reste de l'équipe  (comme le HMC, l'assistant mise en scène, le déco-accessoiriste, le régisseur, l'ingénieur du son) se complète au fur et à mesure des dates de tournage et des disponibilités .

Mais par rapport au moyens et à la configuration du tournage (huis clos) l'équipe sera restreinte.

Il est vrai aussi que pour nos deux comédiens, tournés dans une ambiance intimiste sera le mieux pour eux.

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Compte tenu de la disponibilité des comédiens, je dois tourner avant la fin mars (donc sans passer par des demandes de financement CNC et autres, mais en cherchant parallèlement une production), sachant aussi que je peux encore compter sur des amis bénévoles, je me suis tournée vers le crowdfunding tout en sachant que je devrais mettre un peu au bout de toute façon.

 

Pour mener à bien ce projet, je demande donc la somme de 2 200 euros que je pourrais dispatcher de la façon suivante:

 

 - 1100 euros environ: matériel technique

 

 - 250 euros environ: consommables (déco et accessoirisation, piles, cartes, maquillage etc…)

 

 - 250 euros :dépenses de régie (repas etc…, l’équipe est bénévole, pour les remercier quoi de mieux   que de bons repas et une petite bière en fin de journée!)

 

 - 600 euros environ pour la post production (indemnisation salles et matériel montage image, son et mixage)

 

 

Si on dépasse cette somme :

(et ça serait vraiment formidable !)

 

A 2900 euros:

Je pourrais investir davantage dans le matériel technique mais aussi avoir un choix plus large de décor en proposant une petite indemnisation, ce qui facilite les choses.

 

 

A 3500 euros:

Encore plus de moyens techniques mais aussi le financement de la projection (la salle, le petit pot….)

 

 

A 4500 euros:

Tout ça, plus le financement de la participation aux festivals (DVDs, droit d’inscription pour certains)

 

EN REMERCIANT PAR AVANCE TOUS LES DONATEURS QUI CROIRONT EN CE PROJET

Thumb_moi-1453126682
CHRISTELLE LAHAYE

Assistante mise en scène sur les longs métrage depuis quelques années déjà, je n’ai pas oublié mon premier objectif , raconter des histoires, les réaliser. A travers ces expériences de tournage, j’ai pu apprendre ce métier qu’est la réalisation, c’est à dire concrétiser ses idées les plus folles à travers de paramètres multiples et concrets malgré ses...

Derniers commentaires

Thumb_james27jan2014small-1468725370
Congratulations Christelle. Do you have a filming schedule yet, and is there a way we can keep informed of your progress? Regards FishOz