Soutenez le spectacle et notre participation au Festival Off d'Avignon !

Large_k_pour_kisskiss-1428508543

Présentation détaillée du projet

                                Dans la solitude des champs de coton 

 

                                 de Bernard-Marie Koltès

 

 

                                 Mise en scène :        Fred Tournaire            

                                 Comédiens :             Yves Ferry / Jérôme Frey    

                                 Dramaturgie :           Guillaume Fargas

                                 Scénographie :         Dominique Raynal

                                 Création lumières :   Hervé Lavit

 

 

 

   du 4 au 26 Juillet 2015 au Théâtre des Italiens à Avignon

 

   Essai-1428522540

 

 

L’histoire

 

« La situation toute bête qu’il avait vécu un soir à New York, dans un hangar, la rencontre d’un homme qui lui dit : j’ai tout ce que tu veux, du shit, de l’héro, de la coke, de l’ecstasy, du crack. A quoi Koltès a répondu : je ne veux rien. Jusqu'au moment où il a compris que l’autre faisait la manche et qu’il voulait du fric.»  

 

De ce moment, de cette sensation de besoin et de manque, de désir et de demande naît une histoire simple et obscure : Deux hommes se rencontrent la nuit dans un espace neutre, l’un d’eux, le dealer fait une offre à l’autre, le client, mais nous ne saurons jamais ce qu’il offre et l’autre refusera de dire ce qu’il veut; pourtant l’échange continue.   

 

 

L’auteur

 

Bernard-Marie Koltès, est né à Metz en 1948. Il entre en section scénographie à l’école du Théâtre national de Strasbourg grâce Hubert Gignoux directeur du TNS. Il y réalise une dizaine de mises en scène et commence alors à écrire pour le théâtre.

En 1970, il monte sa propre troupe de théâtre, le « Théâtre du Quai » et écrit L’Héritage que Maria Casarès lit pour la radio.   

 

Entre un court passage au Parti communiste français et de nombreux voyages en Amérique latine, en Afrique et à New York, Koltès crée de nombreuses pièces, comme le monologue écrit pour Yves Ferry La Nuit juste avant les forêts, qui est montée en off au Festival d’Avignon en 1977 par l’auteur, puis à sa demande, par Moni Grégo au CDN de Lille.   

 

Au début des années 1980, il rencontre Patrice Chéreau qui devient son metteur en scène, et le révèle au grand public avec Combat de nègre et de chiens en 1983. A l’exception de Roberto Zucco, Chéreau, crée toutes ses pièces, et enchaîne, coup sur coup, Quai ouest, en 1986, Dans la solitude des champs de coton, en 1987, avec Laurent Malet et Isaach de Bankolé, suivi du Retour au désert, en 1988. Mais l'année suivante, l’écrivain malade du sida, décède à l'âge 41 ans.   

 

Son théâtre, en rupture avec la génération précédente du théâtre de l’absurde, est une recherche permanente sur la communication entre les hommes.   

 

 

Note d’intention

 

Pour moi, «Dans la solitude des champs de coton» est l’oeuvre majeure de l’échange entre deux hommes. Le nirvana de l’acte de rhétorique mais peut être son échec, car la rencontre s’achève sur une question, une ouverture : « Alors, quelle arme ?».   

 

J’ai choisi de monter «Dans la solitude des champs de coton», car c’est un terrain de jeu et un terreau philosophique fantastique, autant qu’un acte de scène, une performance extraordinaire, ne serait-ce que pour l’apprentissage de cette langue, car il faut bien parler d’une langue koltèsienne.   

 

Pour l’espace de jeu tout autant car on est dans le cadre du non défini, un no man’s land. Pour un metteur en scène c’est l’espace de tous les possibles.   

 

 

SUIVEZ LA CREATION DU SPECTACLE !

 

L'équipe artistique travail à la table depuis le mois de janvier.

Au mois de mai, la compagnie travaillera deux semaines au 2.0 à Montpellier pour achever la création du spectacle par le travail au plateau, la mise en scène, la scénographie...

 

Nous vous proposons de retrouver chaque semaine un extrait vidéo des répétitions :

-via notre projet sur KissKissBankBank, onglet actualité

-via la page facebook de la compagnie 

 

 

L'EQUIPE ARTISTIQUE

 

 

                                                           Essai_fredo-1428521917               

                                

Fred Tournaire

Formé à l’ENSAD, il est membre fondateur de la Cie Thélémites. En 2008 il crée la Compagnie Vertigo, et il est responsable du projet L’Adresse, théâtre mutualiste à Avignon. Il a signé plusieurs mise en scène: On ne paie pas, on ne paie pas de Dario Fo, Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran d’Eric-Emmanuel Schmitt, Sur un p’tit air de Vian d’après les textes et chansons de Boris Vian, Le Balcon de Jean Genet, Le complexe du dindon d’après Georges Feydeau, Douze hommes en colère de Reginald Rose, Diktat d’Enzo Corman, Mort accidentelle d’un anarchiste de Dario Fo, Une frite dans le sucre d’Alan Bennett, Couple ouvert à deux battants de Dario Fo et Franca Rame. Il joue dans Novecento de Alessandro Baricco, La Contrebasse de Patrick Süskind, Donc de Jean-Yves Picq, Quand j’aurai du Vian dans mon crâne. Il travaille en parallèle avec différents metteurs en scène tel Jean-Claude Fall, Nicole Yanni, Hélène DeBissy, Karine Espinosa.                                                                                                                           

 

 

                                                         Formidable-acteur-yves-ferry-dans-le-spectacle-de-mony_739904_667x333-1428521761                  

 

Yves Ferry 

Comédien formé à l’école du Théâtre National de Strasbourg, Yves Ferry a travaillé avec de nombreux  metteurs de scène  dont  Jean-Pierre  Vincent, Toni Cafiéro, Gilles Bouillon, Jacques Lacarrière, Michel Raskine, Luc Sabot, Jean-Claude Fall, Jacques Allaire...et a participé à la plupart des projets de la Cie Théâtrale de la Mer, dirigé alors par Moni Grégo. En 1977, Bernard- Marie Koltès écrit pour lui «La nuit juste avant les forêts» dont il confie la première mise en scène à Moni Grégo. En tant que metteur en scène, Yves Ferry a monté à la fois des textes du répertoire ( Les précieuses ridicules de Molière, Le songe d’une nuit d’été de Shakespeare...) et des textes d’auteurs contemporains. Pendant plusieurs années, il s’est consacré à l’enseignement et à la formation d’acteurs dans le cadre de stages en conservatoires et en écoles . Engagé, sensible et exigeant dans le théâtre qu’il défend, Yves Ferry aime rendre aux mots toute leur puissance et leur émotion.                                     

 

 

                                                               10444618_1658825287678052_716189400952131089_n-1428947517

 

Jérôme Frey 

Comédien professionnel et à la tête de la compagnie C’est à voir basée à Gignac. Il mène de front sa carrière personnelle et ses activités de professeur de théâtre qu’il décline depuis plus de dix ans. Sa conception du théâtre prend racine dans sa personnalité énergique. « Ce qui m’intéresse, c’est de jouer avec ce que l’on porte au fond de soi ». Il monte Le Fétichiste de Michel Tournier, qu’il jouera en Avignon avant de le monter au Mexique et  en Suisse. En 2004 Il rencontre Fred Tournaire et rejoint l’équipe de Vertigo avec qui il joue un juré dans Douze hommes en colère.    

 

À quoi servira la collecte ?

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

 

Participer au Festival d’Avignon est un enjeu majeur pour défendre et faire vivre notre spectacle en dehors de notre région grâce à la rencontre avec le public, la presse, et les professionnels.

C’est un investissement fort pour notre compagnie qui dans un premier temps finance la création du spectacle.

Le coût de notre participation au festival s'élève à 15 000€ et comprend les salaires, les frais de déplacement (transport, logement, repas), les frais administratifs, de régie, et la communication.

                      

Nous espérons avec votre soutien collecter 3 500€ qui financeront les frais de communication principalement ainsi qu'une partie des frais de déplacement, après déduction des frais annexes (commission de KissKiss et contreparties).

 

Bien entendu si nous collectons d'avantage nous pourrons réinvestir ces sommes pour donner plus de moyens à notre campagne de communication

 

N'HESITEZ PLUS ! SOUTENEZ LA COMPAGNIE VERTIGO

 

Thumb_cie-1428510967
Cie Vertigo

L’axe principal de la compagnie est la création d’un théâtre classique ou contemporain mais toujours d’auteur. Nos désirs de création émanent d’une observation constante et consciente de notre société. Le spectateur est placé au centre du processus de création pour fabriquer un théâtre exigeant et ambitieux mais aussi éminemment populaire. Sous la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Je viens d'apprendre que votre projet à pris forme avec cet objectif atteint. Alors bon courage à tous et nous sommes avec vous. Denis et Marie.
Thumb_default
Bonjour à tous, un petit soutien pour un grand projet. bonne chance Corinne & Serge
Thumb_default
Bonjour à tous, Nous vous témoignons notre soutien pour ce magnifique projet . Au plaisir de vous retrouver prochainement . Bon courage à vous tous, amicalement Rebecca et Franck