Soutenez la mise en scène urbaine et maritime, aux Sables d'Olonne pour le Vendée Globe 2016, "Dans les rues du Globe"

Large_images-kisskiss-25nov15-1448487483-1448487526

Présentation détaillée du projet

Le 6 novembre prochain, quelque 30 navigateurs quitteront les pontons des Sables d'Olonne pour la plus mythique des courses en solitaire. 

 

A l'occasion de cette 8ème édition du Vendée Globe, Isabelle Keller, exploratrice graphique, s'entoure de l'artiste Gaele Flao, de la photographe Maud Bernos, du plasticien-scénographe Monsieur QQ et de la coordinatrice Sophie Roumet-d'Enquin pour cet événement unique.

 

Ces artistes vont arpenter les rues et les quais des Sables d'Olonne pour théâtraliser les murs en les habillant graphiquement.

 

Exposition géante à ciel ouvert, l'exceptionnel en images, "Dans les rues du Globe" éveillera l'imaginaire des spectateurs à travers une poésie urbaine.

 

 

LE POSTULAT

 

Le Vendée Globe est une aventure humaine des temps modernes qui a aujourd’hui un impact et un retentissement mondial.

 

Le berceau de cette course, suivie par des millions de spectateurs, est la ville des Sables d’Olonne. 

 

LE CONCEPT

 

Faire vivre artistiquement la ville autour de cet événement en créant une interaction directe entre les marins, le public, les sablais et les vendéens.

 

La particularité du projet est d’être accessible à tous, à toute heure, gratuitement, et de proposer de faire «œuvre d’un lieu» et non pas «œuvre dans un lieu» comme dirait Ernest Pignon Ernest.

 

Graphismes, illustrations, photographies et textes grandeur nature habilleront l’espace public du centre-ville, du port, de la Chaume et du chenal de façon ponctuelle et éphémère.

 

L’esthétisme : ces images photographiques et dessins-illustrations sont figuratifs, esthétiques, de grande qualité dont l’objectif est de sublimer la ville et les espaces.

 

Portpeche5_et_vague_bis-1448814204

 

Immense émotion, immense exploit, immense rassemblement, immense course…

 

Tout est extrême et réveille donc des émotions extrêmes d’où cette volonté d’expression autour du Vendée Globe dans une IMMENSE EXPOSITION à ciel ouvert !

 

INPI/dépôt 537741 - 06-05-15 / Exposition Urbaine Les Sables d'Olonne-Vendée Globe 2016

 

 

LE CHOIX DU STREET ART

 

Aujourd’hui, il est devenu une démarche artistique, culturelle et populaire : se saisir de la rue, sortir des expositions fermées, partager une vision ou un concept avec le plus grand nombre de personnes !

 

Phénomène complémentaire de toutes les informations numériques d’aujourd’hui, il apporte un plus en terme de réflexion, d’esthétisme et de poésie urbaine.

 

LES 4 GRANDS SUPPORTS

 

SUPPORT 1 / L'EXCEPTIONNEL EN IMAGES

Les lieux où sont exposées ces images ont du sens et sont visibles de loin. 

 

À quoi cela ressemble une vague de 8 à 12 mètres ?

 

Impossible de s’imaginer sans y être allé et l’avoir vécu… Ah si, un immeuble de 4 à 5 étages ont-ils dit !

 

D’où un visuel sur un immeuble du rez-de-chaussée jusqu’au 5e étage représentant une vague et, tout en haut, un skipper sur son bateau.

 

 

Pompier2_et_vagues3-1448814223

 

Demi-portrait d’un skipper avec LA COURBE de l’intensité émotionnelle sur 24 heures

 

En course durant 3 mois, chaque journée à son lot de tâches à mener : réparations, manœuvres, conditions météo à gérer, réussites et découragements. L’humeur et les émotions sont décuplées et le moral passe de l’abattement à l’émerveillement en quelques heures !

 

P2-images-kisskiss-25nov153-1448485415

 

 

DESSIN du plan de pont en taille réelle d’un IMOCA 60 (18,28 mètres)

 

Donner la possibilité de marcher sur les lignes du pont d’un 60 pieds pour se rendre compte de la longueur et largeur réelles sur lesquelles les navigateurs vont évoluer, marcher et vivre pendant 3 mois.

 

P2-images-kisskiss-25nov154-1448485568

 

SUPPORTS 2 / FUNAMBULES ET ALBATROS

 

Funambules :

Tout au long de leur tour du monde, les skippers sont en déséquilibre, penchés, et en mouvement permanent. Tout ce qu’ils entreprennent est bancal et mobile : une main pour soi - une main pour le bateau, voire la tête à l’envers dans l’hémisphère Sud...

 

En utilisant la singularité des rues des Sables, ces silhouettes funambules vont interpeller les Sablais et les visiteurs au détour des rues et mettre ainsi leur quotidien en parallèle.

 

L’albatros :

L’albatros est l’oiseau visible uniquement dans les mers du Sud, associé aux 40e  Rugissants, 50e Hurlants et 60e Mugissants. Il fait partie de l’imaginaire et de la conquête du Grand Sud. 

Représenté sous forme d’illustration avec ses 3,50 mètres d’envergure, il est positionné et présent à différents endroits des rues, comme pour montrer un chemin vers le large.

 

P2-images-kisskiss-25nov159-1448486641

 

 

SUPPORT 3 / L'ACCOMPAGNEMENT DES SABLAIS

 

Fournisseurs de la ligne de départ et d’arrivée du Vendée Globe, les Sablais accompagnent en images les skippers pour ces 2 moments forts, d’une façon originale, marquée et remarquée !

 

Lors de séances photos organisées sous forme de rendez-vous proposés dans un calendrier communiqué à l’avance, l’idée est de proposer aux habitants des Sables d’Olonne de se faire photographier en exprimant soit par un geste, un objet, une expression leurs encouragements portés à leurs marins !

 

Une immense frise réalisée avec ces photos mises les unes à côté des autres sera apposée le long du chenal. Et sur la digue en face, la série des portraits de tous les skippers de l’édition du Vendée Globe 2016. Jeux de regards et communion entre Sablais et skippers.

 

P2-images-kisskiss-25nov1510-1448486953

 

SUPPORTS 4 / AVENTURIERS D'HIER ET D'AUJOURD'HUI DU CÔTÉ DE LA CHAUME

 

Aventuriers d’hier :

Rappel historique des Sables d’Olonne et de son passé de pêcheurs de morue.

Partis plusieurs semaines voire plusieurs mois sur les bancs de Terre-Neuve, certains embarquaient à bord d’autres navires pour descendre jusqu’au Cap-Horn. Ce seront quelques portraits ou silhouettes de ces «gueules» sur des murs détachés, toujours tournés vers le large.

 

Aventuriers d’aujourd’hui :

Chercher et comprendre quelle est la quête de «ces aventuriers modernes» sur leur tour du monde et ce qui les a le plus bouleversés. Ce qui est inscrit au plus profond d’eux-mêmes. 

Séance photo, mise en scène qui relateront – illustreront le plus beau souvenir, le fait le plus mémorable pour quelques figures marquantes ayant bouclé leur tour du monde de la 1ère édition à celle d'aujourd'hui.

 

Performances d'artistes !Voilesetvoiliers - C'est d'une manière très originale que l'équipe de l'événement " Dans les rues du Globe " a présenté, au Salon Nautique, l'exposition de street art qui aura pour cadre la ville des Sables d'Olonne dans un an, lors du Vendée Globe.

 

P2-images-kisskiss-25nov1512-1448487312

 

PLAN D'IMPLANTATION DES ŒUVRES DANS LA VILLE

 

P2-images-kisskiss-25nov1513-1448488362

 

L'ÉQUIPE

 

ISABELLE KELLER

 

P2-images-kisskiss-25nov1514-1448490028

 

 

MAUD BERNOS

 

P2-images-kisskiss-25nov1515-1448490735

 

 

 

GAELE FLAO

 

P2-images-kisskiss-25nov1516-1448490572

 

MONSIEUR QQ

 

P2-images-kisskiss-25nov1517-1448490939

 

SOPHIE ROUMET

 

P2-images-kisskiss-25nov1518-1448491085

 

GUEST STARS - TITOUAN LAMAZOU ET GILDAS FLAHAUT

 

 

P19-images-kisskiss-25nov15-1448491828

 

 

Reportage au salon Nautique, Décembre 2015

 

Performances d'artistes !Voilesetvoiliers - C'est d'une manière très originale que l'équipe de l'événement " Dans les rues du Globe " a présenté, au Salon Nautique, l'exposition de street art qui aura pour cadre la ville des Sables d'Olonne dans un an, lors du Vendée Globe.

 

À quoi servira la collecte ?

La parole est à l'association "Les Ateliers du bout de la Cale" :

 

Isabelle Keller, qui orchestre ce projet "Dans les rues du Globe", est venue nous voir aux ATELIERS DU BOUT DE LA CALE pour porter ce magnifique concept.

 

En tant qu'association dont le but est de promouvoir la création contemporaine à travers l'organisation de manifestations culturelles et artistiques, nous avons TOUT DE SUITE DIT "OUI !" et grâce à votre participation, nous allons rassembler au moins 15.000 euros. 

 

L'exposition est estimée autour de 300 000 euros HT minimum comprenant un premier travail de recherches et de rencontres avec les skippers du Vendée Globe, ceux qui l'on fait et ceux qui vont le faire. Recherche d'iconographies, d'anecdotes et d'histoires à raconter.

 

Puis :

 

- la création des illustrations et des photos ; 

- le montage d'un studio photo "transportable" pour les prises de vues des portraits des skippers et des sablais ;

- la conception et réflexion de la scénographie à travers les rues et les bâtiments des Sables d'Olonne ;

- la réalisation des supports en papier et en bâche ;

- la location de nacelles et d'échafaudages ;

- le temps passé pour la pose, le collage et les finitions et celui pour la communication afin de partager notre travail en amont, etc...

 

Si la réalisation finale sera visuelle, Il y a toute cette masse de démarches en amont, cette quille invisible, bref, le gros de l’iceberg.

 

La contribution apportée par les « KissBanquiers » financera une partie des premières dépenses comprenant entre autres :

 

- des centaines de coups de téléphone et des oreillettes à rallonge pour prendre nos rendez-vous avec les skippers, et nos partenaires ;

- des kilomètres de traits, de crayons usés jusqu’à la gomme, de pages de cahiers noircies ;

- l'essence ou le diesel pour alimenter le réservoir de notre automobile pour les allers et retours aux quatre coins de France

- les dizaines d'heures passées à rendre visite aux particuliers et aux institutions publiques pour demander les autorisations qui nous permettront d'apposer nos images sur leurs murs ;

- un container/studio photos pour la mise en place d’un studio portable pour tirer le portrait des trombines sablaises et des marins ; 

- des impressions sur papier du format A4 au format XXL ;

- des tonnes de colle et abondance de systèmes de fixation ;

- des locations de nacelles et échafaudages ;

- des brosses à colle à rallonge ;

- un stock de plaquettes de chocolat pour son excellent apport en magnésium !

- les prises de vues des images avant de les poser puis celles posées sur les murs, etc...

 

Si votre générosité dépasse nos espérances -ce dont nous sommes convaincus !-, elle nous permettra de démultiplier le nombre d'œuvres, de poser des images plus grandes encore que celles prévues.

 

Et si le budget dépasse l'objectif, nous créerons et peindrons une oeuvre pérenne taille XXL qui marquera l'édition 2016-2017.

 

MERCI D'AVANCE pour votre engouement et votre générosité et FAITES TOURNER L'INFORMATION, OFFREZ DES CADEAUX DE NOËL et DES CADEAUX D'ANNIVERSAIRE ORIGINAUX... et contribuez ainsi à cet événement artistique, culturel et sportif sans précédent.

 

"Dans les rues du Globe"

Facebook, Twitter, Instagram

Thumb_isa2-1448915579
Isakeller

Isabelle Keller, initiatrice du projet, est graphiste depuis 25 ans. Elle se définit comme « exploratrice graphique » et aime visiter les univers différents, rencontrer de nouvelles personnes, faire passer des messages et des images, élaborer des idées nouvelles afin de les traduire graphiquement en alliant sens et esthétisme. Elle travaille le... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Yessssss !
Thumb_image-1454270792
Mille bravosssssss pour ce superbe projet fort original qui va embellir les rues des Sables, grande hâte de le découvrir!En espérant vous rencontrer pour échanger autour de ce beau projet!Bon vent et à très vite!
Thumb_default
on y crois on reste dans le match!!!!!!