Un web-documentaire dansé qui suit une compagnie franco-hongroise dans son périple à Cuba depuis son arrivée à l'aéroport jusqu'à son départ

Large_desde_el_fango_cover

Présentation détaillée du projet

Dansons dans la boue! ou ¡Desde el fango, bailamos! est un projet de web-documentaire né d’une rencontre entre deux artistes exilés cubains. Nelson Reguera est danseur-interprète et Yan Vega, réalisateur.

 

Pourquoi ce projet?

 

Nelson Reguera : J'ai quitté mon pays en 2000 pour mener une carrière d’artiste chorégraphique en Australie, avant de m’établir en Europe Centrale et à Paris, pour travailler au sein de la compagnie franco-hongroise Pál Frenák. 

 

Yan Vega : Pour ma part, je me suis installé à Paris en 2004 pour réaliser des films. Ayant acquis une petite reconnaissance en Europe, on a tous les deux envie de retourner chez nous pour partager cette légitimité avec nos familles. 

 

Nelson : C’est à travers « l’œil » de la caméra de Yan que sera dévoilée l'expérience du retour au pays, une histoire qui nous est commune.

 

Yan : Il y a trois ans, j'ai déjà réalisé un court métrage, inspiré par l'histoire de ma famille à l'aide des photos que j'avais gardées. Aujourd'hui ma famille est éparpillée et je suis fier d'avoir fait quelque chose des souvenirs de cette époque révolue. Je suis d'autant plus fier que ce film, réalisé avec peu de moyens, ait touché les gens. Arte a participé grandement à sa diffusion. A présent, je sens la nécessité de retourner à Cuba, tourner un documentaire sur la figure de l'artiste exilé, confronté au retour au pays. C'est un moment que nous idéalisons autant que nous le redoutons. 

 

Nelson : Depuis que j’ai quitté mon pays, j’ai filmé mon parcours, peut-être pour garder une trace de cet incroyable périple que j'ai fait pour danser. Aujourd'hui, je souhaite filmer un rêve : danser devant toute ma famille, de simples paysans, d'une région reculée de Cuba qui ne m'a jamais vu sur scène. Ma famille n’a d’ailleurs jamais vu aucun spectacle. Ces gens là, qui m'aiment et que j'aime, ne connaissent absolument rien de mon métier, de mon art ou de ma vie. Pourtant, ils m'ont toujours encouragé et soutenu dans ma carrière et dans tout ce que j'ai fait, même à des milliers de kilomètres et sans téléphone... 

 

 

 

 

Le spectacle InTime est sélectionné au festival de danse de Santa Clara 

 

Yan : Nelson travaille avec Pál depuis près de 10 ans. Aujourd’hui, il éprouve le besoin de créer un lien entre sa famille biologique et sa famille professionnelle ; une équipe de six danseurs. Cette rencontre serait aussi improbable que la nôtre, il y a encore peu de temps à Paris. 

 

Nelson : Pour réaliser ce projet fou, nous avons eu l'idée de proposer InTime, le plus grand succès de Frenák, au festival de danse de Santa Clara à Cuba, « 9eme temporada para bailar en Casa del Trompo » qui aura lieu entre le 12 et le 22 décembre prochain. Nous avons été sélectionnés ! Ernesto Alejo, mon ancien maître à danser et organisateur du festival, est très enthousiaste à l’idée de nous recevoir !

En revanche, le budget du festival étant très limité, il faut nous y rendre par nos propres moyens. 

 

Co-produite par les prestigieux Trafo House de Budapest et le Centre National de la Danse de Paris, InTime est interprétée par l’ensemble des artistes qui collaborent avec le chorégraphe Pál Frenák. L’intense pulsation chorégraphique et théâtrale qui se dégage des six danseurs donne à voir toutes les facettes du comportement humain dans l’échange avec autrui, mais aussi dans la solitude, l’intimité, la souffrance et le bonheur. InTime ne propose pas de solutions à la complexité des relations humaines mais laisse au spectateur la possibilité de se reconnaître dans sa propre histoire.

 

 

Teaser d'InTime

 

 

 

Intime3

Intime2

 

Intime2

Bw

 

Nelsonit

 

Le film de cette aventure

 

Yan : Pour ce film, je vais m'inspirer autant du cinéma direct, du documentaire brut que des comédies musicales.

 

Nelson : Oui, ce film sera teinté d'une part évidente d'ironie ! On a évoqué la série Strip-tease que j'adore et Pina 3D de Wim Wenders mais aussi les classiques de Fred Astaire. 

 

Yan : La caméra suivra la compagnie depuis son arrivée à l’aéroport jusqu’à son départ. On y verra donc le quotidien des danseurs et du chorégraphe à Cuba, avec les imprévus de la production du spectacle. Des saynètes musicales, des tableaux mis en scène et chorégraphiés traduiront l'humeur des protagonistes. Nous utiliserons des moyens techniques plus conséquents pour tourner ces scènes.

 

Nelson : Pourquoi ne pas danser dans les rues de La Havane et sur la plage ? On pourrait même se rendre jusqu'à la ferme de mes parents. La boue, El Fango, c'est la terre de ma ferme, de mes origines.C'est aussi l'occasion pour nous danseurs, de nous exprimer en dehors du contexte de la scène

 

Yan : C'est sûr, la famille de Nelson ne pourra pas faire le déplacement jusqu'au festival. Allons à leur rencontre et dansons dans la boue ! (rires des deux)

 

Comment cette expérience sera-t-elle vécue par Nelson et les autres danseurs? Comment la pièce sera reçue par le public? Dans quelles conditions sera-t-elle interprétée? Quelles relations s’établiront entre Yan, Nelson, les danseurs, et le chorégraphe Pál Frenák sur place? Les danseurs hongrois entreront-t-ils en résonance avec la population cubaine? Quels regards la famille de Nelson portera-t-elle sur sa vie d’artiste ? 

 

Nelson : Aujourd'hui, il nous semble opportun qu’une pièce de danse contemporaine telle qu’InTime soit interprétée à Cuba. Nous pensons que les moments qui seront partagés là-bas méritent d’être filmés ! 

 

Yan : C’est à travers les yeux de toute l'équipe et ceux de la famille de Nelson, que vous allez vivre cette aventure hors du commun. 

 

Nelson : Nous devons saisir cette chance qui s'offre à nous !

 

Yan : Pour cela, nous avons besoin de votre aide !

 

 

Team

 

L'Equipe :

 

Yan Vega est né en 1976 à la Havane à Cuba. De 1999 à 2004, il fait des études de production de cinéma et télévision, à l’École Internationale de Cinéma et Télévision de San Antonio de los Banos et à l’Institut Supérieur d’Art (ISA). En 2001, il réalise le making off du long-métrage cubain "Miel Para Oshun" de Humeberto Solas. En 2002, il réalise un court-métrage de fiction "La Antena", en 16 mm. En 2004, il fait le clip du groupe de Hip Hop "Los Paisanos". En 2005, il s’installe à Paris et finit le court métrage "Malecon Beach" de Production indépendante, tourné à Cuba. En 2007, il réalise le court-métrage de fiction "Mémoires d’une famille cubaine" produit par Mémoire Magnétique avec la participation de Arte France.

 

Yan_vega_pic

 

Nelson Reguera est né en 1979 à Villa Clara, à Cuba. Il commence à danser à onze ans à l’École Nationale de Danse de Cuba. Après son diplôme en 1997, il débute sa carrière avec Rosario Cardenas et devient soliste de la compagnie Danza Combinatoria. En 2000, il émigre en Australie et crée sa propre compagnie, Le Battement de La Havane. Enfin, il s'établit à Budapest et travaille avec Pál Frenák. Il danse dans les spectacles : Csajok, Les Hommes Cachés, Frisson, Instinct, K.áO.sz !, InTime, Seven, k.Rush, et Hymen.

 

Nelson_pal

 

Pál Frenák est né à Budapest en 1957, en Hongrie. De parents sourds et muets, son premier moyen d’expression est la langue des signes. Son travail est influencé par les films du réalisateur italien Pier Paolo Pasolini, par la peinture de Francis Bacon et les idées de Gilles Deleuze, ainsi que par sa relation avec l’artiste-peintre contemporain français Jean Olivier. Son travail est reconnu par son style de danse physique unique qui intègre mimique, langage des signes et langage corporel, empruntés au cirque, au théâtre, à la mode et à la musique contemporaine. En 2014, la Compagnie Pál Frenák fêtera ses vingt-cinq ans.

 

Les danseurs :

 

Marie-Julie Debeaulieu

 

Mj

 

Emese Jantner

 

Emeselast

 

Erika Vasas

 

Mud_3

 

Peter Holoda

 

Mud_4

 

Zoltan Feicht

 

Mud_5

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Le budget de ce projet s’élève à 20.000 euros, dont une partie est déjà financée

 

Nous pourrons réaliser ce projet et amener l’équipe à Santa Clara si nous trouvons maintenant les moyens de financer les billets d'avion Paris - La Havane A/R pour six danseurs, un cadreur et un preneur de son pour un montant de 8.000 euros.

  

NB : Si nous réussissons à obtenir plus de 8.000 euros lors de cette collecte sur KKBB, nous pourrons engager plus de moyens dans la production en ajoutant par exemple une équipe de tournage locale et pouvoir ainsi tourner plusieurs épisodes de ce documentaire, et de meilleure facture.

 

Sponsors et production existants :

 

Le Conseil des Arts Scéniques est enthousiaste à l’idée de recevoir la compagnie de Pál Frenák. Le festival s'engage à prendre en charge nos déplacements sur le sol cubain, le logement et les frais de bouche sur place.

 

Le studio parisien Abel14 accepte de financer le matériel de tournage et la post-production du film.

 

Une compagnie aérienne finance déjà deux billets d'avion pour Cuba.

 

¡Desde el Fango, bailáramos siempre!

 

Twins

Thumb_logo_abel14_carr_
BAILANDO

Abel14 réunit des talents autour de la mode, de la photographie, du cinéma et de la musique, dans ses studios atypiques des 11ème et 12ème arrondissements de Paris, pour répondre à tous vos besoins créatifs. Abel14 vous propose un soutien dans la production et la réalisation de vos projets. Venez visiter les studios et nous exposer vos idées! Nous... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_logo_abel14_carr_
A tous nos généreux KKbankers, encore merci pour vos soutiens, ce message pour vous annoncer que le tournage du documentaire sur la tournée de Pal Frenak à Cuba a bien eu lieu!! Malheureusement, pour s'adapter aux conditions réelles du tournage sur place et aux imprévus, toutes les personnes pré senties au départ n'ont pu participer finalement au tournage, notamment Yan Vega qui a cédé sa place au producteur réalisateur Gilles de Selva, mais les images sont tout de même extraordinaires et tout le monde est ravi! Le film entre maintenant dans sa phase de post-production, nous vous tiendrons bien évidemment au courant sur la suite qui ne saurait tarder... Felicidades, Happy new year et nos meilleurs voeux
Thumb_default
Félicitations à vous !
Thumb_default
Félicitations à vous !