Aidez à financer le voyage humanitaire de 4 étudiantes !

Large_photo_le_20-09-2016___11.56-1477498427-1477498446

Présentation détaillée du projet

Qui sommes-nous ?

Étudiantes en 2ème année en Information - Communication à  l’IUT (Institut Universitaire Technologique) de Lyon III, mais surtout 4 étudiantes avec une motivation sans borne.

Nous avons choisi de soutenir une cause qui nous tient à coeur, orientée humanitaire, pour lier études et engagement.

 

 

L’association DAPI BENIN :

Est une organisation non gouvernementale au Bénin qui a un accès illimité aux prisons (jour et nuit, à tous les prisonniers). Elle dispose d'un dispensaire à Bohicon, ville où se trouve aussi le siège de l’ONG et le Centre d’accueil des enfants des prisonniers.  

 

Site de DAPI Bénin et DAPI France

 

 

Logo-1474363106

 

 

Ses missions :

Pour les prisonniers :

Nous travaillons pour que les conditions dans les prisons respectent la dignité humaine afin que les détenus puissent jouir des mêmes droits que les autres citoyens.

Nous permettons aux prisonniers d'accéder aux soins en organisant des visites médicales et en distribuant gratuitement des médicaments. Nous sensibilisons aussi les prisonniers sur le VIH/Sida.

Pour améliorer la situation alimentaire dans les prisons, nous organisons des distributions de vivres. DAPI-Bénin a aussi foré des puits d’eau potable dans quelques prisons.

Pour informer les détenus sur leurs droits et devoirs en prison, nous organisons des séances de sensibilisation à l'intérieur des prisons. 

 

Pour les enfants des prisonniers :

Les enfants de prisonniers sont particulièrement vulnérables car la plupart du temps ils sont rejetés par leur famille, abandonnés à eux-mêmes. Nous promouvons donc leur éducation et leur formation, de l’alphabétisation à  l’informatique et internet.

Dans ce contexte, DAPI-Bénin tient un centre d’accueil, d’éducation et de formation des enfants des prisonniers et des orphelins. Les enfants sont accueillis en internat et peuvent aller à l'école primaire et aux cours secondaires. En 2014, le centre avait en charge 487 enfants en milieu ouvert ou fermé.

Les enfants de prisonniers qui restent dans leurs familles peuvent aussi bénéficier de notre soutien, par exemple pour financer leur scolarité. Nous leurs offrons un abri sain et sûr et une formation scolaire et professionnelle.

Après le cours secondaire, DAPI-Bénin s’occupe aussi de la formation professionnelle des enfants (apprentissage en menuiserie, mécanique auto, tissage et tricotage, formation d'aide-soignant(e)). Les enfants peuvent aussi fréquenter les collèges et lycées de Bohicon.

 

Header-1474362927

 

 

Pour la population en général :

Avec nos dispensaires dans des lieux reculés nous travaillons à améliorer les conditions d’hygiène et de santé dans les zones rurales.

Nous faisons de l’éducation civique et sociale par des émissions de radio dans la perspective de la démocratie au quotidien et l’enseignement des lois de la République. A travers ces émissions, nous contribuons à la prévention des crimes du fait de l'ignorance des lois en vigueur. Nous menons aussi des activités de plaidoyer et lobbying auprès des gouvernants pour promouvoir la bonne gouvernance et un Etat de droit.  

 

Difficultés au Bénin :

10 prisons civiles,  plus de 7000 détenus, inégalement répartis dans des prisons surpeuplées où les conditions de vie sont extrêmement difficiles, avec notamment de graves problèmes d’hygiène et de santé. A savoir que les prisonniers sont tellement nombreux qu'ils sont regroupés dans une seule cellule et n'ont même pas assez de place pour s'allonger pour dormir. L’accès à un service de santé approprié et à une alimentation correcte reste également très insuffisant. Ainsi, les maladies peuvent se propager très vite. De plus, les femmes prisonnières sont parfois incarcérées avec leur bébé, manquant ainsi de moyens pour leur assurer une bonne hygiène et une bonne croissance.

 Dans le même temps, la détention d’un individu va avoir des conséquences graves pour ses proches. C'est toute la famille qui subit la peine, en particulier les  21 600  enfants de prisonniers en âge scolaire dont les proches n'ont pas forcément les moyens de les nourrir et de les envoyer à l'école.

 

 

Défendre une cause

Les projets tutorés peuvent répondre à des demandes provenant d’entreprises, de collectivités, d’associations, de services des sports de l’université, du service culturel de l’université…

Nous, nous avons choisi de mener notre projet en partenariat avec une association humanitaire qui exprime des demandes concrètes : se faire connaître et récolter des fonds.

La cause humanitaire de ce projet nous a tout de suite interpellées, étant particulière. Mais pour nous, il est important de ne pas faire de distinctions entre prisonniers et humains, car chacun a le droit au respect de sa dignité. A savoir qu’au Bénin la corruption est omniprésente et les libertés sont parfois menacées. C’est pourquoi de nombreux prisonniers sont enfermés pour des délits qui n’existent même pas en France. De plus, au Bénin, un manque cruel de personnel engendre un rallongement de la peine de certains prisonniers, qui restent parfois bien plus longtemps que la durée d'incarcération exigée par leur délit. Le temps que leur jugement ait lieu, les autorités entassent dans ces prisons les citoyens dans des conditions totalement inhumaines.

Nous avons parallèlement été intéressées par les centres d’accueil qui s’occupent des enfants des prisonniers et d’orphelins. Ces centres d’accueils existent afin d’encadrer et de soutenir les enfants (aussi bien scolairement que moralement).

 

Image-1474362958

 

 

Actions menées :

Cela fait désormais 1 an que nous travaillons en partenariat avec DAPI France, voilà à ce jour ce que nous avons créé pour l'association :  

- Elaboration et diffusion de Newsletters toutes les 6 semaines

- Création du logo de l'association

- Création d’une page Facebook dans le but de faire connaître l’association

- Mise en place d'un échange entre les enfants de l'internat au Bénin et des enfants en primaire à Vénissieux : lettres, dessins...

- Promotion d’un événement musical au mois de juillet avec des artistes Béninois

- Vente de bracelets faits mains par un Béninois et vente de gâteaux sur différents marchés aux environs de Lyon (pour sensibiliser et récolter des fonds)

-  Mise en place d’une conférence dans l’université Jean Moulin Lyon 3, « Moi, 20 ans en prison au Bénin » avec un intervenant membre du barreau de Lyon 

- Mise à jour du site internet (projet de 2016/2017)

- Projet de créer un second événement musical pour récolter des fonds en 2017 (sur Lyon)

- Réalisation du dossier de presse pour présenter l'organisation (projet de 2016/2017)

 

Unnamed-1474616080

Newsletter réalisée en juillet 2016, le logo y est incorporé. Nous retrouvons aussi dans cette newsletter des informations concernant l'évènement musical qui a eu lieu cet été. 

 

Page facebook de l'association

 

 

Notre projet : Voyage au Bénin

Se rendre au Bénin pour une durée d’une semaine au mois de février 2017 afin de découvrir le cœur de l’association. C'est aussi une occasion de s'immerger dans ce contexte particulier, et de pouvoir vivre une expérience enrichissante. 

Ce voyage nous permettrait de mieux nous rendre compte de l’ampleur de la situation et de pouvoir mieux adapter nos missions et objectifs au sein de la communication de l'association que nous relayons en France. 

Partir au Bénin serait pour nous une chance immense. En effet, ce voyage nous permettrait d'apprendre sur les autres et sur nous mêmes, de pouvoir passer du temps avec les enfants de l'internat et ainsi partager avec eux des moments inoubliables. Le but de notre voyage est donc de pouvoir apporter une aide concrète. Non seulement nous prévoyons d'apporter une aide éducative au sein des écoles, mais également d'apporter des biens physiques comme des vêtements.

Pendant le voyage, nous allons réaliser un reportage pour vous faire partager notre expérience et ainsi promouvoir l'association.

 

Le reportage 

 

Ce reportage à but humanitaire, aura pour support un document vidéo.

Ce document sera diffusé sur nos réseaux sociaux, notre carnet de voyage, le site internet de l'association, youtube et éventuellement si cela est possible sur d'autres supports tel que les médias dont nous ne dépendons pas.

Notre reportage abordera divers aspects notamment la culture béninoise, le quotidien des enfants des centres d'accueils, des interviews de béninois sur la situation au Bénin, et bien plus encore.

L'idée majeure étant de montrer le coeur de l'association et de transmettre notre message. 

Un message à transmettre au monde entier !

 

Concernant le matériel, nous utiliserons une caméra personnelle, un micro externe.

Nous devons cependant investir dans un trépied.

 

Nous voulons un rendu professionnel et authentique, afin que notre travail soit réutilisable et qu'il représente au mieux la réalité.

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

L’argent récolté nous permettra de payer les billets d'avion (actuellement les billets aller/retour sont à 400€/personne), les vaccins, le logement (200€/personne la semaine), le transport sur place (50€/personne) ainsi que la vie sur place. 

Nous comptons récolter des fonds de notre coté en menant diverses actions notamment des ventes de gâteaux etc.

Un tel projet demande un grand investissement, étant étudiantes, nous nous tournons vers vous pour nous aider à récolter les fonds nécessaires. Petits, moyens et grands dons nous seront d'une aide précieuse !

Le délai étant juste, nous devons collecter cet argent avant décembre 2016.

 

A savoir que l'objectif est plus faible que l'argent dont nous nécessitons ! 

 

Pouvoir voyager pour aider ceux qui en ont besoin devrait être gratuit mais ce n’est pas le cas, les frontières et les kilomètres sont bien là !

 

MERCI BEAUCOUP !

 

Aurélie, Bleuenn, Mélanie et Sandra.

Thumb_image-1474036026
projetbenin

Photographie de la présidente de l'association DAPI-FRANCE lors d'un voyage au BENIN.