Drame initiatique et onirique, où s’entrecroisent péripéties amoureuses et familiales.

Large_cdfunding_visuel-1486466925-1486466931

Présentation détaillée du projet

 

Thumb_img_0700_1024-1486466968

 

 

Au Théâtre de Ménilmontant, 15 rue du retrait Paris 20e

Le jeudi 6 avril à 21h et le vendredi 7 avril à 19h

 

 

L'HISTOIRE

 

 

George vit son grand drame de jeunesse. Un déluge existentiel incontrôlable qui lui impose l’inertie. Vivre parmi les autres, s’affranchir d’une famille, devenir adulte, tout ce qu’il visualise comme un brouillon complexe fait d’errance et dépourvu de sens, il ne le désire plus. Au matin, George refuse l’aide de sa petite-amie, Maglia. Le soir venu, il se noie dans une telle confusion d’esprit, qu’il fuit intégralement dans la rêverie. Dans son appartement, lieu de réclusion, il invoque son grand-père défunt et le questionne. Les personnages se livrent à tour de rôle. Les faiblesses et imperfections de chacun apparaissent. C’est un espace de solitude large qu’ils comblent ensemble et agrémentent d’une existence idéale. Enfin, l’heure est au départ, George s’en va traverser les mers à la poursuite d’une relation.

 

De drôles d’oiseaux, c’est ça, des cataclysmes espérés, des désirs latents d’absolu, la hargne de dépasser une condition humaine banale et misérable. La liberté de la parole transpire de ces tableaux.

 

« Découvrir un texte, découvrir un auteur, qui vous donne envie d’aller voir sa pièce, c’est sans doute suffisamment rare pour être souligné. Ce texte a pour moi les vertus d’un premier ouvrage. L’énergie, le rythme, les sentiments, nourrissent l’attention. Espérons que des producteurs auront à cœur de permettre la création théâtrale de ce texte pour en révéler les qualités que nous avons appréciées. »

 

Michel Archimbaud

EXTRAITS

 

 

Publication février 2017 aux éditions associées : Archimbaud éditeur, Digobar éditions

 

 

Sans_titre-2-1488206340

 

 

 

1/

 

GEORGE – Tu veux savoir, tu vas savoir. Elle me demande si je lui en veux. Je lui réponds : Bien sûr que je t’en veux. Comment ne pas en vouloir à la personne qu’on aime ? Pour ce qu’elle ne sera plus pour nous. Pour ce qu’on ne sera plus pour elle. (…) Lorsque tu me quitteras dans la nuit, je garderai les yeux grands ouverts. Y verrai-je plus clair ? Je ne pense pas. (...) Parce que lorsque les lumières seront de nouveau éteintes, reviendront les mêmes questions, posées différemment. Que vais-je faire ? Je ne sais pas. Où vais-je atterrir ? Je ne sais pas. Dans l’attente de ce qui ne vient pas, que faut-il faire ? Je ne sais pas. Quand ce que nous désirons le plus au monde nous échappe, que faut-il faire ? Je ne sais pas, je ne crois plus en grand-chose. (...)

 

2/

 

LE VIEUX– On ne remue pas le couteau dans la plaie d’un vieux. Sa peau est trop fine, ça pourrait atteindre le cœur.

 

GEORGE – Je vais me gêner.

 

LE VIEUX – Non, George. Tu accordes définitivement, trop d’importance au passé. Comme la plupart des gens d’ailleurs.

 

GEORGE – Arrête ce simulacre ! On dissimule la vérité, derrière des mots, toujours des mots, sans cesse depuis le début !

 

3/

 

GEORGE – Tu n’y connais rien.

 

MAGLIA – J’ai quand même connu deux divorces de jeunesse avant toi.

GEORGE – Tu ne ressens rien.

 

MAGLIA – J’ai un cœur George. On m’en a livré un à la naissance, figure toi. Il est au même endroit que le tien mais s’exprime juste moins bien.

 

 

LES COMEDIENS/PERSONNAGES

 

 

George - Damien Dos Santos  

 

 

Le vieux (et narrateur de l'histoire) - Jean-Pierre de Lavarene

 

 

Maglia - Elisa Schramm  

 

 

 

MISE EN SCENE

 

 

« Ma volonté première fût de créer une fiction à l'image d'une tempête. George, le personnage principal, se veut incarner une jeunesse qui pense, sans doute trop, une jeunesse responsabilisée et consciente, mais aussi et surtout, une jeunesse qui rêve et qui espère.

 

Force est de constater combien le théâtre et ses murs reflètent à merveille un certain détachement de la réalité. La scène évolue au gré du vent, aux souffles de belles idées et d'entrain, de conscience, mais d'optimisme, de savoir, mais de crédulité. Pour poursuivre dans ce sens, la mise en scène intègre des draps blancs volants, des tempêtes qui saisissent, des cages qui s'ouvrent, des oiseaux qui s'enfuient. Une constellation d'étoiles nous fait lever la tête pour inspirer l'air, pour vibrer d'espérance. J'ai voulu une pièce en voyage, se concentrant sur l'humain. Une pièce où les hommes maintiennent une certaine constance d'émotion positives comme négatives. Cette pièce invite au voyage comme dans une partition musicale. Elle nous tient en haleine par la crudité des émotions. C'est la raison d'être de la performance musicale se jouant en parallèle du jeu de scène. Quel art, si ce n'est la musique, pour suggérer au mieux les sentiments, surtout, lorsqu'on déborde de mots.

 

La présence d'une fenêtre suspendue, c'est la lucarne par laquelle, le spectateur est invité à observer l'intimité des personnages, la nature de leurs relations et surtout apprécier leur intégrité.

La frontière est, ainsi, belle et bien établie entre George et les autres. Il ne reste qu'à s'en affranchir.»

 

Maxime Maisonneuve

 

 

L'EQUIPE

 

 

Production - Madeleine Rodriguez (VivaChe!)

 

Ecriture et mise en scène - Maxime Maisonneuve

 

Musique - Alessandro Vizzi - Thérèse Labrousse - Katia Ostapowicz - Lola Adamczewski

 

Scénographie et costumes - Charlotte Taisne

 

Création lumière - Nicolas de Castro

 

À quoi servira la collecte ?

POURQUOI VOUS SOLLICITER ?*

 

 

Grâce à vous, l'argent récoltée nous permettra de :

 

• Louer la salle du Théâtre de Ménilmontant

 

• Louer des salles de répétitions et travailler dans un contexte favorable

 

• Louer une salle pour une semaine de résidence

 

• Louer du matériel pour une représentation avec un live musical

 

• Préparer une scénographie et un jeu d'accessoires de qualité

 

• Louer une voiture pour emmener notre scénographie sur scène

 

• Organiser une captation afin de vous l’envoyer et aussi l’envoyer à de potentielles salles. La captation est aujourd'hui, notre outil de démarchage prioritaire qui nous permettra de poursuivre cette aventure les mois et années suivantes.

 

• Imprimer de jolis posters et flyers pour la communication.

 

• Héberger un site internet

 

Et assurer tout ce beau petit monde !

 

*L'association VivaChe! recevra l'intégralité des fonds.

 

S'il vous est impossible de contribuer, mais que le projet vous intéresse, vous serez toujours les bienvenus aux représentations qui auront lieu au théâtre de Ménilmontant, le :

 

JEUDI 6 AVRIL 21H & VENDREDI 7 AVRIL 19H

 

 

Venez nombreux ! Et n'hésitez pas à en parler autour de vous.

 

 

CONTACTS

 

 

Au sujet de ce crowdfunding ou pour tout autre chose, n'hésitez pas à nous contacter :

 

Madeleine Rodriguez : m.rodriguezpechali@gmail.com 

 

Maxime Maisonneuve : maximemaisonneuve1@gmail.com

 

Nora Murena : nora.murena@gmail.com 

 

Calypso Asline : aslinecalypso@gmail.com 

 

Derniers commentaires

Thumb_default
Plein de bonnes choses pour toi
Thumb_default
Un rêve qui se réalise , un grand pas vers le succès ! Bonne chance Maxime ! Avec tous nos encouragements. Family Ogier
Thumb_default
Bonne chance pour ce projet. Cordialement