Pour que l'accessibilité à l'eau potable en Afrique devienne une obligation. Ensemble rétablissons cette inégalité!

Large_image-1439134743

Présentation détaillée du projet

      Image-1439728599

 

C'est du constat amère mais réaliste qu'une mission humanitaire permet "d’apporter une aide concrète sur le terrain, mais limitée", qu'après plus de 5 ans de participation active dans la réalisation de projets humanitaires d'accessibilité à l'eau en Afrique, Mr. Maquet Kévin fondateur ainsi que moi-même Mr. Dal Cero Romaric co-fondateur en charge du développement, décidons  en 2014 d'aménager notre vie parisienne somme toute assez confortable pour créer notre propre société. BSLV (Bonne Santé - Longue Vie) venait de voir le jour et avec elle, l'envie de voir évoluer les choses de façon significative.  

 

Pourquoi cette cause? L'Afrique contrairement à l'idée reçu, dispose d'importantes ressources souterraines en eau douce. Un bon nombre de projet humanitaire en Afrique œuvre dans le forage et l'installation de puits d'accès à l'eau. Souvent coûteux dans la réalisation, la plupart des organismes ne disposent pas des fonds nécessaires pour en garantir une qualité propre à la consommation en sortie. Les conséquences qui en résultent, sont souvent désastreuses au niveau sanitaire. Aujourd'hui encore l'ensemble des pays d'Afrique ne disposent d'aucunes infrastructures de traitement viable et durable qu'elles soient individuelles ou collectives, dans le milieu rural ou même citadin à une échelle nationale donnant lieu à des décès prématurés liés au germes et bactéries présentes dans l'eau.    

 

                        Image-1439132027      

 

Notre projet ? L'Autofinancement est la clé de notre projet. il ne s'agit pas de pointer du doigt le manque de réactivité du gouvernement face au problème de potabilité de l'eau sur son territoire mais de lui apporter des solutions dites "peu coûteuses et viables". Dans les faits notre société intervient comme médiateur de confiance auprès du gouvernement, mais aussi auprès de notre fabricant et partenaire français en solution de potabilisation d'eau individuelle et collective. il s'agit de tirer les coûts au maximum auprès de notre fournisseur français et de proposer un plan d'autofinancement au gouvernement concerné. Concrètement, ce plan vise à démarcher les ménages ayant le pouvoir d'achat nécessaire à l'acquisition d'une chaine de potabilisation individuelle et par le biais de cette vente au prix unitaire (chaine de potabilisation + frais de logistique) perçu auprès de notre partenaire, réinvestir l'argent dans le financement d'une nouvelle Chaine de potabilisation au sein d'un foyer qui n'en dispose pas des moyens, parce qu'aujourd'hui aucune classe sociale n'est épargnée par la mauvaise qualité de l'eau, ainsi la boucle sera bouclée.

 

Une chaine de potabilisation qu'ès aquò ? Une chaine de potabilisation qu'elle soit individuelle ou collective, répond au besoin de rendre l'eau propre à la consommation, de la débarrasser des impuretés à 99%. Elle se compose d'un osmoseur et d'un purificateur UV pour en garantir une eau en sortie, saine, douce, et agréable au goût. L'avantage de notre solution réside également dans le fait que la chaine de potabilisation est auto-suffisante en énergie grâce à l'énergie solaire et peut être utilisé à partir de n'importe quelle source d'eau qu'il s'agisse d'un puit, d'un forage, d'une source ou même d'un raccordement à un réseau d'eau. De plus la chaine de potabilisation répond au normes de conformité française en matière sanitaire avec son agrégation (ACS).         

 

      Image-1439136099

 

Pourquoi le statut d'entreprise ? L'humanitaire dispose du statut juridique en France "d'organisme à but non lucratif" qui impose d'œuvrer et sur la base de la donation. Elle nécessite un coup de campagne souvent tout aussi important que la donation soulevée. Nous souhaitons par cette approche inédite permettre d'instaurer un cadre d'échange viable et durable et disons le clairement d'instaurer un climat de confiance, en gardant au maximum la notion d'entreprise à but non lucratif.

 

Pourquoi faire appel à vous plutôt qu'à des organismes de financement ? Au cours de l'année 2014, nous avons entrepris des démarches de financements par le biais d'organismes internationaux spécialisés dans l'investissement. Après étude, le projet s'est vu offrir un investissement à hauteur de 200.000 dollars que nous avons finalement décliné. Pourquoi nous diriez-vous ? Parce que qui dit prêt de financement dit retour sur investissement. Hors pour nous, il est inconcevable qu'un intervenant extérieur tout autant que nous dégagions le moindre bénéfice financier. Cela va à l'encontre de la démarche première et de la vocation de cette entreprise et de ses fondateurs. Cependant et en toute transparence nous estimons à 30€ le bénéfice net de chaque chaine de potabilisation vendues auprès du gouvernement, que nous nous allouons afin de payer les différentes taxes liée à l'entreprise et permettre le démarchage futur d'un autre pays.   

 

Pourquoi miser sur nous ? La principale force de BSLV réside dans son portefeuille de contacts acquis par son membre fondateur au cours de ses années de participation actives dans des projets humanitaires, parmi lesquelles figurent des membres de gouvernements en côte d'ivoire, Burkina Faso, Bénin ou encore au Nigeria. 2014 a été une année placée sous le signe de la séduction. Nous avons entrepris plusieurs voyages en côte d'ivoire. Pourquoi ce pays? La Côte d’Ivoire jouit aujourd'hui d'une grande notoriété en Afrique, il est un incroyable incubateur du changement pour tous les autres. Nous avons ainsi fait jouer lors de ses déplacements nos contacts locaux acquis lors de nos différentes missions humanitaires et concrétiser notre dernier voyage en Juin 2015 par une entrevue avec le ministre en garde du développement intérieur. Après étude de notre dossier de faisabilité nous nous voyons réclamer aujourd'hui une démonstration gouvernemental courant octobre et c'est là que nous faisons appel à vous...

À quoi servira la collecte ?

La transparence de votre financement : une démonstration gouvernementale implique des frais, frais d'achat de plusieurs chaines de potabilisation auprès de notre fournisseur, de logistique et d'acheminement et mais aussi de déplacement pour nous même. Cette phase de séduction inclut une période test d'une semaine sur place au sein même de foyers gouvernementaux. Tout cela à un prix, nous estimons ces frais à hauteur de 12.300 euros répartis de la façon suivante :

 

La phase de test comprend l'installation et le suivi des performances dans 5 foyers gouvernementaux (dont celui du Ministre de l'Environnement, de l’Énergie, du Développement, des Eaux et Forets et de l'Agriculture).

 

 

FRAIS DE MATÉRIELS DE DÉMONSTRATION

+ 5990€ Achat de 5 chaines de potabilisation d'eau avec capteurs solaire

+ 1090€ de frais de transport (Fret Aérien)

+ 600€ de frais de douane

 

FRAIS DE DÉPLACEMENTS ÉQUIPE BSLV

+ 1230€ comprenant billets d'avion Aller/Retour (Fondateur et Co-fondateur)

+ 286€ de frais d’hébergement (hôtel en chambre double standard)

+ 330€ de frais de nourriture pour la semaine

 

FRAIS D'UN TECHNICIEN EN TRAITEMENT DES EAUX (ACCOMPAGNATEUR)

+ 610€ billet d'avion Aller/retour

+ 244€ de frais d'hébergement (hôtel en chambre simple standard)

+ 170€ de frais de nourriture pour la semaine

+ 950€ de rémunération

 

FRAIS DIVERS

+ 800€ de location d'un véhicule utilitaire (Assurance et Carburant)

 

 

Toute somme supérieure collectée au delà de ce montant, nous permettra d’œuvrer au Burkina Faso, Gabon, Bénin ou encore au Nigeria ou nous détenons dors et déjà de solides contacts gouvernementaux nous permettant ainsi de procéder à de nouvelles démonstrations par la suite, sans oublier tous les autres pays du continent Africain qui eux aussi ont besoin d'une eau potable.

 

Ou en sommes nous ? 2014 et le premier trimestre 2015 ont été riches en réalisation, nous avons ainsi démarché de multiples entreprises proposant des chaines complètes de potabilisation d'eau offrant le meilleur rapport qualité/prix, nous avons fait jouer la concurrence pour tirer les coûts au maximum et signer un contrat de collaboration avec la plus compétitive d'entre elles. Dans le même temps, nous avons également réalisé les études de marché sur les besoins propres des pays d'Afrique où nous disposons déjà de contacts gouvernementaux puis élaborer le plan d'autofinancement viable.  

 

C'est un cri d'alarme que nous poussons. Chaque geste de votre part, quel qu'il soit, sera l'écho de notre détermination. Rétablissons ensemble cette inégalité pour que l'accessibilité à l'eau potable devienne une obligation.    

 

 

PS : De notre volonté propre, Certaines informations, dont le nom de notre fournisseur, ainsi que le coût d'une chaine de potabilisation ou encore nos études de marché ne vous sont pas divulguées pour éviter tout plagiat à but lucratif.  

 

 

Dal cero Romaric, co-fondateur BSLV en charge du développement

Thumb_image-1439729153
BSLV

Adapte de trekking depuis plusieurs années, arpentant le monde en sac à dos, c'est en 2010 que je fis la rencontre de Kévin Maquet dans mon cadre professionnel. Tout nous rapproche alors, et je me laisse tenter en 2013 à ses côtés à un voyage humanitaire qui m'ouvrira les yeux sur la condition humaine en Afrique. Et c'est en 2014 que je décide de le... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_image-1439729153
Un grand merci à tous les KissBankers qui visitent notre page, soutiennent notre projet et contribuent à sa réalisation. Merci à vous !