Musique et tango, alternatives complémentaires de prise en charge pour Alzheimer. Aidez à le faire savoir !

Large_titre2-1441616241-1441616256

Présentation détaillée du projet

Produit par  ABB Reportages, le coffret  De la Maladie d'Alzheimer… à la Mélodie d'Alzheimer comprend :

1 documentaire de 35 minutes

4 séries de 33 programmes courts, entretiens avec des chercheurs, des musiciens, des médecins et des patients.

 

ABB Reportages a besoin de votre aide pour finir de financer la réalisation des deux dernières séries d’entretiens et pouvoir ainsi finaliser la fabrication du coffret. 

 

_4_les_patients_du_groupe_ose___l__coute_de_la_musique_de_samuel_lucotte__saxophoniste_et_dans_la_trace_des_pas_de_carolina_udoviko__danseuse_argentine-1441358387

 

Qu'est-ce que La Mélodie d'Alzheimer ?

 

« Sans musique, la vie ne vaudrait pas le coup d’être vécue » résume Bernard Lechevalier, chercheur Inserm et pionnier en France des recherches sur les liens entre la musique et le cerveau.

 

Et si la musique permettait à la vie de retrouver un peu de sa valeur perdue avec la maladie ? Et si elle possédait le pouvoir formidable de transformer le quotidien de ceux atteints par la maladie ? Telle est la question posée par La Mélodie d’Alzheimer.

 

À l’origine de ce projet, Anne Bramard-Blagny et Julia Blagny, pour lesquelles la musique occupe depuis toujours une place prépondérante, dans la vie, comme dans leurs documentaires. 

 

Jclaude_danse-1441615150

 

Le documentaire

 

Trois années d'observation, de partage puis de tournage pour vérifier l'importance de la musique et de la danse auprès de personnes atteintes de maladies dégénératives de type Alzheimer.

 

Des notes, des mots puis des pas...

 

Le fil conducteur est l'histoire exceptionnelle d'une quinzaine de patients accueillis à l'Abbaye de La Prée, en séjour thérapeutique entre 2010 et 2014. Des ateliers de musique et de tango ponctuent la vie quotidienne, encadrés par des chercheurs des laboratoires Inserm et CNRS.

 

Au son de la musique, au rythme du tango, les patients reprennent goût à la vie.

 

Ida ne parlait pas, ne souriait pas. Elle se transforme soudain en assistante improvisée, corrigeant les autres avec bonheur sur des pas de Tango...C’est elle qui devient l’interlocuteur privilégié de Jean- Claude, avocat d’une soixantaine d’années. Il retrouve lui aussi la joie du partage. Georgette, Rosette, Paule, Suzanne, Willy emboîtent le pas!

 

Ce documentaire, tourné à l'abbaye de la Prée, tout en poésie, conduit à s’interroger sur les indispensables changements à apporter en matière de prévention, soin et prise en charge des maladies neurodégénératives. 

 

Bien au-delà du simple témoignage, ce documentaire musico-scientifique appelle à de véritables questionnements et participe à la recherche sur le sujet. Il s’appuie sur les propos de certains des plus grands spécialistes des maladies neurodégénératives, des chercheurs en neurologie, neuropsychologie et psychologie cognitive. Avec les artistes, ceux-ci apportent un éclairage scientifique, médical et humain sur la métamorphose spectaculaire de l’état des patients.

 

_12_gr_ce_aux_conseils_professionnels_de_carolina_udoviko__professeur_et_chor_graphe_de_tango__les_anciens_de_l_ose_trouvent_ou_retrouvent_le_tango-1441358242

 

Les entretiens… 4 séries de 33 programmes courts

 

Ce coffret comprend également 4 DVD d'entretiens pour approfondir cette expérience grâce au regard des différents participants. Avec toujours la musique en fil rouge...

 

- Les Allegros : 10 chercheurs engagés dans des projets de recherche fondamentale entre la musique et le cerveau ouvrent les portes de leur laboratoire, partagent des conclusions. Avec la participation de Bernard Lechevallier (professeur de Neurologie, INSERM), Francis Eustache (professeur de Neuropsychologie, Inserm), Hervé Platel (Professeur de Neuropsychologie, Inserm), Mathilde Groussard (AHU, Inserm, UCBN, CHU de Caen), Emmanuel Bigand (professeur de psychologie cognitive, CNRS), Thierry Pozzo (professeur de neurophysiologie, Inserm), France Mourey (Docteur de l'Université, Maître de conférences en gérontologie, Inserm), Séverine Samson (professeur de psychologie cognitive et neuropsychologie), Bruno Dubois (professeur de neurologie, directeur de l'Institut de la Mémoire et de la Maladie d'Alzheimer, Inserm) et Joël Menard (président du Conseil Scientifique du Plan Alzheimer).

 

- Les Concertos : 8 entretiens avec des artistes intrigués par le pouvoir de la musique et de la danse. Chansons, saxophone, tango, piano et violoncelle s'entremêlent pour lancer une réflexion sur le pouvoir thérapeutique de la musique. Avec la participation de Alexis Galperine (violoniste et professeur au CNSMD de Paris), Dominique de Willencourt (violoncelliste, compositeur, président de l'association Pour Que l'Esprit Vive), Emmanuel Rey (hautboïste), Samuel Lucotte (saxophoniste, musicien intervenant), Sylvana Yustino (chanteuse de tango et de jazz), Carolina Udoviko (chorégraphe et professeur de tango, directrice de l'école de danse tango B'Aires), Philippe Bouteloup (directeur de l'Association Musique et Santé) et Hugo Reiner (compositeur, chef d'orchestre, créateur des Choeurs Résiliences).

 

Les Legatos : 9 médecins et neurologues engagés dans des dynamiques de soin ouvrent les portes des centres d'accueil où ils accompagnent les patients. De nouvelles formes de prise en charge voient le jour...

Avec la participation de Marc Cohen (gériatre, directeur du pôle Santé, Vieillesse, Handicap OSE), Michel Poncet (Président de l'Institut de la maladie d'Alzheimer), Odile Letortu (Gériatre, médecin coordinateur à la maison de retraite des pervenches à Bieville Beuville), Gérard Mick (Neuropsychologue, praticien hospitalier au Centre Hospitalier Pierre Bazin à Voiron), Bernard Croisile (neurologue, Chef du Service de Neuropsychologie à l'Hôpital neurologique de Lyon), Grigori Nekritch (gérontologue, Prévention du vieillissement pathologique), Philippe Amouyel (Président de la Fondation Alzheimer), Gérard Saillant (Président de l'institut du Cerveau et de la Moelle épinière) et Olivier Rouaud (Praticien Hospitalier, neurologue au CHU de Dijon, responsable du Centre Mémoire Ressources et Recherche). 

 

- Les Vivaces : 6 entretiens avec des patients permettent de vérifier l'importance de la musique dans le traitement des maladies dégénératives de type Alzheimer. Des témoins choisis parmi les personnes suivies lors du documentaire relatent leur histoire et leur ressenti vis-à-vis de cette aventure.

 

 

La preuve en image : L'Allegro consacré à France Mourey (Docteur de l'Université, Maître de conférences en gérontologie, Inserm)

 

 

 

 

Le mot de la réalisatrice...

 

Après avoir bourlingué sur tous les continents, réalisé des dizaines de documentaires, j’en suis arrivée à m’interroger et à travailler, depuis plusieurs années, sur ce que je considère comme étant dans toutes les civilisations l’un des plus grands mystères existants : l’essence, le sens et le pouvoir de la Musique.

 

Ce questionnement m’a conduit à rencontrer en France des compositeurs, des interprètes et à rechercher avec eux le lien très subtil qui existe entre ceux qui jouent et ceux qui reçoivent. 

 

Ainsi, tout naturellement, je me suis retrouvée avec des musiciens dans des écoles, des conservatoires, des concerts ; puis avec des médecins, dans des hôpitaux, des centres d’accueil de personnes âgées et enfin avec des scientifiques dans leurs laboratoires. 

 

C’est lorsque je suis arrivée, avec eux tous, dans les Maisons accueillant des personnes atteintes de troubles dégénératifs de type Alzheimer, que j’ai vraiment pris conscience de cette force de la Musique et de l’importance qu’il y a de le faire savoir. 

 

Bouleversée par l’isolement, l’enfermement de ces patients qui ont la mémoire qui « flanche », j’ai suivi leur transformation, celle de leur visage, de leur corps, de leur humeur au fil des ateliers musicaux. Je les ai vus et entendus se souvenir des mélodies, des paroles, en apprendre de nouvelles, retrouver le goût de la danse, du partage et de la Vie. J’ai observé les médecins enregistrant les progrès. J’ai suivi les scientifiques de l’Inserm et du CNRS analysant les résultats de ces transformations.

 

Cela a pris des semaines, des mois, des années, et j’ai décidé de faire connaitre cette incroyable expérience nourrie de centaines d’heures de rencontres.

 

Chante_2-1441359676

 

Pourquoi ?

 

Pour dire que les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, privées d’une capacité d’encoder le présent, ont encore très longtemps, et très particulièrement par la Musique, le double recours au passé et à l’avenir,

 

Pour témoigner du fait que cette double capacité, si elle est encouragée, peut soulager les accompagnants, les familles, et les soignants.

 

Car s’il n’y a pas de médication curative, il y a des thérapies, au sens grec du terme, « prendre soin de » et la Musique est l’une d’entre elles.

 

Pour tenter donc de conduire, en s’appuyant sur l’exemple de la Musique, à un nouveau regard sur la Maladie d’Alzheimer et sur la Société.

 

11899321_10205392934797596_1572807493_o-1439897609

 

 

Ils nous soutiennent...

 

 

Capture_d__cran_2015-08-18___11.06.27-1439888806

Capture_d__cran_2015-08-18___11.06.55-1439888832

 

Ils nous ont diffusé...

 

Capture_d__cran_2015-08-18___11.07.19-1439888871

 

 

Ils en parlent...

 

- Article dans Le Monde, supplément "Science et médecine" du 24 Février 2014 : De Nouvelles Clés pour le Cerveau.

 

Dossier « Grand Angle » de Science et Santé (14 pages), du numéro de Septembre/Octobre 2014

 

- Agence France Presse, le 13 Février 2014 : la musique, un atout maître dans le vieillissement.

 

Article repris sur : 

Leparisien.frl'Express.frLepoint.frLaprovence.frLacroix.comTeleobsFrancetvinfo

et plus de 20 autres médias le 13 Février.

 

- Interview d'Anne Bramard-Blagny sur Radio Classique le 14 Février 2014.

 

Emission du 14 Mai 2013 des Oreilles sensibles sur France Musique.

 

- Emission avec Anne Bramard-Blagny dans La passion des passionnés sur RCF le 21 Mars et 22 Mars 2014

 

Mais aussi : Lanouvellerepublique.fr, Agevillage.com, Le Bien Public, Le Journal du Centre, Neuilly Journal, Journal du CNRS, Gérontologie sans frontières et d'autres encore...

 

Ils nous ont récompensé...

 

- Festival Regards Croisés de Nîmes 2014, Films Courts-Métrages "Métiers et handicaps": Concerto de Samuel Lucote (saxophoniste, musicien intervenant) primé dans la catégorie Milieu Ordinaire. Concerto de Hugues Reiner sélectionné dans la catégorie Autres Regards.

 

- Festival Regards Croisés de Nîmes 2015 :Concerto de Carolina Udoviko (chorégraphe) nominé dans la catégorie Autres Regards. Remise des prix le 2 Octobre.

 

- Les Trophées du Grand Age 2014 : La Mélodie d'Alzheimer finaliste.

À quoi servira la collecte ?

C'est une entreprise de longue haleine qui dure depuis plusieurs années.

 

ABB Reportages a besoin de vous pour la dernière ligne droite !

 

Train-1441357988

 

Le documentaire La Mélodie d'Alzheimer est terminé, de même que 2 des DVD de programmes courts (les Allegros, DVD sur les chercheurs et les Concertos, DVD sur les musiciens). 

 

Il reste encore 2 DVD à finir (les Vivaces, DVD sur les patients et les Legatos, DVD sur les médecins) afin que le coffret puisse être finalisé.

 

 

Voici les pôles principaux de dépense auxquels servira la collecte si l'objectif est atteint:

 

- Finitions du montage des séquences déjà tournées : 67% 

 

- Tournage d'une séquence d'interview pour le dernier médecin impliqué : 25%

 

- Taxe Kiss Kiss Bank Bank : 8% de la collecte

 

 

Si nous dépassons notre objectif et le montant fixé par la collecte, l'argent supplémentaire servira aux nombreux frais non listés ci-dessus, notamment: 

- Sous-titrage pour sourds et malentendants de l'ensemble des programmes courts

- Communication et diffusion autour du coffret 

 

Thumb_anne5-1442318733
ABB Reportages

Anne Bramard Blagny et ABB Reportages contribuent, depuis 1974, à bâtir un patrimoine audiovisuel assis sur la recherche des vraies valeurs au-delà des frontières, des générations et de tout type de catégorisation. Après 200 documentaires, des conférences et des articles qu’on ne compte plus, Anne Bramard-Blagny poursuit un travail sur les origines,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_dsc_0971
Parce qu'il faut urgemment développer toutes les thérapies non-médicamenteuses pour les personnes malades d'Alzheimer (et apparentées...), je soutiens ce projet avec un immense sourire, et j'ai hâte de découvrir le documentaire! Bravo pour ce superbe projet :-)
Thumb_default
En tant que pédopsychiatre, je ne peux que me sentir en "harmonie" avec votre projet qui organise la communication préalable pour soutenir une dynamique de santé partagée bien au-delà de la seule relation soigné-soignant. Merci pour votre enthousiasme.
Thumb_default
Amicalement Ce projet autour de la maladie d'Alzheimer est évidemment très important!