Aidez-nous à rendre possible la production de "De Loin", quatrième court-métrage de Nicolas Van Ruychevelt.

Large_deloin_backup_pic_2017v9-1509183630-1509183645

Présentation détaillée du projet

Face à l'impuissance, il faut apprendre à se préserver, dans l’émancipation, de l’autodestruction

 

DE LOIN, intime et symboliste, n’est pas une histoire d’amour. C’est l’histoire d’un couple, impuissant face aux obstacles qui se dressent sur leur route. David, impuissant sexuellement et  impuissant mentalement face à Léa, qu’il ne comprend pas, il n’arrive pas à lire en elle. Dès lors, leur couple dérive. Lui se ferme, ne communique plus. Léa quant à elle est impuissante face au mutisme de David, impuissante face à ses problèmes qu’elle ne peut gérer, impuissante face aux décisions qu’ils prennent et qu’elle se sent obligée d’accepter. Mais jusqu’où faut-il accepter notre impuissance ? Léa va refuser d’arriver au point de non-retour, là où David fera du surplace attendant le coup de fouet qui lui ouvrira l’esprit sur sa situation.

 

Tous deux décident que Léa puisse coucher avec un autre homme afin que le désir charnel ne soit pas au centre de leur relation. Via ce postulat, se pose la question de la sacralisation du sexe au cœur du couple. Mais l'impossibilité des personnes à se placer l'un face à l'autre leur brouille la réalité jusqu’à passer la frontière de l'acceptable.

 

Nous avons affaire à un couple où personne n’est vraiment l’antagoniste de l’autre, ni l’adjuvant de l’autre. Ils ne peuvent simplement plus se compléter, se comprendre, la communication n’existe plus. Il est parfois bon de contourner un mur plutôt que de foncer dedans jusqu’à ce qu’il s’écroule. Se préserver pour ne se pas se détruire, s’émanciper pour ne pas se perdre. S’éloigner de soi, pour mieux se retrouver. 

 

Inspi-1504102887

 

La réalisation jouera la carte du symbolisme, de la métaphore, elle devra en même temps rendre parfaitement la tension sentimentale qui émane de ce couple, la caméra captera la moindre émotion que le visage peut exprimer. Cela impliquera des plans assez proches des acteurs, des mouvements lents et une caméra stable. Cela aura pour effet de placer le spectateur au cœur même de l’histoire de ce couple et de s’identifier d’autant plus aux personnages et à leur désarroi. Être à leur côté, pour mieux les comprendre.

 

Une recherche de l’incarnation du sous texte relationnel qui peut exister entre les personnages a abouti à une orientation symbolique de l’esthétique, ainsi que de l’image. Les couleurs, l’image, la lumière et les cadrages ont été pensés par rapport à ce qu’il se passe entre les deux personnages, permettant d’apporter à la complexité d’une relation amoureuse menacée, toute sa profondeur sentimentale ; les mots n’existent plus, là où une couleur, de la lumière, un espace témoignent.

 

 

MOOD BOARD

 

Mood_board-1504172015

 

LES ACTEURS :

DAVID : MICKAËL PINELLI - SHOWREEL

 

Mickaelpinelli-1503999711

 

Mickaël Pinelli a été formé à l'Ensatt ( école nationale supérieure des arts techniques et théâtrales). Il travaille notamment au théâtre avec des metteurs en scènes tels que Philippe Adrien, Louise Vignaud, jean-Yves Ruf, Simon Deletang, Olivier Maurin, Claudia Stavisky. À la rentrée il jouera notamment au Théâtre national populaire de Villeurbanne dans une pièce russe d'Ivan Viripaev, et dans le Misanthrope de Molière dans laquelle il interprètera Alceste. Il joue aussi dans plusieurs séries  pour la télévision: "Engrenages, Sheriff, la Louve, le tueur du lac..., ainsi que des web séries, comme Real cops, et dans différents films Encore pour la télévision, comme La femme tranquille

 

LEA : AMELIE REMACLE - SHOWREEL

 

Amelie-1503997787

 

 

Une fois diplômée du Conservatoire Royal de Bruxelles, Amélie décide d'aller vivre à Paris, où elle peaufinera son art durant 2 ans.  Elle voue également un amour à la danse - qu'elle pratique depuis toujours -, conférant à son jeu cette dimension physique qui parle pour elle. Après plusieurs expériences cinématographiques, elle a décroché -entre autre-, un premier rôle dans un téléfilm d'Alain BERLINER, un rôle récurrent dans la nouvelle série télévisée « Contact » (TF1). Début 2017 elle a participé à la danse « Astronomique » dans le spectacle « Fractal » de Clément THIRION (Charleroi Danse). Elle vient aussi d'interpréter le premier rôle féminin belge d’un long-métrage chinois tourné en mandarin et en français. Avant d’incarner Léa dans « De loin », elle va remonter sur les planches dans la pièce « Un homme libre » de Malika MADI.  Bref elle aime s’amuser à voguer entre cinéma, théâtre et danse, et est en permanente découverte de nouvelles cultures par le biais de son art.

Comme elle est tombée en amour de son pays le jour où elle l’a quitté, depuis 2 ans elle a décidé de poser ses valises entre Bruxelles et Paris, mais on sait tous où va sa préférence…

 

L'EQUIPE TECHNIQUE :

PRODUCTION - SILENZIO ASBL

Réalisateur & scénaristeNicolas Van Ruychevelt

Assistante Réalisateur : Candice Bibauw

Chef Opératrice : Nastasja Saerens - CINEMATOGRAPHY SHOWREEL

Cadreur : Félix Lepinne

Directeur de production : Robin Delsaux

Son : FoxSound - Julien Lagneaux & Luis Trinques

Chef décoratrice : Pia Burin des Roziers

Montage et post-production : Ayrton Heymans

 

Grâce à la générosité de Nexus Factory, l'ensemble de la post-production du film pourra avoir lieu au sein de leurs locaux ce qui nous donnera accès à des infrastructures idéales pour terminer les différentes étapes de la fin du film, du mixage à l'étalonnage.

14670684_193742127735241_4786382897047901529_n-150399837121209087_10155691995262459_2035002405_n-1504173633

 

LA MUSIQUE

La musique, composée par le groupe belge In Lakesh pour les besoin du film, offrira un thème indépendant, emportant le film dans une atmosphère particulière. L’intention est également que la musique puisse exister par elle-même, raconter sa propre histoire, d’où le choix d’un groupe à l’univers personnel et à l’identité propre pour porter musicalement le film.

DECOUVRIR IN LAKESH

 

In_lakesh-1504368423

 

 

Au nom de toute l'équipe du film nous vous remercions d'avance pour votre générosité envers le projet et espérons que celui pourra prendre forme, en grande partie grâce à vous !

À quoi servira la collecte ?

Plus de la moitié de la collecte permettra de rémunérer convenablement l'équipe technique. Le cinéma est notre métier, nous devons pouvoir en vivre.

 

Prêt de 1000 euros servira à la location de matériel image et son, afin que le rendu visuel soit au plus proche de nos intention.

 

500 euros iront dans le budget de l'équipe décoration, afin que nous puissions obtenir les lieux de tournage en location plus facilement et rendre plus aisé l'accès au décor.

 

Enfin, 500 euros permettront d'offrir durant les 6 jours de tournage au moins un repas par jour à l'équipe technique, ainsi que du matériel pour la régie.

 

En outre, 8% de la collecte financera le site KissKissBankank et couvrira également les frais bancaires.

 

Plus nous nous rapprocherons de notre objectif, plus il nous sera facile de réaliser ce film.

 

Thumb_14670684_193742127735241_4786382897047901529_n-1500541185
Silenzio

SILENZIO : Fondée en octobre 2016, SILENZIO est une association sans but lucratif basée à Namur qui se produit principalement dans la région Wallonne et s’étend jusqu’à la Capitale. Allant du court-métrage de fiction au documentaire, Silenzio collabore avec de jeunes cinéastes ayant pour ambition de se faire connaître dans le milieu du cinéma belge.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Supplément grâce à la Madre et au Padre ;-)
Thumb_default
Nicolas, tu es super. Mais ne viens pas nous emmerder encore pendant trop longtemps. Gagne un oscar et sois autonome. Ou milite pour un budget culture plus important au niveau de la collectivité. Ou fais tout ça en même temps. Bref, je te soutiens. Trop bien les films, la culture toussa. Titanic et James Bond j'adore !
Thumb_toque-chef-cuisinier-1472474986
Aller!! plus que 100€. Courage compagnon!