Jump to content

Zadig le mag

Journalism, Books, Illustration

Project visual Zadig le mag
Checked circleSuccessful
5,149
Backers
Monday, March 18, 2019
End date
€270,295
Out of €100,000
270 %

Soutenez le nouveau projet éditorial du 1 ! Zadig, toutes les France qui racontent la France.

Follow and share

Zadig le mag

Actualité du 8 mars 2019 
Contrepartie superstar : une surprise vous attend dans le numéro 2 de Zadig

Vous êtes chaque jour plus nombreux à soutenir le projet Zadig. Nous sommes infiniment touchés que vous partagiez avec nous l’ambition d’une presse libre et indépendante, proposant des récits inédits sur la France. 

Pour saluer votre engagement dans cette aventure, et puisque ce projet unique est aussi le vôtre, nous avons tenu à ce que votre nom figure en toutes lettres dans le numéro 2 de Zadig, que vous ayez contribué avant ou après l'impression du premier numéro.

Si vous ne souhaitez pas que votre nom soit publié et que vous ne nous l'avez pas encore signalé, écrivez-nous à l’adresse suivante : contact@zadiglemag.fr

Merci encore et longue vie à Zadig !

L'équipe de Zadig

alt

Actualité du 16 février 2019 
Premier objectif atteint : merci !

Grâce à votre mobilisation, l’objectif initial de financement de Zadig a été atteint en moins de 5 jours. Nous vous remercions avec une immense gratitude.

À présent, le combat continue. Car c’est un combat que de faire exister durablement une publication indépendante, sans publicité, et de lui donner le rayonnement qu’elle mérite à travers toute la France. Zadig se veut une réponse du papier face à la montée de la mal-info et du superficiel. Notre ambition est de vous offrir des enquêtes, des reportages, des témoignages et des récits de qualité, que seuls le temps et l’engagement des auteurs permettent d’obtenir.

Merci de soutenir cette vision et cette exigence avec nous.

Soyez-en les ambassadeurs pour nous emmener vers l'objectif suivant : 200 %. Pour que longtemps vive Zadig !

L'équipe de Zadig

 

alt

Après les lancements réussis de notre hebdomadaire le 1 et du trimestriel America, nous préparons une nouvelle publication qui verra le jour le 21 mars. Un trimestriel inspirant de 196 pages pour rendre lisible un pays devenu illisible : la France. Au moment où notre société se fracture, nous avons la conviction qu’elle manque d’un récit à partager. C’est ce récit, tissé de tous les récits qui racontent la France d’aujourd’hui, que nous avons l’ambition de vous proposer.

alt

Cette nouvelle publication, nous l’avons appelée Zadig. Parce que le héros voyageur de Voltaire, malgré les épreuves qu’il traverse, trace son chemin avec obstination, sans jamais renoncer au bonheur. Sans jamais baisser les bras. À l’image des Français. Zadig a de la volonté, de l’imagination et une intelligence empirique qui lui permettent d’accomplir sa destinée. Une quête qui nécessite la curiosité de l’autre, le besoin de l’écouter pour mieux le comprendre.

alt

 

Dans une période où la tyrannie de l’instant l’emporte sur l’approfondissement de l’information, où les médias, au centre d’attaques virulentes, sont en butte à une grave perte de confiance, notre réponse tient en ces propositions clés : ralentir, réfléchir, aller plus loin et plus profond, à l’écart des clichés, des préjugés, des regards pittoresques ou d’un surplomb éthéré sur « la province ». Donner la priorité à l’humain, s’éloigner du bruit et de l’insignifiance pour dégager l’essentiel, l’indispensable. Préférer la densité au superficiel bavard. Quand tous les points de repère s’effondrent sous l’assaut des fake news et des thèses complotistes, quand l’intimidation et l’ignorance supplantent le dialogue, il est des mots porteurs comme il est des murs porteurs. Des mots capables, par la multiplicité des récits, de dégager des lignes fortes de compréhension. Parce que nous croyons au langage, parce que nous croyons à l’écrit, parce que nous n’avons aucune leçon à donner, mais des témoignages à transmettre, nous avons réuni toutes ces convictions et ces envies dans Zadig.

alt

Depuis deux ans, notre équipe prépare ce projet qui consiste à nouer un contact plus intime avec notre pays. Nous avons pris le temps qu’il nous fallait pour réfléchir, sans céder à un sentiment d’urgence. L’urgence existe pourtant au moment où nous achevons le premier numéro de Zadig. Nous avons travaillé avec la sensation réelle que bien des Français avaient perdu la France de vue. Qu’elle leur paraissait abstraite, confuse, insaisissable, hostile parfois, trop divisée, trop déchirée pour pouvoir les rassembler autour d’un avenir commun. Que le flot anarchique d’informations – ou de désinformation – aggravait chaque jour le décalage entre les médias et les citoyens. Avant même l’avènement du nouveau pouvoir, les changements politiques et sociétaux intervenus dans notre pays, comme l’évolution des territoires et des métiers, rendaient Zadig nécessaire à nos yeux. Le succès du 1 et d’America, qui ont en commun d’encourager la lecture et la réflexion, nous a renforcés dans notre démarche. La tentation était grande, irrésistible même, de penser à la France, de redonner consistance à cette histoire au présent. C’est ce « maintenant » de notre pays, nourri de tous les apports du passé, qui fait de Zadig une publication hors-norme dans notre paysage médiatique chamboulé.

alt

L’absence de publicité et d’actionnaire tout-puissant conforte notre volonté comme notre besoin farouche d’indépendance. Cette liberté est notre bien le plus précieux, en même temps que la condition de notre existence. « On n’emprisonne pas Voltaire ! » s’exclamait le Général de Gaulle en 1968 à propos de Jean-Paul Sartre. On n’emprisonne pas Zadig qui croit en sa liberté. Dans sa première lettre, on verra le Z de Zorro ou le Z du célèbre film de Costa-Gavras, qui en grec signifie « Il est vivant ». Zadig est vivant. C’est cette vie, ce sont toutes ces vies qui traverseront ses pages.

Nos plongées à travers le pays, nous les ferons avec des écrivains et des reporters, des historiens et des sociologues, des démographes, des géographes, avec tous les regards susceptibles de nous éclairer dans un esprit d’ouverture mêlant approches sensibles et savoir accessible. Grâce à nos auteurs venus d’horizons multiples, Zadig écrira le roman vrai de la France, un roman qui lui ressemble et qui puisse nous rassembler. En nous apprenant. En nous surprenant. En offrant aussi un plaisir salutaire de lecture et de découverte.

alt

C’est pourquoi, dès le premier numéro de Zadig, nous avons sollicité des plumes pétries de connaissances et de sagesse, et de ce grain d’impertinence qui nous éloigne des sentiers battus. Parmi les contributeurs, vous pourrez découvrir un long entretien avec l’historienne de la Révolution Mona Ozouf, et un autre avec le grand spécialiste de la démocratie et des populations « invisibles » Pierre Rosanvallon. Une nouvelle inédite de Marie Darrieussecq, une chronique de Leïla Slimani, des cartes spécialement conçues par le démographe Hervé Le Bras, une relecture non conformiste par Patrick Boucheron de L’Identité de la France, célèbre ouvrage de Fernand Braudel. À cette première salve de contenus exceptionnels, ajoutons le récit tout en délicatesse de Christian Bobin sur sa ville du Creusot, ou le Havre de son enfance raconté par Maylis de Kerangal. Ou encore les micro-histoires puisées dans la presse régionale par Régis Jauffret. Alors apparaissent mieux encore la singularité et la richesse de Zadig : ce roman vrai écrit à plusieurs mains, nourri par plusieurs regards, tant il est vrai qu’un grand magazine est toujours plusieurs.

alt

Quant aux enquêtes, elles seront faites d’immersions, comme celle du reporter Arthur Frayer-Laleix parti accompagner plusieurs semaines en haute mer des pêcheurs du Guilvinec. Ou comme celle de Jean-Louis Le Touzet qui a mis ses pas dans ceux d’une infirmière libérale des Hauts-de-France, la suivant dans une bouleversante et épuisante tournée auprès de ses patients. Loin des idées générales, Zadig aura à cœur de raconter l’humain. Un journal se doit de respirer le même air que ceux dont il parle. Le réel n’est pas derrière un écran. Zadig se fera un devoir de rendre compte du terrain, de tous les terrains. La France qu’il sillonnera numéro après numéro sera affichée sur une carte dès les premières pages. Une carte où figureront bien sûr la France d’outre-mer, de Mayotte à la Réunion, des Antilles à la Polynésie, en passant par la Guyane, la Guadeloupe ou la Martinique. Sans oublier Vierzon, Goussainville ou Cagnes-sur-Mer.

alt

alt

Déjà nous réfléchissons à des numéros où notre lien avec la nature et les paysages – trésors menacés de la France – sera mis en lumière. La France des villes, des villes-monde, comme la France des villages, des campagnes et des banlieues… Aucun territoire ne sera négligé par Zadig.

Pour donner d’emblée une identité forte à ce nouvel objet éditorial, nous avons sollicité le trait d’illustrateurs phares, telle l’ancienne dessinatrice de Charlie Hebdo Catherine Meurisse, l’auteur de bande dessinée Mathieu Sapin, le dessinateur et peintre de la Marine Nicolas Vial. Ou encore, pour la première couverture de Zadig, l’illustrateur et caricaturiste Guy Billout, dont le trait familier aux lecteurs de The Atlantic Monthly apporte la touche distanciée et ironique qui convient à notre entreprise. Car Zadig, c’est aussi un parti pris esthétique affirmé qui se traduira par des planches et des photographies uniques, un portfolio original sur la France, avec un souci de la photogravure artisanale restituant le geste et les couleurs voulus par les artistes. La tranche de chaque numéro dévoilera une fresque inédite confiée à un de nos plus grands peintres contemporains, Gérard Fromanger.

Comme pour le 1 et pour America, nous avons fait appel au studio Be-pôle d’Antoine Ricardou pour inventer de nouveau un objet beau et puissant, qui ne ressemble à aucun autre, reconnaissable entre tous par son graphisme et son élégance. Notre direction artistique est une pièce maîtresse pour faire de Zadig cet objet singulier, à la lisière du journal et du livre, à l’image de nos autres publications. Un objet à collectionner. Un objet pour traverser le temps et les modes. Un objet durable dans notre univers dominé par l’éphémère.

Plus que jamais, nous croyons à une presse libre et indépendante. Puisque Zadig, comme le 1 et America, n’accordera aucune place à la publicité, c’est vous, et vous seuls qui ferez son succès.

alt

Les Fondateurs

Éric Fottorino est cofondateur et directeur de la publication du 1, d’America et de Zadig. Journaliste et écrivain, il a 
été directeur du Monde de
 2007 à 2010. Il est notamment l’auteur de Caresse de rouge, Korsakov, Baisers de cinéma, L’Homme qui m’aimait tout bas, Questions à mon père, Le Dos crawlé et Dix-sept ans.

 

François Vey est le cofondateur du Parisien Magazine, dont il a été rédacteur en chef  (2012-2017). Critique littéraire au Journal du Dimanche, il enseigne les médias et le journalisme économique à l’université Paris-Dauphine. Il a rejoint le comité de rédaction de Zadig fin 2017 en tant que rédacteur en chef.

 

Natalie Thiriez est cofondatrice de l’hebdomadaire le 1 et du trimestriel Zadig dont elle assure la direction artistique, elle a accompagné quinze ans durant de nombreux journaux et magazines lors de leur passage à la PAO et participé à la mise en place de nouvelles formules.

 

Laurent Greilsamer est cofondateur du et de Zadig. Ancien directeur adjoint du Monde, il a récemment publié La Tragédie du capitaine Dreyfus (Tallandier, 2014) et Fromanger, de toutes les couleurs (Gallimard, 2018).

Allocation of funds

Faire appel à vous est le meilleur moyen de rester résolument indépendant, et de vous emmener avec nous dans la réalisation de ce projet.

C’est un projet qui ne donne aucune place à la publicité. C’est vous et vous seuls qui rendez cette aventure possible ! 

alt

Répartition du budget de Zadig :

alt

Le premier seuil, de 100 000 euros, finance la réalisation d’un magazine exigeant, au parti pris esthétique affirmé et proche du livre, imprimé sur un papier de première catégorie, que vous aurez envie de collectionner dans votre bibliothèque. Ce seuil de 100 000 euros finance également la mise en place d’une équipe éditoriale dédiée.

 

Le deuxième seuil, fixé à 150 000 euros, finance une large diffusion sur tout le territoire et dans certains pays francophones, car nous souhaitons que le plus grand nombre d’entre vous puisse se procurer ce magazine.

 

Le troisième seuil, à 200 000 euros, finance un accompagnement de la parution du magazine par une promotion de grande ampleur qui donne de la visibilité à notre projet, aussi bien sur le réseau des kiosques qu'en librairie. Car pour que cette aventure soit réussie, elle doit rassembler le plus grand nombre d’entre vous !

 

 

Choose your reward

Star
Reward featured

For €50 and more

Bienfaiteur pour 1 an

Recevez Zadig pendant 1 an soit quatre numéros + une affiche 30x40 de la couverture du premier numéro + un exemplaire de Simone Veil, mon héroïne par Leïla Slimani et illustré par Pascal Lemaître. Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure !
  • Backers: 2359
  • Delivery März 2019

For €8 and more

Ami de Zadig

Devenez dès aujourd’hui l’ami de Zadig et soutenez un projet de presse indépendante ! Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure !
  • Backers: 37

For €15 and more

Protecteur

Recevez le premier numéro de Zadig livré chez vous ! Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure !
  • Backers: 1048

For €100 and more

Bienfaiteur pour 2 ans

Recevez Zadig pendant 2 ans soit huit numéros + une affiche 60x80 de la couverture du premier numéro + la sélection « 3 hors-séries du 1 » (Simone Veil, mon héroïne par Leïla Slimani et illustré par Pascal Lemaître + Un Trump ça twitte énormément + un hors-série XL du 1 des arts sur Gauguin). Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure !
  • Backers: 400
  • Delivery März 2019

For €200 and more

Bienfaiteur pour 4 ans

Recevez Zadig pendant 4 ans soit seize numéros + une affiche 60x80 de la couverture du premier numéro + la sélection « 4 hors-séries du 1 » (Simone Veil, mon héroïne par Leïla Slimani et illustré par Pascal Lemaître + Un Trump ça twitte énormément + un hors-série XL du 1 des arts sur Gauguin + un hors-série XL du 1 Tour Eiffel). Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure !
  • Backers: 83

For €500 and more

Abonné mécène émérite de la presse indépendante

Vous recevrez Zadig pendant 4 ans soit seize numéros + la sélection « 4 hors-séries du 1 » + une lithographie de la couverture du premier numéro de Zadig dédicacée par Éric Fottorino (nombre limité). Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure ! Vous êtes bien sûr notre invité à la soirée de lancement du premier numéro de Zadig !
  • Backers: 29
  • Availability: 171/200

For €1,500 and more

Abonné mécène Chevalier de la presse indépendante

Vous êtes abonné à vie : recevez Zadig ad vitam + la sélection « 4 hors-séries du 1 » + une lithographie de la couverture du premier numéro de Zadig dédicacée par Éric Fottorino (nombre limité) et la reconnaissance éternelle d’une équipe de rédaction entièrement tournée vers l’information et le savoir. Vous êtes bien sûr notre invité à la soirée de lancement du premier numéro de Zadig !
  • Backers: 5
  • Availability: 75/80

For €5,000 and more

Abonné mécène Héraut de la presse indépendante

Vous êtes un héraut de la Presse indépendante ! Et notre héros. Vous vous battez pour une presse libre et indépendante contre vents et marées et rien ne vous arrête. Vous avez reconnu en Zadig un projet d’avenir et mettez toutes vos forces dans la bataille. Comme nous ! Vous êtes abonné à vie : recevez Zadig ad vitam + la sélection « 4 hors-séries du 1 » + une lithographie de la couverture du premier numéro de Zadig dédicacée par Éric Fottorino (nombre limité) et la reconnaissance éternelle d’une équipe de rédaction entièrement tournée vers l’information et le savoir. Recevez votre portrait croqué par Iris Hatzfeld ! Vous êtes bien sûr notre invité à la soirée de lancement du premier numéro de Zadig !
  • Availability: 20/20

Make a donation

Give what I want

Sold out

For €10 and more

Protecteur super oiseau matinal

Recevez le premier numéro de Zadig livré chez vous ! Vous êtes parmi les cent premiers à nous soutenir en pré-commandant le premier numéro de Zadig, vous bénéficiez de notre tarif super oiseau matinal à 10 euros l'exemplaire (au lieu de 19 euros + frais de port). Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure !
  • Backers: 100
  • Availability: 0/100
  • Delivery März 2019

For €12 and more

Protecteur oiseau matinal

Recevez le premier numéro de Zadig livré chez vous ! Vous êtes parmi les quatre cent premiers à nous soutenir en pré-commandant le premier numéro de Zadig, vous bénéficiez de notre tarif oiseau matinal à 12 euros l'exemplaire (au lieu de 19 euros + frais de port). Votre nom sera inscrit sur le mur de la rédaction et nous accompagnera dans cette belle aventure !
  • Backers: 298
  • Availability: 0/300
  • Delivery März 2019