Court métrage de 13 minutes env. qui pourra voir le jour grâce à vous tous. Un grand merci d'avance.

Large_d_grad_e-1414492659

Présentation détaillée du projet

Synopsis

 

Sonia vit dans la rue. La manche, l'invisibilité, la saleté, la débrouille, c'est son quotidien. Un jour, Julia va entrer par hasard dans son monde, lui apportant ainsi quelques touches de vie meilleure. Pourtant, Julia n'est qu'une poupée aux cheveux blonds synthétiques, rien qu'un jouet inerte en plastique...

 

Extrait du scénario

 

 

Capture-1414591333

 

 

Pourquoi cette histoire ?

 

7000 femmes SDF à Paris...

Et combien ailleurs ?

Leur nombre a augmenté de 50% en 10 ans...

 

Etre SDF, c'est perdre son statut social, sa place, sa dignité. Etre une femme SDF, c'est perdre en plus sa féminité (féminité dans le champ des caractéristiques psycho-sociologiques et comportementales).

La déconstruction de la personnalité est donc davantage ravageuse pour elles.

La plupart du temps, on ne fait que croiser ces catastrophes intimes et personnelles, on ne fait que passer sans jamais se questionner.

Ce film propose un temps d'arrêt sur cette situation.

Ce film ne dénonce pas, ne propose pas de solution (hélas...), ne montre personne du doigt. Il nous plonge dans un instant de vie, dans une petite histoire singulière qui n’empêchera pas la terre de tourner mais qui peut peut-être amener à revoir le regard que l'on porte parfois sur ces situations ...  

 

 

Mon objectif

 

Tourné début 2015 sur une durée de 5 jours, ce film est destiné principalement à être proposé aux festivals de court métrage.

 

L'actrice principale :

 

Bénédicte Terzian a joué dans mon premier court métrage. Diplômée du Cours Florent, elle possède une très grande sensibilité et une facilité à être dirigée là où l'on souhaite aller. Cette sensibilité à fleur de peau, sa justesse dans le jeu font que seule Bénédicte pouvait être Sonia.

 

B_n__4_site-1414584616

 

 

 

 

Pourquoi passer par le financement participatif ?

 

D'une part, parce que ce film ne nécessite pas un gros budget. Et d'autre part, entre trouver un producteur, les financements et l'hypothétique tournage, il s'écoule plusieurs mois, voire années, avant de pouvoir donner naissance (ou pas) à un film...

Ici, à la fin de la collecte, nous serons fixés.

 

Et si nous dépassons l'objectif fixé ?

 

Nous pourrons envisager un DCP (support numérique) pour une meilleure qualité de projection.

 

Qu'est-ce que j'ai fait ?

 

Je suis comédien, scénariste et réalisateur depuis une bonne dizaine d'années. J'ai tourné dernièrement pour Orso Miret ("La vie des bêtes" pour Arte). J'ai joué dans des courts, longs métrages et téléfilms et pour divers réalisateurs (Chabrol, Belvaux, ...).

Certes, je ne suis pas tête d'affiche ni bankable mais je fais mon travail avec toute ma sensibilité...

 

Côté écritures & réalisation (l’essentiel) :

 

« L’errance » scénario de court métrage, en projet (que je n'abandonne pas).

Avec Alexandre Muritz et Tcheky Karyo.

 

« Descente au Paradis » scénario, téléfilm unitaire 90’ pour la Belgique (2006-2007).

Paradoxe Productions - RTL-TVI - BE-Films.

 

« Paroles en l’air » scénario de court métrage (2005).

 Prix « Coup de cœur » de la Maison du Film Court

 Lauréat du Concours de Scénario de l’Eure - CECi - Moulin d’Andé

 Second prix du Concours de Scénario du Festival du court métrage de Grenoble

 

« (Dé)Traquées » scénario & réalisation - court métrage 35mm - YaKa Films - 2006

 Festivals : Rennes, Brie-Comte-Robert, Gonfreville l’Orcher, Grenoble, Nîmes, Bordeaux, Suisse, …

 

« La java bleue » scénario de court métrage - YaKa Films.

 Scénario Lauréat de la bourse d’aide à la réalisation de la Région Rhône Alpes (2004)

 

Contact :

 

degradee.film@gmail.com

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer la location/achat :

 

- du matériel pour l'image

- du matériel pour le son

- costume et accessoires

- transport/repas des techniciens et comédiens (tous bénévoles, moi compris bien évidemment)

- la post-production

- l'édition DVD

 

Sans oublier la commission et frais de ce site.

 

Voici une répartition de la collecte :

 

R_partition-1414584043

 

 

 

 

 

 

Thumb_normal_laurent_paillot_2-1414520451_1_-1414520457
Laurent Paillot

Inutile de vous cacher que je ne sors ni de la Fémis, ni du conservatoire ou de je ne sais quelle école de cinéma reconnue.. Je n'ai même pas un Bac en poche... J'ai exercé plusieurs professions, toutes plus éloignées les unes des autres. Un jour de décembre 1999, je me suis retrouvé avec un képi sur la tête pour jouer les utilités dans un long... Voir la suite