Nous sommes deux réalisateurs qui voyagerons au Liban afin de nous documenter dans le cadre d’une écriture de long-métrage.

Large_l_enfantdulibanreduit4

Présentation détaillée du projet

NOUS VENONS D'ATTEINDRE NOTRE OBJECTIF ! 100 % 

MERCI A TOUS ! 

 

Vous pouvez continuez à nous soutenir. La somme supplémentaire récoltée nous servira à investir dans un enregistreur sonore et dans un appareil photo compact afin d'enregistrer nos interviews et d'effectuer nos photos de repérages. 

 

 

Notre rencontre

 

Après avoir étudié à l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle de Nice (ESRA), c’est à l’occasion d’un masterclass dirigé par un grand réalisateur palestinien Elia Suleiman que nous nous rencontrons. Un heureux hasard qui ne tardera pas à se transformer en destin.

 

Tout deux intéressés par les thématiques liées au Moyen-Orient et par la beauté de la langue arabe, nous comprenons rapidement que nos sensibilités artistiques réunies et mises au service d’un projet de long-métrage pourraient aboutir à un film humain et poignant.

 

Notre choix s’est focalisé sur un pays, le Liban. 

 

Lebanon-07.jpg

 

Pour quelles raisons ? Attaché à son pays d’origine, le Liban, Anthony entretient depuis longtemps le désir de parler de son pays, de ses racines, de ses zones d’ombre mais surtout, de ses zones de lumière. Peut-être est-ce également sa manière à lui de se rapprocher de ce pays qui est le sien et où il n’a pas grandi. Quant à Coralie, elle a toujours été passionnée par la langue arabe, par l’histoire et la politique des pays du Moyen-Orient ainsi que par la richesse de l’art oriental. Son film préféré ? Wajda réalisé par Haifaa Al Mansour, première cinéaste saoudienne. L’amour de Coralie pour le pays du cèdre est né lors de son voyage au Liban et des liens qu’elle y a tissés. 

 

Capture_d__cran_2014-05-16___4.17.07_pm

 

                 Kfarzeina, village situé au nord du Liban et à 20 km de Tripoli

 

 

Notre projet 

 

Nous désirons écrire et réaliser un long-métrage mettant en scène des enfants orphelins victimes de la guerre civile libanaise (1975-1990). Après un premier travail de recherche, nous avons découvert l’existence de foyers pour orphelins au Liban où des enfants issus de toutes les confessions et de toutes les cultures ont été et sont toujours recueillis. Dans notre long-métrage, nous souhaitons recréer un foyer fictif dans lequel nous tenterons de filmer la reconstruction des enfants orphelins face aux traumatismes de la guerre et face à la perte de leur famille. Filmé à hauteur d’enfant, nous espérons que notre projet puisse porter un message universel et aller au delà des frontières.

 

Capture_d__cran_2014-05-16___4.21.27_pm

 

                                             Réfugiés syriens à Kfarzeina

 

 

Notre voyage au Liban

 

A l’heure actuelle, nous avons eu la chance de communiquer avec des personnes ayant résidé ou travaillé dans ces foyers. Ce que nous préparons maintenant, c’est notre voyage au Liban, une étape cruciale de notre projet, le face à face avec la réalité de notre histoire. En effet, il est essentiel que nous rencontrions des pensionnaires et anciens pensionnaires. Malgré le caractère fictif de notre projet, nous souhaitons nous inspirer de ces personnages, de leurs histoires et des anecdotes qu’ils nous confieront afin d’enrichir notre sujet et de rendre notre propos le plus authentique possible.

 

Nous en profitons pour remercier toutes les personnes et associations que nous avons contactées et qui nous ont d’ores et déjà ouvert des portes inespérées.

 

Lors de notre déplacement au Liban, nous nous rendrons également à Kfarzeina afin d’effectuer des repérages car nous souhaitons y tourner une partie du film. 

 

Capture_d__cran_2014-05-16___4.23.55_pm

 

   

Biographies :

 

Coralie  PROSPER  

 

Coralie Prosper est née le 26 septembre 1990 à Cannes.  Très vite, elle est attirée par le monde artistique, et se tourne d’abord vers le théâtre et l’écriture. En parallèle de ses études au collège, elle suit une formation professionnelle au Centre d’Art Dramatique de Bastia. De retour dans les Alpes-Maritimes, elle abandonne le jeu d’acteur pour se consacrer entièrement à l’écriture scénaristique et à la réalisation. À la suite d’un baccalauréat option audiovisuel, elle intègre l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle de Nice. Ses études lui permettent de réaliser deux courts-métrages, Adieu et à bientôt et Mathi(eu), primés et diffusés dans de nombreux festivals internationaux. Elle se consacre désormais à la réalisation de son premier court-métrage professionnel, Goodbye pantalon et à l’écriture de son premier long-métrage.   

 

http://www.imdb.com/name/nm5342923/

http://www.unifrance.org/annuaires/personne/376333/coralie-prosper http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=543871.html

 

 

 Anthony SEKLAOUI  

 

Anthony Seklaoui est né le 18 septembre 1987 à Cagnes-Sur-Mer. Après un baccalauréat scientifique, il découvre son amour pour la photographie argentique et commence à s’intéresser au cinéma. Il s’oriente vers l’Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle de Nice où il réalise son court-métrage de fin d’études, Callipolis. Ce film, qui met en scène la rencontre entre deux personnages que tout oppose ; un jeune voyou analphabète et un vieil écrivain, a connu une jolie carrière en festival. Ses études achevées, il travaille désormais comme assistant plateau dans un studio photo parisien tout en s’attelant à l’écriture de son premier long-métrage.   

 

 

Leslie-Auryan GAMBA, chargée de communication du projet :

 

Leslie-Auryan Gamba est née le 11 février 1991, à Nice. Depuis son plus jeune âge, elle suit des formations de pratique théâtrale au coeur de plusieurs compagnies de sa région. Par la suite, elle oriente ses études en lettres, art et communication et laisse de côté la pratique d’acteur pour se consacrer à l’écriture et à la mise en scène, en parallèle de son projet professionnel axé sur la diffusion culturelle. Aujourd’hui, chargée en communication et animation des relations publiques, sa passion pour l’art l’emmène à soutenir les projets qui l’interpellent et lui tiennent à coeur.

À quoi servira la collecte ?

Votre généreuse aide financière nous permettra de réunir la somme nécessaire à notre voyage au Liban. Vous trouverez ci-dessous le descriptif de notre budget :

 

- Deux billets d’avion aller-retour Paris-Beyrouth : 1200 euros

- Douze nuits d’hôtel pour deux dans une chambre simple : 450 euros

- Frais de taxi pour se rendre à Kfarzeina (aller-retour) : 200 euros

- Frais imprévus et quotidiens : 500 euros

- Frais de communication pour la campagne de financement : 50 euros 

- Commission KissKissBankBank (5%) : 120 euros 

 

Total : 2520 euros 

Thumb_photosbioanthoco
anthony&coralie

Coralie Prosper is born the 26th september 1990 in Cannes. She was quickly attached by artistic world. Beginning with theatre, she followed a vocational training at the Drama School of Bastia. At the age of 16, she abandoned acting and concentrated entirely to scriptwriting and filmmaking. She integrated the National Film school of Nice. Her studies... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un beau projet sur un fond de drames dont le responsable est "la folie des hommes". Je vous souhaite une grande réussite.
Thumb_default
Bonne chance. Espérons que vous trouverez rapidement une boîte de production qui vous fera confiance.
Thumb_img_8792
Et faites ça bien!!!