Participez à la création d'un court-métrage onirique !

Large_depuis_la_terre_620-1441127893-1441127908

Présentation détaillée du projet

Synopsis

 

Thomas, étudiant en psychiatrie, se retire au bord de la mer pour finir sa thèse. Il y retrouve Jacques, un vieil ami qui gagne sa vie en jouant au poker dans les casinos de la côte.

À l'aube, alors qu’ils finissent de cuver une bouteille sur la plage, Jacques et Thomas aperçoivent une forme indistincte échouée sur le rivage. C’est un corps. Un corps de femme, inconsciente. Il est humide, presque poisseux, quelque peu brillant. Une sirène ? Ils la portent jusque chez eux…

De son côté, Jean, un pêcheur de Granville, sort de mystérieuses statues de ses casiers. Dans les jours qui suivent, il insiste étrangement auprès des deux garçons pour voir la fille de l’eau.

Thomas, soudainement rappelé à Paris par son patient (Oscar), est contraint de laisser seuls Jacques et la sirène...

 

Unnamed-1442222920

 

Note d'intention

 

Un corps de femme s'échoue sur le rivage. Vu d'ici, à la lumière du crépuscule et sous le coup de l'ivresse, elle pourrait être une sirène. Divinité des temps passés soudainement ressurgit des flots, dont le ressac berce doucement les âmes. Mais dans un monde contemporain atone et hagard, déjà abandonné des Dieux, peut-on encore y croire ? 

C'est ce qu'essaient d'éprouver, chacun à leur manière, nos personnages.

À Thomas d'interroger les croyances et de soulever la peau du monde, à Oscar d'explorer les limites de l'être et d'en maintenir le sens par la folie, à Jean de s'accrocher à ce qu'il nous reste du passé dans l'espoir de le faire revivre. Jacques est peut-être celui qui s'accorde le mieux au monde tel qu'il est, s'en protégeant d'une distance ironique.

Ces variations se déploient au gré du ballet de leurs déambulations et se cristallisent autour de la figure silencieuse de la sirène dont la déchéance souligne la fragilité des réalités qui se succèdent.

 

Capture_d__cran_2015-09-13_23.54.07-1442222965

 

Equipe technique

 

La joyeuse équipe de ce tournage s'est rencontré il y a maintenant un an à l'ESAV (Ecole Supérieure d'Audiovisuel), à Toulouse. Ils ont pris l'habitude de travailler ensemble tout au long de l'année et connaissent maintenant une belle synergie qui leur permet de fonctionner efficacement sur un plateau.

 

Equipe_technique-1441134716

 

 

Distribution

 

Andrea_laure-1441138024

 

Pour en savoir plus 

 

Kamel_abdelli-1441137994

 

« De ses mises en scènes percutantes de B-M Koltès, au théâtre de rue où son talent certain pour l’improvisation se déploit, en passant par l’univers plus feutré du cinéma d’auteur (P.Breton, E.Zoncka, L.Bounhik, C.Huppert), Kamel Abdelli s’impose d’emblée comme un acteur complet et complexe. Son intelligence manifeste du texte et du plateau lui permet de parcourir cette palette d’acteur avec une aisance rare et précieuse. C’est d’une formation théâtrale solide qu’il tient sa rigueur, et de son tempérament vif et déterminé toute sa force et sa sensibilité. »

 

Pour en savoir plus

 

Alexandre_molitor-1441127639

 

Alexandre Molitor intègre à 15 ans la classe théâtre du lycée Molière à Paris où il reçoit une formation théâtrale dispensée par des acteurs de la Comédie Française. 

Il intègre la Sorbonne et suit des études d'histoire et de philosophie puis se spécialise dans l'histoire grecque.

Sur l'appel de Paul Balagué, il rejoint la "Compagnie en Eaux Troubles" au mois de septembre 2012. 

 

Pour en savoir plus 

 

Sylvain_deguillame-1441201128

 

Né à Aosta en Italie en 1991, Sylvain possède la double nationalité italienne et française. Pendant sa dernière année de lycée en Italie, il suit un cours professionnel de théâtre à l'école "Nuovababette Teatro" qui lui permet de travailler avec différents metteurs en scène italiens. 

Actuellement étudiant en troisième année à l'ESAD (École Supérieure d'Art Dramatique), il intègre lui aussi la troupe de la "Compagnie en Eaux Troubles" en Novembre 2013.

 

Pour en savoir plus

 

Alexandre et Sylvain travaillent ensemble depuis l'arrivée de Sylvain dans la compagnie. Ils ont collaboré sur Des souris et des hommes de Steinbeck (2012-2014) puis Merlin de Tankred Dorst (2015), mises en scène de Paul Balagué. Leur complicité de jeu est un véritable atout pour l'interprétation des personnages de Thomas et de Jacques et l'amitié réciproque qui les lie.

 

Pascal_galaska-1441201161

 

Pascal Galaska a suivi une formation en théâtre au conservatoire de Rueil Malmaison puis au Cours Florent. Depuis, il poursuit sa carrière entre le théâtre avec notamment les mises en scène de Katherine Gabelle et Alain de Bock, le cinéma (La Planque d'Alain Delmas, La Soif de L’Or de Gérard Oury) ou la télévision (Engrenage, PJ...)

 

à propos des statues de Jean

 

Léonor Mégrot-Desallais, étudiante en architecture et sculpteur prometteuse nous fait le plaisir de sa collaboration pour l'élaboration des statues pêchées par Jean. Actuellement en cours de confection, nous vous présentons ici les premiers moulages avant leur patinage...

Une partie du financement participatif nous permettra d'approvisionner les stocks en matières premières nécessaires à la réalisation des trente statues souhaitées.

 

_mg_3444-1441469313

 

_mg_3468-1441469249

 

_mg_3470-1441469149

 

 

Où et quand ?

 

Le tournage aura lieu entre le 5 et le 11 octobre prochain dans les environs de Granville.

La sortie du court-métrage est prévue en janvier 2016, prêt pour attaquer une belle saison en festivals !

 

À quoi servira la collecte ?

 

- Location de matériel audiovisuel pour les 10 jours de tournage : 1500 €

- Fabrication des statues de Jean : 500 €

- Frais d'ajustement des décors : 300 €

- Commission encaissée par Kiss Kiss Bank Bank : 125 € 

- Commissions banquaires : 75 € 

 

 

Si le montant de la collecte est dépassé grâce à vos dons, nous pourrons tourner une journée de plus sur le bateau !

Thumb_20150901_203134-1441132565
Philibert Gau

Sa vie sera entièrement dévoué au cinéma et au silence qui lui est propre.

Derniers commentaires

Thumb_default
Petite pierre à l'édifice, tous nos voeux de réussite pour votre projet. Gros bisous Philibert de Edwige et Thibaut
Thumb_default
Bon courage pour ton projet philou! J'ai hâte de voir le résultat final! :)
Thumb_default
L'audace, l'imagination la soif de vivre sa passion...c'est déjà beaucoup. Philibert tu as su créer une équipe qui doit être aussi motivée que Toi, alors foncez vous êtes jeunes profitez-en au max l'avenir c'est vous pierre Narquin