"Petit" coup de pouce à une happycultrice, attachée à la Corse et à ses abeilles endémiques... Et si les rêves prenaient un peu de réalité

Large_marl_ne_hahusseau

Présentation détaillée du projet

"Les abeilles sont le pollinisateur agricole le plus important de notre planète. Or, elles disparaissent par millions..." 

 

J'ai la chance d'habiter en Corse, un territoire encore préservé, où la qualité et la quantité des espèces florales endémiques ont permis la mise en place d'un des seuls AOC Miel de France : l'AOC Mele di Corsica

 

Le climat et l'environnement de l'île permettent quasiment à nos abeilles de sortir toute l'année... Une interdiction d'importer d'autres races a été mise en place pour préserver l'abeille corse qui est parfaitement adaptée à son milieu.

 

Mais force est de constater que l'abeille ne pourrait presque plus vivre actuellement sans l'intervention des apiculteurs. Parasites, intoxications aux pesticides et maladies déciment les colonies et nécessitent un réel suivi.

 

 

Philippe_marini_10

 

Touchée par le sujet et l'écologie en général, j'ai décidé d'y mettre mon petit grain de sel !

 

Une seule ruche et plein d'enfants..

Voilà par quoi se résume ma première rencontre avec les abeilles. Je travaillais alors dans une association d'éducation à l'environnement et nous voulions montrer aux enfants l'univers magique de la ruche et l'impact ô combien important de ces petits insectes ailés sur notre environnement.

 

J'y ai découvert un univers absolument passionnant... J'ai approfondi le sujet via la toile, les livres, les formations, les rencontres auprès d'autres apiculteurs... et je continue encore et encore tant le sujet est vaste...

 

Philippe_marini_3

 

3 ans déjà... 12 ruches maintenant... quelques 500 000 abeilles très affectueuses (l'abeille corse n'est pas réputées pour sa douceur ;) ) Etonnant non ;) ;)

... Après de nombreuses hésitations, de budgets prévisionnels serrés, de doutes... J'ai décidé de prendre "l'abeille par les ailes" et de me lancer vers une installation apicole professionnelle.

 

 

Philippe_marini_7

 

Je suis actuellement en formation pour cela et je suis un stage auprès d'un apiculteur passionné en Bio et éleveur de reine.

 

Je désire m'installer dans le cadre d'un parcours à l'installation mais pour cela je dois atteindre le chiffre clés de 125 ruches pour pouvoir prétendre au statut de Jeune Agriculteur. L'investissement est donc de taille sur les premières années sans aucunes rentrées financières car la priorité est au développement du cheptel ce qui empêche la production réelle de miel.

 

Philippe_marini_2

 

Et... je ne sais pas si vous connaissez les miels corses... mais ils sont.. fabuleusement bons ;)... Maquis de printemps, printemps du littoral, Châtaignier, Miellat, Maquis d'Automne, Miel de Clémentinier... Il y en a pour tous les goûts... de toutes les couleurs.. de toutes les textures... Typiques et corsés... 

Venez gouter !!

 

 

Bon concrètement... qu'est ce qui doit se passer...

 

Cette année je dois acheter 30 essaims auprès du Syndicat du Miel. Aucune importation d'abeille n'est autorisée en Corse, dans le but de préserver l'abeille locale.

 

Si cela est possible, j'aurais donc environ 45 ruches au printemps que je tenterais de multiplier suivant leur capacité et la réussite de mon atelier d'élevage de reine. Ce qui devrais monter mon cheptel, je l'espère à 60/70 ruches. Ce qui rend possible une installation un an après. 

Et biensur tout cela suivant la charte de l'agriculture Biologique...

 

Cet achat des 30 essaims est indispensable cette année pour me permettre d'arriver à la Surface Minimum d'Installation fixée à 125 ruches et ainsi bénéficier des aides nécessaires aux investissements plus lourds (miellerie, véhicule, ruches..).

 

Img_7762_copie

 

 

 

Une fois les 125 colonies confortablement installées au milieu du maquis avec vue sur mer s'il vous plaît ;)  je pourrais enfin lancer la production de miel pour une partie du rucher que je transhumerais au gré des miellées en suivant les floraisons pour obtenir une gamme de miel variée. Pour le plaisir de vos papilles... 

L'autre partie des ruches me servira à multiplier mon cheptel. Les abeilles sont fragilisées par différents parasites et/ou maladies. Les pertes hivernales peuvent être importantes. Le métier d'apiculteur aujourd'hui est en grande partie consacrée à l'élevage de reine et au maintien de ses colonies en bonne santé. Sujet infini et passionnant

 

Miel, propolis, pollen.... C'est promis vous pourrez gouter à tout ;)

 

 

Philippe_marini_9

 

 

Voilà, il n'y a plus qu'à....

 

Mais comme toujours le côté financier... fait hésiter et rajoute un poids plus ou moins grand sur les épaules ... Alors quelques amis m'ont insufflé l'idée que des personnes pourraient être intéressées pour soutenir un tel projet... Dans la lignée des AMAP, des parrainages de ruches...

 

Alors me voici par ici.. pour vous présenter ce projet, Mon projet.. en espérant que vous l'aurez trouver pertinent ;) et que cela vous ferez plaisir d'y participer... et de mettre votre grain de sel aussi dans la préservation des abeilles.

 

Votre soutien sera le coup d'envoi d'une multitude de vol d'abeilles à travers la montagne corse... 

 

Merci... vraiment merci...

Même pour le simple fait d'avoir pris quelques minutes pour parcourir mon projet. 

 

En espérant surtout qu'il vous aura un peu fait voyager

 

Bon vent à tous et que cette année 2014 voit tous vos rêves les plus fous se concrétiser ;)

 

                                                                                           Marlène HAHUSSEAU

 

PS : les contreparties vous seront livrées en fin d'année 2014. Ou avant si l'élevage et les récoltes de cet été sont propices ;). Dans tous les cas je vous tiens au courant.

 

Philippe_marini_11

 

 

PS : Un petit lien vers le site du créateur de ces photos par ICI

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Votre soutien m'aidera à faire le premier gros investissement : les 30 essaims, qui seront la base de tout le développement du projet.

 

Essaims : 110 euros

Ruche vide : 100 euros

Soit pour 30 ruches : 6300 euros

 

Cette année je dois également investir dans 30 ruches vides supplémentaires pour accueillir les nouvelles colonies.

 

En gros pour me lancer le budget total des 2 prochaines années est de 30 000 euros.

Thumb_img_6811
Bee Happy

Fille, soeur, nièce, arrière petite fille, arrière arrière petite fille... d'agriculteurs... J'ai d'abord voulu m'éloigner de cet univers que je trouvais avant tout aliénant... La jeunesse ne m'avait alors pas permis de reconnaître toute la beauté de ces métiers et la passion de ceux qui les exercent... J'ai fais mes premiers pas professionnels dans... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour, Ma tante me fournit régulièrement en miel de Corse d'où je viens. Et je trouve aussi qu'il est vraiment différent. Et, je trouve très important de soutenir ce type d'initiative pour arriver à sauver l'agriculture en France ainsi que ce qui suit, c'est à dire, la qualité de notre alimentation. Bon courage et tous mes souhaits de réussite. Lors de notre prochain séjour nous ne manquerons pas de venir voir les ruches.
Thumb_default
Bonjour Marlène, C'est avec plaisir que Corinne et moi meme apportons notre modeste soutien à ton magnifique projet. J'espère que nous aurons l'occasion prochainement de visiter ton rucher et de te faire découvrir le notre ( 4 ruches !!!) lors d'un séjour à Pianello ou comme je l'avais indiqué à Nicolas vous serez les bienvenus. Bien Amicalement, Corinne et Emmanuel Giuliani
Thumb_default
Belle initiative, Curagiu, e a prestu in Capi Corsu !