SOUTENEZ une agriculture responsable, écologique et locale et DEGUSTEZ de bons fromages!

Large_h-1465162695-1465162714

Présentation détaillée du projet

Au départ, enfoui au plus profond il y a ce rêve de gosse un temps oublié : devenir fermière.

 

 

Je m'appelle Zoé Laboual et j'ai 26 ans. J'ai évolué dans un parcours scolaire général allant jusqu'en licence d'histoire pour tenter de devenir instit... C'est à ce moment là que j'ai pleinement pris conscience que ma place était dehors, au contact direct de la nature, les pieds dans la terre et les mains enfouies dans le doux pelage de nos amis les bêtes. Mon rêve est devenu une évidence.

 

Mon conjoint, Alexis Barbé, a décidé, pour ma plus grande joie, de prendre part à cette aventure et sous son impulsion sont nées des motivations concrètes: produire une alimentation saine, dans le respect de l'animal élevé et de notre environnement à tous, en préservant la biodiversité avec le souhait d'en vivre dignement.

 

La chèvre s'est rapidement imposée: de gabarit abordable (comparé à une vache), curieuse, dotée d'un instinct grégaire tout en ayant le gout de l'indépendance. Nous nous sommes quelque part retrouvés dans cette bête!

 

Concrètement notre projet c'est d'élever des chèvres dans le respect du cahier des charges bio. Nous prévoyons un pâturage et une alimentation à base de céréales et de fourrages issus de la ferme. Nous avons choisi d'élever la chèvre poitevine car c'est une chèvre locale et cela participe à sa sauvegarde ( il s'agit d'une race menacée dont l'effectif total est de 3000 têtes). De surcroît son lait possède des qualités particulières le rendant parfaitement adapté à la transformation fromagère: pour preuve cette expression qui lui est souvent allouée:

 

               "c'est avec la meilleure chèvre que l'on fait les meilleurs fromages".

 

Et en plus elle est super jolie vous ne trouvez pas?

 

 

 

Notre projet c'est donc aussi de transformer la totalité du lait: en faire des crottins, des bûches ou encore des pyramides cendrées et de la tomme. L'objectif étant d'atteindre 40 000L de lait transformés, quantité nécessaire pour en vivre correctement. La production sera vendue en direct aux consommateurs car c'est pour nous tout l’intérêt de ce métier: redonner du sens à ce que l'on mange en proposant aux consommateurs des produits locaux, de qualités et de saisons via les marchés, les AMAP (Association pour le Maintient de l'Agriculture Paysanne) et les magasins spécialisés en alimentation bio.

 

Pour pouvoir réaliser ce projet nous nous sommes formés au métier en validant un BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation). J'ai travaillé 2 ans sur une ferme en élevage de chèvres et transformation fromagère avec vente en directe sur les marchés, aux côtés d'employeurs exceptionnels qui m'ont transmis leur savoir faire. Alexis a été salarié agricole pendant 5 ans dans différentes fermes: il a acquis de l'expérience en cultures céréalières et en élevage.

 

AUJOURD'HUI CA Y EST NOUS NOUS LANÇONS!!!

 

Après avoir cherché pendant 2 ans un lieu adéquat où faire naître ce projet,  nous avons finalement trouvé la perle rare sur la commune de Taillebourg en Charente-Maritime!

 

Taill-1461010307

 

Nous allons donc louer une trentaine d'hectares (ce qu'il faut pour être autonome dans l'alimentation des chèvres) et acquérir un hectare pour y construire la chèvrerie qui abritera aussi la fromagerie.

 

Sur la photo suivante vous pouvez voir l'emplacement du bâtiment ainsi que 20ha  qui serviront principalement pour le pâturage des biquettes.

 

Plan_parcellaire_taillebourg-1458329583

 

Actuellement nous nous employons à aménager un enclos sous le hangar qui abrite déjà du foin ainsi que les vaches du cédant, pour accueillir les chevrettes...et il y du boulot!!

 

Mise en place de la clôture sous le hangar pour que les biquettes soient bien abritées,

 

Imag0451-1462784406

 

 

Avec l'aide du cédant!

 

Retouche-1463517575

 

 

Nous sommes actuellement dans "le parcours à l'installation" avec la chambre d'agriculture avec laquelle nous avons réalisé le plan de financement. Nous passons en commission départementale d'orientation de l'agriculture (CDOA) au mois de juillet ce qui nous permettra de nous installer officiellement à partir du mois d'Aout.

 

Il ne manque plus que les chèvres et le rêve deviendra réalité!

Notre objectif est de commencer l'activité avec 80 chèvres. Pour le moment nous avons déjà réservé 30 chevrettes (et 3 boucs) dans différents élevages en Charente maritime et Deux-sèvres. Nous les récupérerons d'ici début juin lorsqu'elles seront sevrées.  A la fin de l'été elles rencontreront le bouc et  elles mettrons bas en mars 2017 (au fait, on dit "chevroter" pour les chèvres!) . C'est à ce moment là que nous pourrons transformer le lait en de délicieux fromages et autres tommes...

 

À quoi servira la collecte ?

Notre installation ne sera effective (d'un point de vue administratif) qu'au mois d'Aout et à ce moment là les banques débloquerons leurs prêts. Or entre temps vous l'aurez compris il nous faut acheter les chevrettes et les élever. C'est donc là que vous intervenez!!

 

Nous vous offrons l'opportunité de nous aider à acquérir notre troupeau: vous pouvez parrainer une chèvre ou un bouc à travers les contreparties (attention quantité limitée!!). Ainsi nos chèvres seront un peu les vôtres et ensemble nous contribuerons à développer une agriculture vertueuse afin de préserver notre avenir et celui de nos enfants (et nous pourrons nous régaler de succulents fromages! miam!). Nous vous invitons d'ores et déjà à passer à la ferme lorsque nous serons bien installés: nous serons ravis de vous faire découvrir les lieux et les chèvres. Vous serez fier d'avoir participé à cette belle aventure!

 

 

Voici le détail

 

30 chevrettes  à 165 euros =  4950  euros

 

3 boucs  à 165 euros = 495 euros

 

+ 8% pour la plateforme kisskiss soit 436 euros

 

 TOTAL = 5881 euros

 

Tous les autres postes prévus jusqu'à l'installation (le logement, l'alimentation ainsi que les frais véto), de même que l'achat des 50 autres chèvres sont à notre charge et s’élèvent à 12200 euros.

 

Et si la collecte dépasse l'objectif?

 

Nous serons tout d'abord enchantés de parvenir à l'objectif fixé, émerveillés par votre générosité sans pareille! Et s'il est dépassé (whaou!!!!!) cela servira à financer le reste du troupeau (8250 euros)!

 

Et si la collecte dépasse nos rêves les plus fous? Oserons nous imaginer cela?...oui oui oui...Alors nous nous ferons une joie de vous proposer des yaourts en investissant dans du matériel spécifique de transformation!

 

 

       Dsc02354-1461179876       Chloe_zoe__2_-1458338146

 

 

 

Mille mercis à tous et à très bientôt!!!

 

 

 

 

Thumb_chevrettes-1455227571
des_chèvres_et_du_fromage

Je m'appelle Zoé Laboual et j'ai 26 ans. Depuis toute petite mon souhait le plus cher est de devenir fermière. J'ai pourtant évolué dans un parcours scolaire général allant jusqu'en licence d'histoire à la faculté de Poitiers pour tenter de devenir instit... C'est à ce moment là que j'ai pleinement pris conscience que ma place était dehors, en contact... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
apparemment nous arrivons en bout de course, mais il n'est jamais trop tard....Très beau projet ! nous le validons complètement tous les quatre ( Thierry, Sarah, Léo et moi) et vous souhaitons une bonne continuation. Bises
Thumb_default
nous sommes en retard ... nous n'avions pas vu qu'il y avait un délai ! Bonne chance pour votre projet ! Nous vous embrassons tous les trois. et vive les chevrettes .... lylou et jacques.
Thumb_default
Bravo pour ce projet à phases multiples: chèvres locales, bio, fromages, votre jeunesse... Allez courage vous y êtes presque !