Aidez nous à développer notre projet de toilettes sèches en centre ville de Montpellier !

Large_s_lection_428-1429049490

Présentation détaillée du projet

Titre-kiss-kiss-bank-bank_15-1424733657

 

                                                     Capture_d_e_cran_2015-04-23_a__15.59.20-1429797579        

 

Grâce à nos 206 Kissbankers, nous avons atteint notre objectif ! Il nous reste 5 jours avant la fin de la campagne, 5 jours pour atteindre un nouveau palier.

 

Suite à la réalisation de notre premier objectif fixé à 11 000 €, nous souhaitons fixer un deuxième palier à 15 000 € qui nous permettrait de développer :

 

-  Une série d'outils domotiques pour connecter nos e-cabines : Indicateur en temps réel du nombre d'utilisations, de la quantité d'urine collectée, de la température et de l'humidité du compost, des passages de nettoyage, etc ...          

Capture_d_e_cran_2015-04-23_a__13.29.00-1429795902

     

-  La mise en place d’outils pédagogiques et de supports de sensibilisations destinés à informer sur l’importance de la protection de nos ressources en eau et de la gestion de nos déchets.

 

Capture_d_e_cran_2015-04-23_a__15.41.17-1429796505

 

 

S_lection_213-1424820980

 

 

La transition écologique est une mission complexe. Avec 80 % d’urbains en France, c’est au cœur des villes que le processus devra s’épanouir. De nouveaux comportements apparaissent pour réduire notre empreinte, la demande de changement est réelle mais les infrastructures et services manquent parfois pour impulser une vraie dynamique en centre ville.

 

Pour une vision plus globale de notre projet, regardez notre projet pour Montpellier

Sur les thème des toilettes sèches en particulier, voici notre plaquette de présentation

 

Les problématiques de l’eau nous concernent tous, et particulièrement quand nous vivons dans la région la plus sèche de France. Nos chasses représentent 1/5ème de notre consommation d'eau potable, Les toilettes sèches sont une réelle alternative à tous ces problèmes, pourquoi ne pas les introduire en centre ville ?

 

 

S_lection_014-1420629736

 

 

Les toilettes sèches haut de gamme que nous avons développées sont une révolution dans le monde des toilettes publiques. Complètement autonome, notre système rend son utilisation agréable, sans odeurs et sans sciure. De plus, il n'y a pas de visuel de l'utilisation précédente, ce qui améliore considérablement la sensation d'hygiène.

 

Le nettoyage pluri-quotidien réalisé à vélo et le distributeur de gel antibactérien permettent une hygiène parfaite du lieu. Notre cabine est adaptée aux Personnes à Mobilité Réduite et répond aux fortes affluences grâce à des urinoirs extérieurs. Nous comptons proposer dans nos villes des toilettes publiques au design avant-gardiste qui embellissent réellement l’espace urbain.

 

 

S_lection_198-1424804840

 

Avec aujourd'hui notre premier prototype installé au Zoo de Montpellier pour un essai de 2 mois, nous sommes fier d'ouvrir au public cette cabine qui nous a demandé plus d'1 an de travail, depuis la R&D jusqu'à sa réalisation.

 

 

S_lection_231-1424905265

 

 

Les urines collectées lors de ce test seront valorisées sur une parcelle du site de l'IRSTEA. Cet institut, partenaire d'Ecosec et spécialiste de la réutilisation agricole des eaux usées, nous accompagne sur la mise en place d'une batterie de tests sanitaires et agronomiques.

Nous avons mis en place un réseau d'irrigation au goutte à goutte enterré pour fertiliser des plantes ornementales et potagères à 20cm de profondeur pour démontrer par l'exemple le potentiel fertilisant des urines ainsi que leur pouvoir d’accélération de compost.

 

S_lection_237-1424957324

 

Nous souhaitons aujourd'hui passer la vitesse supérieure et pouvoir nous installer dans un atelier décent, avec des outils de qualité, des supports commerciaux et une organisation plus performante. Pour se faire, votre aide serait extrêmement bienvenue.

 

Nous développons plusieurs autres produits, à l'exemple de cette cabine compacte :

 

Nous travaillons aussi sur des urinoirs sans eau connectés aux gouttières :

 

Le prochain axe de développement est la gestion de composteurs en pieds d'immeubles :

18-001-1429048744

 

 

S_lection_214-1424821020

 

S_lection_173-1424729148        

 

Symbole d’une gestion écologique de nos déchets les plus primaires, ces toilettes seront un parfait lieu de sensibilisation par l'exemple aux économies d’eau, aux bienfaits du compostage et à l’importance du recyclage.

 

S_lection_172-1424729200

 

Les nutriments et la matière organique issus de nos rejets sont une source de pollution pour les milieux aquatiques, ils sont en revanche très bénéfiques pour les sols et les plantes lorsqu’ils sont valorisés hygiéniquement. Les déchets issus des toilettes sèches d’Ecosec seront gérés de manière totalement hygiénique, écologique et locale. Deux filières séparées avec des processus distincts sont développées pour les urines et les matières fécales.

 

S_lection_171-1424729093

 

 

La structure Coopérative Ecosec a développé son réseau de partenaires et de fournisseurs sur une base exclusivement locale. Afin de rendre encore plus cohérente notre action sociale sur le territoire, notre structure embauchera des personnes en insertion professionnelle ou situation de handicap.

 

 

 

S_lection_215-1424821055

 

 

Nous sommes 4 jeunes Montpelliérains, Benjamin, Bernard, Vincent et Nicolas, animés de la même volonté de développer ce projet qui réinvente la ville autant que notre relation à nos déjections.  Avec des compétences très complémentaires, nous sommes plus motivés que jamais pour développer une gamme complète de cabines et des produits relatifs à l'économie d'eau, au compostage et à la valorisation des urines.

 

Benjamin : Ingénieur génie civil spécialisé dans l’assainissement autonome, père de deux enfants. Après avoir travaillé sur plusieurs continents dans les thématiques de l’assainissement écologique, lui est venue une grande envie d’appliquer ces concepts sur son territoire. Participer à la transition écologique au cœur de sa ville, le tout dans une structure coopérative : le projet Ecosec était né.

 

Bernard : Ancien technicien dans les systèmes de surveillance, père de trois enfants. Écologiste convaincu, il a toujours voulu intégrer dans sa ville d’adoption une activité en adéquation avec ses principes. La « transition écologique » est un grand mot mais chacun à son niveau peut lui donner une vraie valeur locale, directe et pleine de sens.

 

Vincent : Ingénieur en Sciences de l’Eau, spécialisé dans le cycle de l'azote. Vincent travaille sur les projets de recherches appliqués pour valoriser nos urines. Il connaît bien la problématique de raréfaction et de pollution des ressources hydriques. Le développement des toilettes sèches a pour lui un énorme rôle à jouer dans une gestion durable de nos ressources en eau et en fertilisants.

 

Nicolas : Jeune diplômé d’école de commerce, passionné par l’Economie Sociale et Solidaire. Nicolas est en charge de nouer des liens forts avec les collectivités locales afin de répondre au mieux à leurs problèmes de sanitaires publics et de gestion de déchets organiques.

 

S_lection_184-1424781771

 

Nous souhaitons remercier tous nos partenaires sans qui rien de toute cette aventure n'aurait été possible.

 

Partenaires-1427059966

 

 

À quoi servira la collecte ?

Cela fait un an que nous avons démarré ce projet, nous avons beaucoup investi dans cette première cabine et vous sollicitons aujourd'hui pour passer à la vitesse supérieure.

 

Notre test génère beaucoup d'intérêt de la part des collectivités et nous pensons avoir atteint la maturité nécessaire pour démarrer notre activité dans de bonnes conditions. Pour ce faire, nous avons des besoins commerciaux, matériels et techniques.

 

Nous souhaitons investir dans un atelier performant, dans un vélo électrique pour nos tournées de nettoyage quotidien, dans la recherche et le développement de notre nouvelle cabine compacte, dans des études réglementaires et dans des supports commerciaux percutants.

 

Être supporté par une communauté qui adhère à nos valeurs est très important pour nous. Plus vous serez nombreux à contribuer à cette campagne, plus nous pourrons démontrer aux collectivités et organismes de financement l'intérêt citoyen pour l'écologie urbaine.

 

Cette aventure démarre aujourd'hui et c'est grâce à vous que nous pourrons petit à petit prouver que la transition écologique de nos villes ne signifie en rien un retour à la bougie !

 

Et oui, Ecosec compte bien donner à nos villes une pincée de recyclage pragmatique, un soupçon de design et un zeste de solidarité. 

 

 

 

S_lection_183-1424734402

 

 

 

 

 

Titre-kiss-kiss-bank-bank_15-1424733657

Thumb_s_lection_230-1424993621
ECOSEC Montpellier

Ecosec a pour ambition de développer, pour la première fois en France, un réseau de toilettes sèches publiques haut de gamme en centre-ville. Designs audacieux, nettoyages pluri-quotidien réalisés en vélo, valorisation des urines et du compost dans les espaces verts de la ville, construction en matériaux naturels, sensibilisation des usagers aux... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Est ce que les urines sont dangereuses pour la santé ?

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), selon son rapport datant de 2012 :

Chez l’individu en bonne santé, l’urine contenue dans la vessie est stérile. Mais différents types de bactéries peuvent provenir du tractus urinaire. Elles ne sont normalement pas transmises à d’autres individus via l’environnement. Les agents pathogènes sexuellement transmissibles peuvent occasionnellement être excrétés dans l’urine, mais rien n’indique que leur survie potentielle en dehors de l’organisme puisse poser un problème de santé publique.

Certains agents pathogènes, comme Leptospira interrogans, Salmonella typhi, Salmonella paratyphi, Schistosoma haematobium et certains virus, sont excrétés dans l’urine. Une série d’autres agents ont pu être détectés dans l’urine, mais le risque de transmission environnementale peut être considéré comme insignifiant.

+ Et les matières fécales, qu'est que vous en faites ?

Jusqu'à ce que notre composteur situé sur la plate-forme de notre atelier soit validé par le Service des eaux, l'Agence régionale de la santé et les élus, nous avons un accord avec la station de traitement des eaux usées de Montpellier pour récupérer notre collecte.

Nous développons un système de co-compostage qui permet d'atteindre des températures élevées (jusqu'à 70 degrés) durant plusieurs jours et qui écarte ainsi tout risque sanitaire.

Le document le plus récent sur le compostage de résidu de toilettes sèches est le suivant :
http://www.ecodomeo.com/wp-content/uploads/2014/09/Plaquette-VF-TS-domestique-%C3%A0-liti%C3%A8re-TDM-ADEME1.pdf

+ Cette histoire de vélo, ça marche comment ?

Une personne de l'équipe sera en ville en vélo chaque jour, tout le monde y passe à égalité dans la coopérative. En 8h de tournée quotidienne, avec 5 cabines en place nous avons estimé qu'il les lavera 5 ou 6 fois chacune par jour. En plus de sensibiliser les utilisateurs, la maintenance des cabines sera optimale et leur taux de panne extrêmement réduit.

Nous comptons ensuite rentabiliser ces trajet en vélo en proposant de la gestion de compostage en pied d'immeuble. Avec un service quotidien de lavage des bio-sceaux et un gestion des bacs, nous pensons offrir aux habitants d'immeuble une solution urbaine facile pour les déchets organiques.

+ Le composite c'est pas très naturel ...

Effectivement, la résine que nous utilisons ne l'est pas. En revanche, la fibre à l'intérieure est de la toile de jute (origine angleterre) pour notre prototype et sera en fibre de Lin (Origine normandie) pour les suivantes.
Les résines bio-sourcées font leur apparition dans les laboratoires et nous sommes confiant de pouvoir commencer à les trouver chez un fournisseur français rapidement.

+ Y a t-il des exemples de valorisation d'urine à grande échelle ?

Et oui, de nombreux projets voient le jour ces dernières années pour valoriser au maximum cette ressource si précieuse.

Contenant la majorité des nutriments que nous rejetons, à savoir principalement l’azote, le phosphore et le potassium, elle est un précieux engrais si elle revenait au sol.

Les meilleurs exemples sont en Chine ces pommes et cerises fertilisées par 2000 étudiants et 30 professeurs :
https://www.flickr.com/photos/gtzecosan/sets/72157626966909903/with/5890558581/

Une collecte de l’urine de 175 personnes aux états unis :
http://grist.org/food/wish-you-could-fertilize-crops-with-pee-urine-luck/

Le projet VUNA en Afrique du Sud, conduit par l’institut suisse EAWAG :
http://www.eawag.ch/forschung/eng/gruppen/vuna/index_FR

L’envolée des prix des engrais nous obligera rapidement à valoriser cette ressource, il n'y a aucun doute la dessus.

Derniers commentaires

Thumb_default
Tellement de bon sens dans ce projet!! J'espère bien que les toilettes sèches en ville deviendront la règle dans un avenir proche! Bon développement à Ecosec!
Thumb_default
Bon courage !
Thumb_default
Juste un mot : "Bravo" à toute l équipe Ecosec ! et bonne continuation pour la réalisation de ce super projet auquel je croyais depuis le début. A bientôt pour les tests.