Au cœur de la Grande Guerre, une famille se déchire. Permettez à ce projet ambitieux de se réaliser.

Large_1656154_10201601474501182_1235574777_n

Présentation détaillée du projet

Actuellement étudiants en dernière année à l’ESEC (Ecole Supérieure d’Etudes Cinématographiques), notre projet est d’adapter une des scènes finales tirée du film La Famille Tenenbaum, de Wes Anderson.

 

 

Synopsis :

 

Nous sommes en 1916.

Alors que la guerre fait rage, un ancien avocat d’affaires ruiné, enrôlé en 1914, déserte le front et trouve refuge dans son ancienne famille, bourgeoise, qu’il a quitté des années auparavant, honteux de ses mésaventures. Cet homme n’est pas le bienvenu et le sait. Il monte alors tout un subterfuge en faisant croire à sa famille qu’il est atteint d’une maladie mortelle. Son ancien beau-père découvre le pot aux roses et révèle à toute la famille cette supercherie.

Son fils, haut gradé, n’hésite pas à mépriser son père ; sa fille extrêmement déçue par ce père tant idéalisé se soumet à l’autorité du patriarche ; le majordome s’efface pour mieux sauver sa peau ; quant à son ex-femme, elle ne semble pas être concernée par la situation. Le malheureux n’aura pas d’autre choix que de s’en aller, vers un avenir peu clément.

 

L'intention:

 

Ce qui nous voulions traiter, à la lecture du scénario original, est la complexité des relations familiales et notamment, les différences qu'il peut y avoir entre les relations père / fils et père / fille, mais aussi la place de la femme. La mère de famille, bourgeoise, ne fait pas seule ses choix ; l'image du père, puis du mari est toujours présente et très importante. Pour cela, nous trouvions intéressant d'étudier la famille au début du XXème siècle. 

 

Contrairement à l'enjeu qui se joue dans cette pièce d'intérieur bourgeois, et aux relations très froides entre les protagonistes de cette famille, nous voulons avoir un décor et une lumière ambiante chauds et doux. 

 

Notre souhait était d'apporter un aspect "tragique" à cette scène traitée originalement  dans un style comique. Nous avons alors choisi la période de la Première Guerre Mondiale, et plus particulièrement 1916, alors que la bataille de Verdun fait rage.  

 

Nous souhaitons dresser, dans chacun des plans, des portraits de famille, qui traduisent la complexité de ces protagonistes. 

 

Un extrait du story-board :

 

Group2_film2_storyboard_2

 

Quelques comédiens :

 

Christelle Jacquaz - Marie (la mère de famille)

Jacquaz_christelle

 

Jean-Pierre Dauphin - Auguste (le beau-père, et le père de Marie) :

4363_dauphin

 

 

L'équipe :

 

Réalisateur : Maxime Rodallec

Assistante réalisateur : Adèle Salaün

Scripte : Baer Xiao

 

Chef opérateur : Pauline Dachary

Cadreur : Martin Ducloy

Assistante cadre : Amandine-Laure Millot

 

Ingénieur son : Léo Deville

Assistant son : Jérémy Lanaud

 

Chef machiniste : Suzanna Bauer

Electro-machiniste : Auxane Verdier

 

Régisseur : François Sibiude

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous disposons pour tourner ce court-métrage, d’environ 5-7 minutes, d’un matériel professionnel : une caméra Alexa (utilisée dans la plupart des films, notamment le dernier Astérix et Obélix), une machinerie composée de Dolly et travelling,  et d’un matériel lumière très important.

 

Ce film sera tourné en une journée et en studio.

Nous faisons appel à des maquilleurs, des coiffeurs et des couturiers, qui travailleront bénévolement pour nous. Nous disposons donc de conditions quasiment professionnelles. Cependant, nous ne disposons pas  d’un budget professionnel, c’est pour cela que nous avons besoin d’argent. Ce dernier servira en priorité à la location de costumes, à l’achat d’éléments indispensables pour une décoration intérieure bourgeoise du début du siècle, à la préparation de nos six comédiens (maquillage, coiffure, couturiers) et bien sûr, à la restauration pour une journée (7h-22h) d’une équipe technique et artistique de 20 personnes.

 

 

La somme que nous demandons ne couvrira sûrement  pas la totalité des frais engagés pour la réalisation de ce film,  l’argent récolté en plus sera donc utilisé à bon escient.

 

 

Thumb_esec_logo
Le groupe 2

Etudiants venant d'horizons différents, mais ayant le même but : faire des films.

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne aventure à toute l'équipe !
Thumb_default
Bon projet ! Bonne réalisation !
Thumb_default
Bon courage pour la réalisation de ce projet.