Renette Désir et Fabian Fiorini réalisent leur premier album. Poésie haïtienne d'aujourd'hui et constructions musicales inouïes au parfum vodou.

Large_capture_d__cran_2017-09-26_11.27.43-1506418072-1506418088-1506418099

Présentation détaillée du projet

Désir Fiorini, qui sont-ils ?

 

La chanteuse haïtienne Renette Désir et le pianiste belge Fabian Fiorini se rencontrent une ou deux fois par an depuis 2013 pour d'intenses sessions de création. Pour se voir, il faut que l'un des deux survole un océan!

 

Capture_d__cran_2017-09-26_11.09.25-1506416998

 

En 2014, leur premier spectacle plonge dans cinq cents ans d’histoire musicale et humaine entre Europe, Afrique et Amériques. Il questionne aussi la relation artistique entre une Haïtienne et un Belge. Qu'ont-ils à dire ensemble ?

 

Stéphane Ollivier, Jazz Magazine (2015): "(...) la voix puissante, ronde et claire de Renette Désir, magnifiquement « scénographiée » par le piano abrupt et anti-lyrique de Fiorini, s’empare avec finesse de cette culture « archipélique » pour pointer son caractère syncrétique et lui redonner son identité perdue. (...) la chanteuse, échappant à toute classification stylistique (on entend partout le jazz, le gospel, le blues, la nonchalance rythmique caribéenne, mais comme en filigrane) séduit tout du long par sa façon très charnelle d’incarner cette histoire commune. (...)"

 

Désir Fiorini  se produit au festival d’Avignon 2015, sélectionné par le Théâtre des Doms, et en 2016 au Festival de Jazz de Port-au-Prince. Sur scène, le duo délivre une expérience essentielle, inoubliable.

 

Sandie Safont, Citizen Jazz (2015): « (...) Les passagers que nous sommes quittent le navire, chaloupés par ce récital tour de force. »

Sharonne Cohen, Down Beat (2016): « (...) The Haitian-Belgian duo Désir Fiorini — the powerfully enchanting vocalist Renette Désir and exploratory pianist Fabian Fiorini — played a mesmerizing set (...) »

 

En 2017, nous partons pour de nouvelles aventures. La poésie haïtienne, notamment  créolophone, nous tape dans l'oeil. Nous cherchons à développer un style à la fois contemporain et nourri de nos cultures respectives, formes structurées et expérimentations à l’européenne, rythmiques et inflexions mélodiques vodou.

 

Au fil des résidences un répertoire original mûrit, et nous nous sentons prêts à graver ce son dans un objet destiné à durer. Ce sera une étape essentielle dans la diffusion du projet.

 

 

L'album

 

Pourquoi avoir attendu quatre ans pour réaliser un album ? C'est qu'il nous fallait répondre à une question "existentielle". Cette musique que nous faisons, est-elle nécessaire au monde dans lequel nous vivons ? Ou au contraire, est-elle dispensable ?

 

Arriver à répondre positivement, ça demande beaucoup de travail et d’explorations, de petits et grands réglages, du temps.

 

Et voilà que nous y sommes. L’objet de notre création s’est clarifié, un style de piano est né, la voix de Renette a élargi le champ de sa liberté.

 

C’est avec émotion que nous faisons appel à vous aujourd'hui pour nous aider à financer ce premier album auto-produit. Outre l’appui non confirmé de la Fédération Wallonie-Bruxelles, nous ne pouvons compter que sur notre énergie et votre soutien.

 

Alors, comme on dit en créole: An ale!

 

L’enregistrement se fera en trois jours au studio de Meudon, dans la banlieue parisienne. Ce studio est l’un des rares à posséder un piano Fazioli, merveille des merveilles et partenaire idéal pour le jeu incisif et rythmique de Fabian. Question de Yin et de Yang!

 

De quoi sera fait cet album ?

 

Au terme de son voyage, Franz Schubert  se trouve au lieu-dit Carrefour la Mort, au coeur d’Haïti. Oui, Schubert est devenu adepte du Vodou, il y écrit même des Lieder mystiques!

 

Capture_d__cran_2017-09-26_12.36.59-1506422247

 

Fiction ? Bien sûr!

 

Et pourtant, nous nous sommes mis en tête de poursuivre aujourd’hui l’esprit du grand compositeur viennois. Reprenons librement sa formule magique: Amour de la poésie et Imaginaire de la musique. Nous sélectionnons des poèmes haïtiens écrits en créole, nous les mettons en musique, entre vocabulaire contemporain ouvert à l’improvisation, et inspirations haïtiennes.

 

Les premiers poètes amis sont Inema Jeudi et James Noël. Nous proposons aussi une adaptation d’un texte poignant de Jean Bofane, évocation du sort terrible des réfugiés qui se noient dans la Méditerranée, en ce temps présent où se taire est devenu insupportable. “Yo anpil”, ils sont nombreux.

 

Capture_d__cran_2017-09-26_10.40.31-1506415402

 

Outre les compositions originales sur des poèmes, nous reprenons quelques classiques haïtiens. Attendez-vous à des arrangements ébouriffants de Ayzan, Soufle Van ou Pos Machan!

 

Le clip

 

Le clip est très important. Il permettra de saisir visuellement le concept de l’album et l’essence de la recherche de Désir Fiorini.

 

Nous supposons donc l’histoire de Schubert devenu vodouisant en Haïti, en un XIXe siècle anachronique, bizarrement contemporain.

 

Comment transformer ce concept en une impression visuelle ?

 

Capture_d__cran_2017-09-26_10.51.38-1506415942

 

Dans un cadre surranné, les artistes seront entourés d’un public de personnages sortis de notre XIXeme siècle imaginaire, symboles eux aussi de rencontres entre cultures: métis donc. Costumes indéfinissables, mélange XIXeme et Afro-Punk.

 

Capture_d__cran_2017-09-26_10.59.27-1506416386

 

Dans la pièce un vieux piano droit, cordes et mécanique apparentes, mis en relief par des éclairages dans la pénombre.

 

Ce dispositif détermine de facto la charte graphique de l’album. Il s’agit de surprendre, de perdre, de faire rêver.

 

Le clip sera réalisé par Maël G. Lagadec, dont l'esthétique nous a semblé en accord avec l'effet recherché.

 

Voir ici un exemple de son travail: Oye, par Slang et Purbayan Chatterjee

 

Les artistes interprètent un arrangement personnel d’un classique haïtien interprété autrefois par Toto Bissainthe, Soufle Van.

 

Ecoutez ici Soufle Van!

 

Soufle Van, Na we yo

Manman mwen navige

Papa mwen navige

Se la rivie m te ye

Nan gine m te ye

 

Le vent souffle, nous les voyons

Ma maman a navigué

Mon père a navigué

J’étais sur la rivière

J’étais en Guinée

 

Le plan de développement

 

La sortie est programmée pour octobre 2018, eh oui, dans un an! C’est en effet le temps qu’il faut pour construire des partenariats, en édition et booking, peut-être avec un label, et pour sensibiliser la presse et les promoteurs.

 

Il s’agit bel et bien de construire un plan de développement ambitieux, et de mettre à profit l'expérience réussie avec Chouk Bwa précédemment. L'objectif est de conquérir les grandes scènes d'un circuit professionnel mondial. (Soit dit en passant, c’est sur cette plate-forme que nous avons financé la première tournée européenne de ce groupe, une étape importante de leur développement, merci à tous!)

 

Comme un an c’est long, nous vous enverrons régulièrement à tous quelques surprises rien que pour vous (preview et making off de clip, tracks inédits etc.).

 

Les contreparties

 

A l’heure actuelle nous ne savons pas encore si nous aurons une sortie physique de l’album. Par les temps qui courent, est-ce encore utile ?

 

La première contrepartie sera donc l’album digital en téléchargement. Nous ajoutons une série de contreparties qui vont d’une ou plusieurs places de concert au stage de chant choral avec Renette Désir, en passant par un repas haïtien avec les artistes ou l’acquisition d’une partition originale de Fabian Fiorini, ou encore l’organisation d’un concert chez vous.

 

Le concert de sortie d’album sera co-produit par Muziek Publique. Cette collaboration compte beaucoup pour nous car nous partageons les mêmes valeurs d’ouverture et de rencontre entre cultures du monde entier.

 

Remarquez que c’est très intéressant de réserver des places maintenant via le crowdfunding: pour le prix officiel d’une place de concert à Muziek Publique, vous aurez la place de concert plus l’album digital. Croyez-en, ou pas, vos oreilles.

 

Si vous souhaitez commander un concert chez vous, n’oubliez pas qu’il vous faudra prévoir un piano. Sachez aussi que les 16 et 17 novembre 2017 sont libres dans notre agenda. Une occasion unique de faire plaisir à vos amis avec une soirée totalement inoubliable. Pour d’autres dates, il faudra attendre 2018!

À quoi servira la collecte ?

A l'heure de la dématérialisation et du streaming généralisé, à quoi ça sert d'encore enregistrer des albums ?

 

Outre le plaisir d'immortaliser un beau projet, l'album reste un passage presque obligé pour s'ouvrir certaines portes: presse, grands festivals etc. C'est aussi un accès aux revenus tirés de l'édition (citons la synchronisation, c'est-à-dire l'utilisation de l'oeuvre dans un contexte particulier comme un film par exemple).

 

Par contre la présence matérielle de l'objet est de moins en moins demandée, et des plate-formes comme BANDCAMP offrent un environnement web accueillant pour les artistes comme pour les mélomanes. 

 

Une partie importante de notre budget de production est destinée à couvrir des frais liés au développement: élaboration d'éléments visuels (clip, photos) et frais liés à la communication. La production d'un support matériel n'interviendra que dans un second temps, soit grâce à ce crowdfunding, soit par la collaboration avec un label.

 

Capture_d__cran_2017-09-30_09.47.37-1506757683

 

Outre un soutien obtenu auprès de WBI, nous avons donc demandé un soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles, qui dans tous les cas ne finance les projets qu'à hauteur de 50%. Pour chaque euro de subside il faut donc apporter un euro en fonds propres. En outre nous ne saurons pas avant l’enregistrement si un financement est accordé. C’est pourquoi nous avons calculé le montant du crowdfunding pour couvrir l’ensemble des frais engagés pendant la présence de Renette en Belgique, plus la post-production. Step by step!

Capture_d__cran_2017-09-29_23.59.28-1506722541

 

Que se passera-t-il si nous dépassons le montant de la collecte ?

 

En fonction du dépassement, nous pouvons investir dans le développement du projet (participation aux salons professionnels), assurer le préfinancement de la tournée accompagnant la sortie du disque... Et pourquoi pas une édition limitée en vinyle, voire un pressage du CD ? Nous pourrions aussi envisager de produire une soirée de sortie à Paris.

 

Capture_d__cran_2017-09-30_09.36.02-1506756999

 

Alors, en un mot comme en cent: ne vous sentez surtout pas limités ;-)

 

Thumb_mw-id2017-1506932269
milwolt

J’ai créé Enthusiast Music, structure de management et de production en 2014, suite à ma rencontre avec Chouk Bwa Libète. Leur succès international, sans précédent pour un groupe de Vodou haïtien, me propulse dans le monde passionnant du business de la World Music, et je me trouve à fréquenter les salons professionnels et festivals dans le monde entier.... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance les amis, je me réjouis d'écouter le CD et d'être dans la salle pour le lancement !!!!!! Bises, Joelle Strauss
Thumb_default
Tous mes voeux de réussite à ce beau projet.
Thumb_default
Comme votre projet plait et...qu'il y a des personnes un peu fâchées avec l'informatique je viens d'ajouter 25 euros pour une amie Jacqueline Houssa rue Fabry, 29 à 4000 Liège. Peux-tu la compter dans les KKseuses bises Béa