Un film poétique à mi-chemin entre documentaire et art-vidéo.

Large_dessine-moi_un_acteur-v2-1412980636

Présentation détaillée du projet

# Primitif court du support final

 

 

 

 

 

« DESSINE-MOI UN ACTEUR »

 

un film de Marina ZIOLKOWSKI

 

 

Le projet « Dessine moi un acteur » est né en 2012.

Un film poétique à mi-chemin entre documentaire et art-vidéo. 

 

Pendant dix ans, j’ai arpenté, vécu, grandi dans la peau d’une comédienne : formation théâtrale, choix de carrière, audition, casting. 

Un chemin tortueux dans l’univers impitoyable de la compétition et du paraître.

 

C’est cette expérience qui m’a amenée à réfléchir sur la condition du comédien et qui m’a donné envie de me tourner vers l’écriture et la réalisation.

 

Je me suis interrogée sur les paradoxes, contradictions, les idées reçues que nous avons sur le comédien. 

Aujourd’hui tout le monde veut devenir une star. Si vous demandez à des enfants ce qu’ils veulent faire plus tard, nombreux répondront qu’ils ont envie d’être une star. Mais c’est quoi une star? Ils ne le savent même pas.

Cinq minutes de télévision peuvent vous propulser au top de la célébrité, cela ne fait pas de vous un comédien pour autant.

La télé-réalité à créé un mélange des genres.

 

Le comédien est souvent utilisé comme objet, il devient un produit de consommation qu'on utilise suivant les modes, selon les critères physiques du moment. On l’adule aussi rapidement qu’on le jette.

Il faut être unique pour faire la différence mais conforme aux normes pour être accepté, le casse-tête chinois d’une carrière.

Dans une société ou être comédien fait peur ou fait rêver, quelles sont leurs vérités?

Pendant deux ans j’ai filmé seule de nombreux entretiens avec des comédien(nes) en marche plein de verve et de vie.

 

REFLEXION

 

Pourquoi choisir d’être comédien? 

Quel est le quotidien de l’acteur?

Comment vivre l’attente d’être choisi ou non?

Quel rôle la société donne-t-elle au comédien? 

Quelle part de lui même lui appartient et quelle part doit-il céder? 

Comment vivre en marge du système que la société nous impose avec une vie d’intermittence précaire et un statut incompris?

 

DEMARCHE 

 

Parler du métier de comédien derrière le glamour et les idées préconçues.

Aller à la rencontre des comédiens, les écouter, partager avec eux leur intimité professionnelle.

Donner une parole à ceux qui empruntent celle des autres pour gagner leur vie.

 

Cartographe sociologue à la recherche des 1001 chemins qu'un comédien est amené à prendre. 

J’ai exploré avec eux les multiples facettes du métier : 

Castings, auditions, concours mais aussi la vie de tous les jours du comédien, ses choix, ses joies, ses déceptions et désillusions. 

 

IDENTITE  VISUELLE 

 

J’ai abordé tout les portraits sur le même pied d’égalité, j’ai voulu me détacher du coté « plastiquement beau du comédien ». C’est pourquoi tous les portraits sont en noir et blanc, filmés sobrement en mode "casting" afin que le propos soit mis en valeur.

 

Une grande partie de la création du film se fera au montage et en post-production.

Un travail de recherche sur l’image que j’ai déjà expérimenté dans mon deuxième film « Jeux Tu Nous ».

Cette étape est pour moi très importante et personnelle, elle donne à mes films leur identité et leur poésie.

 

 

LA REALISATRICE 

 

MARINA ZIOLKOWSKI

 

Photo_real-1410964030.jpg_petite-1410964030

 

 

Fille et petite-fille de cinéastes, Marina Ziolkowski apprend très tôt à faire des images et raconter des histoires. 

Au lycée malgré l’option théâtre, elle trouve le système scolaire trop conventionnel, fait l'école buissonnière, pique la caméra de ses parents et réalise des vidéos expérimentales.

Son bac en poche, Marina Ziolkowski rentre au Conservatoire du 6ème arrondissement où elle écrit et met en scène sa première pièce «  Violence organique » .

Elle étoffe sa formation au studio d’Asnières et finit son cursus aux Cours Florent où elle rentre directement en troisième année.

Marina Ziolkowski joue au théâtre, dans de nombreux court-métrages et fait diverses apparitions au cinéma et à la télévision.

 

Depuis 2009 elle travaille aussi dans le doublage en tant que directrice de plateaux à Londres grâce à sa nationalité franco-américaine.

En 2014, pour se perfectionner, elle suit le stage de doublage AFDAS de Jean-Marc Pannetier.

 

C’est en 2013, accompagnée d’une large équipe technique et artistique que Marina Ziolkowski réalise son premier court-métrage de fiction « Jean de 7 à 7 ou l'expression de la branchitude parisienne » qui sera sélectionné au Short Film Corner- Festival de Cannes 2014.

 

Forte de cette expérience et de toutes ces années où elle s’imprègne de multiples arts et techniques, elle se tourne vers un cinéma visuel, poétique et libre.

 

C’est en tant qu'auteure en quête de cicatrisation que Marina Ziolkowski réalise son film « Jeux Tu Nous » en 2014, un ciné-poème onirique. 

 

Elle travaille actuellement sur plusieurs projets d’Art-vidéo.

 

 

LE MONTEUR 

 

MATHIEU NENNY

 

Dsc_0098-1411740156

 

Mathieu Nenny partage son temps entre de multiples collaborations artistiques, la régie théâtrale et une musique du versant PunkCountry. Expérimentateur passionné et audacieux, il se discipline dans l'Art de bouleverser les illusions. Sa rencontre brutale avec Marina Z s'est nouée avec le temps de tendresse et de fraternité. Ensemble, ils guettent les horizons intérieurs.

 

LA MUSIQUE

 

ADRIAN BEN'HART

 

 

Aaaaa0000651561-1411857562

 

Adrian Ben'Hart est un artiste aussi fulgurant que prolifique. Errant dans les méandres d'une musique synthétique, citatrice et innovante, il questionne les monstruosités de nos fantômes et états parasites. Atavique d'un psychédélisme gothifiant, il plonge la pop insomniaque de l'entre soi dans un acide au Goliwok Fragile.

 

                                                                                                                                

 

 

 

LES ACTEURS QUI ONT PARTICIPENT AU PROJET

 

 

Dessine-moi_un_acteur-v3-1412981559

 

Dessine-moi_un_acteur-v32-1412981575

À quoi servira la collecte ?

 

 

 

Durant ces deux dernières années, j'ai interviewé une trentaine de comédiens et de là,  filmé une cinquantaine d'heures de rushes.

 

Cette importante matière brute nécessite du temps avec mon monteur, afin de la ré-explorer et voir ce dont je dispose et ce dont je manque afin de réaliser un film de 52 minutes.

 

Mathieu Nenny m'accompagnera dans ce chantier afin que nous puissions poser les bases de la construction de mon documentaire.

 

Ce premier travail de dérushage, d'inventaire et de prise de position est essentiel pour l'évolution de mon projet. Les 2000 euros serviront à financer cette étape.

 

 

 

 

 

 

 

 

Thumb_img_8803
Marina Ziolkowski

Fille et petite-fille de cinéastes, Marina Ziolkowski apprend très tôt à faire des images et raconter des histoires. Au lycée malgré l’option théâtre, elle trouve le système scolaire trop conventionnel, fait l'école buissonnière, pique la caméra de ses parents et réalise des vidéos expérimentales. Son bac en poche, Marina Ziolkowski rentre au... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Vazy ma bellle ! Je soutiens mort !!
Thumb_default
Voilà c'est fait bises !