Participez au retour de l’ethnophotographie au Musée de L’homme, à la circulation en France de cette exposition et à l’édition du catalogue.

Large_couv_dossier_expo-1448449026-1448449034

Présentation détaillée du projet

À la rencontre du peuple Dolgane

 

Les dolganes du Nord Taïmyr comptent parmi les populations les plus isolées de l’Arctique russe. Nicolas Mingasson, photographe et journaliste, est l’un des rares occidentaux à avoir vécu à leurs côtés. Une expérience longue de plus de vingt ans qu’il nous livre aujourd’hui au travers d’une grande exposition au Musée de l’Homme.

 

_dsf4956_bd-1448360615

 

 

Capture_d_e_cran_2015-11-23_a__15.20.08-1448288433

 

Triptyque_dolganes_2013-1448286138-1448357042

 

 

Rejoindre « Le pays Dolgane » relève en effet de la gageure puisqu'il est extrêmement isolé, tant géographiquement qu'administrativement — la région étant encore largement fermée aux étrangers. Conséquence, les Dolganes constituent l’un des peuples les moins connus et les moins étudiés scientifiquement.

 

 

 

 

Le voyage auquel nous invite Nicolas Mingasson au travers de l’exposition DESTINS DOLGANES, entre populations sédentarisées dans les villages et familles nomades vivant toujours au rythme de la transhumance, représente donc une occasion unique de découvrir ce peuple.

 

Capture_d_e_cran_2015-11-23_a__15.13.26-1448287950-1448357088

 

 

Une exposition pour comprendre, découvrir et admirer

 

"J’ai voulu illustrer le quotidien actuel des Dolganes dans ce qu’il a de plus divers, entre tradition et modernité, entre les anciens accrochés à leurs villages et leurs enfants et petits-enfants qui, plus que jamais regardent vers le sud et imaginent leur avenir loin de leur terre natale. Dans les rues des villages, les jeunes s'habillent (presque) comme en France, le soir appellent sur Skype leurs cousins déjà partis loin du village et, le week-end venu, rendent visite en skidoo à leurs grands-parents qui nomadisent encore. J’accompagne mon travail d’une série de photographies tirées des albums de quelques vieilles familles dolganes. Cette vision inédite oblige à un tout autre regard, loin des clichés habituels et nous invite à réviser notre propre regard sur le monde."

Nicolas Mingasson

 

 

Capture_d_e_cran_2015-11-03_a__15.49.30-1446562083

 

Dolganes_2013_158-1448281061-1448357128

 

 

Dolganes_2013_163-1448286255

 

 

DESTINS DOLGANES présentera près de 80 photographies. Une série de portraits très grands formats provoquera un face à face avec les visiteurs. Les séries qui viendront entourer ces portraits seront toutes réalisées selon des procédés de tirages traditionnels pour conserver la force du travail argentique du photographe.

 

Capture_d_e_cran_2015-11-23_a__15.15.43-1448288053-1448357164

Capture_d_e_cran_2015-11-23_a__15.17.06-1448288135-1448357195

 

Capture_d_e_cran_2015-11-23_a__15.18.22-1448288217

 

 

La diffusion des huit courts documentaires “Portraits d’Arctique - Une mission ethnophotographique au pays des Dolganes” réalisés en 2011 par Nicolas Mingasson et Vincent Gaullier, viendra compléter l’exposition. Ces films ethnographiques proposent un regard inédit sur la manière dont les Dolganes se perçoivent eux-mêmes.

 

 

 

 

Un cycle de projections de films sur la Sibérie et de conférences scientifiques accompagnera cette exposition en présence de Nicolas Mingasson, et sous réserve, de la préhistorienne Marylène Patou-Mathis et de la généticienne Evelyne Heyer.

 

 

Capture_d_e_cran_2015-10-30_a__10.56.28-1446562134

 

À quoi servira la collecte ?

C’est une opportunité rare et exceptionnelle ! Le Musée de l’Homme de Paris accueillera en effet mon travail sur le peuple Dolgane trois mois seulement après sa réouverture. Rare parce que le peuple Dolgane reste très largement inconnu, exceptionnelle car le Musée de l’Homme de Paris est l’une des plus belles institutions à travers le monde.

 

Aussi beau et prestigieux soit-il, le musée ne pourra financer l’exposition. L’ambition, pour nous, est de nous hisser à la hauteur d’un musée entièrement rénové après trois années d’un chantier titanesque et d’offrir aux futurs visiteurs, une exposition aussi exceptionnelle que possible. Ainsi, par exemple, ai-je fait le choix d’exposer des tirages noir et blanc qui seront réalisés à la main, spécialement pour cette exposition.

 

Capture_d_e_cran_2015-11-23_a__15.36.34-1448289342-1448357232

Capture_d_e_cran_2015-11-23_a__15.30.17-1448289868-1448357288

 

Toute l’équipe qui m’accompagne dans ce travail a souhaité, comme moi, que cette exposition franchisse largement les portes de Paris et puisse circuler à travers la France.

 

Enfin, laisser une trace de cet événement est important. C’est pourquoi nous souhaitons produire un catalogue de qualité qui soit, une fois encore, à la hauteur des exigences du Musée de l’Homme.

 

Cette ambition de qualité a un coût. Précisément :

10 000 Euros pour le tirage,

5 000 Euros pour faire tourner l'exposition,

7 000 Euros pour l'édition et le tirage de 300 « beaux livres ».

Soit un total 22 000 Euros.

Nos actuels partenaires (Fondation Mamont, Ushuaïa TV, l’Observatoire Photographique des Pôles et Look at Sciences) nous ont permis de réunir 12 0000 Euros. Ils nous reste à collecter 10 000 Euros pour boucler ce budget.

 

Si d'aventure, la collecte dépassait la somme attendue, cela nous permettrait de faire circuler cette exposition au-delà de nos frontières.

 

C’est donc à votre générosité que nous faisons appel aujourd’hui, à votre passion pour l’ailleurs et l’autre. Ensemble et grâce à votre soutien, ouvrons grande cette fenêtre sur l’Arctique et le peuple Dolgane.

Thumb_capture_d_e_cran_2015-10-30_a__11.20.04-1446562934
Nicolas Mingasson

Nicolas Mingasson est photographe et journaliste. Depuis 1995 il compte parmi les rares occidentaux à avoir régulièrement parcouru la région de la péninsule de Taïmyr. Le travail de Nicolas Mingasson porte le plus souvent sur le quotidien d’hommes et de femmes placés dans des situations extrêmes, qu’il s’agisse de situations de conflits (Bosnie,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Ainsi, les musées prêtent leurs murs, bénéficient de contenus photographiques de qualité....mais laissent aux photographes le soin de trouver des fonds pour monter leur exposition. Les temps changent... Nicolas Mingasson a non seulement effectué un remarquable travail de longue haleine dans des contrées inaccessibles , mais souhaite le partager avec un grand nombre en l'exposant au Musée de l'Homme.
Thumb_image-1451248953
Joueux noel mon oncle
Thumb_default
MERCI, Nicolas, pour toutes ces choses remarquables que tu réalises!