Aidez à la création d'une nouvelle oeuvre qui vous racontera en musique la fin tragique de deux étoiles après un ultime baiser !

Large_capture_d__cran_2016-02-19___13.24.50-1456097798-1456097883

Présentation détaillée du projet

                                                           Nasa---frozen-in-time-convertimage-1455807643

 

Après la création au Centre de musique de chambre de Paris salle Cortot de Frozen in time, pour violoncelle et piano, par Jérôme Pernoo au violoncelle et le compositeur au piano, Fabien Waksman souhaiterait poursuivre ses aventures musico-spatiales par l'écriture d'un quintette avec piano intitulé Le Baiser de la mort.

 

                                                            Le_fafa-1457533463

 

Frozen in time invitait à la découverte d'Encelade, petite lune de Saturne qui renfermerait en son sein un océan d'eau liquide propice à la présence de vie extraterrestre.

 

Protonic Games (voir vidéo ci-dessus) pour orchestre était inspirée par la physique des particules et la recherche du boson de Higgs.

 

Solar Storm quant à elle laissait l'auditeur imaginer notre étoile se déchaîner en un déferlement orchestral éruptif.

 

 

 

Pour ce futur quintette avec piano, le compositeur explorerait cette fois un lointain système binaire formé de deux étoiles gravitant l'une autour de l'autre.    

 

              Img_1490-convertimage-1455808640

 

Deux étoiles qui tourneraient de plus en plus vite l'une autour de l'autre, se rapprochant toujours plus jusqu'à échanger leur matière en un splendide baiser stellaire. Jusqu'à la fusion. L'explosion. L'effondrement. La mort. Ne resterait alors qu'un trou noir avalant les restes fantomatiques de celles qui furent jadis deux étoiles imprudentes.

 

       

 

Pour réaliser une telle pièce, Fabien Waksman continuerait sa collaboration avec l'astrophysicien Jean-Philippe Uzan avec lequel il travaille actuellement à un projet original réunissant prochainement à l'Opéra Bastille les élèves de sa classe d'écriture au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et des étudiants scientifiques formés à l'Université Pierre et Marie Curie.

 

                                                     Img_1494-convertimage-1455810074

 

A l'heure de la confirmation de l'existence des ondes gravitationnelles, cette pièce inspirée de la fusion cataclysmique de deux étoiles se veut ancrée dans le présent. Le Baiser de la mort serait une expérience innovante, entre la création d'une musique originale et l'illustration sonore de l'une des plus grandes découvertes scientifiques de la physique contemporaine.

 

La création de ce quintette avec piano se ferait l'an prochain, toujours dans le cadre du Centre de musique de chambre de Paris sous l'égide de son directeur artistique Jérôme Pernoo.        

 

                                                              Jp2-1455810418    

 

À quoi servira la collecte ?

Il est difficile pour qui ne pratique pas ce métier de se rendre compte du temps que nécessite la composition d'une oeuvre musicale originale.

De la première étincelle d'inspiration à l'achèvement, en passant par tout le processus de réflexion, de recherche, puis d'écriture, il peut se passer des semaines, voire des mois de travail.

Partageant son activité musicale entre la création et l'enseignement au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Fabien Waksman manque cependant d'une aide financière pour réaliser ce projet de quintette stellaire qui lui tient particulièrement à coeur.

 

                                                         D4d_7087-convertimage-1455814814

 

 

Votre soutien, pour un montant de 4000 euros, couvrira les coûts de :

-Frais d'édition du futur quintette auprès d'un copiste professionnel (750 euros)

-Enregistrement de l'oeuvre : emploi d'un ingénieur du son, location du matériel, mixage, post-production (750 euros). Cet enregistrement serait prévu pour une durée d'une semaine, allant du 6 mars 2017 au 12 mars 2017.

-Travail de composition : environ 3 mois complets (1500 euros)

-Rémunération des interprètes : deux violonistes, un altiste, un violoncelliste, un pianiste (1000 euros)

 

                                              Img_1491-convertimage-1455808686

 

 

Cette future pièce mêlant science et musique n'a pas vocation à n'être interprétée qu'une seule fois. Votre don servira à la naissance d'une oeuvre qui ne de demandera qu'à voyager partout dans le monde.

Voire dans l'univers !

Et qui sait, si votre générosité permet de dépasser les 4000 euros, il serait alors envisageable de filmer les interprètes et élaborer une vidéo autour du Baiser de la mort !

Thumb_d4d_7102-1455754287
Fabien Waksman

Fabien Waksman Après des études de piano et de musicologie, Fabien Waksman intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) où il bénéficie de l’enseignement de J.F. Zygel (harmonie), J.B. Courtois (Contrepoint), T. Escaich (Fugue et forme) et Michèle Reverdy (orchestration). Parallèlement, il reçoit les conseils... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Encourageons ce magnifique projet, il reste peu de temps !!! Il faut qu'il aboutisse !!! Bisous. Manou.
Thumb_default
roses ! :P
Thumb_default
Allez maestro Waksman !! Que le courage et l'inspiration soient avec toi !