Le festival Des Arpèges et des Mots pour vibrer avec la musique et frémir avec les mots.

Large_camille_poster_14_no_details

The project

Prenez  3 jours,  3 musiciens, 3 comédiens, des auteurs reconnus, des auteurs à connaitre, ajoutez autant de passion pour la musique que d’enthousiasme pour les mots.

N’oubliez pas une mesure entière de curiosité et saupoudrez d’un zeste de défi.

Enfin secouez! C’est prêt!

 

Accueil_photos

 

Mais oui ! La musique est un langage, et les mots peuvent être musique.

L’idée a donc germé d’associer ces deux arts qui savent être vivants dans un espace scénique unique, le temps d’un week-end et de 3 représentations.

Comédiens et musiciens cohabitent sur scène, s’interpellent, réunis par une mise en scène sans démarcation de domaine artistique. Chacun, tour à tour créateur ou interprète, protagoniste, figurant ou simple décor, défend  son art ou participe à celui de l’autre ; texte et musique ne s’illustrent pas mais dialoguent et rythment les spectacles.

 

 

 

Camille_poster_13_no_sponsor

 

 

Pour en savoir un peu plus sur les soirées...............

 

La soirée du vendredi 27 septembre à 20h30 : Attention fragile

Un spectacle pour piano, violoncelle, violon et trois comédiens.

Ils sont trois, ils se connaissent depuis toujours. Leurs liens semblent solides, tissage d’amour, d’amitié et d’intérêts intimes. Mais quand la mémoire se met à flancher, les certitudes se dissolvent, les mots perdent de leur évidence. Les corps et la musique suggèrent alors ce qui ne peut plus se dire.

 

Le samedi 28 septembre à 20h30 : Kornel Esti

Adaptation de nouvelles de Dezsö Kosztolànyi. Spectacle pour deux comédiens, piano, violoncelle et violon. Double de l’auteur, Kornél Esti est un second-soi qui contemple narquois ce que l’on n’ose pas penser et fait surtout ce que l’on n’ose pas faire. Des histoires simples, des évènements banals où cependant des drames affleurent portés ici par la musique.  

 

Le dimanche à 17h : L’enfant nuage.

Spectacle  pour deux comédiens et un pianiste.

Luzolo, petit garçon d'Afrique, rêve d’apprivoiser l’eau qui fait tant défaut à son village. Il voudrait devenir pompier, protéger ses amis et sa famille de la chaleur qui dévore tout et qui si souvent dessèche sa peau. C’est pourquoi il partira à Paris où une rencontre magique l’initiera aux secrets des nuages…

 

L'équipe ?

 

 

A l'initiative du projet, musicienne et directrice artistique, Camille Jauvion fait ses premières classes au conservatoire de Montpellier, puis au Conservatoire de Nîmes auprès de Catherine Silie où elle obtient en piano comme en musique de chambre, ses 1ers prix avec mention Très Bien à l'unanimité. Elle décide alors de rejoindre l'Académie Ferenc Liszt de Budapest (Hongrie) où admise dans la classe d'Andras Kemenes, elle reçoit le diplôme de professeur de piano et d’artiste de musique de chambre. Depuis, elle se produit régulièrement en France et à l’étranger. A Budapest où elle a résidé huit années, ses partenaires privilégiés sont notamment la violoniste Boglarka Molnar et le violoncelliste Béla Valko avec qui elle a fondé l’ensemble Epigrammes et rejoint  en 2013 l’agence Ambitus.

 

Camillejauvion_6_bw-for_fabienne

 

 

Béla Valko remporte, à l’âge de 10 ans, un prix spécial au concours national hongrois de violoncelle et intègre en 2004 l’Académie Ferenc Liszt de Budapest.  Il réussit ensuite avec succès l’audition de l’orchestre des jeunes de l’union européenne (European Union Youth Orchestra) et participe au festival de musique de Schlesswig-Holstein en Allemagne. En 2008 il obtient aussi un diplôme de concertiste ainsi qu’un master de professeur à l’université de Szeged. Particulièrement attiré par le répertoire de musique de chambre, il s’est engagé  depuis quelques années dans un duo avec la pianiste Camille Jauvion et joue en trio avec la violoniste Bloglarka Molnar au sein de l’ensemble Epigramme.

 

Belavalko_solo_2_1by1_for_fabienne

 

Boglarka Molnar a obtenu en 2011 un master à l’Académie Ferenc Liszt de Budapest et participé avec l’orchestre européen « Eufonia Middle-Eastern » dirigé par Zoltan Kocsis, à une série de concerts, donnés à Vienne, Graz, Budapest, Ljubljana ou encore Zagreb. En outre, elle est lauréate de plusieurs concours, nationaux et internationaux : 3éme prix au concours Janos Koncz, 1er prix au concours Ede Zathureczky et de Balassgyarmat. Depuis toujours passionnée de musique de chambre, elle se produit régulièrement au sein de l’ensemble Epigramme, fondé avec la pianiste Camille Jauvion et le violoncelliste Béla Valko. Actuellement en deuxième année de doctorat à l’académie Ferenc Liszt de Budapest, elle reçoit le soutien du ministère des ressources nationales.

 

Boglarka_molnar_5-for-fabienne

 

 

Pierre-Antoine Billon débute sa formation au cours Florent (2006-2009) Il intègre ensuite la Compagnie de Thibault de Montalembert (2009-2011) avec qui il joue ADN de Dennis Kelly au théâtre de la Bastille (Paris), puis travaille sous la direction de Mats Besnardeau et Guillaume Delvingt dans C'est l'anniversaire de Michèle mais elle a disparu, au Vingtième Théâtre (Paris) et de Berenger Thouin dans Les aventures des frères Micart et Les Panthères, court-métrages. Il joue par ailleurs dans différentes publicités pour la télévision et le cinéma ainsi que dans Un monde meilleur, série France2. En 2012 il fait partie d’une mise en scène de Jean Louis Jacopin (Théâtre du Lavoir Moderne Parisien) puis dirigé par Berenger Thouin, il joue dans La mémoire de l’automate, court métrage. Pierre-Antoine travaille actuellement Les Rêves d’Ivan Viripaiev avec Sarah Tick.

 

Pierre-antoine-billon-photo_for_fabienne

 

Pauline Vaubaillon débute sa formation au sein d’Atelier Premier dirigé par Francine Walter-Laudenbach (2007-2009) et joue dans plusieurs de ses mises en scène au Théâtre La Bruyère (Les Trois Sœurs, A. Tchekhov ; Les Aventures de Villegiature, C. Goldoni ; Danser à Lughnasa, B. Friel…). Elle joue au Festival des Mises en Capsules 2010 au Ciné 13 Théâtre dans une mise en Scène de Clément Thiébault (Le Godmiché Royal, textes libertins du XVIIIème siècle). Elle intègre par la suite la Compagnie du Vélo-Volé, cours dispensés par François Ha Van (2008-2009), suit un stage avec Jean-Louis Bihoreau (2009) puis travaille auprès de Thibault de Montalembert (2009-2011) avec qui elle joue ADN de Dennis Kelly au théâtre de La Bastille. Pauline fait partie d’une mise en scène de Jean Louis Jacopin (Théâtre du Lavoir Moderne Parisien, 2012) et travaille actuellement avec Emilie Chevrillon (Les Contes pour enfants d’E. Ionesco, Théâtre de Poche Montparnasse), Marie Cuvelier (La Leçon, d’E. Ionesco, Théâtre de la Huchette) et Francine Walter (Mademoiselle Else, Arthur Schnitzler).

 

Pauline-vaubaillon-photo_for_fabienne

 

Clément Olivieri commence sa formation de comédien à "Ange Magnétic Théâtre" en 2007. Il travaille avec Licinio Da Silva le jeu cinéma à partir duquel sera créée une adaptation du film Sonate d'automne d'Ingmar Bergman ; mais aussi avec Antoine Campo sur des contes pour enfants de Marie-Noëlle Gondry et des poèmes dans le cadre du printemps des poètes. En 2008 il entre à l'école du Vélo Volé dirigée par François Ha Van jusqu'en 2010, pour ensuite intégrer sa troupe. Clément Olivieri joue entre autres dans Le mariage de Figaro de Beaumarchais au théâtre de Lucernaire, ou encore Les héros sont fatigués de François Ha Van au théâtre La Luna-Buffon en Avignon. Après avoir suivi les cours d'Alain Gintzburger en 2011, il intègre en 2012 le Studio de Formation théâtrale à Vitry-sur-Seine, dans un cycle professionnel dirigé par Florian Sitbon, et l'Ecole du jeu dirigée par Delphine Eliet. En 2013 il travaille avec Marie Raymond et la compagnie IMLA (Ici Même et Là Aussi) et joue dans le spectacle pour enfants Gérard le canard, joué au Centre d'animation des Halles.

 

Cl_ment-olivieri-photo-for-fabienne

 

Fabienne Tafuri, goulument lectrice, amateur d’art et de musique de chambre, souvent entre plusieurs pays, plusieurs registres, plusieurs envies, commence en 2010 des travaux aux croisements de ces genres. Peignoir et controverse (2012), C’est dégoûtant (2012). Développement de correspondances entre musique et mots, images et sens. Malaxage de textures, recherche de vibrations entre mélodie et texte, entre le jeu d’un musicien et la voix d’un acteur, entre rythme et présence corporelle, les combinaisons sont multiples pourvu que clins d’œil et connivence soient possibles.

 

Fab-for_fabienne

Why fund it?

Le projet est jeune : une première édition réalisée l’an dernier sans subvention grâce à la générosité du maire de Montférier-sur-Lez qui met à disposition la salle du Dévézou et grâce à quelques sponsors curieux et entreprenants ! Hiphiphip ! Beaucoup continuent encore l’aventure avec nous cette année.....  Hourrah !  Mais pour faire encore mieux ces 3 nouveaux spectacles, il nous faudrait un petit plus pour améliorer les décors, les costumes, et surtout loger la troupe pendant le temps des répétitions et du festival.

Participation aux costumes et décors pour  300 Euros

Participation logement de l’équipe pendant 1 semaine pour 900 euros

 

L’organisation d’un festival de 3 spectacles impliquant plus de 10 personnes, demande un financement beaucoup plus important que la somme à laquelle nous vous demandons de participer. Mais nous avons estimé que cette somme était celle qu’il devrait être raisonnablement possible d’atteindre sur KissKissBankBank. 

 

Chaque euros compte, n’ayez pas peur d’être modeste ! Ce que vous ferez sera déjà beaucoup.

 

Et si d’aventure vous deviez être encore plus généreux que ce nous pouvons imaginer et que cette collecte soit donc dépassée (youpi !), elle nous permettrait de financer à une hauteur plus confortable un certain nombre de frais généraux (rémunération artistique, budget d’administration et communication, ou défraiements sur place)  mais  surtout  de réaliser une captation vidéo des spectacles (vidéo et montage environ 1000 euros) et grâce à une meilleure diffusion - qui sait ? - peut-être venir dans votre ville !

 

Merci pour votre soutien !

 

 

Thumb_logo-fekete-01
Des arpèges et des mots

Ce festival est né de l’initiative de Camille Jauvion, qui passionnée de littérature et musicienne professionnelle décide de fonder en 2012 « Des Arpèges et des Mots », scène de rencontres entre musique et théâtre, et son festival d’Automne à Montferrier sur Lez, dont elle assure la direction artistique.

Newest comments

Thumb_default
Bravo et bonne chance à tous
Thumb_default
E viva !