Le but est de récolter des témoignages sonores d’habitants du Val-de-Marne en situation d’exclusion et d’en créer une œuvre musicale unique.

Large_diktatphonecover

Présentation détaillée du projet

Le projet « DIKTATPHONE, de la parole à la musique, histoire d’une création en Val-de-Marne » est le fruit d’une rencontre entre l’association Cultures du Cœur 94, le compositeur Sébastien Béranger et La Muse en Circuit, Centre national de création musicale.

 

Le but est de récolter des témoignages sonores d’habitants du Val-de-Marne en situation d’exclusion et d’en créer une œuvre musicale unique.

 

Souvent stigmatisés, ces publics sont mis en marge d’une société qui ne les reconnait que par leurs problématiques, ils ne savent plus quelle est leur place et en oublient les multiples richesses qui constituent chaque personne, perdent confiance en eux et en leurs capacités. Face à une situation sociale qui se dégrade d’années en années, ils s’isolent et se démobilisent de leurs projets professionnels, scolaires ou sociaux.

 

Ainsi, nous avons choisi de travailler avec cinq structures de notre réseau suivant des publics très différents :

- Un SAMSAH qui accueille des personnes handicapées psychiques,

- Un foyer accueillant des mineurs qui rencontrent des problèmes sociaux et familiaux,

- Une association de femmes vivant dans des quartiers classés prioritaires,

- Une structure qui accompagne des demandeurs d’emploi et sans domiciles fixes,

- Un centre social accueillant des familles.

 

Ce projet permettra en effet aux bénéficiaires de pouvoir (enfin) :

 

- Libérer une parole trop souvent contenue.

- D'améliorer leur perception d’eux-mêmes afin de travailler sur les différentes problématiques qu’ils rencontrent au quotidien (accès à l’emploi, handicap…).

- S’ouvrir à de nouvelles pratiques culturelles et artistiques.

- Permettre au « grand public » de découvrir leurs récits de vies trop souvent mis de côté, par le biais de la musique.

- D'être au cœur de la production d'un spectacle professionnel.

 

 

Analogique

 

LE DÉROULÉ :

 

Le projet s’étale sur une longue période (d’octobre 2013 à juin 2014) afin de créer la complicité nécessaire entre les publics et le compositeur.

 

-> Rencontres entre les bénéficiaires et le compositeur

 

A partir d’octobre 2013, nous irons à la rencontre des différents bénéficiaires des partenaires sociaux participants afin d’échanger avec eux sur leurs expériences.

 

Après une première prise de contact collective, le compositeur Sébastien Béranger se rendra de nouveau sur les différents lieux pour enregistrer les personnes, de manière individuelle cette fois-ci. L'idée principale de la pièce sera de dépersonnaliser le discours afin de créer une parole plus universelle tout en gardant les singularités de chacun.

 

-> Composition musicale

 

Une fois la collecte effectuée, Sébastien Béranger se consacrera à l’écriture et à la composition sonore. Cette phase de création se fera dans les studios de la Muse en Circuit où les bénéficiaires du projet seront invités à participer. Ils pourront ainsi visiter les studios d’enregistrement et de création, découvrir le fonctionnement de ce lieu ainsi que le processus de composition et les transformations réalisées sur leurs témoignages.

 

-> Diffusion de l’œuvre sonore

 

L’aboutissement de ce projet prendra la forme d’une création sonore unique qui sera diffusée, à partir de mai 2014, dans plusieurs lieux culturels du Val-de-Marne. Cette ultime étape permettra de faire découvrir l’œuvre à de nombreux publics. Par ailleurs, nous souhaiterions également la diffuser à la radio.

 

-> Création d’un CD

 

L’œuvre finale sera éditée sur CD. Ces CDs pourront ensuite être mis à disposition de tous les publics souhaitant l’acquérir. Cette action permettra une diffusion complète de l’œuvre sur l’ensemble du territoire après la diffusion scénique.

 

-> Parcours culturel

 

Durant toute la durée du projet, l’association Cultures du Cœur souhaite proposer un parcours culturel qui aura pour but de faire découvrir certains lieux du département afin de sensibiliser le public à la richesse et à la diversité culturelle du territoire.

 

Micro

 

QUI SOMMES NOUS ?

 

Cultures du Cœur en Val-de-Marne est une association dont le but est de lutter contre l’exclusion et d’agir en faveur de l’insertion sociale des personnes les plus démunies, en facilitant leur accès à la culture, aux sports et aux loisirs.

Depuis sa création en 2003, elle permet aux publics en difficultés sociales, physiques ou économiques de bénéficier d’invitations gratuites permettant d’assister à des spectacles (théâtre, cinéma, danse, musique, musées) et des manifestations sportives. Ainsi, chaque année, c’est près de 30 000 invitations offertes en lien avec un réseau de 118 partenaires culturels et sportifs et près de 280 structures sociales.

Cultures du Cœur 94 s’est donné comme mission de porter chaque année des projets socioculturels mettant en relation ses publics avec des œuvres, des lieux et des artistes. Retrouvez toutes nos actions sur notre site Internet : http://www.culturesducoeur94.org  

 

La Muse en Circuit, Centre national de création musicale est un espace dédié aux musiques contemporaines, qu’elles soient électroacoustiques, mixtes ou instrumentales.

Labélisée en 2006 par le Ministère de la Culture et de la Communication, elle répond à un cahier des charges précis axé sur la création (commandes, résidences, accueils, production), la diffusion (concerts, performances, festival, label discographique), la recherche et la pédagogie (ateliers, conférences, classes électroacoustiques).

La sensibilisation de tous les publics à la création musicale est l’une des missions principales de La Muse en Circuit. Pour mettre en place ces actions, elle collabore avec de nombreux artistes, pédagogues, ensembles musicaux, lieux de diffusion et associations.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des projets menés par La Muse en Circuit, Centre national de création musicale sur son site : http://www.alamuse.com

 

À quoi servira la collecte ?

Si permettre à des personnes en situation d’isolement de ne pas oublier qui on est et d’où l’on vient pour pouvoir mieux avancer dans la vie et se sentir intégrées dans une société n’a pas de prix, les moyens concrets de réalisation eux s’élèvent à 6000€.

 

Cette somme permettra :

 

- Préparation et suivi du projet : mobilisation des publics et du réseau partenarial,  écriture et montage du dossier, communication autour du projet, réunions avec les partenaires et les participants (avant, pendant et après le projet) (1000€),

 

- Prise en charge des déplacements (lors des ateliers, pour se rendre au studio d’enregistrement et du spectacle final), organisation de moments conviviaux et d’échanges pour créer du lien dans le groupe constitué (restauration, petit matériel …) (1000€)

 

- Parcours culturel : organisation des sorties, accompagnement des participants à des spectacles, prise en charge des frais de déplacements et des frais divers, organisation de médiations avec visites de lieux et rencontres avec des artistes (1500€),

 

-  Communication autour de la création et du spectacle : création et impression des supports de communication (flyers, affiches et invitations), mobilisation des médias, etc. (1000€),

 

- Réalisation d’un support CD afin de pérenniser et de diffuser l’œuvre. Ce CD permettra de garder une trace de l’implication collective et des récits de vies recueillis au cours du projet. (1500€).

 

 

Thumb_logo_et_cdc_val_de_marne__2_
Cultures du Coeur 94

Objet : L’association Cultures du Cœur a pour but de lutter contre l’exclusion et d’agir en faveur de l’insertion sociale des personnes les plus démunies, en facilitant leur accès à la culture, aux sports et aux loisirs. Son action s’inscrit dans le cadre de la loi d’orientation relative à la lutte contre les exclusions du 29 juillet 1998 qui... Voir la suite