Aidez-nous à emmener notre Dindon malgré lui au Festival d'Avignon !

Large_bandeaukkbb-1449704328-1449704336

Présentation détaillée du projet

LE PROJET

 

La compagnie Sans Lézard propose depuis plusieurs années des projets innovants en rapport avec la transmission de la culture française et son patrimoine.

Avec "Dindon malgré lui", c'est une aventure qui dure depuis plus de trois ans (Théâtre du Guichet Montparnasse, Théâtre de l'Essaïon et quelques dates de tournée). Mais l'équipe ne souhaite pas s'arrêter là ! Le Festival International d'Avignon nous permettra d'avoir la possibilité de rencontrer des diffuseurs, des directeurs de salles et des programmateurs pour faire vivre encore ce spectacle à travers une tournée dans toute la France (voire au delà!) et ainsi vous en faire profiter où que vous soyez !

 

"Dindon malgré lui" se joue à Paris tous les mercredis à 21h30 au Théâtre de l'Essaïon jusqu'au 23 Mars 2016.

 

Puis notre "Dindon malgré lui" se lance dans l'aventure du Festival d'Avignon et se jouera à 14h25 tout le mois de Juillet au Théâtre Arto !

 

 

RESUME DU SPECTACLE

 

Comment se justifier lorsque votre mari vous prend en flagrant-délit d’adultère? Comment apprendre à son meilleur ami qu’on a couché avec sa femme ? Comment dégoûter un homme de vous épouser ? Comment expliquer à sa femme qu’une cocotte se retrouve dans son lit après une nuit d’ivresse dont on n’a pas de souvenir ?

 

Un couple de comédiens se prend au jeu, mêlant sa propre histoire à celle des personnages de Molière et de Feydeau dans un florilège de scènes drôles et féroces.

 

Dindon_malgre_lui_web-1448732205

 

LA GENESE

 

Nous avons choisi de mettre en lien Molière et Feydeau car ce sont deux auteurs qui croquent sans concession des personnages souvent à l’ego démesuré, parfois méchants ou frustrés, mais toujours crédules et emportés par un vent de folie qui ne semble jamais s’essouffler. En fins observateurs de leur société et de ses travers, ils la déclinent souvent en trio du mari, de la femme et de l’amant, qu’ils fustigent avec férocité.

 

Dindon_malgr__lui_1-1448732365

 

La genèse du spectacle s’appuie principalement sur leurs textes. Nous n’avons pas voulu prendre une pièce dans son ensemble, mais plutôt montrer des personnages croqués dans une logique d’aujourd’hui. En assemblant ces scènes, il ressort que la caricature d’un couple d’un autre siècle est la même que celle d'un couple d'aujourd’hui. L’écho qu’elle apporte montre l’intelligence de l’écriture. Notre spectacle parle donc du couple et de ses déboires dans une langue d’une autre époque avec une résonance contemporaine. La situation conjugale des comédiens, eux-mêmes pris dans le tourbillon de l’amour et de ses tracas, renforce cette idée d’atemporalité.

 

L'EQUIPE ARTISTIQUE

 

Laurence Causse, metteur en scène

 

Face_6-1448799568

 

Formée à l'école du théâtre National de Chaillot, elle est repérée à sa sortie par Roger Planchon. Elle travaille rapidement dans le milieu professionnel, où elle collabore avec Jackie Berroyer, Jérôme Deschamps, Bulle Ogier, Jean-Pierre Darroussin, Hélène Fillière, Howard Buten…

 

Parallèlement à cela, elle crée la compagnie "La grange aux quatre vents", compagnie qui travaille avec des personnes autistes et des comédiens professionnels. Passionnée par la transmission du théâtre, elle obtient en 2008 le diplôme d'état de professeur de théâtre. Depuis elle conjugue son métier de metteur en scène et de professeur.

 

Elle intègre la compagnie Sans Lézard en 2009, avec la mise en scène des "Sept jours de Simon Labrosse" de Carole Fréchette, puis de "Dindon malgré lui", adaptation de scènes Molière et Feydeau. Récemment revenue d'un séjour de deux ans aux USA (Boston), où elle était professeur de théâtre français dans une école internationale, elle retrouve avec plaisir les comédiens du "Dindon Malgré lui" ! Son investissement dans ce projet, c'est le bonheur de pouvoir faire découvrir avec humour la contemporanéité des textes classiques français à un large public.

 

Hélène Morguen, comédienne

 

H_l_ne_morguen_1-1448736177

 

Issue d’une solide formation en conservatoires, théâtre et comédie musicale, elle suit également des études universitaires, notamment une licence de pédagogie théâtrale à la Sorbonne Nouvelle.

 

Désireuse de monter ses propres projets entourée d'artistes créatifs et enthousiastes, elle fonde en 2005 la compagnie Sans Lézard.  Elle joue d'abord dans "Les Sept Jours de Simon Labrosse", comédie de Carole Fréchette mise en scène par Laurence Causse. La collaboration fonctionnant à merveille, elles décident de se lancer dans un nouveau projet et rencontrent Patrick Chayriguès. La complicité s'installe immédiatement et "Dindon malgré lui" voit le jour.

 

Parallèlement à ces projets théâtraux, elle monte également le groupe de concerts spectacles "Chansons en Barre", au sein duquel elle chante (Piaf, Brassens, Mistinguett, Aznavour, Ferrat...).

 

Elle est aussi co-fondatrice d'une autre compagnie, Mascarade, plus axée sur le théâtre masqué et le jeune public ( "Le Tour du Monde en 80 jours", "La Madelon et le Troufion"...)

 

Patrick Chayriguès, comédien

 

09-1448888651

 

Comédien tout aussi à  l’aise dans le comique que dans le tragique, il  traite avec bonheur l’humour,   la sensibilité, la naïveté, la perfidie, l’ambiguïté et le bon sens.

 

Il a joué des spectacles purement  comiques au Théâtre des Blancs-Manteaux : "Quoi D’vieux,  Docteur?" (Nicolas  Hirgair), aussi bien que des textes littéraires comme "La Carte de Temps" d'après Marcel Aymé, dans une mise en scène de Véronique Vella de la Comédie-Française, "L’Herbe De  Mémoire" (Anne Quesemand), biographie de l’écrivain Louis Guilloux au théâtre de La Vieille Grille. On  l’a  vu dans "Le  Cid"  (Corneille) et "Le  Misanthrope" (Molière) au Théâtre Daniel Sorano, "Le  Médecin malgré lui" (Molière), "Les  Contes du Chat Perché" à la Comédie Caumartin, "Les Jardins  de l’Horreur" (Daniel Call) au Théâtre du Lucernaire. Il est aussi metteur en scène et auteur.

 

Il rejoint la compagnie Sans Lézard en 2012 pour la création du "Dindon malgré lui", mis en scène par Laurence Causse.

 

Camille Pénager, costumière

 

Loïc Fieffé, co-metteur en scène

 

Loic-fieffe_jpg_-1449142022

 

Gaëlle Daireaux, graphiste

 

Gaelle-daireaux-1449141900

 

 

BANDE ANNONCE DU SPECTACLE

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Chers Kisskissbankers, nous faisons appel à votre générosité pour permettre au spectacle "Dindon malgré lui" de continuer son parcours dans les meilleures conditions artistiques.

 

Depuis 6 ans que la compagnie existe, nous avons toujours réussi à créer et à faire tourner nos spectacles par nos propres moyens. Aujourd'hui pour faire grandir notre "Dindon malgré lui", notre participation au Festival d'Avignon nous semble essentielle. Seulement elle a un coût très élevé et l'argent accumulé par notre travail ne suffit pas.

 

Les 3000 euros récoltés seraient le coup de pouce indispensable au financement de notre aventure avignonnaise, qui a un coût total de 14000 euros: location de la salle, communication, équipements, logement, transports et salaires (acteurs, régisseur, billetterie, diffuseur).

 

Budget prévisionnel:

 

Dépenses:

Location de la salle: 8040 euros

Salaires au minimum syndical avec charges: 3900

Logement: 1700 euros

Déplacement: 300 euros

Communication et diffusion: 700 euros

Frais kiss kiss de 8%: 240 euros

 

Total: 14 880 euros

 

Recettes:

Prévision billetterie: 2700 euros

Apport de la compagnie: 9180 euros

 

Total: 11880 euros

 

Nous avons encore besoin de 3000 euros !

 

Un grand merci à ceux qui pourront nous soutenir dans cette aventure avignonnaise si importante pour le projet !

 

Si la collecte dépasse son objectif, l'argent permettra d'approfondir notre travail durant le Festival d'Avignon, notamment au niveau de la communication !

Thumb_logo_sans..-1448720170
Sans Lézard

Nous avons créé Sans Lézard afin de réunir des comédiens, des chanteurs et des musiciens autour de projets artistiques. Qu’ils soient de l’ordre du théâtre ou du chant, les spectacles de Sans Lézard sont toujours issus d’un désir irrésistible d’aller à la rencontre du public et de ne le laisser repartir qu’une fois le sourire aux lèvres !

Derniers commentaires

Thumb_default
C'est déjà bien lancé ! Bravo ! A vous de jouer... Bises PS Je viens vous voir sur scène très bientôt...
Thumb_default
Bonne chance !
Thumb_default
Bonne route !