Ou la Reine qui voulut être Roi. D'après la vie sulfureuse de la Reine Christine de Suède. On y croise Descartes, le fantôme du Roi et Belle...

Large_photo_dissection_couv_kkbb-1494069950-1494070002

Présentation détaillée du projet

LA PIECE

 

En l’absence d’héritier mâle à la cour, la fille unique d’un grand monarque est éduquée à devenir Roi. Dotée d'une grande intelligence et d'une solide instruction, elle s'interroge  sur son rôle, son identité, son libre arbitre.

 

Durant cette traversée existentielle, elle convoque  Descartes, le fantôme de son père, les souvenirs de sa mère et finit par se perdre dans les caresses de sa maîtresse, Belle.

 

Cette pièce contemporaine aux allures shakespeariennes se déploie dans un univers baroque, grotesque, onirique et trash.

 

Mise en scène Mariana Araoz

Avec Yumi Fujimori, François Kergourlay, Harald Leander, Marcela Obregon

Scénographie Marta Cicionesi

Costumes Sylvie Berthou

Masques Etienne Champion

Lumière Illka Haikio

Musique Harald Leander, Mats Johansson

 

Assistant à la mise en scène Baptiste Philippe

Régie Pédro Oliveiria

Crédits Photo Julien Saison / Marta Cicionesi

Création affiche Manuel González Ruiz

 

Fr_et_le_pe_re_mort-1494254664

 

LE SPECTACLE

Des cadres amovibles, comme des bâtis de portes, grands, moyens, petits et des sphères suspendues. L’architecture des corps dans des espaces sans arrêt réinventés par les acteurs, fait résonner le texte et renforce le caractère transgressif du personnage central : La Fille Roi, qui ne cesse de sortir des cadres établis.

 

Quatre comédiens jouent les huit rôles de la pièce. Les transformations se font à la vue du public, elles font partie de la représentation. Les artifices sont dévoilés aux spectateurs et la théâtralité du spectacle atteint ses points d’orgue dans les moments où les masques sont portés.

 

Les acteurs endossent une forme de fausse nudité, dans laquelle ils incarnent les « serviteurs de scènes », puis des costumes plus caractéristiques, toujours à la vue du public, pour jouer les personnages de Sara Stridsberg.

 

La musique est présente sur le plateau, les comédiens la prennent en charge.

Tous ces éléments font vivre l’univers baroque, onirique, trash de la pièce.

 

A travers une destinée hors normes, Stridsberg dissèque nos constructions mentales.

 

L'HISTORIQUE

Depuis 2013,  nous avons fait un  travail de recherche à travers des maquettes, des lectures publiques et des laboratoires multiples à Institut Suédois de Paris, à La Cave à Théâtre, à la MJC-Théâtre de Colombes, au Théâtre 95, à L’Avant seine et au Conservatoire national de Malmö.

 

En mars 2016, nous avons présenté une maquette de la pièce au Théâtre du Nord CDN (théâtre de l’Idéal à Tourcoing)  et au Théâtre Le Hublot à Colombes.

 

En juin 2016, nous avons monté Dissection d’une chute de neige au Skillinge Teater en Suède avec des acteurs suédois, dans sa langue originale.

 

En janvier 2017, la pièce a été présenté dans une nouvelle version au Théâtre le Hublot, de Colombes, en langue française.

.

 

 

PRESSE (Suède)

 

La Presse suédoise

 

"Savoureux, ludique et absolument actuel. Très disloqué et en même temps diaboliquement orchestré. " Svenska Dagbladet

 

"L'ensemble est surprenant et délivre le discours de la pièce avec une grande fraîcheur. " Scenkonstguiden

 

TEMOIGNAGES DU PUBLIC (France)

 

"Bravo à l'équipe de la Dissection d'une chute de neige! J'ai particulièrement apprécié le jeu théâtral tiré au cordeau et la scénographie  de rectangles et de sphères qui trace une quadrature du cercle dans laquelle la reine Christine de Suède semble plonger! Le parcours se fait dans un délire de costumes tenant du sumo, de Mme Butterfly et des contes de Grimm revus par Nina Hagen!" "Vive le masque et vive le théâtre! Vous étiez 4 merveilleux acteurs à nous conter une histoire forte, incroyable et dramatique avec un décalage et un humour si jouissif..."   "Nous avons adoré la pièce, ainsi que la performance de tous les excellents comédiens dont le jeu est très physique. Du théâtre intelligent, moderne et accessible comme j'aimerais en voir plus souvent."

 

2017_01_18_dissection_d_une_chute_de_neige_re_pe_tition_ge_ne_rale_the_a_tre_le_hublot_colombes_basse_de_f_cre_dits_julien_saison-9976-1493071980

 

 

L’AUTRICE

Née en 1972, Sara Stridsberg est une autrice et romancière suédoise reconnue en Scandinavie.

Elle a écrit trois pièces de théâtre qui ont toutes été créées au Théâtre Royal Dramatique de Stockholm : Valerie Jean Solanas va devenir Présidente de l’Amérique (Stock, 2010), Medealand (L’Arche, 2011) et Dissection d’une chute de neige, pièce encore inédite en France.

Elle a reçu en 2007, le Grand Prix de littérature du Conseil Nordique pour son roman La Faculté des Rêves. En 2011 paraît son troisième roman Darling River (Stock, 2011).

Gallimard vient de publier son dernier roman Beckomberga : Ode à ma famille pour lequel Sara a reçu le prix de littérature de l'Union Européenne en 2015

Depuis 2016, elle est membre de l’Académie suédoise et jury du prix Nobel de littérature.    

 

LA TRADUCTRICE

Marianne Ségol-Samoy est comédienne et traductrice franco-suédoise. Elle a une double maîtrise de Français langue étrangère et de Lettres Scandinaves. Passionnée par l’écriture dramatique contemporaine, elle se rend régulièrement en Suède pour découvrir des créations, rencontrer des auteurs, des directeurs de théâtre et des agents. L’intérêt de ces va-et-vient entre ces deux pays, entre ces deux langues, est de permettre la rencontre de deux cultures et de deux traditions théâtrales aussi riches que complémentaires.

 

Membre fondatrice de Labo/07 (Réseau d’écritures théâtrales internationales d’aujourd’hui), elle traduit des auteurs de théâtre comme Sara Stridsberg, Jonas Hassen Khemiri, Suzanne Osten, Staffan Göthe, Rasmus Lindberg, Erik Uddenberg, Ann-Sofie Bárány, Malin Axelsson… et des auteurs de romans comme Henning Mankell, Håkan Nesser, P.O Enquist, Katarina Mazetti, Astrid Lingren, Stefan Casta, Mats Wahl, Annika Thor.

Depuis 2013, elle coordonne le comité nordique de la Maison Antoine Vitez, centre international de la traduction théâtrale.  

 

LA METTEUSE EN SCENE

 

Mariana Araoz  met en scène plus d’une trentaine de spectacles en Suède, en France et aux Etats Unis. Elle monte Shakespeare, Molière, Brecht, Tchekhov, Genet, Duras, parmi les classiques, Obregon, Braz, Moretus, El Madhi, parmi les contemporains. En France, ces projets ont été produits par l'Avant Seine, Le Théâtre 95 et le Figuier Blanc.

 

Depuis une dizaine d’années, elle travaille régulièrement avec des théâtres suédois; ce parcours est reconnu en 2014 par une nomination au Prix Thalia pour sa mise en scène de La Mouette de Tchékhov au  Skillinge Teater.

 

Elle  enseigne le jeu masqué à L’Ecole du jeu de Paris, au Conservatoire National de Malmö (Suède), au Saint Olaf Collège à Minneapolis, au CNSAD de Paris, à l’Université de Columbia de New York, à l’Institut Boris Schoukin de Moscou.

 

Depuis 2006, M. Araoz et son équipe questionnent le thème du féminin, du masculin et du genre au sein de Trans Mission Research (TMR), projet qui se développe entre la Suède, les Etats Unis, l’Espagne et la France et qui donnera bientôt naissance en Suède à un Festival International.

 

2017_01_18_dissection_d_une_chute_de_neige_re_pe_tition_ge_ne_rale_the_a_tre_le_hublot_colombes_basse_de_f_cre_dits_julien_saison-9787-1493071469

 

 

LES ACTEURS ET ACTRICES

 

Yumi Fujimori (Belle, Maria-Eleonora)

Elle est formée à l’ENSATT, puis au CNSAD. Roger Mollien, Michel Bouquet et Michel Bernardy sont les professeurs qui marquent ces années d’apprentissage. Au théâtre, elle interprète notamment Corneille, Racine, Molière, Shakespeare, Boulgakov, T. Heywood, E. Solal, M. Simonot, J. Pliya, D. Dimitriadis, F. Lab, M.Genevoix, P. Nadas… sous les directions de R. Mollien, G. Vergez, A. Serban, P. Debauche, N. Bataille, T. Atlan, G. Ponte, J. Martial, R. Loyon…

A l'écran, elle tourne avec Elie Chouraqui, Raoul Sangla, Daniel Moosman, Miguel Hermoso, Jean Antoine, René Manzor, Hugues de Laugardière, Patrick Jamain, Anne Fontaine, Laurence Petit-Jouvet, Jérôme Navarro…

 

Yumi-1494253855

 

 

 

François Kergourlay  (Le Pouvoir, Le Père mort, Jacob)

Il est issu du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique. Il y suit les enseignements de Jean-Pierre Miquel, Pierre Vial, Jean-Luc Boutté, Bernard Dort, Michel Bernardy et Mario Gonzalez. A sa sortie (en 1985), il dirige une compagnie puis est nommé directeur du Théâtre Firmin Gémier à Antony. Il parcourt les routes de France et d'Europe, travaille également en Afrique. Comédien, metteur en scène et formateur, homme de théâtre avant tout, il a une trentaine de mises en scène à son actif et autant de rôles au théâtre sous la direction de P. Debauche, S. Seide, G.-P. Couleau, P. Adrien, D. Mesguich, C. Rauck, C. Dasté, C. Pecheny, M. Araoz... Il joue quelques fois pour le petit et le grand écran ou pour Radio France.

 

F_k_1-1494253897

 

 

 

Harald Leander (Love, Le Philosophe)

Comédien et metteur en scène d'origine suédoise. Il s’est formé au Conservatoire d'Art dramatique de Malmö, Suède, où il a rencontré Mario Gonzalez en 1991. Il a joué en Suède sous la direction de ce dernier dans Dom Juan (rôle titre) de Molière et dans la création suédoise de  Jekyll & Hyde au Théâtre 23, dont il a été le directeur artistique pendant six ans. Prix Thalia 2012 pour sa mise en scène de La Légende de Sally Jones de Wegelius. Comme comédien en Suède, il joue pour des compagnies indépendantes et pour des théâtres nationaux, ainsi que pour la télévision et le cinéma. En France, il a travaillé avec Zéfiro Théâtre dans Lysistrata et avec la compagnie Stratégie du Poisson dans le spectacle Un très vieux monsieur avec des ailes immenses. Depuis 2010, il travaille en étroite collaboration avec M. Araoz, il joue en France et en Suède dans quatre de ses mises en scène. Il est aussi auteur et écrivain.

 

Hl_italien_sepia-1494253929

 

 

 

Marcela Obregon (La Fille Roi)

D'origine chilienne, elle s'est formée au Conservatoire régional de Rennes et à l'Ecole Internationale Jacques Lecoq. Elle est co-fondatrice avec M. Araoz de la Compagnie Les Turpials où elle joue dans plusieurs pièces latino-américaines : Jeu de dames de M. Romero, Soirée Culturelle de J.I. Cabrujas, Loup Rouge de M. Purroy… Elle est co-fondatrice avec le musicien M. Milchberg de la Compagnie Les Contes Du Turpial où ils  explorent  les rapports entre le conte, la narration et la musique, de cette recherche et de la collaboration avec trois metteurs en scène : M. Araoz, A. Bustamante et C. Patty, sont nées quatre spectacles. Elle a joué aussi sous la direction de : J.-C. Cotillard, R. Angebaud, F. Kergourlay, Alan Boone, J.-L. Paliès, A. Bustamante, M. Gonzalez. Elle enseigne depuis 1996 à l'Ecole Claude Mathieu (Paris). Elle a traduit une dizaine de pièces dont Yerma de Garcia Lorca pour le metteur en scène Jean Bellorini.  

 

Marcela-1494253949

 

 

 

LES CREATEURS et CREATRICES D'IMAGES 

 

Marta  Cicionesi - Scénographie

 D´origine Italienne, elle a grandi en Inde et vie actuellement en Suède. Diplômée à L´institut d´Art de Florence (Italie) en 1985, elle se dédie à la scénographie depuis 1987. Elle a réalisé une centaine de productions de théâtre, de danse et d´opéra, en Suède, Italie, France, Inde, Etats-Unis et Finlande. Elle est aussi librettiste et scénariste. Elle s´est spécialisée dans la création de scénographies très suggestives, souvent par l’utilisation de grandes toiles peintes éclairées de telle façon qu’elles apportent une large palette de variations et d’atmosphères. Depuis 2007, elle collabore avec Mariana Araoz avec laquelle elle partage son intérêt pour le théâtre masqué et une fascination particulière pour le théâtre Nô qui l´inspire aussi pour la force de la simplicité scénographique.

 

Sylvie Berthou - Costumes

Depuis quinze ans, Sylvie Berthou collabore avec Mariana Araoz, Mario Gonzalez, Christophe Patty et Etienne Champion. Elle est la spécialiste du costume aux formes grotesques et du théâtre masqué. Elle a développé des techniques de construction de volumes et de changements rapides.

Elle a travaillé pendant plusieurs années avec Kamel Basli. Sur les  Gnunn’s, elle a inventé des personnages avec des protubérances et des difformités, des bouffons. Elle a créé les costumes de  Battuta  pour Zingaro. Son travail est pictural. Elle est la fidèle créatrice des costumes de la compagnie  Annibal et ses éléphants. Elle est la complice depuis plusieurs années de Régine Achille Fould, Yamina Hachemi avec laquelle, elle partira au Théâtre National de Pékin pour créer L’homme qui rit. Elle a travaillé pour Doriane Morétus, Jean-Luc Paliès, Etienne Guichard, François Roy, Hervé Germain, Les Désaxés, Décor Sonore.

 

Etienne Champion - Masques

Sculpteur de masque depuis 1982, il décide en 1987 de se consacrer exclusivement à la création de masques en bois de culture occidentale et décline dans cette matière tous les types de masques possibles. Il collabore particulièrement avec Mario Gonzalez (depuis 1984), Christophe Patty (depuis 1991) et Mariana Araoz (depuis 1994).

 

 

Ilkka Häikiö - Créateur lumière

Il est né à Kemi en Finlande du Nord le jour le plus sombre.  Il a travaillé la lumière de théâtre depuis 1997 et a été le régisseur général et le créateur lumière du  Théâtre Sagohuset (à Lund, en Suède). Il a aussi travaillé avec le Théâtre des Variétés Barbes, Théâtre InSite, Malmö Music Theatre, Daylight joueurs, Kaléidoscope Théâtre Bava, Inkonst, KB, Bodoni, Oban Théâtre et Skillinge Teater. De plus, il joue de la guitare dans la bande présumée « physique instrumental Punk » Salma Gandhi et Retard Riot, depuis 1990.

 

 

La_mort_de_belle_-_2-1493715400

 

 

 

 

 Pouvoir_et_corbeau-1493715503

À quoi servira la collecte ?

Ce spectacle est une co-production franco-suédoise.

Le décor, les costumes et les accessoires ont été réalisés en Suède.

 

Notre équipe est constituée aussi d'artistes français et suédois.

 

La diffusion à l'international a des coûts supplémentaires, tels les voyages, les séjours des artistes suédois, le transport du décor, etc.

 

Nous allons enfin créer, dans sa version définitive,  la pièce (la version française) au Festival d'Avignon,

au théâtre le Nouveau Ring

du 7 au 30 juillet, relâche les mardis

à 22h40

 

Pour mener à bien notre aventure franco-suédoise, et pouvoir présenter notre version française au Festival d'Avignon nous avons besoin de votre soutien!

 

Pour ceci les coûts de transports du décor sont de : 640 euros

 

Les billets aller-retour Malmö-Paris, pour 3 artistes: 600 euros

 

Avec notre collecte nous voudrions au moins atteindre cette somme de 1240 euros;

 

Ce chiffre est notre besoin indispensable pour mener à bien notre projet.

 

Mais bien sur, le Festival d'Avignon est une aventure très coûteuse aussi,

et nous aurions encore besoin de vous, pour leur séjour :

 

Pour une semaine: le créateur lumière, la scénographe et le musicien: 1380 euros

Ainsi que les repas: 630 euros

et autres frais...

 

Tout dépassement sera pour nous toujours le bienvenu!

 

Merci pour votre soutien,

 

et j'espère que nous nous retrouverons au festival cet été!

 

les fonds collectés seront versés sur les fonds de Collectif masque

 

 

 

Fr_love-1493715567Le_philosophe_cadre-1493715673

Thumb_196528_1010335575245_102_n-1413893301
Mariana Araoz

MARIANA ARAOZ (Metteuse en scène): Elle est co-directrice de la compagnie Collectif Masque. En 1989 elle crée, avec Marcela Obregon, la Compagnie « Les Turpials », avec laquelle elle joue et produit une dizaine de spectacles du répertoire Latino-américain. Passionnée par le théâtre masqué, elle joue sous la direction de Christophe Patty, Gérard Audax,... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Adelante! con la obra en Avignon!!!!
Thumb_196528_1010335575245_102_n-1413893301
Merci pour ton soutien! nous te tiendrons informé de nos aventures...
Thumb_default
Marcela m'avait fait signe au Hublot et je n'ai pas regretté le voyage... Bon vent pour Avignon ! Christophe