Participez à l’aventure Avignon en soutenant le spectacle Divine Décadence !

Large_sans_titre-1hd_copie-1485721720-1485721794

Présentation détaillée du projet

La Compagnie S.H.A a décidé de faire voyager ses spectacles grâce au festival d’Avignon.

Avignon est un rendez-vous incontournable pour que « Divine Décadence », le premier spectacle de la compagnie, prenne son plein envol  !!

Nous nous produirons durant tout le mois de juillet de cette année à l'Archipel Théâtre .

 

 

 

Divine Décadence est un spectacle organique, un supplice raffiné qui

soutient que le sublime peut naître de l’obscène. Le plaisir y flirte avec la

douleur, la contrebasse de Jean-Christophe Bournine (alias Merakhaazan)

avec la voix et le corps d’Emilie Jobin. Convoquant Baudelaire, Rimbaud,

Brecht, Léo Ferré… ils chantent l’érotisme, l’amour, racontent  la

débauche, incarnent la perversité pour atteindre la frontière entre plaisir et

autodestruction. Le corps et l’instrument s’accordent pour rendre audible

l’indicible : le plaisir à se faire mal…

Un cabaret trash, poétique et sulfureux à mi-chemin entre romantisme noir

et surréalisme charnel, sustenté de shibari (bondage japonais) de culture

punk, fétichiste et burlesque…  

 

DISTRIBUTION :

 Musique et jeu › Jean-Christophe Bournine

 Jeu et conception › Emilie Jobin

Regard extérieur › Michaël Allibert

 Lumières › Nicolas Thibaut

Photos :Quentin Deschamps : https://www.facebook.com/QuentinDeschampsphotographe/

 

 

PARTENAIRES:

ntrepont ,le Patio ,théâtre du Lavoir ,Théatre la Semeuse  ,théatre du Lavoir ,la Fabrique Mimont ,salle juliette Gréco , cie Trucmuche , Multiprise .

Co-production : Forum Jacques Prévert.

 

 

L’EQUIPE

 

JEAN CHRISTOPHE BOURNINE:

 

Après des études de contrebasse au conservatoire de Nice et l'obtention d'une licence de musicologie, Jean Christophe Bournine développe dès 2005, son projet solo: merakhaazan. Il s'agit de " démultiplier " la contrebasse à l'aide de l'auto échantillonnage live et de se mettre en quête d'une musique uniquement fondée sur les possibilités de cet instrument. Rapidement contacté par des chorégraphes et des metteurs en scène, il participe aux créations d'Hervé koubi (les heures florissantes, live 2008, festival nuits carrées), Cie humaine (corps étranger, buttefly soûl, chorégraphe: Éric oberdorff). Au théâtre, il travaillera avec les compagnies: voix public (une famille ordinaire), la Saeta (Bergmann plan rapproché " bande son composée "), (petite sœur, jeune public), (Phèdre et Hyppolite), collectif 8 (l’ile des esclaves), cellule t 4 (le nouvel ordre mondial). Merakhaazan aime la transversalité et performer pour des vernissages, avec des danseuses, jongleurs, fakirs, contorsionnistes. En 2014, il monte avec Emilie Jobin la Cie S.H.A.

 

EMILIE JOBIN

 

Elle est formée à l'université des arts et des lettres de Nice .

Curieuse d'une approche multiple de l'expression scénique, elle se forme à la danse avec Hervé Koubi, au clown avec Alain Gautré, à la commedia dell'arte avec Raphaël Alsmoni, élève de Mario Gonzales, elle travaille le chant avec David Goldworthy, professeur au RoyHart Theater. Elle pratique aussi le théâtre forum (théatre social), la marionnette, possède un diplôme de costumière, et  anime des lectures débats sur le droit à la différence. Membre fondateur de la compagnie Vis Fabula qui monte pendant 8 ans des auteurs tels que Musset, Dario Fo, Copi, Botho Strauss....

Co-fondatrice du Collectif Mains d'œuvre, elle co-signe Les Nouveaux Jardins d'Eve avec Caroline Fay. Parallèlement, elle travaille dans différentes compagnies tel que la Cie Sin , le Grain de Sable, Cie Le Navire , Cie de l'Arpette,  Arnika Cie, Cie Voix Public.

En 2014, elle décide de monter la compagnie  S.H.A  avec Jean Christophe Bournine.

                             

MICHAEL ALLIBERT

Regard exterieur sur Divine Décadence .

Danseur, comédien, metteur en scène et chorégraphe. Débute sa formation en théâtre auprès de Robert Condamin et de Jacqueline Scalabrini (anciens

élèves et compagnons de Jean Dasté),.

En parallèle ou par la suite il suit un enseignement en danse contemporaine auprès de MC Dal

Farra, avec qui il engage un travail privilégié de plusieurs années, ainsi qu' avec Jackie et Denis

Taffanel grâce auxquels il renouera avec la voix.

Interprète pour la Cie Reveïda, les Rats Clandestins, le Collectif 8, la Cie Hanna R., l'Attraction,

Christophe Haleb…

Il crée en 2005 son propre groupe "Trucmuche Compagnie" et développe un travail transgenre de

création contemporaine, entre danse, théâtre et masque. Michaël Allibert dialogue avec des

monstres. Des monstres en devenir, des errants qui composent avec la société environnante et

cherchent à sauver leur peau parfois au détriment de celle des autres.

http://www.trucmuche.org/accueil.html

Depuis 2011, Michaël Allibert est artiste résident à L'L, lieu de recherche et d'accompagnement à

la jeune création à Bruxelles.

En 2012, la SACD et le festival IN d’Avignon le sollicite le cadre des "Sujets à Vif".

http://www.trucmuche.org/ 

 

NICOLAS THIBAULT

Eclairagiste, régisseur Après des études de régie lumière / régie générale au Théâtre National de Strasbourg, il s’oriente vers la création lumière. Il travaille pour différentes compagnies ainsi que pour des structures comme le Centre Dramatique de Poitiers ou le Centre National des Arts du Cirque de Chalon… Il découvre en parallèle les arts de la rue et développe des techniques d’éclairage urbain : Lumières autonomes, création d’accessoires lumineux, effets spéciaux et pyrotechnie. Il a travaillé notamment avec les compagnies Etat de Rue, Jabirue, Pegaz Urba Circus, Le Navire et Divine Quincaillerie.

 

QUENTIN DESCHAMPS

Quentin a réalisé toutes les photos de Divine Décadence .

Passionné d'images depuis son enfance, il se consacre à l'étude et la pratique de la photographie

dès son l'adolescence. Il décide donc naturellement d'orienter ses études vers la discipline

artistique qui le fascine.

ll commence alors trois années d’études en photographie à l’E.T.P.A Toulouse, où il obtient son

diplôme en 2006. Il installe son studio à côté de Cannes en 2009 où il aura l’occasion de travailler

avec différentes enseignes et créateurs (Azurée, Indi-K, Original Street Bastard, Mexichrome,

Virages Magazine, Le Grand Bazar…) ainsi que pour des groupes de musique comme Mutine.

Aujourd'hui tourné vers par la photographie d’art, il continue à travailler avec des acteurs de

milieux artistiques divers et depuis 2 ans avec l'artiste des cordes Asa.

Site web : http://www.quentindeschamps.com/

 

ASA

Asa est notre initiatrice en shibari sur Divine Décadence.

Passionnée de Kinbaku-bi (art japonais d'attacher avec des cordes), Asa se consacre depuis

plusieurs années entièrement à cet art, en quête du savant mélange de technique, de créativité,

d'érotisme et d'esthétisme.

Son immersion dans l'univers des cordes débute en 2011, commençant son apprentissage en

autodidacte puis s'est perfectionnée lors de stages collectifs et d’entraînements individuels auprès

de talentueux kinbakushi (artistes des cordes).

La rencontre avec différents artistes a enrichi ses techniques afin de créer un style qui lui est

propre.

Depuis lors son approche de cette discipline l'a conduit à poursuivre son enseignement à travers le

monde.

Début 2012, Asa fonde « Art Ropes », collectif d'artistes, afin d'assurer la promotion, le

développement et la diffusion d'art des cordes avec lequel elle participe à divers événements

publics : Vernissage Philippe Boeuf, Galerie Républik'Art à Hyères, Festival REPERKUSOUND De

Lyon, Babel of Kinbaku, Vernissage du photographe Izo à la « friche » de Nice, ainsi que des

soirées privés.

Site web : http://www.asanawa.fr/

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

 

 

Se produire au festival d'Avignon est une énorme chance et aussi un énorme challenge aux risques multiples pour une jeune compagnie.Les frais inhérents à l’organisation de la venue de Divine Décadence en Avignon sont conséquents .Pour cela ,nous lançons un appel à tout ce qui nous ont toujours soutenu et à tous ceux qui nous soutiendrons :

 

                        Participer à l’aventure Divine Décadence en Avignon !

 

Toute participation est importante pour la Compagnie. De 5 € à ... ce que vous souhaitez ou ce que vous pourrez .L'association de la compagnie Spectacle Hybrides Alternatifs  récoltera les fonds .

Nous vous offrons Objets et Instants Divins en échange de votre Don .

Merci, un immense merci d’avance à vous tous !!

Thumb_10689538_1035340536482203_1548297376270632257_n-1485724523
cie sha

La compagnie S.H.A naît de la rencontre entre une comédienne, Emilie Jobin, et un musicien compositeur formé au conservatoire Jean Christophe Bournine (Merakhazaan pour nom de scène )qui exercent leurs arts respectifs depuis une quinzaine d’années sur les scènes de la région PACA et à travers l’hexagone .La création de la compagnie répond au besoin et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
<3 <3 <3 ;) D.
Thumb_default
Je vous souhaite un formidable succès en Avignon.
Thumb_default
Forza ! On soutient ces artistes talentueux !